Défense : les propositions de l

Défense : les propositions de l'UMP

Documents
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

ARGU FLASH DÉFENSE LES PROPOSITIONS DE L’UMP Face à la menace terroriste qui n’a jamais été aussi élevée, il paraît indispensable de préserver l’outil militaire, indispensable à la sécurité de notre pays. 1 2 3 L’UMP appelle solennellement l’attention du gouvernement sur la situation actuelle de nos armées sur-engagées et toujours plus sous-budgétées.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 26 février 2015
Nombre de lectures 1
Langue Français
Signaler un problème
ARGU FLASH
DÉFENSE LES PROPOSITIONS DE L’UMP
Face à la menace terroriste qui n’a jamais été aussi élevée, il paraît indispensable de préserver l’outil militaire, indispensable à la sécurité de notre pays.
1
2
3
L’UMP appelle solennellement l’attention du gouvernement sur la situation actuelle de nos armées sur-engagées et toujours plus sous-budgétées. À peine voté, le cadre budgé-taire de loi de programmation militaire 2014-2019 est déjà insoutenable, alors même que les défis et menaces présentés dans le livre blanc sur la Défense étaient parfaitement identifiés.
l La déflation des effectifs, de 24 000 postes dans les armées de 2014 à 2019, décidée dans le cadre du livre blanc commandé par François Hollande, constitue une contrainte opérationnelle majeure pour l’outil militaire. l Le maintien en condition opérationnelle des équipements militaires n’est plus assuré à la hauteur de la sollicitation. l La sous-estimation des dépenses liées à l’accroissement des opérations extérieures renforce l’insincéritédu budget. l Le budget repose également sur des ressources virtuelles et non pérennes, de plus de 2 milliards d’euros, à savoir la vente de la bande de fréquences hertziennes, communément appelée « bande des 700 MHz ». l Le report de charges, c’est-à-dire les factures en cours de paiement à ce jour par le ministère de la Défense, atteint plus de 3 milliardsd’euros. l Pire, en lieu et place du sérieux budgétaire et d’une politique de souveraineté et d’indépendance nationale, le gouvernement a fait le choix hasardeux de la cavalerie financière par l’introduction du système dit « des sociétés de projets » qui achètent du matériel militaire à l’État, puis le lui louent.
L’UMP dénonce l’absence d’initiatives diplomatiques majeures prises par notre pays en matière de défense européenne. Le Conseil européen de décembre 2013 a été un échec en la matière. Face à l’urgence, la France ne peut attendre l’échéance de juin 2015 d’un prochain Conseil pour prendre des initiatives fortes.
L’UMP demande au gouvernement de prendre, en urgence, plusieurs engagements :
l Face aux risques terroristes, l’armée française doit poursuivre sa participation à l’effort de sécurité,y compris sur le territoire national.
www.u-m-p.org
© Éditions de l’Union
20 janvier 2015
ARGU FLASH
l En raison de la situation exceptionnelle et des tensions fortes sur l’outil de défense, la réduction en cours de nos effectifs militaires doit être impérativement gelée, le maintien en condition opérationnelle augmenté pour tenir compte des demandes opérationnelles et le financement des Opex garanti par le budget général.
l Le gouvernement doit organiser, dans les meilleurs délais, avec les commissions parlementaires de la Défense, un débat sur la nature et la durée des opérations extérieures actuellement conduites. L’UMP considère qu’il est, certes, de la responsabilité de notre pays de répondre aux attentes de sécurité collective dans le monde, mais que ces mêmes interventions ne peuvent revêtir un caractère durable ou structurel, sans déséquilibrer profondément nos capacités d’intervention.
l Devant les inquiétudes du peuple français face à un délitement du lien entre les armées et la Nation, et du sentiment d’appartenance à la République, l’UMP demande la constitution d’une commission transpartisane dont la mission sera de permettre le développement et le maintien de ce lien, si néces-saire à notre cohésion et unité nationales. Cette commission devra se prononcer sur : l Le développement et le renforcement d’une réserve nationale opérationnelle au profit de nos forces armées. l La création d’un service civique de défense aux côtés du service civique civil.
www.u-m-p.org
© Éditions de l’Union
20 janvier 2015