1 Cérémonie des vœux du Cérémonie des vœux du 15 janvier janvier ...
4 pages
Français

1 Cérémonie des vœux du Cérémonie des vœux du 15 janvier janvier ...

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
4 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

1 Cérémonie des vœux du Cérémonie des vœux du 15 janvier janvier ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 73
Langue Français

Exrait

Cérémoniedes vœuxdu15janvier 2011ProposdeFrançoisHollandePrésidentduConseilgénéraldela CorrèzeMonsieur le préfet, Madame et messieurs les parlementaires, Monsieur le président du conseil régional, Mesdames et messieurs les conseillers régionaux, Mesdames et messieurs les conseillers généraux, Mesdames et messieurs les maires et les élus, Mesdames et messieurs représentants les autorités civiles et militaires, Chers amis, C'est avec plaisir que je vous retrouve aujourd'hui pour cette traditionnelle cérémonie des vœux. Un rendez-vous qui nous permet au-delà des rites, des usages et des politesses de réunir tous ceux qui représentent de multiples façons la Corrèze et agissent pour elle. Le Conseil général s’est une nouvelle fois associé à l’Etat pour l’organisation de cette cérémonie. Pas pour des raisons d’économie, même si l’état de nos finances est un souci constant, nous n’en sommes pas encore là. Mais pour des considérations qui tiennent à la qualité des rapports entre les personnes. Celles qui travaillent quotidiennement ensemble au département et à la préfecture. Et à la conception qui est la nôtre de respect pour l’Etat, son rôle, ses représentants, ici le corps préfectoral, ses agents, et les principes qui devraient inspirer son action: la solidarité, l’efficacité et l’impartialité. Notre réunion est l’occasion, ici à Tulle notre ville chef-lieu à laquelle je suis si attaché, dans un lieu symbolique, le SDIS, d’évoquer l’avenir de notre département et les valeurs qui nous unissent. Elle nous donne l’opportunité d’échanger des messages d’espoir, de joies, et de bonheur partagé mais de prendre aussi notre part des malheurs des autres. Au-delà de nos frontières, en Tunisie, c'est un soulèvement qui vient de chasser un dictateur mais à quel prix, avec le sacrifice de plusieurs dizaines de jeunes tués dans ces manifestations. Souhaitons maintenant que la démocratie sorte victorieuse. J'ai une pensée à l'égard de nos ème ressortissants assassinés au Niger et je n'oublie pas les otages. Enfin, l'annonce du 53soldat français tué en Afghanistan me conduit à évoquer le souvenir du sous-officier Thibault Miloche ème du 126régiment d'infanterie de Brive, tombé lors d'une mission de reconnaissance en octobre dernier. L’année 2011 s’est ouverte dans notre pays dans un climat exceptionnel de pessimisme. Les français seraient le peuple le plus inquiet pour son avenir. Je peux en comprendre les raisons: une crise qui n’en finit pas, un chômage élevé, des reculs sociaux. Mais notre situation n’est pas à ce point différente de la plupart des pays développés qu’elle puisse justifier une telle morosité. Notre malaise est en définitive plus profond. Il tient à un sentiment de déclassement individuel mais aussi national : une crainte à l’égard du sort des générations nouvelles, une impression que la course vers le progrès se serait arrêtée, une peur de la mondialisation et du dynamisme sans frein des pays émergents. A ces appréhensions s’ajoutent les doutes à l’égard de l’action publique, que ce soit à l’échelle internationale, où la régulation des marchés, des capitaux, des monnaies et des matières premières est restée évanescente, que ce soit sur le continent européen, qui peine à défendre sa
1
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents