Présidentielle 2017 : Sondage BVA du 21 avril
26 pages
Français

Présidentielle 2017 : Sondage BVA du 21 avril

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
26 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

En partenariat avec : CONTACT BVA Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice BVA Opinion Tél : 01 71 16 90 96 Mail : adelaide.zulfikarpasic@bva.fr Enquête BVA-Salesforce pour la Presse Régionale et Orange réalisée par Internet du 20 au 21 avril 2017 Échantillon de 1494 personnes inscrites sur les listes électorales, issues d’un échantillon représentatif de 1548 Français âgés de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession de la personne de référence du ménage, région et catégorie d’agglomération. INTENTIONS DE VOTE Les intentions de vote qui figurent dans ce rapport reposent sur la base des personnes inscrites sur les listes électorales, certaines d’aller voter et ayant exprimé une intention de vote, soit 1134 individus. Pour cet effectif, pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la marge d’erreur est égale à 2,5. Le pourcentage a donc 95% de chance d’être compris entre 17,5% et 22,5%. Les résultats d’intentions de vote ne constituent pas un élément de prévision du résultat électoral. Ils donnent une indication significative de l’état du er er ndrapport de forces à 2 jours du 1 tour du scrutin, pour les 1 et 2 tours. La notice de cette enquête est consultable à la commission des sondages qui la rend publique sur son service de communication en ligne.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 21 avril 2017
Nombre de lectures 1 168
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Exrait

En partenariat avec :
CONTACT BVA
Adélaïde ZULFIKARPASIC
Directrice BVA Opinion
Tél : 01 71 16 90 96
Mail : adelaide.zulfikarpasic@bva.fr Enquête BVA-Salesforce pour la Presse Régionale et Orange réalisée par Internet du 20 au 21
avril 2017
Échantillon de 1494 personnes inscrites sur les listes électorales, issues d’un échantillon
représentatif de 1548 Français âgés de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été
assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession de la
personne de référence du ménage, région et catégorie d’agglomération.
INTENTIONS DE VOTE
Les intentions de vote qui figurent dans ce rapport reposent sur la base des personnes inscrites sur les listes
électorales, certaines d’aller voter et ayant exprimé une intention de vote, soit 1134 individus. Pour cet effectif,
pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la marge d’erreur est égale à 2,5. Le pourcentage a donc
95% de chance d’être compris entre 17,5% et 22,5%. Les résultats d’intentions de vote ne constituent
pas un élément de prévision du résultat électoral. Ils donnent une indication significative de l’état du
er er ndrapport de forces à 2 jours du 1 tour du scrutin, pour les 1 et 2 tours.
La notice de cette enquête est consultable à la commission des sondages qui la rend publique sur
son service de communication en ligne.
2Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois
statistiques. Le tableau ci-dessous présente les valeurs des marges d’erreur suivant le résultat obtenu et la taille de l’échantillon
considéré.
INTERVALLE DE CONFIANCE À 95% SELON LE SCORETAILLE DE
L’ÉCHANTILLON 5 OU 95% 10 OU 90% 20 OU 80% 30 OU 70% 40 OU 60% 50%
4,4 6,0 8,0 9,2 9,8 10,0100
3,1 4,2 5,7 6,5 6,9 7,1200
2,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8300
2,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0400
1,9 2,7 3,6 4,1 4,4 4,5500
1,8 2,4 3,3 3,7 4,0 4,1600
1,6 2,3 3,0 3,5 3,7 3,8700
1,5 2,1 2,8 3,2 3,5 3,5800
1,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3,3900
1,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,11 000
1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,22 000
0,7 0,9 1,3 1,5 1,6 1,64 000
0,6 0,8 1,1 1,3 1,4 1,46000
0,4 0,6 0,8 0,9 0,9 1,010 000
erNote de lecture : Dans le cas présent, les intentions de vote de 1 tour sont calculées sur la base des personnes certaines d’aller voter ayant exprimé une
intention de vote, soit 1134 individus. Ainsi, pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la marge d’erreur est égale à 2,5. Le pourcentage a donc
95% de chance d’être compris entre 17,5% et 22,5%.
3Jean-Luc Mélenchon (19,5%) et Benoît Hamon Emmanuel Macron et Marine Le
François Fillon (19%) se disputent nettement en retraitPen à égalité, en tête des
èmela 3 placeintentions de vote ESTIMATION DE
LA PARTICIPATION
MARINEEMMANUEL JEAN-LUC BENOÎTFRANCOIS
LE PENMACRON MELENCHON HAMONFILLON 76% à 80%
23% (-1) 23% (=) 19,5% (+0,5) 19% (=) 8% (-0,5)
1. Le chômage 2. La sécurité 3. L’avenir de la sécurité sociale 3. Les impôts
90% 87% 86% 86%
4A moins de 48 heures du premier tour de l ’ él ect i o n présidentielle, BVA et Salesforce, en partenariat avec la Presse Régionale et
Orange, publient leur dernier sondage d’ i nte nti o ns de vote. Cette enquête, qui s’ est déroulée à cheval sur la journée du 20 avril et
celle du 21 avril, a été réalisée dans un contexte doublement particulier. D ’ u ne part, hier soir, les candidats ont eu l ’ oc casio n de
s’ exp ri mer une dernière fois dans le cadre de l ’ émi ssi o n « 15 minutes pour convaincre » sur France 2. D ’ a utr e part, au milieu
exactement de notre terrain d’e n q uê t e, est survenue l ’ att aq ue des Champs-Elysées, qui a été revendiquée par l ’ E I et a fait
ressurgir la question du terrorisme en cette toute fin de campagne. La question est de savoir si cet événement est de nature à
faire bouger les lignes. Il est encore trop tôt pour l ’ aff i rm er. Nous ne mesurons ici qu ’ un e réaction partielle et « à chaud ».
Dans cette dernière enquête, Emmanuel Macron est crédité de 23% des intentions de vote au premier tour,
un score en recul de 1 point par rapport à notre précédente mesure, en début de semaine. Il est
intéressant d’observer qu’Emmanuel Macron – qui revient en réalité au score que nous mesurions au cours
de la première quinzaine d’avril – apparaît parfaitement stable chez les sympathisants de la gauche et les
électeurs de François Hollande en 2012. Il perd en revanche le terrain qu’il avait réussi à grignoter en début
de semaine, notamment chez les électeurs de Nicolas Sarkozy de 2012.
La solidité du socle électoral du leader d’En Marche ! apparaît stable : parmi ses électeurs potentiels, près
des trois-quarts se déclarent sûrs de leur choix (73%, -1 point).
Emmanuel Macron fait désormais jeu égal avec Marine Le Pen qui se stabilise à 23% des intentions
de vote également. Le socle électoral de la candidate du Front national reste par ailleurs le plus solide :
parmi ses électeurs potentiels, 86% se déclarent sûrs de leur choix.
5Contrairement à ce qu’avait pu laisser supposer notre dernière enquête, Jean-Luc Mélenchon ne voit pas sa dynamique
s’essouffler en fin de campagne. Crédité de 19,5% des intentions de vote (en hausse de 0,5 point), il frôle même la
barre symbolique des 20%. La transformation de ce score d’intentions de vote dans les urnes dimanche sera
étroitement corrélée au niveau de participation. Une participation élevée pourrait lui être favorable, avec un
mouvement vers les urnes d’électeurs habituellement plus abstentionnistes, comme les jeunes ou les ouvriers, qui lui
sont en partie favorables. Jean-Luc Mélenchon est en effet désormais en tête des intentions de vote des 18-24 ans. Il
recueille par ailleurs près du quart des intentions de vote des sympathisants PS et des électeurs de François Hollande
en 2012.
Le leader de la France Insoumise devance d’une courte tête François Fillon, stable depuis le début de la
semaine à 19%. La dynamique de fin de campagne tant attendue autour de François Fillon ne transparaît pas pour
l’heure dans nos enquêtes, même si on ne peut exclure que les événements d’hier changent la donne. On observe
toutefois que le candidat de la droite a consolidé sa base électorale : 85% de ses électeurs potentiels se
déclarent sûrs de leur choix, un score en hausse de 4 points depuis le début de la semaine et de 7 points en une
semaine. Il a par ailleurs quasiment réussi à reconquérir l’ensemble des sympathisants LR qui avaient déserté au
moment des affaires et retrouve dans cette catégorie son niveau du mois de décembre (75%). Il n’a en revanche pas
totalement convaincu les électeurs de Nicolas Sarkozy en 2012 : si 57% ont l’intention de voter pour François Fillon
dimanche, 17% déclarent une intention de vote en faveur d’Emmanuel Macron et 15% en faveur de Marine Le Pen.
Là encore, la participation sera un élément clé : une participation forte pourrait desservir François Fillon dont
l’électorat – et notamment les plus âgés – est « naturellement » mobilisé.
6Benoît Hamon est crédité de 8% des intentions de vote, un score en baisse de 0,5 point par rapport au début de la
semaine. Le candidat socialiste recueille désormais seulement le quart des suffrages des sympathisants socialistes.
Il pourrait pâtir encore davantage, dans la toute dernière ligne droite, de la tentation du vote utile chez les électeurs de
gauche : 28% des électeurs certains d’aller voter et déclarant aujourd’hui une intention de vote pour un candidat autre que
Marine Le Pen affirment en effet que l’éventualité de la présence de la présidente du FN au second tour pourrait les faire
changer d’avis au tout dernier moment. C’est encore plus le cas des électeurs de Benoît Hamon (34%), qui bénéficie
toujours du socle électoral le plus friable. Parmi ses électeurs potentiels, près de 4 sur 10 déclarent encore pouvoir
changer d’avis.
Les autres candidats enregistrent des scores inférieurs ou égaux à 4% : Nicolas Dupont-Aignan est crédité de 4% des voix
(+0,5 point). Philippe Poutou est toujours crédité de 1,5% des suffrages et devance Jean Lassalle (1%, +0,5 point).
Nathalie Arthaud est créditée de 0,5% des intentions de vote (=), comme François Asselineau (=). Le score de Jacques
Cheminade est inférieur à 0,5%.
29% des électeurs qui se déclarent certains d’aller voter dimanche prochain peuvent encore changer d’avis quant à leur vote ou n’expriment
actuellement pas d’intentions de vote. Notre indice de volatilité est stable par rapport au début de la semaine.
Nous estimons la participation dimanche entre 76% et 80%. Elle pourrait donc se situer au même niveau voire à peine en-deçà de ce qui avait été
enregistré au premier tour en 2012 (79,5%). En tout état de cause, elle devrait être supérieure à celle enregistrée au premier tour de 2002 (72%).
L ’ i ncert i t ude demeure forte, notamment concernant l ’ ord r e d ’ arr i vée des deux premiers candidats en tête au soir du premier tour. Dans ce
contexte, le niveau de participation sera déterminant;
7S’intéressent à l’élection
76%74%74%présidentielle 76% (+1) 74%72% 79% 78%77% 75%Assez 75%72% 72%72%73% 71%73% 72%70%
30% 68%
04- 11- 18-
25er21- 20- 15- 13- 15- 21- 07- 12- 04- 23- 1 - 8- 15- 19-
21mars- mars- mars- mars-Beaucoup avr-16 mai-16 juin-16 juil-16 sept-16 oct-16 déc-16 janv-17 févr-17 févr-17 avril-17 avril-17 avril-17 avril-17 avril-17
17 17 17 17
46%
Un peu
Ne s’intéressent pas à l’élection 15%
présidentielle 24% (-1)
Pas du tout
9%
ESTIMATION DE LA
PARTICIPATION
80%80%
77%76% 76% 77%75%76%72% 74%72%74% 73%73%70%70% 69%69% 67% 76% à 80%
er20- 15- 15- 12- 04- 23- 04- 11- 18- 25- 1 - 15- 19- 21-21- 13- 21- 07- 8-avril
mai- juin- sept- janv- févr- févr- mars- mars- mars- mars- avril- avril- avril-
avrilavr-16 juil-16 oct-16 déc-16 -1716 16 16 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17
8Raisons d’incertitude
(en % des électeurs volatiles)
Total supérieur à 100, plusieurs réponses possiblesEvolution
47% 46% 45%
41% 38%38%40%
34% 29%29%
er04- 11- 18- 25- 1 - 15- 19-
2123-
8-avrilmars- mars- mars- mars- avril- avril- avril-
avrilfévr-17 17
17 17 17 17 17 17 17 17
9En ce qui vous concerne, quelle note donneriez-vous à la campagne pour l’élection présidentielle de
2017 pour évaluer sa qualité ?
Base : aux personnes inscrites sur les listes électorales (1494)
Évolution
4,3 4,44,1 4,14,2 3,6
4,1
3,8
/104,4
19-20 15-17 22-24 29-30 5-7 avril 12-14 18-19 20-21
février mars mars mars 2017 avril avril avril
2017 2017 2017 2017 2017 2017 2017
Détail par proximité politique – Note moyenne
Symp. de la Symp. de la Gauche
gauche hors PS droite
Base : 444 206 239 397 260 207
4,8 4,8 4,9 4,2 4,2 5,2
10

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents