Lettre de Chevènement aux maires - 21 novembre 2011
4 pages
Français

Lettre de Chevènement aux maires - 21 novembre 2011

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
4 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Lettre de Chevènement aux maires. 21 novembre 2011

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 30 novembre 2011
Nombre de lectures 193
Langue Français

Exrait

Madame le maire,
Monsieur le maire,
Le 5 novembre dernier, j’ai annoncé à l’ensemble des Français que j’étais
candidat à l’élection présidentielle de 2012 « pour faire bouger les lignes ».
A moins
de six mois du scrutin, je considère que la gravité de la crise
qui frappe notre pays rend ma démarche nécessaire. Je ne vois en effet
aucun candidat se livrer à une analyse complète et sérieuse de la crise
ni proposer
des solutions à la hauteur des enjeux. Et pour cause : ils ont
tous été solidaires des choix qui nous ont conduits là où nous en sommes.
Financière et bancaire, économique et politique, la crise du capitalisme
mondialisé est globale. Elle frappe l’Europe à travers la crise de la monnaie
unique qui
est la question décisive, clé de nos problèmes et de notre avenir.
Or ni les
causes ni les enjeux n’en sont compris,
alors que cette crise menace
la croissance, la prospérité et la pérennité du modèle social français. Derrière
cette crise économique et sociale se cache une crise politique, celle de la
nation française qui remet en cause le pacte républicain. Les principes
de liberté d’égalité et de fraternité ne peuvent pas vivre si nous renon-
çons à façonner notre avenir comme citoyens d’une libre République.
Je suis candidat pour que les choses changent vraiment. La France n’est
condamnée ni à la mort ni au déclin à condition qu’un projet politique
mobilisateur la rassemble. Je veux faire vivre ce projet à l’occasion
de
cette échéance politique majeure. Un libre-échange biaisé est la
première cause des délocalisations industrielles, de la crise du monde
agricole, de la disparition des emplois productifs et de l’accroissement
des
inégalités. Une seconde cause réside dans un euro surévalué. Cette
« La gravité de la crise
qui frappe notre pays
rend ma candidature
nécessaire »
Paris, le 21 novembre 2011
w
w
w
.
c
h
e
v
e
n
e
m
e
n
t
2
0
1
2
.
f
r
«
Un libre-échange
biaisé est la première
cause des délocalisa-
tions industrielles, de la
crise du monde agricole,
de la disparition des
emplois productifs et
de l’accroissement des
inégalités »
monnaie est celle de la rente et de la finance contre les producteurs et
les travailleurs. Elle tue notre compétitivité : pourquoi aucun des
gouvernants ni aucun des candidats ne prévoit-il une négociation ferme
sur cette question majeure qu’est la crise de l’euro ? Nos services publics
qui souffrent déjà gravement de la religion de la concurrence seront
demain frappés à mort par la « règle d’or » qui est pour moi une règle
d’airain. Là encore, il faut un refus clair.
Maire de Belfort pendant vingt-cinq ans, ayant l’expérience de près de
dix ans de gouvernement dans des ministères clés, aujourd’hui sénateur du
Territoire-de-Belfort, je vois au plus près les difficultés que traverse notre pays.
Je vois aussi l’espoir et la volonté qui fondent l’optimisme. La France, même
prise dans les mâchoires d’une compétition internationale impitoyable, n’est
pas finie, l’élection présidentielle doit être l’occasion d’un sursaut salvateur.
J’entends peser dans ce moment décisif pour la survie de notre pays et pour
l’avenir de millions de salariés.
Je m’adresse à vous aujourd’hui pour vous demander de me permettre d’être
candidat en signant le formulaire de parrainage ci-joint.
Le parrainage que je sollicite n’est pas un soutien politique. Je vous demande
d’aider ma voix à se faire entendre car les idées et les valeurs que je porte sont
celles de la résistance à la démission ambiante.
Je vous demande la possibilité de faire entendre haut et fort l’exigence répu-
blicaine qui peut tous nous rassembler.
« Je vous demande
d’aider ma voix à se
faire entendre car les
idées et les valeurs
que je porte sont celles
de la résistance à
la démission ambiante »
é
l
e
c
t
i
o
n
p
r
é
s
i
d
e
n
t
i
e
l
l
e
2
0
1
2
ENGAGEMENT
DE
PARRAINAGE
En vertu du titre I de l’article 3 de la loi du 6 novembre 1962 modifiée, chaque candidat doit être présenté par au
moins 500 citoyens habilités par la détention d’un des mandats électifs ou fonctions suivants :
-
les maires, maires délégués des communes associées, maires des arrondissements de Lyon et de Marseille
-
les présidents des organes délibérants des communautés urbaines, d’agglomération ou de communes
-
les membres des conseils généraux et régionaux, de l’Assemblée de Corse et des assemblées territoriales
d’Outre-Mer
-
les membres élus de l’Assemblée des Français de l’Etranger,
-
les membres du Parlement
Chaque citoyen habilité, quel que soit le nombre de mandats qu’il détient, ne peut faire de présentation que pour
un seul candidat.
Je soussigné.............................................................................................
Né(e) le : ................................................................................................
Domicilié(e) à .........................................................................................
En ma qualité de .....................................................................................
Indiquez votre mandat (maire, conseiller général, conseiller régional, député, sénateur…)
et le territoire de votre ressort (commune, canton, département, région…)
M’engage solennellement à
parrainer la candidature de
M. Jean-Pierre CHEVENEMENT pour l’élection présidentielle de 2012.
Les présentations seront ultérieurement rédigées sur les formulaires officiels imprimés par
l’administration selon le modèle arrêté par le Conseil Constitutionnel.
Fait à ..........................................................
Le
............. / .............. / 2011
Signature : ........................................................
Formulaire à retourner à
Jean-Pierre Chevènement
3, avenue de Corbera - 75012 Paris
Retrouvez la campagne en ligne de Jean-Pierre Chevènement
sur :
www.chevenement2012.fr
1971
François Mitterrand lui confie l’élaboration du programme socialiste
1973
Député du Territoire-de-Belfort.
1979
François Mitterrand charge Jean-Pierre Chevènement de l’élaboration du projet socialiste en vue de l’élection
présidentielle de 1981
1981-82
Ministre d’Etat, chargé de la Recherche et de l’Industrie, il organise les états généraux
de la recherche, fait voter une loi de programmation de la recherche, crée l’ADEME, met en place des contrats entre l’Etat
et les entreprises publiques nationalisées.
1983
Election comme maire de Belfort. Il démissionne du gouvernement
pour s’opposer au tournant libéral du Parti Socialiste.
1984-86
Ministre de l’Education Nationale,
il met en place
l’instruction civique, crée le baccalauréat professionnel et fixe l’objectif de 80 % d’une classe d’âge au niveau du baccalauréat
1988
Ministre de la Défense, il élabore le plan Armée 2000
1991
Démissionne pour marquer sa désapprobation à
la Première guerre du Golfe
1992
Il fait campagne pour le NON au Traité de Maastricht
1997
Ministre de l’Intérieur
et des collectivités locales, il crée la police de proximité, fait voter la loi en faveur de l’intercommunalité et met en place
un pacte de solidarité et de croissance entre l’Etat et les collectivités territoriales qui permet d’indexer les dotations sur
l’inflation et la moitié de la croissance du Produit Intérieur Brut.
2000
Démissionne en opposition avec l’octroi d’un
pouvoir législatif à l’Assemblée de Corse
2002
Candidature à l’élection présidentielle. Il rassemble 1,5 million de
voix sur nom (5.33%)
2005
Il participe activement à la campagne victorieuse du NON à la Constitution Européenne
2008
Election comme sénateur du Territoire-de-Belfort
2011
Se déclare candidat à l’élection présidentielle
JEAN-PIERRE CHEVÈNEMENT
un homme d’Etat
CO N V I C T I O N S - E N G A G E M E N T - E X P É R I E N C E
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents