les Républicains magazine - 73
20 pages
Français

les Républicains magazine - 73

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Edito de Laurent Wauquiez / Toutes les informations sur la Primaire ouverte de la droite et du centre / Zoom sur : Chômage - le quinquennat de la hausse / Dossier : Fiscalité - les classes moyennes visées par M. Hollande / 3 questions à : Eric Woerth

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 26 octobre 2016
Nombre de lectures 10 178
Langue Français
Poids de l'ouvrage 15 Mo

[ REPUBLICAINS.FR ]
LES RÉPUBLICAINS
MAGAZINE
N° 73 [ AOÛT-SEPTEMBRE-OCTOBRE 2016 ]
Les 20 et 27 novembre 2016
VOTEZ ET
FAITES VOTER !
> Toutes les informations
pages 11 à 14
ZOOM SUR
[ CHÔMAGE : DOSSIER
LE QUINQUENNAT
DE LA HAUSSE ] [ FISCALITÉ :
LES CLASSES
MOYENNES VISÉES
PAR M. HOLLANDE
3 QUESTIONS À
ÉRIC WOERTH ]
[ 5 EUROS > ISSN 2117-0991 > CRÉDIT PHOTO : ISTOCK ]VOUS NOUS ÉCRIVEZ…
Jusqu’à il y a deux ans, Monsieur le Président, après avoir lu le projet pour 2017 ainsi que des propositions des
candijamais je ne m’étais inquiété dats [à la primaire], je souhaite poser une question : comment pensez-vous faire les réformes
de la façon dont nous étions indispensables du droit du travail, de la fonction publique, de l’éducation, des retraites, etc., dans
gouvernés, je faisais confiance. une France qui, depuis 1946, est bloquée par un syndicalisme de gauche qui entend influencer,
J’ai pris ma retraite à 60 ans, voire diriger, les différents secteurs sans tenir compte de l’intérêt général ? JEAN B., AUBE
comme me
l’autorisait une Encore un mensonge de M. Hollande : plus de nouveaux impôts, Pour tenter de mettre
longue carrière. avait-il annoncé ! Pourtant, dès janvier 2017, les taxes foncières fin aux actes terroristes qui
Puis je me suis augmenteront pour alimenter les caisses de l’État, soit 600 millions ne cesseront de se
multirendu compte d’euros. Comment payer ? Les retraites sont gelées, les soins, de moins plier compte tenu de
l’envique j’avais été en moins remboursés. Cela est insupportable. KEVIN A., NANTERRE ronnement actuel, la seule
trompé toute ma mesure adéquate et sans
vie professionnelle, non par aucun coût ne peut être que
mon employeur mais par un le black-out sur les
informaÉtat mal géré à qui j’ai payé tions concernant les actions
beaucoup d’impôts toutes ces terroristes. Il faut interdire
années. les reportages sur ces actes
ALAIN P., PARIS
pour éviter l’incitation, voire
le mimétisme. M. Hollande et son
gouverBENOÎT S., VOSGESnement ne sont pas à la hauteur
des problèmes que nous rencon-
Je trouve regrettable trons. Ne dit-il pas que nous
l’attitude de François sommes en guerre avec des
Hollande à l’égard du terroristes ? Alors appliquons la
président russe. Ses hési-fermeté et donnons aux forces
tations diplomatiques de l’ordre, qui font un travail
et ses maladresses sont remarquable, le sentiment que
contraires aux intérêts de l’on va les soutenir et reprendre
la France et confirment la situation en main.
JÉRÔME N., ALPES-MARITIMES l’absence de politique
claire vis-à-vis de la
question syrienne. M. Hollande Nous vivons la pire des situations possibles créée par une ministre de
THOMAS R., PARISn’a pas été du tout l’Éducation nationale qui s’acharne à détruire l’avenir de nos enfants, notre
à la hauteur de la identité et notre histoire. L’idéologie socialiste, avec la destruction de la
fonction à laquelle famille, est en marche. Au secours ! GÉRARD P., CÔTES-D’ARMOR Adhérent depuis 2004,
il postulait. Il est je me réjouis de voir notre
Ce n’est pas tout de vouloir démanteler la « jungle » le pire président que nous ayons mouvement organiser une
de Calais, mais que va-t-on faire des 10 000 migrants eu. M. Mitterrand était lui aussi primaire pour déterminer le
qui y vivent ? Je suis d’accord avec Laurent Wauquiez, catastrophique. Mais il a détruit la meilleur candidat à opposer
qui dénonce le plan du gouvernement imposant aux France en quatorze ans, alors que à une gauche dogmatique
petites villes d’accueillir des migrants alors qu’elles ne le M. Hollande n’en aura mis que qui ruine la France.
peuvent pas. XAVIER T., SEINE-MARITIME HERVÉ B., AUVERGNEcinq. CHRISTINE M., VAL-D’OISE
LES ÉDITIONS DES RÉPUBLICAINS VIE DU MOUVEMENT p. 10 L’ACTUALITÉ p. 16-17SOMMAIRE [ [
238, rue de Vaugirard, 75015 Paris. Militantisme : adhérer, c’est Chômage : le quinquennat
s’engager ! de la hausse Directeur de la publication : Frédéric Péchenard
VOUS NOUS ÉCRIVEZ p. 2[ n nRédacteur en chef/maquette : Xavier Jacobi 3 questions à Daniel Fasquelle 3 questions à Bérengère Poletti
Ont participé à ce numéro : L’ÉDITO p. 3[ PRIMAIRE 2016 p. 11-14 VIE DES FÉDÉS p. 18[ [ direction des études.
EN COULISSE p. 4-5 Fédération de Moselle : [ Les 20 et 27 novembre 2016 : Service adhésions : 01 40 76 60 09
la primaire est l’afaire de tous Service abonnements : 01 40 76 27 16 votez,faites voter !DOSSIER p. 6-9[ E-mail : ed.republicains@orange.fr n 3 questions à Patrick ThilFiscalité : les classes LES FICHES [ Abonnement annuel : 10 euros
DE L’ALTERNANCE p. 15e moyennes visées par M. Hollande NOTRE HISTOIRE p. 19[ Dépôt légal : 4 trimestre 2016
n 3 questions à Éric Woerth Terrorisme et Extraits de discoursCommission paritaire :
n0620 P 11080. ISSN 2493-3341 3 questions à Valérie Debord communautarisme : s’adapter Le 4 septembre 1958 :
Imprimé par le groupe Morault n T ribune : Annie Genevard aux nouvelles menaces une Constitution pour la France
Ce numéro comporte un encart jeté.
[ 2 ] LES RÉPUBLICAINS MAGAZINE N°73 - AOÛT - SEPTEMBRE - OCTOBRE 2016L’ÉDITO
DE LAURENT WAUQUIEZ
Pour redonner
un cap à
la France !
DR
Chers militants des Républicains,
C’est à vous de choisir l’avenir de la France. Voter à notre primaire, c’est dire haut et fort : non,
nous ne voulons plus nous excuser d’être de droite ; oui, Cinq ans de gauche au pouvoir, c’est cinq ans de trop.
nous sommes fers de nos valeurs ; et oui, la France a
Les socialistes ont tout fait pour abîmer la France.
plus que jamais besoin d’autorité, de sens du
Ils ont tout fait pour détruire ce à quoi nous
travail, de respect pour la famille, et de
tenons, l’autorité, le mérite, la famille.
ferté nationale. Ils ont tout fait pour paralyser notre Oui !
économie. Ils ont tout fait pour favo- Voter à notre primaire, c’est voter Il est temps que
riser les tensions communautaires et pour l’alternance, mais surtout c’est la France fasse entendre
la montée de l’islam politique. voter pour votre alternance : celle sa voix. Et avec la primaire
qui correspondra à vos convictions,
Nous ne pouvons plus supporter de la droite et du centre
celle qui répondra à vos attentes,
François Hollande, l’homme des en novembre,
celle qui incarnera le changement
petites blagues, de Leonarda, des cette voix, profond dont la France a tant besoin.
rétropédalages, du casque de scooter et c’est la vôtre.
du chômage « pas de bol ». Aujourd’hui C’est à vous, les électeurs de la droite
qu’il prend les livres des journalistes pour et du centre, qu’il revient de choisir votre
des divans de psychanalyse et qu’il étale en projet. La politique est une chose trop
imporpublic ses petits calculs et ses petites méchancetés, l’évi- tante pour être laissée aux mains des experts et des
dence est devenue une urgence : cet homme et tous ses commentateurs. La France mérite une véritable
alteracolytes doivent partir. nance, et c’est vous qui avez le pouvoir de la lui donner.
Oui ! Il est temps que la France fasse entendre sa voix. Alors n’hésitez pas : les 20 et 27 novembre prochains,
Et avec la primaire de la droite et du centre en novembre, faites entendre votre voix et allez voter pour la France
cette voix, c’est la vôtre. que vous voulez ! n
Voter à notre primaire, c’est s’assurer de mettre défni -
tivement François Hollande et la gauche dehors en 2017,
et sauver notre pays de leur travail de déconstruction
systématique.
LES RÉPUBLICAINS MAGAZINE N°73 - AOÛT - SEPTEMBRE - OCTOBRE 2016 [ 3 ]EN COULISSE
POLICE ET GENDARMERIE ASSEMBLÉE
La gauche a le moral Hollande n’a pas la cote
en berne !
Selon le Cevipof, le pourcentage de policiers et de gendarmes
Dans les couloirs de l’Assemblée qui pourraient envisager de voter, en 2017, pour François
nationale, beaucoup à gauche Hollande ne dépasserait pas 5,7 %. En novembre 2015, ils
craignent une sévère sortie gratifaient l’action présidentielle d’un piètre 2,5/10. Les plans du gouvernement pour
de route lors des prochaines lutter contre le terrorisme à coups d’effectifs supplémentaires et de nouveaux
matééchéances électorales, et même riels n’ont pas convaincu les forces de l’ordre, exaspérées par la réforme pénale, trop
pis, une sortie de l’histoire, et laxiste à leurs yeux, de l’ex-garde des Sceaux Christiane Taubira.
pour longtemps… Pour conforter
leur analyse, certains s’appuient
DÉFENSE sur les résultats catastrophiques
des sociaux-démocrates en Le Drian fait de la résistance
Europe, ainsi que sur la
radica« Tu fniras à Balard, c’est la logique », aurait déclaré le président Hollande à son lité du débat actuel aux
Étatsministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Mais celui-ci refuse obstinément de quitter Unis… Loin des utopies, enfn
l’hôtel de Brienne pour s’installer au « Balardgone » – le nouveau siège des armées. Pas du réalisme, quant au diffcile
sûr que la nouvelle Direction immobilière de l’État (DIE) parvienne à le faire bouger ! rebond du président sortant !
La leçon de Hollande PRIMAIRE EELV ÉLYSÉE
aux socialistes
Fin de règneUne primaire très confdentielle Le président de l’Assemblée
Trois membres de la nationale, Claude Bartolone, avait Près de 17 000 personnes se sont inscrites
garde rapprochée du fait des pieds et des mains pour pour voter à la primaire organisée par
président viennent de que François Hollande accepte Europe Écologie-Les Verts (EELV) le
quitter leurs fonctions. de clore un grand colloque sur 19 octobre et le 7 novembre. Soit moitié
Sur les cent derniers les institutions à l’Assemblée, le moins qu’en 2011, où près de 34 000
jours, 57 membres 6 octobre. Las, Hollande a fni électeurs s’étaient déplacés pour le scrutin
de cabinet ont quitté par accepter, mais il a consacré écolo. Si l’écologie est une préoccupation pour bon
l’Élysée, soit deux fois la majeure partie de son discours, nombre de Français, les gesticulations politiciennes
plus qu’à la même devant Bartolone et les chefs du des écologistes ne les intéressent que très peu !
période en 2011. PS mortifés, à expliquer que les
Ils ne sont plus qu’une députés travaillaient trop peu, PRIMAIRE SOCIALISTE
poignée d’« histo- pas assez vite et de façon
brouilriques » à ofcier lonne, pour mettre en œuvre les Mélange des genres
excellentes décisions prises par le encore au palais.À l’heure où le PS peine à organiser
président et son gouvernement.sa primaire, le suspense que fait planer François
Hollande sur sa candidature agace ses camarades.
La haute autorité de la primaire va vite devoir se
prononcer sur le régime spécifque qui s’appliquera LÉGISLATIVES 2017
à M. Hollande. Les soutiens de M. Montebourg ont
Les « circonscriptions en or » convoitéesdemandé l’intégration dans les comptes de campagne
des dépenses de certains discours (discours C’est l’autre bataille de la Rue de Solferino : l’attribution des
de Wagram). Également dans le collimateur, circonscriptions. Compte tenu des mauvais résultats attendus
M. Cambadélis, dont les fonctions de premier secré- en 2017, certaines « circonscriptions en or » pour la gauche
sont très convoitées par des proches du chef de l’État ou des taire sont considérées comme incompatibles avec son
ministres qui n’ont pas de mandat national. Des convoitises soutien au chef de l’État. Un député frondeur a même
qui provoquent un bras de fer sur une vingtaine de circons-saisi la haute autorité à la suite d’un texto envoyé aux
criptions. La convention nationale d’investiture du PS, qui est élus locaux par le secrétaire national en charge des
programmée le 17 décembre, promet d’être houleuse !fédérations leur demandant de soutenir le président.
POUR TOUT DIRE : Je suis étonné et déboussolé. Je suis étonné parce que, se confier
à ce point à tant de journalistes, il y a de quoi être étonné. JEAN-CHRISTOPHE CAMBADÉLIS,
SUR RTL, LE 14 OCTOBRE, APRÈS LA PUBLICATION DU LIVRE « UN PRÉSIDENT NE DEVRAIT PAS DIRE ÇA… »
[ 4 ] LES RÉPUBLICAINS MAGAZINE N°73 - AOÛT - SEPTEMBRE - OCTOBRE 2016
DR
DR
FAYOLLE/SIPALE CHIFFRE AGENDA
Conseil national5,6 millions
Le conseil national
Le premier débat télévisé de la des Républicains aura
primaire de la droite auquel ont lieu le 14 janvier 2017,
participé les candidats Bruno à la Mutualité.
Le Maire, Alain Juppé, Nathalie
Kosciusko-Morizet, Nicolas
Les débats Sarkozy, Jean-François Copé,
de la primaireJean-Frédéric Poisson, François
Fillon, a été un succès sur TF1, avec Jeudi 3 novembre
5,6 millions de téléspectateurs et Ce débat sera organisé par
plus de 26 % de l’audience natio- BFMTV, iTélé et RMC.
nale. L’émission a même connu une pointe à 6,5 millions à 21 h 40. C’est plus que le
Jeudi 17 novembrepremier débat de la primaire PS en 2011 qui avait attiré 4,9 millions de personnes.
Les organisateurs du Un indice que la mobilisation devrait être forte pour les deux tours de la primaire.
dernier débat avant le
premier tour seront
France Télévisions,
Europe 1, LCP et Public LES MOTS QUI FÂCHENT : Évidemment, il [Emmanuel Macron]
Sénat.
ne peut pas gagner. En revanche, il peut faire perdre. Il peut faire perdre la
Jeudi 24 novembre
gauche. Peut-être est-ce son objectif ? Entre les deux tours,
MICHEL SAPIN, SUR EUROPE 1, LE 5 OCTOBRE sur TF1 et France 2.
VIRY-CHÂTILLON LIVRE
M. Péchenard dénonce « Un président ne devrait pas dire ça… »
« un acte criminel » À sept mois de l’élection présidentielle et de la fn du quinquennat
de François Hollande, le livre des reporters Gérard Davet Invité sur sur BFMTV,
et Fabrice Lhomme étonne et détone ! Il est le produit des Frédéric Péchenard,
directeur général 61 rencontres avec le chef de l’État qui ont donné lieu à
des Républicains et ancien des confdences pour le moins troublantes. Un grand
débaldirecteur général de lage qui n’en fnit pas de consterner ses amis politiques et
la police nationale, a réagi tous ceux qui ont une haute idée de la fonction présidentielle.
aux propos de Bernard « Un président ne devrait pas dire ça…», de Gérard
Cazeneuve qui a qualifé de « sauva - Davet et Fabrice Lhomme, Stock, 672 p., 24,50 €.
geons » les personnes responsables de
l’agression de policiers à Viry-Châtillon,
VOILE INTÉGRALle 8 octobre dernier. Pour lui, il s’agit
d’« une faute majeure de la part
Plus de 1 600 verbalisations en six ansdu ministre de l’Intérieur, car
“ sauvageons ” a un côté presque sympathique », Entre l’entrée en vigueur de la promulgation de la loi interdisant la
dissiet de rappeler qu’« il s’agit d’assassins mulation du visage dans l’espace public, en avril 2011, et le 31 mars 2016,
et de criminels qui encourent la réclusion les services de police ont procédé à 1 726 contrôles qui ont donné lieu à
criminelle à perpétuité ». 1 644 verbalisations et 82 avertissements (ministère de l’Intérieur).
ABONNEZ-VOUS AUX « RÉPUBLICAINS MAGAZINE »
o O ui, je désire m’abonner o Abonnement o 1 AN (4 numéros) o 2 ANS (8 numéros)
aux Républicains Magazine pour : au prix de 10 € de soutien …………. €au prix de 20 €
Bulletin d’abonnement à o Mme o Mlle o M.
compléter et à retourner Nom : ........................................................................................................................................................................
accompagné de votre
Prénom : ...................................................................................................................................................................règlement par chèque
à l’ordre des éditions des Adresse :
Républicains à : ...................................................................................................................................................................................
Éditions des
Ville : ....................................................................................................Code postal :Républicains, 238, rue de
Vaugirard, 75015 Paris Adresse e-mail : ......................................................................................................................................................
LES RÉPUBLICAINS MAGAZINE N°73 - AOÛT - SEPTEMBRE - OCTOBRE 2016 [ 5 ]
DR
DR
GUIBBAUD/RTL/SIPA
MAG73DOSSIER
FISCALITÉ
Les classes moyen nes visées
par M. Hollande
François Hollande voulait être le président de la baisse du
chômage, il sera fnalement le président de la hausse des impôts.
Aujourd’hui, le constat fscal est dramatique. Pour tenir
ses comptes, et relancer la croissance, François Hollande
n’a pas fait le choix des réformes structurelles, mais uniquement
celui de l’augmentation des prélèvements obligatoires.
a France est tristement le pays de l’exception des ménages. Il s’agit, par exemple, de la contribution climat
fscale. Pour preuve, le taux de prélèvements obli- énergie, dite « taxe carbone », ou encore du milliard d’euros
gatoires a explosé ces dernières années et devrait de hausse de la facture de gaz des ménages.
atteindre 45,7 % du PIB en 2016. Il s’agit ainsi
France Hollande dans le déni L du taux le plus élevé parmi les pays de l’OCDE,
et le mensongedevant le Danemark. La France a clairement aujourd’hui
une politique fscale confscatoire, alors que la moyenne Pourtant, François Hollande s’en défend et refuse d’admettre
européenne des prélèvements est bien inférieure, atteignant que la fscalité étouffe aujourd’hui les Français. Pis, il affrme
seulement 38 %. qu’il a même fait baisser les impôts.
Mais les chiffres sont très clairs. L’impôt sur le revenu n’a
50 milliards d’euros d’impôts jamais rapporté autant à l’État (plus de 70 milliards d’euros)
supplémentaires depuis 2012 et n’a jamais été payé par aussi peu de contribuables
(seuleDepuis 2012, les impôts, taxes et cotisations ont augmenté ment 46 % des foyers). Les hausses de taxes n’ont fait que se
de près de 50 milliards d’euros. Tous les Français, en parti- succéder, entre augmentation des taux de TVA, suppression
culier les classes moyennes, sont concernés par ces hausses de l’exonération des droits de succession ou encore la création
massives de prélèvements votées sous le quinquennat de d’une taxe sur les retraités imposables…
François Hollande. Du côté des entreprises, le bilan n’est pas plus glorieux pour
Aucun secteur de la fscalité n’a été épargné : l’impôt sur le président de la République. Les charges qui pèsent sur elles
le revenu, l’impôt sur les sociétés, la TVA, la fscalité du n’ont pas baissé et ce, malgré le CICE. La politique fscale
patrimoine, mais aussi une multitude de prélèvements invi- socialiste a clairement desservi notre appareil productif. C’est
sibles qui frappent tout aussi durement le pouvoir d’achat bien simple, entre 2012 et 2015, les prélèvements sur les ➜
[ 6 ] LES RÉPUBLICAINS MAGAZINE N°73 - AOÛT - SEPTEMBRE - OCTOBRE 20163 QUESTIONS ÀFISCALITÉ
ÉRIC WOERTH
SECRÉTAIRE GÉNÉRAL
DES RÉPUBLICAINS
Le Mag : Comment
analysez-vous la politique fscale Les classes moyen nes visées
de François Hollande sur les ménages ?
Éric Woerth : Dès le début de son quinquennat,
François Hollande a massivement augmenté les
impôts : près de 50 milliards d’euros de
prélèvements obligatoires supplémentaires. Mais en par M. Hollande 2013, face à la stagnation de l’économie, il se
retrouve contraint d’alléger un peu la fscalité
des entreprises, notamment via le CICE. Et il
décide alors de reporter l’efort sur les ménages.
Pour preuve, le montant de l’impôt sur le revenu
[IR] est passé de 59,51 milliards d’euros en 2012
à 70,18 milliards d’euros en 2015. La politique
fscale de François Hollande ne suit ainsi aucune
Impôts logique. Pire, elle endommage la croissance,
l’emploi et le pouvoir d’achat.et taxes :
+ 50 milliards Le Mag : Que proposent Les Républicains pour
d’euros alléger la fscalité des classes moyennes ?
depuis E.W. : Les Républicains veulent mettre fn à cette
2012 politique fscale catastrophique. Nous voterons
dès l’été 2017 une baisse massive d’impôts de
8 milliards d’euros pour les ménages. Nous
soutiendrons les ménages employeurs en
réduisant les charges sur les salaires des employés à
domicile (1 milliard d’euros) et baisserons de
10 % chaque taux du barème de l’IR pour
restituer 7 milliards d’euros aux Français qui travaillent.
Le Mag : Selon vous, qu’est-ce qu’une bonne
politique fscale ?
E.W. : La bonne politique fiscale est celle qui
permet de fnancer des services publics de qualité,
qui protège la compétitivité des entreprises et le
pouvoir d’achat des ménages. Elle est aussi
concomitante d’une réduction massive des dépenses
publiques. En ce sens, Les Républicains aspirent
à une fscalité reposant sur trois grands principes.
D’abord, la stabilité. Les changements doivent être
peu nombreux, structurants, simples et concentrés
en début de quinquennat. La stabilité permet ne pas
répéter des erreurs déjà commises comme celle de Pouvoir
la taxe à 75 % sur les salaires supérieurs à 1 million d’achat :
d’euros, voulue par François Hollande en 2012. - 0,9 %
Ensuite, la prévisibilité, avec des réformes
annonen 2012 cées à l’avance grâce à une loi de fnances
pluriannuelle. Enfn, la neutralité de l’impôt , q ui ne doit pas
chercher à orienter les choix des acteurs
économiques, à l’image des taxes comportementales.
LES RÉPUBLICAINS MAGAZINE N°73 - AOÛT - SEPTEMBRE - OCTOBRE 2016 [ 7 ]
DR
ISTOCK/FOTOLIADOSSIER
➜ entreprises ont augmenté de 10 milliards d’euros.
Mais, vu l’urgence électorale de cette année,
François Hollande entend bien rattraper les erreurs
du passé. Il lui aura fallu presque cinq ans pour
comprendre l’impact négatif de sa politique fscale
sur le pouvoir d’achat, la croissance et l’emploi. Alors,
depuis quelques mois, les cadeaux fscaux pleuvent.
Depuis 2014, les baisses d’impôts atteignent
FOCUS6 milliards d’euros, du moins pour les foyers gagnant
moins de 1,5 Smic. Une diminution bien loin de LA POLITIQUE FISCALE ANTIFAMILLE
compenser les 50 milliards d’euros d’efforts supplé- DE FRANÇOIS HOLLANDEmentaires demandés aux Français depuis 2012. Et,
La politique de François Hollande s’est clairement faite même avec cette réduction, la pression fscale ne
en défaveur des familles françaises. Ces dernières ont diminuera pas puisque le taux des prélèvements
oblisubi une double baisse de l’avantage lié au mécanisme gatoires en 2017 restera le même que cette année.
du quotient familial : le montant maximal du plafond du
quotient familial est passé de 2 330 € (par demi-part) Des atteintes inacceptables au pouvoir
à 1 500 € (par demi-part). Plus de 1 million de foyers ont d’achat des Français
été concernés par cette baisse et ont dû supporter un
Le choc fscal voté par François Hollande a eu supplément d’impôt sur le revenu de 1,5 milliard d’euros.
un impact très visible sur le pouvoir d’achat des
ménages. La suppression du régime de défscali -
sation des heures supplémentaires a frappé de plein fouet doivent acquitter une taxe supplémentaire, représentant plus
9 millions de foyers qui bénéfciaient d’une exonération de de 700 millions d’euros par an de recettes.
prélèvements sociaux et d’impôt sur le revenu. En moyenne Les chiffres sont sans appel. Entre 2007 et 2012, sous
ces foyers ont perdu 430 € de pouvoir d’achat par an. le quinquennat de Nicolas Sarkozy, le pouvoir d’achat des
Du côté des retraités, la situation s’est également ménages a progressé chaque année, grâce à des mesures
dégradée. François Hollande a en effet eu l’idée de fscales fortes en faveur des classes moyennes. L’arrivée de
créer une taxe sur les retraités imposables. Ainsi, François Hollande à l’Élysée a mis un coup d’arrêt à cette
les retraités qui, par malheur sont imposables, progression. Ainsi, le pouvoir d’achat des Français a reculé
3 QUESTIONS À VALÉRIE DEBORD
E3 ADJOINTE AU MAIRE DE NANCY, PORTE-PAROLE DES RÉPUBLICAINS
Le Mag : Quelles ont été les qui paye », il oublie que l’argent Le Mag : Quand Les Républicains
premières victimes du matra- de l’État ne vient que du labeur seront à nouveau au
gouvernequage fscal organisé par la de ceux qui travaillent. Margaret ment, que prévoyez-vous pour
Thatcher le disait très bien à son gauche ? soulager le budget des Français ?
époque : « L’argent public n’existe Valérie Debord : Les vraies gens ! V.D. : Le déf principal que doit
relepas, je ne connais que l’argent du Tous ceux qui se lèvent chaque ver notre démocratie est la crise de
matin pour aller travailler. Ceux contribuable. » défance envers la parole publique
qui vont à l’usine, les infrmières, et politique. Il faudra nous montrer
Le Mag : François Hollande promet les enseignants, les artisans, les digne de la confance qui nous sera
de baisser les impôts en 2017. jeunes qui tentent de créer leur accordée. Pour cela, il n’y a qu’une
Vous y croyez ?entreprise. Ceux qui font tout pour seule méthode, dire ce que l’on va
V.D. : Qui peut encore le croire ? améliorer leur quotidien et celui de faire avant l’élection et le faire après.
François Hollande a été élu en leur famille. C’est la classe moyenne Depuis quatre ans, les Français sont
mentant. Il ment le matin, le midi et et les familles qui ont été la cible matraqués fscalement, il faut donc
le soir. Depuis qu’il est président de systématique de la politique de dès l’été 2017 baisser les impôts de
la République, il a continué à mentir la gauche. La gauche oublie que 10 %. Réintroduire la défscalisation
aux Français. L’état dans lequel il notre pays ne doit sa grandeur et des heures supplémentaires me
laisse notre pays est le fruit de ses sa richesse que grâce à ceux qui semble également une évidence.
mensonges permanents. Pourquoi la produisent. François Hollande Cette mesure qui permettait à plus
a poussé le vice jusqu’à déclarer changerait-il de méthode mainte- de 8 millions de travailleurs de
nant ? Toute sa stratégie n’est bâtie dans une émission de télé que mettre du beurre dans les épinards
« ça ne coûte pas cher, c’est l’État que sur le mensonge. est essentielle.
[ 8 ] LES RÉPUBLICAINS MAGAZINE N°73 - AOÛT - SEPTEMBRE - OCTOBRE 2016
DR
ISTOCKTRIBUNE
en 2012 et en 2013. C’était le premier recul depuis 1984 !
ANNIE GENEVARDAu choc fscal imposé par François Hollande, nous
répondrons par un contre-choc fscal dès l’été 2017. Pour qu’il
DÉPUTÉE DU DOUBS, soit effcace, nous déciderons de baisser la fscalité et de
MAIRE DE MORTEAU, PORTE-PAROLE diminuer les dépenses publiques en même temps. Dès les DES RÉPUBLICAINS
premiers mois de l’alternance, en 2017, nous devrons
restituer massivement aux entreprises et aux ménages le fruit Le président de la baisse
de leur travail. La France doit cesser d’être le pays de la du pouvoir d’achatpénalisation fscale.
ous assistons depuis plusieurs semaines à Un contre-choc fscal puissant pour redonner
une comédie, qui pourrait être une farce si les de l’oxygène aux ménages français N victimes n’en étaient pas les contribuables
franIl est urgent d’envoyer un signal de confance aux classes çais. Les membres du gouvernement, au premier rang
moyennes qui ont été matraquées fscalement depuis quatre desquels Manuel Valls et Michel Sapin, courent tous
les plateaux télé et saturent les ondes pour expliquer ans. Nous baisserons de 10 % l’impôt sur le revenu ;
que, fnalement, François Hollande aura été le président 7 milliards d’euros seront ainsi rendus aux Français. Les
de la baisse des impôts et de la hausse du pouvoir contribuables auront un mois d’impôts en moins à payer
d’achat. Comment le Premier ministre peut-il afr -chaque année. Pour endiguer la fuite des capitaux hors de
mer sérieusement que la
nos frontières, l’ISF sera supprimé, car il est indispensable gauche ne peut être asso- François Hollande
de faire revenir en France l’argent dont nous avons besoin ciée aux hausses d’impôts ? aura beau faire et beau
pour développer notre économie. La réalité est accablante. dire, il est et restera le
Selon l’OCDE, fn 2016, avec En outre, pour faciliter les donations et les successions, président de la baisse
45,7 % du PIB de prélève-principalement dans le cadre de la transmission d’entreprise, du pouvoir d’achat et ments obligatoires, la France les droits de succession et de donation seront allégés. Il est d’un appauvrissement sera championne de la pres-légitime de vouloir, après une vie de travail, transmettre un
sion fiscale en Europe et du pays.
patrimoine à ses enfants. Ce n’est pas une insulte faite à la dans le monde. Depuis 2012,
justice sociale que de l’encourager. ce sont près de 50 milliards d’euros supplémentaires
Enfn, du côté des familles, nous rétablirons le quotient qui ont été prélevés sous forme de taxes et d’impôts.
L’imagination socialiste n’a pas de limite en la matière.familial et restaurerons le principe d’universalité des
alloEn 2017, les Français devraient s’acquitter de plus de cations familiales. Les prestations familiales doivent être
1 000 milliards d’euros de prélèvements obligatoires. égales pour tous, quel que soit le niveau de revenu. Nous
Une folie fscale ! La fscalisation des heures supplémen-reviendrons sur le principe de l’écrêtement des allocations
taires ou encore les baisses successives du plafonnement
familiales. du quotient familial ont porté des coups très durs aux
revenus des familles de la classe moyenne, les grandes
La politique anti-entreprise sacrifées de ce quinquennat. Et cette frénésie fscale
du gouvernement a une conséquence : le pouvoir d’achat des Français a
baissé. La présentation mensongère que le Parti socia-Avec près de 35 milliards d’euro d’impôts et de taxes
liste en donne ne trompe personne, car chacun peut en supplémentaires depuis 2012. Il s’agit de la traduction de la
faire le constat aujourd’hui. C’est une première depuis méfance que les socialistes ont toujours éprouvée à l’endroit
1984. Même au plus fort de la crise de 2008, le pouvoir
de ceux qui créent de la richesse et des emplois. Encore d’achat avait progressé. Entre 2012 et 2015, il a baissé de
imprégné de la logique de lutte des classes, le gouvernement 1,3 %. C’est dire combien François Hollande aura échoué
a conduit des politiques qui ont découragé les investisseurs à améliorer le quotidien des Français. Comment oser dès
lors vanter une gauche qui aurait redressé le pays ?de venir en France et qui ont considérablement affaibli la
François Hollande aura beau faire et beau dire, il est confance des entrepreneurs. L’absurde taxe à 75 %, inventée
et restera le président de la baisse du pouvoir d’achat par François Hollande pour s’assurer les voix des
commuet d’un appauvrissement du pays.nistes, ou la fn de la défscalisation partielle de l’ISF pour
les investissements dans les petites et moyennes entreprises
sont des exemples des politiques conduites depuis 2012.
Elles ont affaibli le tissu entrepreneurial français. demandeurs d’emplois supplémentaires depuis mai 2012, ce
Et à la fn, ce sont bien les classes moyennes qui en ont sont autant de Français qui ont vu leur revenu
considérablepayé les conséquences. En effet, en fragilisant les entre- ment baisser. Conduire une politique économique qui met
prises françaises et l’investissement, François Hollande l’entreprise au cœur de toute stratégie, c’est in fne s’assurer
et son gouvernement sont responsables de la dégradation d’une amélioration de l’emploi, et donc du pouvoir d’achat
notable du marché du travail national. Avec plus de 1199 000 de milliers de ménages. n
LES RÉPUBLICAINS MAGAZINE N°73 - AOÛT - SEPTEMBRE - OCTOBRE 2016 [ 9 ]
DRVIE DU MOUVEMENT
MILITANTISME
Adhérer, c’est s’engager !
volonté de porter demain une alternance Si vous pensez que « cinq ans de Hollande, ça suft »
forte et radicale au pouvoir socialiste. et qu’il est grand temps d’en fnir avec l’absence de courage,
Il faut maintenant accélérer, car nous qu’il faut en fnir avec une situation économique et sociale qui
avons le devoir de GAGNER pour ne cesse de se dégrader et avec la plus grave crise identitaire
remettre la France la tête à l’endroit. que notre pays ait connue. Si vous pensez, comme
C’est le seul combat qui nous anime ; nous, que la France et les Français méritent mieux, alors faites
c’est notre combat commun au service
changer les choses en défendant vos idées et vos valeurs. de la défense de nos valeurs communes.
Quel que soit le résultat de la primaire,
e 27 novembre prochain, au soir professionnel, à nous rejoindre, vous Les Républicains seront rassemblés
du second tour de la primaire donnez un signal de soutien particuliè- derrière leur candidat et notre parti sera L de la droite et du centre, nous rement fort. Vous affrmez votre déter - aux avant-postes des batailles
électoconnaîtrons le nom de celle ou de celui mination à voir notre famille politique rales de l’année 2017. Nous avons enfn
qui portera nos couleurs à l’élection unie et tota lement engagée pour la l’espoir de redresser notre pays. Votre
présidentielle 2017. Notre mouvement victoire. engagement personnel est la condition
doit se mobiliser pour passer à l’étape de notre victoire collective en 2017.
Le devoir de GAGNERsuivante, dès le lendemain de la La victoire se prépare avec vous. n
primaire, et permettre à notre candidat Les prochains mois seront décisifs.
de GAGNER l’élection présidentielle. Nous ne devons pas relâcher notre Pour renouveler votre
Nous sommes aujourd’hui la première effort pour dénoncer les errements et adhésion ou parrainer,
force politique du pays. En renouvelant l’amateurisme du gouvernement actuel. rendezvous sur :
votre adhésion aux Républicains et en La détermination que nous montrons http://soutenir.
encourageant des sympathisants, dans aujourd’hui à combattre fermement la republicains.fr/adherer
votre entourage familial, amical ou gauche reste la meilleure preuve de notre
3 QUESTIONS À DANIEL FASQUELLE, TRÉSORIER DES RÉPUBLICAINS
Le Mag : C’est cet objectif partagé possible grâce à une poli­ à la primaire. Chaque
Quelle est qui fait notre force. tique forte d’économies et candidat a son propre
la force du grâce aussi aux nombreuses budget avec un maximum
mouvement ? Le Mag : Comment le adhésions et aux dons de de 1,5 million d’euros.
Daniel Fasquelle : Les mouvement se prépare- chacune et chacun d’entre En revanche, le parti a
Républicains sont le t-il aux grandes échéances vous. Si nous voulons r e n d u p o s s i b l e l’o r g a n i s a­
premier mouvement poli­ électorales à venir ? poursuivre le redressement tion de la primaire
tique de France, et de loin, D.F. : Les Républicains se du mouvement et nous en faisant une avance, sur
en termes d’adhérents et sont dotés d’un projet, que mettre en ordre de bataille fonds propres, de 5 millions
en nombre d’élus. Nous le conseil national a adopté pour 2017, il est primor­ d’euros, à la haute auto­
comptons aujourd’hui plus en juillet dernier. C’est déjà dial que nous continuions rité. Ces 5 millions d’euros
de 270 000 adhérents. Les un pas immense fait en vue à convaincre les Français seront remboursés
Républicains, c’est avant des élections à venir. Nous de nous rejoindre et de aux Républicains à l’issue
tout une grande famille sommes prêts à gouverner. nous soutenir y compris de la primaire.
dans laquelle les mili­ Du point de vue des fnancièrement. Pour le reste, le parti s’orga­
tants, les élus et les perma­ fnances aussi beaucoup a nise pour pouvoir aider celui
nents partagent des valeurs été fait. Aujourd’hui la santé Le Mag : Comment qui sera notre candidat à
communes. Nous sommes fnancière de notre mouve ­ s’organise le fnancement la présidentielle pour 2017.
le mouvement politique qui ment est assurée et notre de la primaire ? C’est la raison pour laquelle
redonnera un cap et qui dette diminue d’année D.F. : En aucun cas le parti il faut continuer à adhérer et
redressera la France. en année. Tout cela a été ne fnance les candidats à donner aux Républicains.
[ 10 ] LES RÉPUBLICAINS MAGAZINE N°73 - AOÛT - SEPTEMBRE - OCTOBRE 2016
­
DR