La Tribune-Municipales 2020 Paris- rapport complet DEF

La Tribune-Municipales 2020 Paris- rapport complet DEF

-

Documents
23 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

ETAT DES LIEUX À PARIS ¬ 02,16 '¶81 $1 '(6 ÉLECTIONS MUNICIPALES Contact BVA Opinion Christelle Craplet Directrice de clientèle, BVA Opinion christelle.craplet@bva-group.com 06 14 93 08 38 JUIN 2019 Adélaïde Zulfikarpasic Directrice BVA Opinion Adelaïde.zulfikarpasic@bva-group.com 06 17 45 78 98 Etude réalisée par BVA auprèsG¶XQéchantillon interrogépar internetdu6 au 11 juin 2019. Échantillon de 1294 personnes inscrites sur les listes électorales,issuesG¶XQéchantillon représentatif de 1503 Parisiens âgés de 18 ans et plus. La représentativité deO¶pFKDQWLOORQa été assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession de O¶LQWHUYLHZpet arrondissement de résidence. Les intentions de vote qui figurent dans ce rapport reposent sur la base des personnes inscrites sur les listes électorales à Paris, certainesG¶DOOHUayant exprimé une intention de vote, soit 846 à 853 individus selon les hypothèses.voter et Pour cet effectif, pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la margeG¶HUUHXUest égale à 2,7. Le pourcentage a donc 95% de chanceG¶rWUHcompris entre 17,3% et 22,7%. Les résultatsG¶LQWHQWLRQVde vote ne constituent pas un élément de prévision du résultat électoral. Ils donnent une indication deO¶pWDWdu rapport de forces à moinsG¶XQan du 1er tour du scrutin et alors que la configuration des candidaturesQ¶HVWpas encore connue. Cette enquête mesure les tendances au global dans la capitale.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 20 juin 2019
Nombre de visites sur la page 10 245
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
ETAT DES LIEUX À PARIS À MOINS D’UN AN DES ÉLECTIONS MUNICIPALES
Contact BVA Opinion
Christelle Craplet Directrice de clientèle, BVA Opinion christelle.craplet@bva-group.com 06 14 93 08 38
JUIN 2019
Adélaïde Zulfikarpasic Directrice BVA Opinion Adelaïde.zulfikarpasic@bva-group.com 06 17 45 78 98
Etude réalisée par BVA auprèsd’unéchantillon interrogépar internetdu6 au 11 juin 2019.
Échantillon de 1294 personnes inscrites sur les listes électorales,issuesd’unéchantillon représentatif de 1503 Parisiens âgés de 18 ans et plus. La représentativité del’échantillona été assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession de l’interviewéet arrondissement de résidence.
Les intentions de vote qui figurent dans ce rapport reposent sur la base des personnes inscrites sur les listes électorales à Paris, certainesd’allerayant exprimé une intention de vote, soit 846 à 853 individus selon les hypothèses.voter et Pour cet effectif, pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la marged’erreurest égale à 2,7. Le pourcentage a donc 95% de chanced’êtrecompris entre 17,3% et 22,7%.
Les résultatsd’intentionsde vote ne constituent pas un élément de prévision du résultat électoral. Ils donnent une indication del’étatdu rapport de forces à moinsd’unan du 1er tour du scrutin et alors que la configuration des candidaturesn’estpas encore connue.
Cette enquête mesure les tendances au global dans la capitale. Les élections municipales à Paris ont lieu au niveau de l’arrondissement,avec des listes et des candidats spécifiques.
Confidential & ProprietaryClimat politique dans Paris
1,0
3,5
10,0
40 OU 60%
7,1
5,7
Exemple de lecture :Dans le casd’unéchantillon de800 personnes, pour un pourcentage obtenu par enquête de20%, la marged’erreurest égale à2,8. Le pourcentage a donc 95% de chanced’êtrecompris entre 17,2% et 22,8%.
4,9
50%
0,6
0,8
0,8
1,1
4 000
10 000
2 000
1 000
900
0,4
0,6
30 OU 70%
20 OU 80%
5,7
8,0
10 OU 90%
0,9
1,3
4,4
3,7
4,0
3,0
3,2
3,5
4,1
4,6
5,3
1,4
1,4
1,3
1,0
2,0
1,8
6,9
6,5
9,8
INTERVALLE DE CONFIANCE À 95% SELON LE SCORE
1,6
1,8
2,5
1,8
2,8
2,6
3,2
1,5
700
800
500
600
3,0
3,3
3,6
0,9
1,4
1,6
2,2
TAILLE DE L’ÉCHANTILLON
200
3,0
3,5
4,4
5 OU 95%
2,2
2,7
1,9
4,2
2,5
3,1
2,1
3,0
2,8
2,3
2,4
2,1
400
300
0,7
1,3
0,9
3,5
3,7
4,0
4,6
Comme pour toute enquête quantitative,cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois statistiques.Le tableau ci-dessous présente les valeurs des margesd’erreursuivant le résultat obtenu et la taille del’échantillon considéré.
Confidential & ProprietaryClimat politique dans Paris
5,0
5,8
4,1
3,8
1,6
3,3
4,5
3,1
1,4
2,2
100
1,5
9,2
6,0
6000
A 9 mois des élections municipales, quels sont les rapports de force politiques à Paris ? Comment est perçuel’action d’AnneHidalgo ? Quelles sont les figures de LREM qui émergent le plus, alors que le mouvement présidentiel est arrivé largement en tête dans la capitale lors des élections européennes ? Quel poids pour EELV après ème ème ème ème son très bon score également aux européennes (notamment dans les 10 , 18 , 19 et 20 arrondissements où il a devancé LREM) ? Quelle situation pour la droite, après les mauvais résultats des Républicains aux européennes et le départ du parti des mairesd’arrondissementDelphine Bürkli et Florence Berthout ?
UNE MAJORITE DE PARISIENS EXPRIME SON MECONTENTEMENT A L’EGARD D’ANNE HIDALGO
Seule une minorité de Parisiens se déclarent satisfaits del’actionla Municipalité (42%), contre 58% qui font part de leur insatisfaction (dont 33%de qui indiquent même nepas du toutêtre satisfaits).Ce résultat recouvre toutefois de fortes disparités selon les catégories de populations.L’action d’AnneHidalgo et del’équipemunicipale est ainsi majoritairement jugée positive par les jeunes (64% se déclarent satisfaits parmi les 18-34 ans), les ouvriers et les employés (52% de satisfaits) et les sympathisants de gauche : 65% des sympathisants LFI, 67% des sympathisants EELV et 76% des sympathisants PS. Al’inverse, l’insatisfaction est encore plus prononcée chez les retraités (78%) et les sympathisants LR (92%), tandis que les sympathisants LREM se situent dans la moyenne (62% d’insatisfaits).
Les réponses des Parisiens sont assez proches quand on leur demande quelle image ils ont de la maire de Paris :38% déclarent en avoir une bonne opinion, contre 56% qui ont une mauvaise opiniond’elle.En définitive,seuls 37% des Parisiens souhaitentqu’AnneHidalgo soit réélue maire en 2020, tandis que 63% ne le désirent pas.Là encore, le souhait de réélection est majoritaire parmi les jeunes et les sympathisants de la gauche, alors que les plus de 50 ans et les sympathisants LREM ou de la droite y sont très majoritairement opposés.
Au final, Anne Hidalgo apparaît comme une personnalité électorale. Cela suffira-t-il à assurer sa réélection ?
LA PROPRETE, PRIORITE N°1 DES PARISIENS
clivante qui suscite
une opposition majoritaire mais conserve le soutien de sa base
Parmi les différents domaines del’actionmunicipale jugés prioritaires pour améliorer la situation à Paris,c’estla propreté qui arrive largement en tête des citations (52%,notamment chez les personnes âgées, les sympathisants LREM et LR),devant la sécurité (38%,notamment chez les employés et ouvriers et les sympathisants LR). Ces éléments, qui seront probablement aucœurde la campagne électorale, pourraient desservir Anne Hidalgo,d’ores-et-déjà contestée par ses adversaires sur ces sujets.La lutte contre la pollution, son cheval de bataille, arrive en troisième position (36%)et constitue un enjeu primordial pour les sympathisants EELV mais aussi PS.
Les conditions de circulation (32%) et les transports publics (31%) sont également des thématiques importantes pour prèsd’untiers des Parisiens, notamment les 50 ans et plus. Al’inverse,le développement économique (8%), la culture et les loisirs (6%) etl’animationde la ville (5%) qui profitent déjàd’uneoffre riche et variée sont des sujets jugés moins prioritaires.
Confidential&ProprietaryClimat politiquedansParis
LREM ARRIVERAIT EN TETE DES INTENTIONS DE VOTE DE PREMIER TOUR, QUELLE QUE SOIT SA TETE DE LISTE
Benjamin Griveaux et Cédric Villani font jeu égal dans notre enquête : avec 25 % des intentions de vote en leur faveur, ils devanceraient tous deux la liste menée par Anne Hidalgo (21% dans les deux cas).Ce qui les distingue est moins à rechercher dans les intentions de voteces dernières reposant pour partie sur un voted’étiquetteen faveur de LREMque dans leur structured’image:
Benjamin Griveaux bénéficied’unebonne notoriété auprès des Parisiens (69%), mais son image est plus clivante: 30% déclarent avoir une bonne opinion de lui, alors que 39% le jugent négativement. Cédric Villani pâtitd’unplus grand déficit de notoriété(43% estiment ne pas suffisamment le connaître pour se prononcer, contre 31% pour Benjamin Griveaux), maisson solded’imageest positif: les Parisiens ont davantage une bonne opinion de lui (34%)qu’unemauvaise (23%).
Mounir Mahjoubi apparaît plus en retrait dans notre enquêtemoins connue des Parisiens (39% déclarent ne pas le connaître: figure suffisamment pour émettre une opinion) et plus clivante (26% en ont une bonne image contre 35% une mauvaise),il recueillerait moins d’intentionsde vote en sa faveur que les deux autres personnalités testéess’ilconduisait la liste LREM, etl’écartavec Anne Hidalgo serait beaucoup plus serré. Dans cette hypothèse, LREM serait en effet crédité de 22% des intentions de vote, contre 21% pour la liste emmenée par Anne Hidalgo.
Cette différences’expliquenotamment parce queMounir Mahjoubi emporte moinsl’adhésiondes électeurs de droite que Benjamin Griveaux et Cédric Villani: ces derniers bénéficieraient en effet du voted’untiers des personnes ayant voté pour une liste UMP en 2014, contre 26% pour Mounir Mahjoubi.
Comme pour les européennes, LREM parvient ainsi à attirer une partie non négligeabled’anciensélecteurs de droite, mais aussid’unepartie des électeurs socialistes de 2014 (autour de 23% quelle que soit la tête de liste).
DANS LA FOULEE DES EUROPEENNES, LA DROITE EN DIFFICULTE ET DES ECOLOGISTES EN EMBUSCADE
La liste LR conduite par Rachida Datin’estvote selon les hypothèses, celle-ci ne faisant notamment pas lecréditée que de 15% à 16% des intentions de plein des voix à droite comme onl’abons résultats enregistrés dans la capitale lors des dernièresvu. Les écologistes confirment quant à eux les européennes : avec 13%d’intentionsde vote dans notre enquête, ilsn’atteindraientcertes pas leur niveau des européennes (19,9% à Paris en mai dernier), le scrutin européen étant traditionnellement plus favorable à EELV que le scrutin municipal, mais ils gagneraient toutefois 4 points par rapport à leur score des municipales de 2014 (près de 9%).
Les élections municipales de 2020s’annoncentdonc très serrées et le jeud’allianceséventuelles en vue du second tour, déterminant. Confidential&ProprietaryClimat politiquedansParis
L’HYPOTHESE D’UNECANDIDATURED’EDOUARDPHILIPPE A PARIS RENCONTRE UN CERTAIN ECHO AUPRES DES PARISIENS
Au-delà des intentions de vote et alors que certains appellent de leursvœuxla tenued’uneprimaire, notre enquêtes’estégalement intéressée à d’autresfigures pouvant potentiellement mener la liste LREM, en demandant aux Parisiens qui ferait le meilleur maire selon eux parmi des personnalités « LREM compatibles ». Si plus de la moitiéd’entreeux ne se prononcent pas, notonsqu’àleurs yeux,c’estEdouard Philippe qui serait le meilleur. Cité par 15% des répondants, le Premier ministre devance Benjamin Griveaux (10%) et Cédric Villani (8%).
Lorsqu’onregard les résultats auprès des seuls sympathisants LREM, Edouard Philippe arrive également en tête, maisl’écartest moins marqué avec Benjamin Griveaux (28% vs. 26% pour son ex-ministre).En revanche Cédric Villani est moins soutenu par les sympathisants du mouvement, qui ne sont que 13% à estimerqu’ilferait le meilleur maire. Les autres personnalités testées et notamment Anne Lebreton et Hugues Renson, candidats déclarés àl’investiture,ne sont mentionnés que par 1% des interviewés.
Porté par son expérience de chef du gouvernement, Edouard Philippe apparait par ailleurs comme le plus compétent (22%) et le plus capable de diriger la capitale (19%).soient moins tranchés, il apparait également comme le plus rassembleur (12%) et celuiBien que les résultats qui incarne le mieux la capitale (10%).Auprès des sympathisants LREM, Benjamin Griveaux est systématiquement mieux placé que ses autres concurrents déclaréset notamment Cédric Villaniet il devance le Premier ministre sur les notions de proximité en étant jugé le plus proche des Parisiens et le plus àl’imagede la ville.
Enfin, Edouard Philippe est également la personnalité qui arrive en tête, devant Anne Hidalgo, quand on demande aux Parisienss’ilssouhaiteraient qu’il/ellesoit élu(e) maire de Paris. Le Premier ministre est en effet la personnalité qui semble le plus attirer sur son nom, puisque prèsd’untiers (31%) des Parisiens souhaiteraientqu’ilHidalgo est plébiscitée par 28% des Parisiens, mais elle enregistre aussi un fort rejet,soit élu maire. Anne puisque plus de la moitié des Parisiens (56%) ne souhaitent pasqu’ellesoit réélue. Benjamin Griveaux (22%) et Cédric Villani (18%) enregistrent des scores inférieurs au chef du gouvernement, à un niveau proche de celui de Rachida Dati (19%). Les autres personnalités testées recueillent quant à elles toutes un souhait de victoire inférieur ou égal à 15%.
A 9 mois des élections municipales, tout est encore ouvert : pour espérer effectuer un second mandat, Anne Hidalgo devra non seulement mobiliser sa base électorale mais aussi réussir à rassembler la gauche. Si LREM est pour le moment bien positionnée à Paris, le candidat de la majorité présidentielle pourra-t-il pour autant faire cavalier seul sans nouerd’allianceEnfin, en pleine recomposition après les européennes, pour quelle? stratégie la droite optera-t-elle pour peser sur le scrutin ?
Confidential & ProprietaryClimat politique dans Paris
50-64 ans
Pas satisfaits 58%
22%
Retraités
18-34 ans
35-49 ans
du tout del’actionmenée par Anne Hidalgo etl’équipe
58%
92%
8%
Les Républicains
48%
33%
78%
24%
Assez satisfait 35%
36%
77%
57%
59%
Europe-Ecologie-Les Verts
Rassemblement National
La France Insoumise
Confidential & ProprietaryClimat politique dans Paris
Diriez-vous que vous êtes très satisfait, assez satisfait, pas très satisfait ou pas satisfait municipale de la Ville de Paris ?
65 ans et plus
Employés et ouvriers
Satisfaits 42%
Aux inscrits sur les listes électorales à Paris
Pas très satisfait 25%
Très satisfait 7%
Pas satisfait
33%
41%
64%
42%
42%
Satisfait
Hommes
Femmes
35%
54%
67%
67%
76%
Pas satisfait du tout 33%
Professions intermédiaires
52%
65%
58%
23%
43%
46%
Parti Socialiste
Cadres
La République en Marche !
20%
38%
62%
80%
Personnellement, souhaitez-vousqu’à l’issuedes prochaines élections municipales de 2020, la maire de Paris, Anne Hidalgo
Aux inscrits sur les listes électorales à Paris
SOIT TOUJOURS LE MAIRE DE PARIS
37%
Confidential & ProprietaryClimat politique dans Paris
NE SOIT PLUS LE MAIRE DE PARIS
63%
Hommes
Femmes
18-34 ans
35-49 ans
50-64 ans
65 ans et plus
Cadres
Professions intermédiaires
Employés et ouvriers
Retraités
La France Insoumise
Europe-Ecologie-Les Verts
Parti Socialiste
La République en Marche !
Les Républicains
Rassemblement National
Anne Hidalgo toujours maire 36% 37% 53% 36% 28% 23% 34% 43% 44% 21% 58% 57% 76% 27% 7% 9%
Anne Hidalgo plus maire 64% 63% 47% 64% 72% 77% 66% 57% 56% 79% 42% 43% 24% 73% 93% 91%
Parmi les sujets suivants, lesquels sont selon vous des priorités pour améliorer la situation à Paris ?
Aux inscrits sur les listes électorales à Paris
#1
#2 #
#3
La propreté
La sécurité
La lutte contre la pollution #
La propreté
La sécurité
La lutte contre la pollution
Les conditions de circulation et le stationnement
Les transports publics
Le logement
Les impôts locaux et la gestion des finances locales
Total > 100% car plusieurs réponses possibles
Confidential & ProprietaryClimat politique dans Paris
La solidarité et l'action sociale
L'éducation, les écoles
Le cadre de vie
Le développement économique
L'urbanisme
La vie culturelle
15%
13%
12%
12%
8%
6%
5%
38%
36%
32%
31%
27%
52%
50 ans et plus : 60% / Symp. LREM : 59% / Symp. LR : 64%
Employés et ouvriers : 47% / Symp. LR : 54%
Symp. EELV : 53% / Symp. PS : 45%
50 ans et plus : 44% / Symp. LR : 49%
50 ans et plus : 34%
18-34 ans : 32% / Employés et ouvriers : 37% / Symp. LFI : 54% / Symp. PS : 37%
50 ans et plus : 18% / Symp. LR : 24%
Symp. LFI : 19% / Symp. EELV : 21% / Symp. PS : 23%
18-34 ans : 19% / Symp. EELV : 21% / Symp. PS : 14%
Cadres : 17%
Symp. LREM : 12%
Pour chacune des mesures ci-dessous qui pourraient favorable ou pas du tout favorable ?
Aux inscrits sur les listes électorales à Paris
être prises ou ont déjà été prises,
L'encadrement des loyers
L'extension à la petite couronne de la « Zone à Faible Emission »(c'est-à-dire l'interdiction d'accès pour les véhicules qui ne répondent pas à certaines normes d'émissions ou d'équipements)
La couverture du périphérique
La mise en place d'un péage urbain à Paris
La réduction de la vitesse sur le périphérique de 70 à 50km/h
Très favorable
Confidential & ProprietaryClimat politique dans Paris
37%
28%
21%
16%
14%
Plutôt favorable
28%
27%
38%
43%
45%
Plutôt pas favorable
26%
28%
y êtes-vous très favorable, plutôt favorable, plutôt pas
14%
17%
24%
30%
31%
11%
12%
10%
Pas du tout favorable
% Favorable
75%
71%
66%
44%
41%
% Pas favorable
26%
29%
34%
56%
59%