Lettre ouverte à nos amis LR à propos de l’union des patriotes

Lettre ouverte à nos amis LR à propos de l’union des patriotes

-

Documents
3 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Lettre ouverte à nos amis LR à propos de l’union des patriotes républicains. Proches de votre sensibilité politique, nous sommes forcés de constater que vos représentants nationaux LR veulent construire entre nous un mur de la honte (diabolisation et exclusions). Toute association, toute discussion entre électeurs qui se sentent proches au niveau des conceptions politiques conservatrices résolument tournées vers l’avenir, doivent-être diabolisées, un «cordon sanitaire» doit séparer les fréquentables et les infréquentables. Or, ce « cordon sanitaire » étrangle la droite en France et l’éloigne du pouvoir. Nous remercions tous ceux d’entre vous qui nous soutiennent et en particulier certains élus LR clairvoyants qui souhaitent encore rester dans l’ombre. D’après les récentes prises de position de Laurent Wauquiez, s’alignant de fait sur le responsable LREM Christophe Castaner, des listes entre les LR LREM mais aussi PS… seraient envisageables alors que les simples échanges et partages avec d’autres électeurs patriotes républicains ne le seraient pas. En effet, le bureau politique des LR a décidé, avec force, d’exclure un Maire d’une petite commune rurale, lui-même las des lignes politiques obscures des têtes pensantes de son parti. Mais, paradoxalement, les leaders d’envergure nationale qui adoptent une position similaire à la sienne et qui le disent à tous les micros, sont épargnés. Quel courage ! fort avec les faibles et faibles avec les forts.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 11 juin 2018
Nombre de visites sur la page 42 275
Langue Français
Signaler un problème
Lettre ouverte à nos amis LR à propos de l’union des patriotes républicains. Proches de votre sensibilité politique, nous sommes forcés de constater que vos représentants nationaux LR veulent construire entre nous un mur de la honte (diabolisation et exclusions). Toute association, toute discussion entre électeurs qui se sentent proches au niveau des conceptions politiques conservatrices résolument tournées vers l’avenir, doivent-être diabolisées, un « cordon sanitaire » doit séparer les fréquentables et les infréquentables. Or, ce « cordon sanitaire » étrangle la droite en France et l’éloigne du pouvoir.
Nous remercions tous ceux d’entre vous qui nous soutiennent et en particulier certains élus LR clairvoyants qui souhaitent encore rester dans l’ombre.
D’après les récentes prises de position de Laurent Wauquiez, s’alignant de fait sur le responsable LREM Christophe Castaner, des listes entre les LR LREM mais aussi PS… seraient envisageables alors que les simples échanges et partages avec d’autres électeurs patriotes républicains ne le seraient pas.
En effet, le bureau politique des LR a décidé, avec force, d’exclure un Maire d’une petite commune rurale, lui-même las des lignes politiques obscures des têtes pensantes de son parti. Mais, paradoxalement, les leaders d’envergure nationale qui adoptent une position similaire à la sienne et qui le disent à tous les micros, sont épargnés. Quel courage ! fort avec les faibles et faibles avec les forts.
Nous avons initié en Nord Gironde un mouvement (Pour la France, la France unie). Au même moment, le cercle Anjou conférence lançait son Appel d’Angers. A ce jour, l’originalité de ce type d’approche n’apparait pas vraiment dans les retombées médiatiques qui laissent penser à tort
qu’un soi-disant accord fut signé en vue des municipales entre diverses sections locales de partis politiques (LR, DLF, FN, PCD) et des membres de la société civile. C’est totalement faux mais il n’y a pas pire sourd que ceux qui ne veulent pas entendre.
Nous avons simplement rendu officiel un espace de discussion et de concertation. Les impératifs électoraux seront incontournables sinon à quoi cela servirait-il de faire de la politique, mais pour des questions de calendrier, ils sont encore loin de nos préoccupations immédiates et nous ne voulons pas les traiter dans d’obscurs accords de deuxième tour.
Les états-majors LR se sont sentis menacés par notre initiative. Elle leur échappait. Ils se lamentent à longueur de plateaux de télévision sur les taux d’abstentions mais quand des citoyens prennent une initiative pour arrêter la machine à perdre à droite ; ils s’en offusquent ; ils sont scandalisés.
Pour eux, au mieux ce n’est pas digne d’intérêt, et au pire, ce serait la résultante d’une manipulation, orchestrée par leur concurrent politique. La tactique politicienne plutôt que les principes républicains Rares furent les responsables LR qui ont dénoncé l’agression dont fut victime Robert Ménard Maire de Béziers, venu partager avec nous, ses analyses de la situation politique.
Loin de nous intimider, ces actes nous ont renforcé dans nos convictions. Nous avons donc appelé plusieurs élus LR du bureau politique pour les inciter à défendre la liberté d’expression. Elle fut incontestablement bafouée lors de ce lynchage « participatif et citoyen » soutenu par la gauche bienpensante. Nous leur avons parlé principe républicain, ils nous ont répondu tactique politicienne. Nous leur avons parlé défense commune d’un socle de convictions, ils nous ont répondu sondage d’opinion. Leur aveuglement, leur consanguinité les conduisent à des stratégies fumeuses qu’ils sont les seuls à comprendre. De fait, ils tolèrent ce type de procédé que, pourtant, ils s’étaient empressés de condamner dans le cas de l’agression de Nathalie Kosciusko-Morizet. Elle-même se distingue par son silence assourdissant. Nous attendrons encore longtemps de sa part, une ferme réprobation de ces actes violents.
Chers amis, l’heure de la clarification des lignes politiques a sonné. Nous ne pouvons pas rester la droite la plus bête du monde et accepter que
l’on nous anesthésie par des paroles non conformes aux actes. La France mérite un contrepouvoir à la politique gouvernementale. Une véritable alternative politique, porteuse de valeurs fédératrices doit voir le jour.
Nous ne demandons pas à ceux qui nous rejoignent, de trahir leurs convictions mais nous les invitons à venir les partager entre proches. C’est un espace de discussion et de débat pour mettre en évidence tout ce qui nous rassemble. L’heure des machines électorales donc des partis et des alliances viendra après.
Renforçons cette dynamique que nos compatriotes attendent. Il en va de l’avenir de la France que seuls ceux qui se reconnaissent dans des valeurs patriotiques peuvent relever.
Les membres du bureau
POUR LA FRANCE La France unie
association loi 1901 n° W331002017 Siège social : 10 l.d. Lépine 33620 – CEZAC Email : pourlafrance.circo3311@gmail.com