//img.uscri.be/pth/1ea5e5b4474953fc2df6272e541990a9a2349788
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Lettre n°4

5 pages

Lettre n°4

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 82
Signaler un abus
Fidèles à nos valeurs, fermes sur nos convictions e La 4édition de la lettre du Cercle Léon BLUM intervient en un instant politique décisif puisqu'un certain nombre de formations de la gauche républicaine vont aller, ces prochaines semaines, à la rencontre de leurs militants pour débattre de leur futur programme et déterminer leurs alliances préparant ainsi Edited'ontbepa'rdCéàcobcnveastxarueecheeatrrtstlerslelqeeluteepercoaueuelav,ec,ictomrapciinprtessextisli'uqsrpiofesdstuèpnetltrepleronutxpattda'adatiroligdeeenm:éfsitamràcesdisnoqitnonelnonborrembleLCercBLUMéonrvnosiupuo,ttect,arseuasponsisénledivaupecsuisno.snEefftesuiepdntiellslveui,lbqiteronsopstnees,nartnsdaeslsossulrtiosnadduCLB'étendarseC.merbircnsepucoubeantmpsotnodsgifneruadtsnesipel;tqusls'insdtsaviencon.élInrtiaret-ftéligaé-téeribleniacilbupéredubresmemlesenuetuoe'dleur campagne et leur stratégie pour les futures élections présidentielles et législatives de 2007. En premier lieu,la démocratie. C'est l'engagement irréversible de tout militant de gauche. Depuis trois siècles,ce combat est celui des républicains contre les réactionnaires.Il fonde l'engagement des progressistes et ne saurait subir de transgression. En second lieu,la laïcité. Ce débat que l'on croyait abouti est à nouveau d'actualité. La lutte contre la recrudescence des fondamentalismes religieux dans notre République est devenue une interpellation majeure à laquelle il est capital que notre société apporte une réponse claire et sans complaisance. En troisième lieu,la solidaritéqu'elle s'attache aux individus,. Elleest le ferment de la pensée socialiste, aux générations, aux territoires ou aux nations. Elle constitue le lien indissociable qui doit réunir socia-Pour contacterlement les êtres. le Cercle Léon Blum :En quatrième lieu,la tolérance. C'est peut-être la notion la plus difficile à appréhender puisque, si elle est la condition impérative de la vie collective, que de dévoiements ont été commis en son nom, Internet :www. cercle-leon-blum.org notamment le détournement de cette si belle notion qu'est le dr oit à la différence. e-mail :cercleleonblum@wanadoo.fr En cinquième lieu,l'équitémajeure qui doit caractériser l'action de la gauche puisqu'elle. C'estla vertu doit permettre une répartition juste des richesses et des services dans une économie de marché, par nature, inégalitaire. Enfin,la sécuritéoite”, le droit à la sécurité est,“valeur de dr. Longtemps perçue comme une heureusement, devenu une notion prise en compte en complément de la prévention, quand la gauche a compris que l'insécurité pénalisait d'abord les plus faibles.
Porté par l'ensemble de ces valeurs,le Cercle Léon BLUM a travaillé activement depuis trois ans pour combattre l'indifférence d'une certaine partie de la gauche face à la résurgence de l'antisémitisme et de la haine ethnique en France. Nous avons débattu avec les élus et nous nous sommes confrontés aux acteurs de la vie publique que sont les syndicats, les associations et diverses organisations sociales à l'occasion de nos colloques pour échanger nos idées et nos interrogations.Nous avons constaté une prise en compte de notre action par les nombreux partenaires que nous avons côtoyés.Ils ont com-pris quenotr edémarche s'inscrivait dans une dimension pédagogique et que, loin de remettre en cause leur attachement aux valeurs de la gauche,elle contribuait à renforcer cet engagement en portant haut les principes républicains transposés aux problèmes contemporains.Grâce à cette prise de conscience collective, chacun, dans son espace, a agi pour que les agressions racistes et antisémites régressent. Il nous reste encore un long chemin à parcourir pour les éradiquer c'est pourquoi il ne faut pas baisser la garde de la mobilisation collective.
Nous allons poursuivr enotre action, notammentà l'occasion des campagnes électorales à venir. Nous serons attentifs à ce que les formations de gauche n'oublient pas,dans leurs projets,la défense des principes qui ont été évoqués précédemment. Nous veillerons à ce que la légitime volonté d'accéder au pouvoir ne se fasse pas au prix d'alliances électorales qui, pour être mathématiquement utiles, n'en seraient pas moins éthiquement condamnables. L'honneur de la gauche est à ce prix. Nous rappellerons chacun à ses devoirs et à ses engagements et nous serons d'autant plus aptes à mobiliser les électeurs hésitants qu'ils sentiront la conviction et la détermination de nos amis à partir en campagne sur des valeurs indiscutables.Tel est notre engagement.
Laurent AZOULAI Président