Sondage Odoxa - Emmanuel Macron et l

Sondage Odoxa - Emmanuel Macron et l'agriculture

-

Documents
21 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

ŵŵĂŶƵĞů DĂĐƌŽŶ Ğƚ ů͛ĂŐƌŝĐƵůƚƵƌĞ Sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info et Le Figaro > s ͛ D Z'K s E Z / Ϯϯ & sZ/ Z ϮϬϭϴ 17H Sondage réalisé avec pour et Recueil Mét hodologie Enquête réalisée auprèsĚ͛ƵŶéchantillon de Français interrogés par Internet les21 et 22 février 2018. Echantillon Echantillon de973 personnesreprésentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 216 sympathisants de gauche, 124 sympathisants LaREM, 121 sympathisants de droite hors FN, et 152 sympathisants du FN. La représentativité deů͛ĠĐŚĂŶƚŝůůŽŶest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession deů͛ŝŶƚĞƌǀŝĞǁĠaprès stratification par région et catégorie Ě͛ĂŐŐůŽŵĠƌĂƚŝŽŶ. WƌĠĐŝƐŝŽŶƐ ƐƵƌ ůĞƐ ŵĂƌŐĞƐ Ě͛ĞƌƌĞƵƌ Chaque sondage présente une incertitude statistique queů͛ŽŶappelle margeĚ͛ĞƌƌĞƵƌ. Cette margeĚ͛ĞƌƌĞƵƌsignifie que le résultat Ě͛ƵŶsondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part etĚ͛ĂƵƚƌĞde la valeur observée. La margeĚ͛ĞƌƌĞƵƌdépend de la taille deů͛ĠĐŚĂŶƚŝůůŽŶainsi que du pourcentage observé.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 23 février 2018
Nombre de lectures 20 744
Signaler un problème
EŵŵaŶuel MaĐƌoŶ et l’agƌiĐultuƌe
Sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info et Le Figaro
LEVÉE D’EMBARGO VENDREDI Ϯϯ FÉVRIER ϮϬϭ8 À17H
Sondage réalisé avec
pour
et
Recueil
Mét
hodologie
Enquête réalisée auprèsd’uŶéchantillon de Français interrogés par Internet les21 et 22 février 2018.
Echantillon Echantillon de973 personnesreprésentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 216 sympathisants de gauche, 124 sympathisants LaREM, 121 sympathisants de droite hors FN, et 152 sympathisants du FN. La représentativité del’ĠĐhaŶtilloŶest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession del’iŶteƌǀieǁĠaprès stratification par région et catégorie d’aggloŵĠƌatioŶ.
PƌéĐisioŶs suƌ les ŵaƌges d’eƌƌeuƌ
Chaque sondage présente une incertitude statistique quel’oŶappelle marged’eƌƌeuƌ. Cette marged’eƌƌeuƌsignifie que le résultat d’uŶsondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part etd’autƌede la valeur observée. La marged’eƌƌeuƌdépend de la taille del’ĠĐhaŶtilloŶainsi que du pourcentage observé. Sile pouƌĐeŶtage oďseƌvé est de … Taille de l’EĐhaŶtilloŶ30% ou 70% 20% ou 80% 10% ou 90% 5% ou 95% 50%40% ou 60% 10010,08,0 9,2 9,8 4,4 6,0 2005,7 6,5 6,9 7,13,1 4,2 3002,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8 4002,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0 5003,6 4,1 4,4 4,51,9 2,7 6003,3 3,7 4,0 4,11,8 2,4 8002,8 3,2 3,5 3,51,5 2,5 9002,6 3,0 3,2 3,31,4 2,0 1 0001,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,1 2 0001,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,2 30001,4 1,6 1,8 1,80,8 1,1 Lecture du tableau:Dans un échantillon de 1000 personnes, si le pourcentage observé est de 20% la marged’erreurest égale à 2,5% : le pourcentage réel est donc compris dansl’intervalle[17,5 ; 22,5]. Dans un échantillon de près de 200 personnes, si le pourcentage observé est de 20% la marged’erreurest égale à 5,7% : le pourcentage réel est donc compris dansl’intervalle[14,3 ; 25,7].
L’œil du soŶdeuƌ: CéliŶe BƌaĐƋ, DiƌeĐtƌiĐe GéŶéƌale d’Ododža
MacƌoŶ jugé éloigŶé de la FƌaŶce ƌuƌale… ŵaismoins que Wauquiez
Al’oĐĐasioŶdu Salon international del’agƌiĐultuƌe,Odoxa, Dentsu Consulting, France Info et le Figaro s’iŶtĠƌesseŶtcette semaine àl’agƌiĐultuƌe,à ses hommes et à la politique agricole. Popularité des agriculteurs, confiance en Emmanuel Macron et le gouvernement pour les défendre et proximité comparée des leaders politiques avec le monde rural sont abordés dans ce sondage.
Les principaux enseignements du sondage :
1.
2.
3.
Les agriculteurs français : quelle popularité ! Seule ombre au tableau : les pesticides.
Mais les Français sont les deux-tiers à ne pas faire confiance à Emmanuel Macron et au gouvernement pouƌ défeŶdƌe l’agƌicultuƌe et les agƌiculteuƌs
Le Président et ses opposants sont jugés éloignés des préoccupations de la France rurale. Le pire en la matière -et de loin- est Laurent Wauquiez
CéliŶe BƌacƋ, Diƌectƌice GéŶéƌale d’Odoxa
Synthèse détaillée (1/2)
Les agriculteurs français : quelle popularité ! Seule ombre au tableau : les pesticides. Les Français sont fans de « leurs » agriculteurs. Al’iŶstaƌde ce que Dentsu Consulting observe sur les réseaux sociaux, notre sondage enregistre des bonnes opinions quasi unanimes, elless’ĠlğǀeŶtà 88%. Illustration sur Instagram : la campagne telle un pays de Cocagne fait rêver des citadins saturés de bitume.
Nos concitoyens partagent tous cet enthousiasme pour ceux qui travaillent la terre : cela est vrai quel que soit leur âge, leur sexe, leurs origines sociales et leurs préférences politiques (90% de bonnes opinions à droite, 84% à gauche, 91% au Front national).
Pour tous les Français (95%), les agriculteurs sont utiles au pays et pour une très nette majorité de 58%, non, ils ne sont pas trop subventionnés. Les Français seront donc très attentifs aux négociations quis’eŶgageŶtà Bruxelles avec la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Face à la menace d'une réduction des aides agricoles, la France fait bloc avec l'Espagne, l'Italie et le Portugal. Les agriculteurs peuvent aussi compter sur le soutien del’opiŶioŶface à la grande distribution. Les Français les jugent lésés : 82%d’eŶtƌeeux trouventƋu’ilsne sont pas rétribués de manière juste. Le chef del’Etata récemment exhorté les professionnels à respecter les engagements pris lors des récents Etats généraux de l'alimentation.
Dans ce joli tableau une seule ombre : les pesticides. Les Français sont 79% à trouver que les agriculteurs français en utilisent trop. Ce sujet est devenu extrêmement sensible et le débat surl’usageintensif du glyphosate a encore accru la tension : en octobre dernier* 81% des Français pensaientƋu’ilfallait « interdire le glyphosate parceƋu’ilest potentiellement dangereux pour la santé » alors que seuls 19%s’LJopposaient car « sa dangerositéŶ’estpas certaine et que les agriculteurs français en ont besoin ».
Mais les Français sont les deux-tiers à ne pas faire confiance à Emmanuel Macron et au gouvernement pour défendrel’agƌicultuƌeet les agriculteurs Ces agriculteurs si chouchoutés par les Français le sont-ils aussi par le Président et le gouvernement ? Emmanuel Macron envoie tous les signes pour le prouver : déplacement dans une ferme près de Clermont-Ferrand en janvier, réception des jeunes agriculteurs ce jeudi àl’ElLJsĠeet une journée entière passée au Salon del’agƌiĐultuƌece samedi où il espère cette fois-ci ne pas recevoir unœufsur la tête !
*Sondage France info-Figaro du 26/10/17
Synthèse détaillée (2/2)
Mais pour le moment, il ne convainc pas les Français sur ce sujet. 65% ne lui font pas confiance ainsiƋu’augouvernement pour mener une bonne politique agricole et 66% pas confiance pour permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail. Un jugement presque unanimement partagé puisque seuls les sympathisants de LaREM lui accordent leur confiance.
Il faut dire que les Français ontd’iŵŵeŶsesattentes, parfois un peu contradictoires, àl’Ġgaƌdde la politique agricole : les sondages montrentƋu’ils ont de fortes ambitions pour notre agriculture àl’iŶteƌŶatioŶaltout en demandant que les petites exploitations soient favorisées aux dépens des plus grosses.L’aĐtioŶdu gouvernement en la matière était extrêmement critiquée lors du dernier quinquennat. Ainsi, en 2016, 8 Français sur 10** Ŷ’aǀaieŶtpas confiance dans le gouvernement pour améliorer la situation des agriculteurs.
Le Président et ses opposants sont jugés éloignés des préoccupations de la France rurale. Le pire en la matière -et de loin- est Laurent Wauquiez Emmanuel Macron, on le voit dans les étudesd’opiŶioŶs,est perçu comme un Président plus soucieuxd’aŵplifieƌla réussite de ceux qui réussissent déjà que de permettre aux autres de mieuxs’eŶsortir. Notre sondage enregistrel’iŵage d’uŶPrésident « des villes », peu soucieux du sort des campagnes. Ainsi 69% des Français le jugent « plutôt éloigné » des préoccupations de la France rurale quand seuls 30% le trouvent « plutôt proche ».
Mais sur le sujet, aucun de ses principaux opposants ne le surclasse. Jean-Luc Mélenchon apparaît comme « le moins mauvais » (63% le trouve éloigné des préoccupations de la France rurale, 36% proche) et Marine Le Pen est à égalité avec le chef del’Etat(69% « éloignée). Quant à Laurent Wauquiez, il est jugé éloigné des préoccupations du monde rural par 84% des Français (15 points de plusƋu’EŵŵaŶuelMacron) !C’estun bien cruel désaveu pour celui qui tient tant à son image rurale et la cultive : un article del’Edžpƌessen find’aŶŶĠedernière évoquait son coach vocal pour retrouver son accent de Haute-Loire et la glaise laissée volontairement sur ses chaussures.L’iŶsiŶĐĠƌitĠperçue du président de LR est décidément son point faible etl’affaiƌedes propos fielleux tenus dansl’eŶĐeiŶtedel’EMLyonŶ’aŵĠlioƌeƌapas le diagnostic del’opiŶioŶ.
**Sondage BVA pour Orange février 2016
CéliŶe BƌacƋ, Diƌectƌice GéŶéƌale d’Odoxa
Résonance sur les réseaux sociaux Véronique Reille Soult, Directrice générale de Dentsu Consulting
Un ministrede l’Agƌicultuƌe iŶcoŶŶu Ƌui Ŷe ƌeŶfoƌce pas l’iŵage du pƌésideŶt EŵŵaŶuel MacƌoŶ Stéphane Travert, le ministre del’AgƌiĐultuƌe,est peu connu et on parle peu de lui (2,1% de parts de voix surl’eŶseŵďledes messages sur les membres du gouvernement). Ce sont essentiellement ses mesures et décisions qui sont commentées, rarementl’hoŵŵeet ses qualités. Pour le moment les messages sur le ministre sont surtout descriptifs et factuels. Les internautes sont attentifs sur les thématiques suivantes : -L’aŶŶoŶĐedel’iŶteƌdiĐtioŶdes élevages en batterie pour les"œufs-coquilles" à partir de 2022 - Le besoin de contrôles sanitaires renforcés - Le soutien des producteurs de lait français -L’aŶŶoŶĐe d’uŶePAC qui protègerait les agriculteurs L’agƌicultuƌe et les agƌiculteuƌs soŶt uŶ vƌai sujet de pƌéoccupatioŶ pouƌ l’opiŶioŶ eŶ ligŶe, ϱϰ ϰ00 ŵessages eŶ uŶe seŵaiŶeen est la démonstration. Les principaux sujets de préoccupations sont commentés de façon factuelle : - Jeunes agriculteurs - Union européenne - Zones défavorisées - PAC et protection Il y a une grande attente sur ces sujets bien que certains doutent de la capacité du gouvernement à comprendre les agriculteurs et les problèmes du territoire.
Les internautes aiment les agriculteurs. Les expressions sont positives tant sur le métier que sur les hommes. Même si certaines pratiques sont dénoncées. Le métierd’agƌiĐulteuƌetl’uŶiǀeƌsagricole fait « rêver ». On observe des messages, entre autres sur Instagram, qui présententce métier et cet univers comme une alternative de vie pour un nombre grandissant de personnes.
Véronique Reille-Soult, DG de Dentsu Consulting, @reillesoult Retrouvez les éléments détaillés del’aŶalLJsesur les réseaux sociaux à la fin de ce rapport
Résultats du sondage
Popularité des agriculteurs
Avez-vous une très bonne, assez bonne, assez mauvaise ou une très mauvaise opinion des agriculteurs ?
ST Mauvaise opinion : 12%
Très mauvaise opinion 1%
Assez mauvaise opinion 11%
Assez bonne opinion 59%
ST Bonne opinion : 88%
Très bonne opinion 29%
Popularité des agriculteurs selon la proximité partisane
Avez-vous une très bonne, assez bonne, assez mauvaise ou une très mauvaise opinion des agriculteurs ?
Ensemble
sympathisants de gauche
sympathisants LaREM
sympathisants de droite hors FN
sympathisants du FN
Très bonne opinion
Assez bonne opinion
29%
27%
26%
34%
29%
59%
57%
60%
Assez mauvaise opinion
58%
61%
11% 1%
14%
2%
13% 1%
7%1%
8% 2%
Très mauvaise opinion
ST BonneST Mauvaise opinionopinion 88%12%
84%
86%
92%
90%
16%
14%
8%
10%
Image détaillée des agriculteurs
Pour chacune des affirmations suivantes à propos des agriculteurs, êtes-vous d’aĐĐoƌd ou pas d’aĐĐoƌd. Les agƌiĐulteuƌs…
sont utiles au pays
utilisent trop de pesticides
sont trop subventionnés
sont justement rétribués par la grande distribution
17%
41%
D'accord
95%
79%
82%
58%
Pas d'accord
4%1%
1% 20%
(NSP)
1%
1%