À la suite de la création de la commission parlementaire spéciale  chargée de l’étude de l’

À la suite de la création de la commission parlementaire spéciale chargée de l’étude de l’

-

Documents
13 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Avis du Forum jeunesse Laval en matière de transport en commun 22 janvier 2008 Table des matières INTRODUCTION ........................................................................................................................................ 3 LE FORUM JEUNESSE LAVAL............................................................................................................... 4 FAVORISER ET CONSOLIDER LE TRANSPORT EN COMMUN LAVALLOIS ET MÉTROPOLITAIN...... 5 TARIFICATION........... 6 DÉPLACEMENTS INTERNES ................................................................................................................. 8 HORAIRES ET TRAJETS ....................................................................................................................... 10 MÉCANISMES DE CONSULTATION................................................................................................... 11 CONCLUSION........................................................................................................................................... 12 BIBLIOGRAPHIE...... 13 2Introduction Depuis sa création, Laval a connu un important développement. Que ce soit sur le plan économique, social, culturel ou territorial, la région a vu l’ensemble de ces caractéristiques changer grandement. En effet, Laval est passée de « ville-dortoir » au bénéfice de Montréal à une région à part ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 111
Langue Français
Signaler un problème
                   
 
Avis du Forum jeunesse Laval en matière de transport en commun                    22 janvier 2008
ORTNTCUD.NOI......................................................................................................................................3.
 
Table des matières  I  LE FORUM JEUNESSE LAVAL............................................................................................................... 4  FAVORISER ET CONSOLIDER LE TRANSPORT EN COMMUN LAVALLOIS ET MÉTROPOLITAIN ..................................................................................................................................... 5  TARIFICATION .......................................................................................................................................... 6  DÉPLACEMENTS INTERNES ................................................................................................................. 8  HORAIRES ET TRAJETS ....................................................................................................................... 10  MÉCANISMES DE CONSULTATION................................................................................................... 11  CONCLUSION ........................................................................................................................................... 12  BIBLIOGRAPHIE ..................................................................................................................................... 13   
2
Introduction  Depuis sa création, Laval a connu un important développement. Que ce soit sur le plan économique, social, culturel ou territorial, la région a vu l’ensemble de ces caractéristiques changer grandement. En effet, Laval est passée de « ville-dortoir » au bénéfice de Montréal à une région à part entière. Devenant de plus en plus autonome, et ce, tout en demeurant bien intégrée à la région métropolitaine de Montréal, la dépendance de Laval à Montréal a laissé place à une interdépendance bien réelle.  À l’instar de son développement, la région a connu dans les dernières années différentes avancées en matière de transport en commun dont le déploiement des trains de banlieue et l’ouverture de trois stations de métro. La région, étant dotée de ces outils, propose maintenant de poursuivre le développement du transport en commun. Le 29 novembre 2007, Ville de Laval et la Société de transport de Laval (STL) faisaient preuve d’innovation en annonçant une série de nouvelles mesures visant à favoriser l’usage du transport en commun : la baisse des tarifs unitaires de la STL, la gratuité pour les enfants les fins de semaines et les jours fériés et la tarification à 1$ lors d’épisodes de smog. À ces mesures s’ajoute la volonté de la région de consolider le réseau de transport en commun lavallois et métropolitain tel que formulé par monsieur Gilles Vaillancourt, le 10 décembre 2007, alors qu’il demandait au gouvernement provincial d’accorder les fonds nécessaires pour compléter la ligne de métro liant Laval et Montréal.  Le Forum jeunesse Laval étant fortement interpellé par le sujet du transport en commun à Laval et dans la région métropolitaine a entrepris de profiter du contexte créé par l’arrivée du métro à Laval et les diverses annonces visant à favoriser et consolider le transport en commun pour formuler un avis sur le sujet.  Afin de réaliser cet avis, le Forum jeunesse Laval a agi à titre de groupe de travail afin de réfléchir et de discuter des différents sujets interpellant les jeunes en ce qui concerne le transport en commun. À cette démarche, s’ajoute une brève revue de littérature permettant au Forum jeunesse Laval d’alimenter ses réflexions. Ces deux démarches ont permis aux membres du Forum jeunesse de formuler l’avis détaillé dans le présent document.      
 
3
Le Forum jeunesse Laval  Le Forum jeunesse Laval est un lieu privilégié de concertation pour les jeunes lavallois et lavalloises de 15 à 35 ans qui désirent contribuer à l’amélioration des conditions de vie des jeunes et participer au développement régional. Rattaché à la Conférence régionale des élus de Laval, le Forum jeunesse Laval réalise les mandats suivants :   Favoriser la représentation des jeunes en région ;  Encourager et maintenir la concertation des représentants jeunesse avec les partenaires locaux et régionaux ;  Exercer un rôle-conseil en matière de jeunesse auprès de la Conférence régionale des élus de Laval (CRÉ DE LAVAL) ;  Favoriser la participation citoyenne des jeunes ;  Supporter, par le Fonds régional d’investissement jeunesse, des actions jeunesse structurantes et/ou des projets locaux et régionaux ;  Participer à l’élaboration du plan quinquennal de développement de la région afin d’assurer une participation des jeunes à la vie démocratique ;  Participer à la mise en oeuvre de la Stratégie d'action jeunesse 2006-2009.  De nombreux thèmes préoccupent particulièrement le Forum jeunesse Laval. Par ses actions, il tente d’avoir une influence positive sur les thèmes suivants :  Le développement de l’éco-citoyenneté;  L’amélioration des milieux de vie;  La prévention de la délinquance et de la violence;  La valorisation de la relève;  La réussite scolaire ;  Le développement de saines habitudes de vie.   
 
4
Favoriser et consolider le transport en commun lavallois et métropolitain  Le Forum jeunesse Laval tient à féliciter Ville de Laval et la STL pour l’initiative et le leadership dont ils font preuve en matière de promotion du transport en commun.  Le Forum applaudit la diminution du coût des billets unitaires à 2,50$; la diminution du coût du carnet de tickets à 18,00$ ainsi que l’accès gratuit aux enfants de moins de 12 ans les jours fériés et fins de semaine ; autant de mesures qui contribueront à augmenter l’achalandage sur le réseau de transport en commun lavallois. Le Forum jeunesse Laval salue également la STL et Ville de Laval pour l’instauration d’un tarif spéciale de 1,00$ lors d’épisodes de smog. Cette mesure, en plus de favoriser l’usage du transport en commun, s’avère des plus intéressantes au niveau de la préservation de l’environnement contribuant à la diminution des émissions de GES cadrant ainsi parfaitement avec l’orientation 1 de la Planification stratégique 2008-2013 de la Conférence régionale des élus de Laval : Réduire les émissions de gaz à effet de serre liées à la circulation automobile, en agissant sur la demande et les temps de déplacement, sur l’offre de transport collectif et sur la fluidité de la circulation.  (Conférence régionale des élus de Laval (b), 2007)  L’addition de ces mesures engendrera des impacts à Laval comme dans l’ensemble de la région métropolitaine. Le transport en commun se verra ainsi consolidé par la croissance de l’achalandage lavallois, mais également par l’usage de Montréalais et des résidants de la Rive-Nord qui seront davantage tentés d’utiliser la STL lorsque leurs déplacements seront réalisés dans la région lavalloise.  Le Forum jeunesse se réjouie également des annonces faites par l’AMT concernant les investissements gouvernementaux destinés à l’acquisition de 160 voitures de train de banlieue. Celles-ci permettront d’améliorer l’offre de service du transport en commun métropolitain et auront un impact positif sur les usagers lavallois.  Le Forum jeunesse Laval tient également à profiter de cette occasion pour affirmer et apporter son appui à Ville de Laval ainsi qu’au maire, monsieur Gilles Vaillancourt, dans le cadre de leur demande de financement pour la construction de cinq nouvelles stations de métro permettant de compléter le circuit orange de la ligne de métro. Par le fait même, le Forum jeunesse soutien monsieur Vaillancourt et Ville de Laval dans les négociations qui auront lieu à ce sujet. Les nombreux impacts positifs découlant de ce projet, en feront, selon le Forum, une réalisation structurante tant pour Laval que pour la région métropolitaine : ƒ  La création de ces stations, dont trois en sol lavallois, permettrait de développer et de consolider l’offre de déplacement interne de la STL; ƒ  Les Lavallois ainsi que les résidents de la Rive-Nord de Laval verraient leurs déplacements en transport en commun facilité. Ceci aurait notamment un impact positif sur l’achalandage du transport en commun de manière plus générale.
 
5
ƒ  Laval et la Rive-Nord de Laval seraient plus accessibles pour les Montréalais, particulièrement dans un contexte de banlieusardisation de l’emploi tel qu’exploré plus en détail dans ce mémoire, et; ƒ  La mise en place de ces nouvelles stations favoriserait un virage vers le « transit oriented développement » (TOD), mode de développement qui favorise les pratiques de développement durable, actuellement exploré par la STL (Société de transport de Laval, 2004, p.46). Chacun de ces impacts est d’ailleurs directement en lien avec les propositions exposées dans le présent avis. De ces arguments, que seul l’avenir saura confirmer, c’est l’histoire récente qui nous donne la raison la plus probante de la pertinence de compléter cette ligne de métro : La hausse de l’achalandage du métro depuis l’ouverture des trois stations lavalloises. En effet, se sont 45 000 personnes qui se déplacement quotidiennement via l’une des trois stations lavalloises soit 11 000 personnes de plus par jour que les 34 000 prévues initialement. À la lumière de ces statistiques, nous pouvons être optimistes quant à l’impact de la création de nouvelles stations sur l’achalandage. Tarification  Un thème touchant particulièrement le Forum jeunesse Laval est celui de la tarification. Bien que le Forum accueille chaleureusement la baisse du tarif unitaire et des carnets de tickets, il demeure préoccupé par l’impact du coût du transport en commun sur les usagers et sur l’achalandage. D’abord, précisons que le Forum jeunesse Laval est conscient des difficultés imposées par le cadre financier avec lequel la STL doit composer. Il juge toutefois important de poursuivre les actions visant à réduire le coût du transport en commun pour l’ensemble des usagers. À cet égard, le Forum partage la vision énoncée par monsieur Gilles Vaillancourt voulant qu’avec des coûts plus avantageux pour les usagers, la STL réalisera un investissement, lequel permettra un accroissement de l’achalandage (Croteau (b), 2007). C’est dans cet esprit que le Forum jeunesse Laval formule les propositions détaillées ci-dessous.  Recommandation : Uniformiser les groupes d’âges donnant droit au tarif intermédiaire entre la STL et la Société de transport de Montréal (STM).  Actuellement, les usagers de la STL, âgés de 18 à 21 ans et fréquentant une institution scolaire, ont droit au tarif intermédiaire. Or, à Montréal, ce sont les étudiants âgés de 18 à 25 ans qui peuvent se prévaloir du même droit. Le Forum jeunesse Laval est d’avis que de donner accès au tarif intermédiaire aux étudiants lavallois jusqu’à l’âge de 25 ans les inciterait à demeurer des usagers du transport en commun et les fidéliserait au réseau. De plus, cette mesure contribuerait à soutenir les étudiants dont la situation financière est plus précaire.  Recommandation : Alléger les démarches nécessaires à l’obtention de la carte d’accès.  Dans le même ordre d’idées, le Forum jeunesse Laval invite la STL et les institutions d’enseignement d’alléger les démarches nécessaires à l’obtention de la carte d’accès. Les
 
6
démarches administratives actuellement en vigueurs sont complexes et peuvent s’avérer un irritant pour de nombreux étudiants. En allégeant ces démarches et en sensibilisant les institutions, les étudiants pourraient accéder plus facilement à la carte d’accès et se prévaloir du tarif intermédiaire.  Recommandation : Mettre en place la concertation nécessaire afin d’élaborer des mesures atténuantes à la double tarification de l’autobus au métro pour les usagers occasionnels du transport en commun.  Bien que la situation soit du ressort de la STM, le Forum jeunesse désire également mettre en lumière une situation vécue par les usagers occasionnels de la STL transférant à l’une des trois stations de métro lavalloises. Ces usagers ayant défrayé le coût du trajet d’autobus à Laval jusqu’à l’une des stations de métro lavalloises, se voient dans l’obligation de débourser de nouveau le plein tarif pour accéder au métro. Les usagers de la STM, quant à eux, ont la possibilité de transférer d’un autobus de la STM au métro ou du métro à un autobus de la STM sans avoir à débourser à nouveau. Cette façon de faire peut dissuader plusieurs usagers occasionnels de la STL; ceux-là mêmes que la STL tente d’attirer avec la réduction de ses tarifs unitaires. Par conséquent, plutôt que de débourser le coût de l’aller-retour en transport en commun, s’élevant à 10,50$, ces personnes seront tentées d’utiliser leur voiture jusqu’au métro ou encore de réaliser la totalité de leur trajet en voiture. Pour ces personnes, le coût du stationnement ou du parcomètre ne constitue plus un dissuasif aussi grand lorsqu’ils en déduisent le coût de l’aller-retour en transport en commun. Il serait intéressant de réaliser la concertation nécessaire entre la STL, la STM et l’AMT afin de mettre en place des mesures atténuantes pour les usagers occasionnels du transport en commun. La STL investit de grandes sommes afin d’inciter les automobilistes et usagers occasionnels à augmenter leurs déplacements en transport en commun. Il serait regrettable de voir l’impact de cette mesure être atténué faute d’avoir su trouver une solution à cette situation.  Recommandation : Accroître la promotion du programme d’abonnement annuel aux titres de transport.  Le Forum jeunesse Laval aimerait également inciter la STL et l’AMT à accroître la promotion de leur programme d’abonnement annuel aux titres de transport. En effet, ce programme semble être peu connu de la population, les membres du Forum jeunesse n’en ont découvert l’existence que lors de la revue de littérature destinée à la rédaction de cet avis. Le Forum jeunesse Laval est d’avis que ce programme inciterait plusieurs usagers à utiliser des titres mensuels et gagnerait à être davantage connu des usagers et des automobilistes. Il fait nul doute pour les membres du Forum jeunesse que ceux-ci seront attirés par la commodité de ce programme autant pour l’achat des titres que pour leur réception par la poste. Ils seront également tentés de bénéficier du douzième titre mensuel qui est offert gratuitement avec l’adhésion au programme.     
 
7
Recommandation : Évaluer le programme incitatif de Sherbrooke.  Finalement, la STL pourrait évaluer les mesures mises en place à Sherbrooke où les étudiants de l’Université de Sherbrooke ont accès gratuitement au transport en commun. Advenant que Laval désire consolider sont rôle comme ville éducative avec la mise en place de la Cité du savoir , il pourrait être intéressant de se pencher sur ce type de programme incitatif afin de mousser autant l’utilisation du transport en commun que la fréquentation des institutions situées sur le campus lavallois. Déplacements internes  Recommandation : Améliorer l’offre de service de transport interne.  En plus de la question de la tarification, l’amélioration des déplacements internes offerts par la STL figure également parmi les préoccupations du Forum jeunesse Laval. Le Forum jeunesse Laval est d’ailleurs heureux de savoir ses préoccupations partagées par la STL tel qu’exposé par un des axes du Plan stratégique 2004-2013 : « assurer une couverture complète et concurrentielle du territoire lavallois (en développant et diversifiant son offre de services pour les déplacements internes à Laval.) » (Société de transport de Laval, 2004, p.49). Le Forum jeunesse Laval tient toutefois à inviter la STL à porter une attention particulière à cet enjeu. Étant actuellement à la mi-étape de la réalisation du Plan Stratégique 2004-2013 , les déplacements internes demeurent toujours à ce jour difficiles pour les usagers.  Le Forum jeunesse Laval est d’autant plus préoccupé par l’efficacité des déplacements internes offerts par la STL qu’il semble y avoir une discordance entre la proportion de déplacements faits par les Lavallois à l’intérieur de la région, 49% en 1998, et le pourcentage de ces déplacements faits en transport en commun, 6% en 1998 (Société de transport de Laval, 2004, p.22). À titre comparatif, en 1998, les déplacements externes comptent pour 32% des déplacements des lavallois et, de ceux-ci, 14% sont réalisés par transport en commun (Société de transport de Laval, 2004, p.22). De plus, des études récentes, réalisées par Statistique Canada, constatent l’augmentation du nombre et du poids relatif des emplois offerts dans les différentes banlieues des régions métropolitaines de recensement (RMR) canadiennes. La RMR de Montréal ne fait pas exception à cette règle. Elle est partie prenante du phénomène de banlieusardisation  de l’emploi connu à travers le Canada (Heisz, A et S, Larochelle-Côté, 2005). Laval est un parfait exemple de ce phénomène avec le grand développement qu’elle connaît depuis plusieurs années (Conférence régionale des élus de Laval (a), 2007). La banlieusardisation de l’emploi résulte en une augmentation des déplacements internes et une augmentation de la demande pour un transport en commun vers ces pôles d’emplois (Heisz, A et S, Larochelle-Côté, 2005). Nous pouvons donc avancer que le potentiel de demande pour un transport en commun davantage axé vers les déplacements internes est présent à Laval. Cette demande a d’ailleurs sans doute sensiblement augmenté depuis l’enquête origine-destination de 1998 sur laquelle se base le Plan stratégique 2004-2013  de la STL. Elle tendra d’ailleurs à augmenter avec la poursuite du développement de la région et du phénomène de banlieusardisation de l’emploi.
 
8
 Dans un contexte où la STL tente de fidéliser les usagers occasionnels et inciter les automobilistes à utiliser davantage le transport en commun, cette augmentation de la demande pour les déplacements interne constitue, selon le Forum jeunesse, une opportunité pour la STL de développer davantage sa clientèle en répondant à un besoin grandissant. Ceci permettrait également de répondre aux besoins des employeurs d’être plus accessible à la main d’œuvre notamment celle étant davantage dépendante du transport en commun tels que les jeunes, les femmes et les nouveaux immigrants (Heisz, A et S, Larochelle-Côté, 2005).  Recommandation : Relier les quartiers de Laval à l’aide de trajets intra régional et la création de lieux de transit dotés de stationnements incitatifs.  Toujours dans une perspective d’amélioration des déplacements intra régional, le Forum jeunesse Laval juge important d’apporter une attention particulière à la création de trajets permettant aux différents quartiers d’être reliées entre eux. À cet égard, le Forum jeunesse Laval invite la STL à évaluer la pertinence de créer, dans chaque quartier ou territoire de bureaux municipaux de loisir (BML), un lieu de transit où les usagers du transport en commun pourraient transférer d’autobus. Ces lieux pourraient également servir de stationnements incitatifs aux automobilistes se dirigeant vers le métro ou vers un autre pôle d’attraction de transport en commun. Ainsi, les résidents de secteurs où le transport en commun est plus difficilement accessible auraient un incitatif de plus à utiliser le transport en commun. Ce type de lieux de transit permettrait également aux automobilistes éprouvant des difficultés à trouver un stationnement aux stationnements incitatifs des stations Cartier ou Montmorency de voir leur accès au transport en commun facilité. L’aménagement de lieux de transit apporterait un élément de flexibilité supplémentaire au réseau lavallois. La STL a d’ailleurs déjà réalisé temporairement un projet semblable lors de la mise en place d’un stationnement incitatif associé à un service de navettes lors de l’effondrement du viaduc de la Concorde. Ce service avait alors été très apprécié des usagers et permet de penser que la création de projets semblables à travers l’île serait un élément de plus pour inciter les automobilistes à devenir des usagers réguliers de la STL.  Recommandation : Poursuivre l’évaluation de mesures permettant le jumelage du développement durable et du transport en commun.   Finalement, le Forum jeunesse est heureux de trouver à la STL le souci de jumeler le développement durable et le transport en commun ce qui se traduit, à la STL, par un regard tourné vers le « Transit oriented developpement » (TOD) (Société de transport de Laval, 2004, p.46). Ce type de développement qui repense l’aménagement urbain en fonction du transport durable, rejoint grandement la vision du Forum jeunesse pour le transport en commun lavallois ainsi que l’Orientation 1 de la Planification stratégique 2008-2013 de la Conférence régionale des élus de Laval. Le projet proposé ci-haut par le Forum jeunesse pourrait d’ailleurs être un premier pas intéressant vers le TOD. Ce type de développement de milieu de vie serait favorable à plusieurs pratiques de
 
9
développement durable tels l’achat local, les déplacements actifs, la découverte par les citoyens de leur quartier et le développement de la vie de quartier. Horaires et trajets  Toujours dans l’optique de fidéliser les usagers de la STL et de favoriser le transport en commun au détriment de l’automobile, le Forum jeunesse Laval tient à souligner que, malgré les efforts réalisés dans les dernières années, le transport en commun offert sur le territoire lavallois demeure grandement destiné aux travailleurs et étudiants ayant des horaires réguliers de type « 9h à 5h ». Or, les besoins de transport en dehors des heures de « bureau » régulières sont grandissants.  Recommandation : Améliorer l’offre de service en dehors des heures de pointe  Selon le Forum jeunesse, pour de nombreux lavallois, la flexibilité du mode de transport est un des facteurs les plus déterminants lors du choix entre l’automobile et le transport en commun. L’offre de service actuelle de la STL a pour conséquence d’inciter les lavallois devant se déplacer en dehors des heures de pointe à utiliser l’automobile, et ce, même si ceux-ci sont favorables au transport en commun. Une amélioration de l’offre de service en dehors des heures de pointe, notamment le soir, permettrait aux lavallois ayant des horaires atypiques de devenir des usagers de la STL. Il en va de même pour ceux désirant utiliser le réseau lors de leurs loisirs, achats ou autres.  Bien que cette question concerne davantage l’AMT, le Forum jeunesse Laval tient également à préciser que cette observation concerne également le réseau de trains de banlieue desservant le territoire lavallois. L’offre de service des trains de banlieue desservant le territoire lavallois convient principalement aux employés ou étudiants ayant des horaires de type « 9h à 5h ». Ceci est regrettable, car les trains de banlieue proposent à leurs usagers un mode de transport rapide et direct sur de longues distances. Il est probable que de nombreux travailleurs ayant des horaires atypiques ou irréguliers apprécieraient avoir la possibilité de se déplacer par train de banlieue. Des trains de banlieue plus flexibles, particulièrement le soir et la fin de semaine, permettraient également aux Montréalais et aux résidents de la Rive-Nord de Laval de venir profiter de l’offre d’activités ludiques lavalloises et contribueraient ainsi à améliorer la performance touristique lavalloise. À cet égard, le Forum jeunesse se réjouit des investissements faits par le gouvernement visant l’achat de 160 nouvelles voitures de train de banlieue (Bisson, Bruno, 2007, p.A4 et A5). Il souhaite d’ailleurs que celles-ci contribuent à améliorer l’offre de service en dehors des heures de pointe.  Le Forum jeunesse Laval est conscient des impacts financiers de l’amélioration de l’offre de service du réseau d’autobus et des trains de banlieue. Il est toutefois d’avis que ces dépenses contribueraient grandement à augmenter le nombre d’usagers du transport en commun. Il est d’ailleurs heureux de savoir que la STL entend investir afin d’augmenter son offre de 10% d’ici 2009 et de 25% d’ici 2011 (Villeneuve, Nathalie, 2007).  
 
10
Dans le même ordre d’idées, une augmentation de l’offre sur le réseau d’autobus permettrait de remédier à la saturation des trajets. En effet, certains trajets d’autobus sont victimes de leur succès lors des heures de pointe et atteignent leur pleine capacité avant leur arrivée au terminus. Les chauffeurs de ces autobus ne peuvent alors plus accepter de passagers et passent aux arrêts sans permettre aux personnes de monter. Ces usagers se voient contraints d’attendre l’autobus suivant. L’ajout de départ à certains circuits d’autobus ou encore l’ajout de départ à la mi-circuit sur les trajets les plus populaires, aux horaires propices à ce type de problème, permettrait de corriger cette situation.  Mécanismes de consultation  Recommandation : Former un comité consultatif constitué d’usagers de la STL.  De manière plus générale, la STL pourrait se doter d’une instance consultative formée d’usagers du transport en commun. Ces usagers seraient à même d’informer la STL et ses partenaires des réalités vécus à travers le réseau de transport en commun lavallois et métropolitain. Un comité reflétant la diversité retrouvée parmi les usagers du transport en commun, s’aurait aviser et informer la STL de tout sujet touchant leur expérience d’usagers de transport en commun. Ce type d’instance serait particulièrement utile à la STL afin de répondre au quatrième axe de sa planification stratégique « répondre aux besoins spécifiques des différents segments de la clientèle en améliorant la qualité, l’attrait et l’accessibilité de ses services. » (Société de transport de Laval, 2004, p.49).Ce comité serait un outil de plus afin de permettre à la STL de demeurer « vigilante, bien branchée sur sa clientèle, à l’écoute des besoins de la collectivité, capable d’innover et de réagir rapidement. » telle quelle en formule la volonté dans son Plan stratégique 2004-2013 (Société de transport de Laval, 2004, p.71)  Notons que l’accès au service à la clientèle par téléphone permet aux usagers de la STL de faire valoir les problèmes auxquels ils sont confrontés. Ce service s’avère également utile pour informer les usagers du réseau. Ce service est apprécié du Forum jeunesse, certains ont d’ailleurs été à même de constater des résultats à la suite de la formulation de plaintes.              
 
11