CSA : « 2014, le match des municipales »  - L’état d’esprit des Parisiens et leurs intentions de vote

CSA : « 2014, le match des municipales » - L’état d’esprit des Parisiens et leurs intentions de vote

-

Documents
17 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Sondage CSA pour BFMTV, LE FIGARO et ORANGE : « 2014, le match des municipales » - L’état d’esprit des Parisiens et leurs intentions de vote

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 04 juillet 2013
Nombre de visites sur la page 2 626
Langue Français
Signaler un problème

« 2014, le match des municipales »
L’état d’esprit des Parisiens et leurs intentions de vote
Institut CSA pour BFMTV, LE FIGARO et ORANGE
Juillet 2013 Sommaire
Fiche technique du sondage 3
1. Les principaux enseignements 4
1. L’état d’esprit des Parisiens à un an des municipales 6
2. 14 Les intentions de vote pour l’élection municipale de 2014
2 Fiche technique du sondage
 Sondage exclusif CSA pour BFMTV, LE FIGARO et ORANGE réalisé par Internet du 29 juin au 2 juillet 2013.
 Echantillon représentatif de 801 personnes âgées de 18 ans et plus, inscrites sur les listes électorales à Paris,
constitué d'après la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par
arrondissement.

L’institut CSA rappelle que les intentions de vote mesurées dans cette enquête ne sont pas une prédiction des
résultats le jour du vote mais une indication du rapport de forces politique local au moment de l’enquête.
La notice de cette enquête est consultable à la Commission des sondages.


L’état d’esprit des Parisiens et leurs intentions de vote - Juillet 2013
3 Les principaux enseignements (1/2)
Des préoccupations centrées sur le logement, le stationnement et la circulation

A moins d’un an des élections municipales qui se tiendront en mars 2014, les préoccupations des Parisiens se focalisent en premier lieu sur
l’accès au logement (47% des citations) puis le stationnement et la circulation (42%). A un niveau intermédiaire, quatre enjeux recueillent
des scores de fréquence de citations non négligeables : la lutte contre la délinquance (37%), les transports en commun (36%), la propreté
(33%) et le montant des impôts locaux (30%).

En matière de logement, premier sujet de préoccupation des habitants, les attentes sont principalement le fait des catégories de population
les plus fragilisées par un marché de l’immobilier rendant l’accession au logement difficile pour les personnes disposant d’un pouvoir d’achat
limité. Les jeunes sont ainsi les plus nombreux à citer ce sujet (68% chez les 18-24 ans et jusqu’à 72% chez les 25-34 ans), de même que les
catégories populaires (57%). Le stationnement et la circulation sont en revanche plus fréquemment cités par les classes d’âge supérieures
(53% chez les 65 ans et plus, seuls 25% d’entre eux citant le logement) et les habitants de l’Ouest de la ville (52%). Notons enfin que la lutte
contre la délinquance, troisième sujet de préoccupation des Parisiens, recueille des scores relativement homogènes toutes catégories
confondues. Elle atteint toutefois jusqu’à 43% dans l’Est de Paris et 44% dans les arrondissements du Centre.

Le bilan de Bertrand Delanoë suscite des jugements contrastés

Dans ce contexte, les répondants expriment des jugements contrastés sur le bilan de Bertrand Delanoë. Invités à donner une note allant de
0 à 10 sur son bilan en tant que Maire depuis 2001, 58% lui attribuent une note supérieure à 5 (dont 24% une note comprise entre 8 et 10).
Au global, la note moyenne attribuée à Bertrand Delanoë s’élève toutefois à seulement 5,6 sur 10. Il recueille ses meilleures notes chez les
jeunes (6,1/10 chez les 25-34 ans, par exemple) et les cadres (6/10). Les seniors sont en revanche beaucoup plus sévères à l’égard de son
bilan avec une note de 4,1/10, de même que les habitants de l’Ouest parisien (4,9/10).


L’état d’esprit des Parisiens et leurs intentions de vote - Juillet 2013
4 Les principaux enseignements (2/2)
Ces jugements nuancés à l’égard du bilan du Maire sortant expliquent sans doute le fait qu’une majorité relative de répondants déclarent
souhaiter un changement « en profondeur » de l’action municipale pour les années à venir (44%), ceux préférant que l’action municipale
continue « telle qu’elle est menée actuellement » représentant toutefois une proportion importante (41%).

Les enjeux locaux primeront lors du vote aux prochaines municipales

En pensant à leur vote aux prochaines élections municipales, plus de six personnes sur dix (63%) affirment qu’elles voteront d’abord en
fonction de considérations purement locales, soit une proportion comparable à celle mesurée à l’échelle nationale en mars dernier (62%).
Ceci ne supprime toutefois pas le risque d’un vote sanction à l’égard de la municipalité sortante : parmi les personnes ayant l’intention de
faire primer les enjeux nationaux, le désir de s’opposer au pouvoir en place l’emporte nettement (22% contre 9% pour soutenir l’exécutif).

Un rapport de forces politique plutôt favorable à la gauche

Les intentions de vote mesurées à l’échelle de la ville laissent apparaître un léger avantage à la gauche qui totaliserait aujourd’hui au
premier tour 50% des suffrages exprimés. Dans le détail, les listes emmenées par Anne Hidalgo recueilleraient 36% des suffrages exprimés
et devanceraient de quelques points celles conduites par Nathalie Kosciusko-Morizet (32%). Aucune des autres listes testées ne franchirait à
ce stade de la campagne la barre des 10%. Les listes du Front de gauche (9%) s’en approcheraient toutefois et devanceraient celles du Front
national (7%). Viendraient ensuite l’UDI (6%) puis le MoDem à égalité avec Europe Ecologie Les Verts (5% chacun).

Dans la perspective d’un second tour opposant les listes de Nathalie Kosciusko-Morizet et d’Anne Hidalgo, les reports de voix favoriseraient
à ce stade la candidate de gauche qui recueillerait 53% des suffrages exprimés contre 47% pour son adversaire.

Yves-Marie CANN, Directeur adjoint du Pôle Opinion Corporate

L’état d’esprit des Parisiens et leurs intentions de vote - Juillet 2013
5 L’état d’esprit des Parisiens 1.
à un an des municipales
Titre du projet 6 Le logement, le stationnement et la circulation
sont en tête des préoccupations des Parisiens

QUESTION - Dans la liste suivante, quels sont selon vous les principaux sujets, ceux dont il faudrait s'occuper en priorité à Paris ?
(Réponses données à l’aide d’une liste)
25-34 ans : 72%
L'accès au logement 47 18-24 ans : 68%
Employés / Ouvriers : 57% Le stationnement et la circulation 42
Nord-est : 55%
La lutte contre la délinquance 37
65 ans et plus : 53% Les transports en commun et les liaisons avec les autres villes 36
Ouest : 52%
La propreté et la gestion des déchets 33
50-64 ans : 46% Le montant des impôts locaux 30
Centre : 44%
Cadres : 46% La lutte contre la pollution 26 Employés / Ouvriers : 43%
L'aide aux personnes défavorisées 21
La politique de la petite enfance (écoles, crèches) 17
Le développement économique 17
L'immigration 16
La transparence de la gestion municipale 14
Les espaces verts 13
L'aide aux personnes âgées 11
Les loisirs et les activités culturelles 11
La couverture numérique (3G et 4G, fibre optique, etc.) 6
Total supérieur à 100, les interviewés ayant pu donner quatre réponses.
Les élections municipales à Paris - Juillet 2013
7 Une satisfaction mitigée à l’égard du bilan de Bertrand Delanoë
depuis son élection en 2001
QUESTION - Sur une échelle allant de 0 à 10, quelle note donneriez-vous au bilan de Bertrand Delanoë en tant que Maire de Paris
depuis 2001 ?
0 / Très mauvais 6
Moyenne
1 4
5,6 / 10
2 4 Notes 0-5
42% 3 7
4 7
5 14
6 15 Notes 6-7
34% 7 19
8 15
Notes 8-10
9 6
24%
10 / Excellent 3
Les élections municipales à Paris - Juillet 2013
8 Le bilan du Maire de Paris est jugé plus favorablement
chez les femmes, les jeunes et les CSP+
Moyenne
Hommes 5,1 45 33 22 Sexe
Femmes 5,9 39 35 26
5,8 18-24 ans 38 45 17
25-34 ans 6,1 29 44 27 Age
5,8 35-49 ans 39 33 28
50-64 ans 5,7 39 29 32
4,1 65 ans et plus 66 25 9
6 Cadres et professions libérales 34 34 32
Professions intermédiaires 5,9 34 43 23
5,6 Employés / Ouvriers 47 27 26 Profession
Retraités 4,4 61 26 13
Arrondissement
5,8 Centre (arrondissements 1 à 6) 39 37 24
Ouest (arrondissements 7/8 et 15 à 17) 4,9 52 33 15
5,8 Est (arrondissements 9 à 14) 39 34 27
5,9 Nord-Est (arrondissements 18 à 20) 36 34 30
Notes 0 à 5 Notes 6 et 7 Notes 8 à 10
L’état d’esprit des Parisiens et leurs intentions de vote - Juillet 2013
9 Les Parisiens très partagés entre le souhait de continuité
de l’action municipale et un changement en profondeur
QUESTION - Pour les années à venir, diriez-vous qu’il vaut mieux continuer l’action municipale telle qu’elle est menée actuellement à Paris
ou changer en profondeur l’action municipale ?
Il vaut mieux
continuer l’action Sans opinion
municipale telle 15%
qu’elle est menée
actuellement à
Paris
41%
Il faut changer en
profondeur l’action
municipale
44%
L’état d’esprit des Parisiens et leurs intentions de vote - Juillet 2013
10