L’image de l’UMP auprès des Français
Institut CSA pour Nice Matin
Mai 2013 Fiche technique
 Sondage exclusif CSA / NICE MATIN réalisé par Internet les 14 et 15 mai 2013.

 Echantillon national représentatif de 987 personnes résidant en France âgées de 18 ans et plus,
constitué d'après la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle du
répondant), après stratification par région et taille d’agglomération.
L’image de l’UMP auprès des Français – Mai 2013
2 Principaux enseignements
A la demande de Nice-Matin et six mois après le vote controversé pour la présidence de l’U MP , l’ in s t it ut CSA a réalisé
un sondage sur l’ im age que se font a uj ou r d’h ui les Français de la première formation politique de droite, leur
préférence entre François Fillon et Jean-François Copé, ainsi que sur l’h yp othè se d’ un retour de Nicolas Sarkozy en
2017.

Interrogés sur ce que représente à leurs yeux l’UMP, la majorité des Français semblent aujourd’hui en avoir une
mauvaise image. Les différentes qualités testées dans notre sondage ne sont ainsi associées qu’en minorité au parti
fondé à l’initiative de Jacques Chirac. Seul un tiers des Français (33%) estiment par exemple que l’UMP « s’oppose assez
au gouvernement » et une proportion semblable qu’il « a un projet pour la France » (31%) ou qu’il « est proche de leurs
idées » (30%).

Autres qualités rarement associées à l’UMP : « propose de bonnes solutions aux problèmes du pays » (26%), « a des
dirigeants de qualité » (25%), « propose des idées nouvelles » (24%) et « est à l’écoute des Français » (23%). Mais c’est
la division du parti qui semble le plus identifié par les Français : seuls 13% d’entre eux déclarent ainsi que l’UMP « est
rassemblée et unie », 75% pensant le contraire.

Cette image est logiquement différente si l’on observe les réponses des sympathisants du parti. Une large majorité
d’entre eux estiment logiquement que l’UMP est proche de leurs idées (89%), mais également qu’il a un projet pour la
France (79%), qu’il propose de bonnes solutions aux problèmes du pays (77%), qu’il a des dirigeants de qualité (73%) et
qu’il est à l’écoute des Français (71%). Si près de deux sympathisants sur trois (62%) pensent également que l’UMP
propose des idées nouvelles, ils sont en revanche une plus faible majorité à estimer qu’il s’oppose assez au
gouvernement (51% contre 46%). Seuls un tiers d’entre eux (34%) estiment par ailleurs que leur parti est rassemblé et
uni.

A noter que l’image de l’UMP est nettement plus mauvaise chez les sympathisants du FN, seule une minorité d’entre
eux en ayant une opinion positive sur la quasi-totalité des dimensions testées. Fait intéressant cependant, la moitié des
sympathisants du parti de Marine Le Pen (46% contre 47%) estiment que l’UMP est « proche de leurs idées », tout
comme une petite majorité des sympathisants de l’UDI (49% contre 39%).
L’image de l’UMP auprès des Français – Mai 2013
3 Principaux enseignements
Si l’on s’intéresse maintenant au conflit ayant opposé François Fillon et Jean-François Copé, la préférence des
Français comme des sympathisants de l’UMP semble aller au premier. Si une majorité de Français n’ont pas de
préférence entre les deux personnalités (48% ne choisissent pas et 16% n’ont pas d’opinion), une majorité relative
déclare tout de même préférer François Fillon (30%), seuls 6% affichant une préférence pour Jean-François Copé. Le
rapport de forces est à peu près le même chez les sympathisants UMP (51% contre 14%), ceux-ci étant logiquement
plus nombreux à exprimer une opinion (24% ne choisissent pas et 11% n’ont pas d’opinion).

Les Français semblent par ailleurs privilégier un nouveau vote en septembre 2013 pour la tête de l’UMP plutôt
qu’un vote repoussé après les municipales de 2014. Si la moitié d’entre eux (47%) n’ont pas d’avis sur le sujet, plus
de deux Français sur trois (37%) déclarent se sentir plus proches de cette proposition alors que 16% défendent la
seconde. Cette option est également majoritaire parmi les sympathisants de l’UMP, même si l’écart est un peu
moindre (51% contre 29%).

Les Français dans leur ensemble s’opposent en revanche sur leur souhait de voir Nicolas Sarkozy revenir dans
l’arène politique pour l’élection présidentielle de 2017. Alors qu’une majorité de Français (55% contre 36%) ne
ersouhaitent pas que cette hypothèse se réalise (dont 43% « pas du tout »), une large majorité des électeurs de 1
tour de Nicolas Sarkozy en 2012 souhaitent le contraire (82%, dont 45% « tout à fait »). A noter qu’une majorité
relative des anciens électeurs de Marine Le Pen (49% contre 43%) sont également favorables à cette perpsective,
alors que la majorité des anciens électeurs de François Bayrou y est quant à elle opposée (56% contre 29%).
L’image de l’UMP auprès des Français – Mai 2013
4 Résultats du sondage
Titre du projet 5 L’image de l’UMP
est aujourd’hui dégradée chez la majorité des Français
QUESTION – Pour chacune des propositions suivantes, diriez-vous qu'elle s'applique très bien, assez bien, assez mal ou très mal à l'UMP ?
33% 48%
S'oppose suffisamment au gouvernement 7% 26% 30% 18% 19%
31% 55%
A un projet pour la France 6% 25% 28% 27% 14%
30% 54%
Est proche de vos idées 8% 22% 18% 36% 16%
26% 60%
Propose de bonnes solutions aux problèmes du pays 5% 21% 29% 31% 14%
25% 61%
A des dirigeants de qualité 5% 20% 30% 31% 14%
Sous-total
24% 62% Bien
Propose des idées nouvelles 4% 20% 31% 31% 14%
Sous-total 23% 63%
Mal Est à l'écoute des Français 4% 19% 31% 32% 14%
13% 75%
Est rassemblée et unie 10% 30% 45% 12% 3%
Très bien Assez bien Assez mal Très mal Sans opinion
L’image de l’UMP auprès des Français – Mai 2013
6 Les sympathisants UMP ont une bonne image de leur parti en dehors
des problèmes de division, les sympathisants FN en ont une mauvaise
image mais la moitié d’entre eux se sentent proches de ses idées
SYMPATHISANTS UMP SYMPATHISANTS FN
S’oppose suffisamment 43% 8% 6% 11% 51% 17%
au gouvernement
60% 19% A un projet pour la France 9% 29% 79% 38%
Est proche de vos idées 46% 60% 29% 15% 31% 89%
Propose de bonnes solutions 77% 39% 61% 16% 7% 32%
aux problèmes du pays
A des dirigeants de qualité 73% 55% 18% 9% 24% 33%
Propose des idées nouvelles 48% 14% 5% 22% 62% 27%
58% 13% 4% 30% Est à l’écoute des Français 71% 34%
25% 9% 13% 3% Est rassemblée et unie 34% 16%
Très bien Assez bien
L’image de l’UMP auprès des Français – Mai 2013
7 Les sympathisants de l’UMP
préfèrent François Fillon à Jean-François Copé,
de même qu’une majorité relative de Français
QUESTION – Laquelle des deux personnalités suivantes préférez-vous ?
SYMPATHISANTS UMP
11%
Sans opinion 24%
François 16% 51%
Fillon
30%
14%
SYMPATHISANTS FN
11%
Ni l'une ni 22% Jean-François
l'autre Copé
48% 6% 11%
56%
L’image de l’UMP auprès des Français – Mai 2013
8 Une majorité de sympathisants UMP
préfèrent un nouveau vote dès septembre 2013
pour la présidence de leur parti
QUESTION – A propos de l'élection du président de l'UMP, de laquelle des propositions suivantes êtes-vous le plus proche ?
SYMPATHISANTS UMP
Il faut respecter
l'accord conclu
entre Jean- 20%
François Copé
et François
Fillon et
organiser un 51%
Sans opinion nouveau vote 29%
47% en septembre
2013
37%
SYMPATHISANTS FN
Il faut reporter
l'élection du 41% 43%
président de
l'UMP après les
élections
municipales qui
auront lieu en
16% mars 2014
16%
L’image de l’UMP auprès des Français – Mai 2013
9 Si une majorité de Français s’opposent
à une candidature de Nicolas Sarkozy en 2017,
celui-ci bénéficie du soutien massif de ses anciens électeurs
QUESTION – Vous personnellement, souhaitez-vous que Nicolas Sarkozy soit candidat à la prochaine élection présidentielle qui aura lieu en 2017 ?
erElecteur de Nicolas Sarkozy au 1 tour de la présidentielle en 2012
3% 5%
82%
S/T OUI 10%
36%
45%
Sans
opinion Oui tout à
9%
fait 37%
16% 13%
erElecteur de Marine Le Pen au 1 tour de la présidentielle en 2012
Oui plutôt
8% 20% Non pas du 49%
26% tout
43%
28%
Non pas
vraiment S/T NON
23% 12% 55% 15% 43%
L’image de l’UMP auprès des Français – Mai 2013
10