Maternité du Blanc : la lettre ouverte de Jean-Paul Chanteguet

Maternité du Blanc : la lettre ouverte de Jean-Paul Chanteguet

Documents
4 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

L'ex-député et ancien maire du Blanc a adressé une lettre ouverte " aux fossoyeurs de la maternité", suite à la décision du conseil de surveillance de l'hôpital de Châteauroux de fermer la maternité blancoise.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 19 octobre 2018
Nombre de visites sur la page 1 040
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Lettre Ouverte aux fossoyeurs de la maternité  du Blanc  àGil Averous: Maire (LR) de Chateauroux  President du conseil de surveillance  de l'hopital de Chateauroux  Le Blanc  àFrancois Jolivet Député (LERM)de la  Circonscription Chateauroux  Le Blanc  àFrederique GerbaudSénatrice (LR) de l'Indre  Conseillère Municipale de  Chateauroux  àJean Francois MayetSénateur (LR)de l'Indre ,  Ancien Maire de Chateauroux Cher Gil Averous, mes premiers mots sont pour vous,vous  qui le 19 octobre , en tant que Président du conseil de surveillance de l'hopital  de Chateauroux -Le Blanc avez voté et fait voter la fermeture de la maternité  du Blanc  Ce 19 octobre restera un jourfunestepour notre bassin de  santé de pres de 70000 habitants , mais aussi pour vous je le crois  En choisissant d'etreaux ordresde Madame La Ministre de  la santé ,vouscautionnezles propos qu'elles vient de tenir sur une radio  nationale , des propos qui relevent d'unmensonge d'état:calomnieux pour  notre territoire et les élus et citoyens qui y vivent; etinsultantspour les  personnels de santé du Blanc dont les qualités professionnelles sont reconnues  et appréciées de tous  En etant plus à l'ecoute de la directrice de Chateauroux et de  quelques medecins castelroussins ,que des élus du groupement hospilatier de  territoire et de près de 350 élus ,toutes sensibilités politiques confondues de  L’Indre ,de l’Indre et Loire ,de la Vienne ( dont le président du conseil régional  et celui du conseil départemental ) qui ont signé l'appel pour la reprise des
 accouchements sur le site du Blanc;vous avez accepté d'être lebras arméde  cette administration ,l'agence régionale de santé , au service d'un pouvoir  central qui opprime les territoires et qui considère qu'elle n'a de compte à  rendre à personne  En agissant ainsi vous êtes le premier fossoyeur de notre  maternité ; un fossoyeur qui contrairement au Général De Gaulle, qui lui avait une certaine idée de la France, n'a même pasune certaine idée du département. En effet votre département , c'est un département recroquevillé  sur lui même et réduit à l'agglomération castelroussine Cher François Jolivet, vous venez de subir votre première  épreuve comme élu national d'un territoire en partie rural et comme membre  de la majorité présidentielle .  Une épreuve qui pour vous se solde par un écheccinglant  Incapable pendant des mois d'obtenir pour les grands élus , un rendez vous  avec la Ministre de la santé  Incapable de vous faire entendre et respecter par cette administration l'ARS  mue par le seul objectif financier  Incapable d'obtenir un examen sérieux du projet de retour des accouchements  présenté par trois gynécologues , un pédiatre ,des sages femmes …:bien au  contraire vous avez été publiquement désavoué par Madame la Ministre, qui  au lieu de tendre la main, comme vous l'avez dit ,nous a de manière ignominieuse enfoncé  Vous étant contenté de bla bla ; et n'ayant pas eu le courage d'accomplir un  acte fort au niveau national , vous en êtes aujourd’hui réduit à pleurer sur notr  sort ,ce qui ne saurait vous exonérer de votre pleine et entière responsabilité  dans ce naufrage dont nous devons maintenant mesurer toutes les  conséquences. Chère Frédérique Gerbaud,j'ai bien failli vous oublier  car depuis plusieurs semaines vous vous étiez faite plutôt discrète ,à part une  courte prise de position en faveur de la Directrice de Châteauroux .  A bien analyser vos déclarations nous avons bien compris depuis assez  longtemps que vous plaidiez en faveur d'une fermeture de la maternité du  Blanc  Ainsi par ce choix ,vous mettez en situation de risque les mamans et leurs  bébés ,car comme le rappelait Madame Bouygard Directrice générale de l'ars  «le blanc c'est loin et le sujet de la distance est important».  N'est ce pas d'ailleurs la haute autorité de santé qui indique que le temps de  recours à l'établissement le plus proche augmente significativement la  morbidité à partir de 30 minutes .Une durée largement dépassée pour Le Blanc
 puique éloigné de prés de 60 km de Châteauroux  De même ,vous porter atteinte à la présence médicale dans cette région en la  privant de certains spécialistes ; vous réduisez son attractivité pour de jeunes  médecins et vous contribuez à l'accroissement de la désertification médicale  dans un département situé presque au dernier rang, au niveau national en ce  domaine  De plus vous affranchissant de la mission d'une sénatrice qui est de porter la  voix des élus et des collectivités territoriales vous vous abaissez à être ni plus  ni moins que l'attaché de presse de la Directrice de l’hôpital de Châteauroux ;  affaiblissant par la même la cohésion territoriale départementale. Enfin Cher Jean François Mayet,vous avez je dois le  reconnaître , le mérite de la constance dans vos propos depuis 2011  En effet ,vous êtes l'ennemi de notre maternité , la qualifiant même dans la NR  de maternité au rabais  Il s'agit pour vous de renforcer celle de Châteauroux en supprimant celle du  Blanc ,pensant naïvement que les accouchements qui ne seraient plus effectués  au Blanc , le seraient sur Châteauroux  Est il utile de rappeler aussi que la maternité du Blanc dispose d'une  certification de niveau B ( obtenue en 2016 ) c'est à dire le plus élevé et dont  les résultats en matière de taux d'épisiotomie et de césarienne ( en 2016 )  étaient dans les meilleurs comme le montre une étude du journal le Monde .  Madame ,Messieurs les élusvous avez failli à vos responsabilités morales et politiques  Vous Monsieur Le Président du conseil de surveillance de  l’hôpital de Châteauroux Le Blanc en acceptant d'accompagner lamachina- tionourdie contre le site du Blanc en vue d'améliorer la situation financière  de celui de Châteauroux  Vous Monsieur Le Députe en cherchant avant tout, à vous  préserver des conséquences politiques et électorales de cette fermeture  Vous Madame La Sénatrice qui êtes à la solde de l'agence  Régionale de santé Centre Val De Loire  Et vous Monsieur Le Sénateur qui vous prenez encore pour  Le Maire de Châteauroux.  L'heure est venue pour vous derendre des comptesà la  population profondément touchée par cette sinistre décision qui ne fera  qu’accroître les inégalités sociales et territoriales de santé
 Placez vous maintenant face à votre conscience et interrogez vous  sur les conséquences de vos actes ,afin de savoir si elles sont conformes  à la mission qui vous incombe de défense de l'intérêt général et du bien  commun, car les citoyens et les élus pourraient considérer qu'il est urgent  pour vous de solliciter ,à nouveau le suffrage des électeurs  Jean Paul Chanteguet  Ancien Député