Cours N. Thède - 2009.12.15[1]x

Cours N. Thède - 2009.12.15[1]x

-

Documents
15 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Le Fonds Solidarité Sud: une alternative aux écueils de la coopération? Miser sur les partenariats avec les communautés du Sud René Lachapelle UQÀM 15 décembre 2009 Un fonds de dotation •  Les initiateurs ont une histoire d’engagement dans le développement des communautés •  Ils sont aussi actifs depuis plusieurs années dans des projets de coopération de proximité entre des initiatives québécoises d’économie sociale et des initiatives d’économie sociale et solidaire au Sud •  Le Fonds Solidarité Sud est une contribution à la pérennisation de ce type de partenariat pour un développement de premier niveau Renouveler le concept de développement •  « Le développement est plutôt conçu comme un processus de mobilisation de toutes les potentialités économiques, sociales et culturelles d’un pays (ou d’une région, ou d’une communauté locale) autour d’un certain nombre d’objectifs d’amélioration des conditions de vie des populations. » •  D’ou « l’idée d’une pluralité des modèles de développement à travers le monde et d’une pluridimensionnalité du développement » (Favreau, Fréchette et Lachapelle, 2008: 9) Le choix de Développement et Paix •  Une organisation qui n’est pas installée sur le terrain au Sud… – pas de coopérants – pas de programmes élaborés depuis le Canada – pas de projets initiés d’ici •  …mais qui agit avec des ONG et des mouvements du Sud partenaires… •  …sur des enjeux conjointement identifiés Une organisation ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 191
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Le Fonds Solidarité Sud: une alternative aux écueils de la coopération? Miser sur les partenariats avec les communautés du Sud
René Lachapelle UQM 15 décembre 2009
Leno sruetaitini s dreoisthie unt  el evédppolnemengeemagt ennsda slI sostna sut des communautéueisulp eénna srifct asiispudes  eocstd taoiporéns ds darojees pni iattirentes dimixe éted norp mie soci déconoébocsiseviseq éuminocoé desivatitini sed te elad u Sure aidais lo eteicla eosburintco l àontinnerép a noitasiondsLe Fidar SoluS dti énu ese tdén loveemppt enp edimern reaevide ce type de patrneraai topruu 
 
 
Un fonds de dotation
 
 u 
 
 
Renouveler le concept de développement « Le développement est plutôt conçu comme un processus de mobilisation de toutes les potentialités économiques, sociales et culturelles d’un pays (ou d’une région, ou d’une communauté locale) autour d’un certain nombre d’objectifs d’amélioration des conditions de vie des populations. D’ou « l’idée d’une pluralité des modèles de développement à travers le monde et d’une pluridimensionnalité du développement   (Favreau, Fréchette et Lachapelle, 2008: 9)  
 
 
 
Le choix de Développement et Paix
Une organisation qui n’est pas installée sur le terrain au Sud…  pas de coopérants  pas de programmes élaborés depuis le Canada  pas de projets initiés d’ici …mais qui agit avec des ONG et des mouvements du Sud partenaires…
…sur des enjeux conjointement identifiés
 
 
Une organisation de transformation sociale
Vision du développement  Long terme
 Égalité entre les femmes et les hommes  Durabilité écologique
Stratégie sociopolitique  Renforcer les acteurs sociaux
 Soutenir l’organisation à la base Tisser des alliances et des réseaux  
Le développement défini avec les Développement  conçu e p n a f r o t n e cti n on a  i d r e e  l s a   vie et la reproduction de tous les êtres qui fournisse des conditions de vie dignes pour toutes les personnes et collectivités, qui considère tout à la fois les dimensions économique, sociale, politique et éthico culturelles, qui soit respectueux de l’environnement et qui se fonde dans une perspective de défense et d’exigibilité des droits ainsi que dans des valeurs comme l’équité, la justice et la solidarité comme un moyen d’assurer la réalisation personnelle et collective de toutes et tous. ( S a n t a C r u z , B o l i v i e , n o v e m b r e 2 0 0 4 )  
Programme 2006-2011
5 grands axes:  Renforcement des mouvements sociaux à la base  Promotion de modèles alternatifs de développement  Démocratisation et participation citoyenne  Empowerment des femmes et des groupes de femmes  Résolution de conflits et construction de la paix
Possibilités de résistance
Dynamiques/ divisions entre les acteurs
Acteurs sociaux
Possibilités d influence
Intériorisation/ réinterprétation culturelles
Institutions sociales
Structures sociales
 
 
Dépendance et domination des « Les groupes du Su p d a o r n t t e al n im ai e r nt e é s la ?    réflexion et la remise en cause des anciennes visions du développement et des manières de réduire les écarts entre les pays riches et les pays pauvre.  (Van Kemenade, 2000) « Les acteurs de la coopération internationale construisent leurs relations de partenariat dans un contexte de rapports de pouvoir inégaux en exerçant leur pouvoir de façon inopinée et inusitée: à travers des mécanismes d’arbitrage et de partage du pouvoir. (…) Toujours pas égaux, mais en dialogue.  (Navaro-Flores, 2009)
Le nerf de la guerre…
États financiers 2007-2008 
  
 
 
Revenus : 29 855 539 $ Contributions gouvernementales: 7 904 299 $ Les fonds provenant des membres, des paroisses et du public constituent la part la plus grande du financement
Il faut assurer à l’organisme le maintien de cette autonomie réelle dans la définition de son action
 
 
Les fonds vont en priorité pour le développement
La part du lion
 Avec les partenaires du Sud
– Par les campagnes  d’action et d’éducation au Canada
Même les secours d’urgence opèrent selon le modèle du soutien au développement local
LAecxheems puliet ed ea uBt esnudnaa im