Lettre aux agents de la Ville de Paris

Lettre aux agents de la Ville de Paris

Français
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

LETTRE DE NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET AUX AGENTS DE LA VILLE DE PARIS Paris, le 4 mars 2014 Madame, Monsieur, Dans un mois, les Parisiens auront élu leur maire. Vous le savez, je me présente à leurs suffrages. Être maire de Paris, c’est s’inscrire dans une grande tradition de service public ; c’est aussi rendre son énergie à notre capitale et incarner une volonté d’excellence. SERVICE PUBLIC, ÉNERGIE, EXCELLENCE : CES TROIS TERMES RÉSUMENT À MES YEUX LES QUALITÉS DE CEUX QUI TRAVAILLENT À LA MAIRIE. Depuis plusieurs mois, à la rencontre des Parisiens, j’ai mesuré l’attachement profond qu’ils vouent à leur administration, qui a largement contribué à faire de cette ville ce qu'elle est aujourd'hui - il suffit d'évoquer les noms d’Eugène Belgrand et de Jean-Charles Alphand pour rappeler ce rôle primordial. Mais convoquer l’histoire ne signifie pas négliger le rôle de toutes celles et ceux qui administrent Paris aujourd’hui. J’en ai conscience : le maire de Paris est responsable d’une administration importante, diversifiée, unique. JE PLACERAI MON MANDAT SOUS LE SIGNE DE LA VÉRITÉ ET DU RESPECT. Je les dois aux Parisiens, dont les attentes à l'égard de leur administration sont élevées. Je les dois également aux agents de la ville, du département et de leurs établissements publics.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 12 mars 2014
Nombre de lectures 314
Langue Français
Signaler un problème
LETTRE DE NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET AUX AGENTS DE LA VILLE DE PARIS
Madame, Monsieur,
Dans un mois, les Parisiens auront élu leur maire.
Paris, le 4 mars 2014
Vous le savez, je me présente à leurs suffrages. tre maire de Paris, cest sinscrire dans une grande tradition de service public ; cest aussi rendre son énergie à notre capitale et incarner une volonté dexcellence.
SERVICE PUBLIC, ÉNERGIE, EXCELLENCE : CES TRoIS TERMES RÉSUMENT À MES YEUX LES QUALITÉS DE CEUX QUI TRAVAILLENT À LA MAIRIE.
Depuis plusieurs mois, à la rencontre des Parisiens, jai mesuré lattachement profond quils vouent à leur administration, qui a largement contribué à faire de cette ville ce qu'elle est aujourd'hui - il suffit d'évoquer les noms dEugène Belgrand et de Jean-Charles Alphand pour rappeler ce rôle primordial.
Mais convoquer lhistoire ne signifie pas négliger le rôle de toutes celles et ceux qui administrent Paris aujourdhui. Jen ai conscience : le maire de Paris est responsable dune administration importante, diversifiée, unique.
JE PLACERAI MoN MANDAT SoUS LE SIGNE DE LA VÉRITÉ ET DU RESPECT.Je les dois aux Parisiens, dont les attentes à l'égard de leur administration sont élevées. Je les dois également aux agents de la ville, du département et de leurs établissements publics.
La vérité exige de dire clairement que la situation des finances de la ville appelle des mesures d'économie afin de pas alourdir encore plus les impôts des Parisiens et de nous demander collectivement si les 14 000 emplois créés depuis treize ans ont amélioré le service rendu au public.
La vérité oblige à reconnaître que ladministration parisienne souffre d'une organisation trop complexe et d'une gouvernance peu efficace, avec ses quatre pôles, coiffés par autant de secrétaires généraux adjoints, et ses vingt-trois directions ayant chacune plusieurs élus de tutelle (jusquà cinq pour certaines). Ce nest bon ni pour ladministration, ni pour les citoyens.
La vérité, enfin, conduit à constater que les élus de la capitale sont à la fois trop éloignés et trop proches de ladministration. Trop proches par leurs incessantes interventions - directes ou via leur cabinet - sur des dossiers ponctuels, mais trop éloignés pour répondre efficacement aux demandes darbitrage.
Je veux également placer les relations entre le maire et l'administration sous le signe du respect. Il est indispensable de restaurer la motivation des agents et de leur offrir des perspectives de carrière. Il est tellement plus simple de nier ou de stigmatiser l'absentéisme que d'essayer d'en comprendre les causes et d'y remédier, ce que nous ferons.
Permanence de Nathalie Kosciusko-Morizet - 37, rue de la Lune 75002 Paris 01 73 73 16 32 - contact@nkmparis.fr - www.nkmparis.fr
Le respect implique de créer une véritable culture du pluralisme et de la neutralité au sein de la fonction publique parisienne. Paris dispose de ses propres corps de fonctionnaires, dont la situation doit être mieux prise en compte, et doit être protégée dans le cadre de lévolution vers le Grand Paris. Ils ont vocation à faire carrière localement et à disposer de perspectives ouvertes sur des critères stricts de compétence professionnelle.
Le respect, c'est rétablir un lien direct entre le Maire et les agents et instaurer une relation équilibrée entre élus et fonctionnaires, garantie par une charte de bonnes pratiques. En tant que maire, je ne me contenterai pas de confier à un adjoint la relation avec l'administration ou de présenter mes vœux aux personnels via un message vidéo.
JE SERAI UN MAIRE À L'ÉCoUTE DE VoS PRÉoCCUPATIoNS, ATTENTIVE AU DIALoGUE SoCIAL, PARTICULIèREMENT AVEC VoS REPRÉSENTANTS SYNDICAUX.
Pour mettre en œuvre ces principes, dès mon élection, je lancerai des états généraux de ladministration parisienne afin que les agents puissent exprimer leurs attentes et que soient abordées les questions des causes de labsentéisme, du manque de reconnaissance au travail ressenti par de nombreux agents, des déroulements de carrière et de ladaptation du dispositif de formation.
Je crois au principe fondamental du recrutement par concours qui assure légalité de traitement de ceux qui postulent aux emplois publics. Je mettrai donc fin à la pratique consistant à multiplier les chargés de mission, dont une grande partie est issue des entourages politiques.
Je crois que l'administration municipale doit rester unie et ses agents protégés malgré le renforcement légitime des pouvoirs des maires darrondissement.
Je crois à la nécessité de permettre aux fonctionnaires qui le souhaitent de vivre dans la cité dans laquelle ils travaillent et dont beaucoup ont été chassés par la cherté du logement. Maire de Paris, je demanderai aux commissions dattributions de logements sociaux et intermédiaires de réserver une part de logements disponibles aux agents municipaux, comme cela a été fait pour les policiers ou pour les infirmières ou pour les employés du secteur privé bénéficiant du 1% patronal.
Enfin, en pleine cohérence avec ma politique de lutte pour la sécurité des Parisiens,JE SERAI À VoS COTÉS PoUR QUE LA MAIRIE VoUS PRoTèGE CoNTRE LES AGRESSIoNS PHYSIQUES oU VERBALES DoNT VoUS TES VICTIMES CHAQUE JoUR DAVANTAGE.
Donner des perspectives de carrière, instaurer une véritable culture du pluralisme et de la neutralité au sein de la fonction publique parisienne, rétablir un lien direct entre le Maire et les agents, définir une relation équilibrée garantie par une charte de bonnes pratiques entre élus et fonctionnaires, annoncer clairement ce que seront les efforts que nous devrons consentir collectivement pour respecter lengagement de stabilité fiscale, voilà les principes qui me guideront durant ma mandature.
Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en lassurance de ma considération distinguée.
Nathalie Kosciusko-Morizet
Candidate à la Mairie de Paris