A la découverte des saveurs Effeuillé de canard à l'orange et ses ...
1 page
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

A la découverte des saveurs Effeuillé de canard à l'orange et ses ...

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
1 page
Français

Description

A la découverte des saveurs Effeuillé de canard à l'orange et ses ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 69
Langue Français

Exrait

Quatre années d’écoute
A la demande de Gérard Grosgogeat et
d’Yves Le Prévost, adjoint délégué aux
écoles et à la jeunesse, Nicolas
Pachoutinsky, psychologue, a été mis-
sionné il y a quatre ans pour créer un
relais d’écoute et de compréhension
entre les parents et leurs enfants, le
relais JPS.
Voici le bilan de ce dispositif.
Sa première action fut de régler des pro-
blèmes de nuisance liés à la présence d’un
groupe de jeunes. Une association “Les
collègues”, rassemblant officiellement ces
derniers a ainsi été créée en 2002 avec le
prêt d’un local par la commune leur per-
mettant de se réunir sans gêner personne.
De leur propre initiative, ils ont souhaité
réaliser des actions citoyennes en nettoyant
notamment les plages de Villefranche.
Le J.P
.S. a aussi décidé de porter son action
sur la prévention en amont de l’échec scolai-
re. Lorsqu’un enfant présente des difficultés
scolaires ou des comportements difficiles, le
directeur informe les parents et leur propo-
se une consultation auprès du psychologue.
A ce jour 74 enfants et adolescents de 4 à
17 ans sont ont été accueillis. 38 parents
sont également venus pour des conseils de
comportements à adopter avec leurs
enfants.
Consciente de ces difficultés, la municipalité
a décidé de créer une “Ecole des parents”
avec des stages mensuels qui ont lieu à la
Maison des Jeunes. Ces cours informent les
parents sur le comportement psychologique
et physiologique du nourrisson à l’âge adul-
te. Cela permet d’avoir une attitude ouverte
et communicative afin d’avoir une certaine
sérénité au sein de la famille.
Par la suite en intégrant la notion de
couple avec l’école des parents et du
couple, des stages ont expliqué la psycho-
logie de la rencontre et de la relation qui
s’en suit. Il est important qu’un couple soit
stable avant d’avoir des enfants. Ces
stages ont été suivis par environ 45 per-
sonnes, des femmes en grande majorité.
La quatrième action a été
un
travail thé-
rapeutique sur des adolescents et des
adultes sujets à des traumatismes divers
(divorces,
séparations,
accidents,
stress…) à raison d’une fois par semaine.
Actuellement 9 personnes suivent cette
psychothérapie.
En 2001, Villefranche a ainsi été une des
premières villes à avoir mis en oeuvre cette
structure qui permet de réduire l’échec
scolaire, de conseiller des familles et ame-
ner un soutien psychologique aux per-
sonnes en difficultés.
Les prochaines actions permettront de
pouvoir suivre les jeunes élèves de
Villefranche dans les autres établisse-
ments scolaires qu’ils fréquentent, de ren-
forcer la prévention et la répression contre
la drogue et d’accentuer le relationnel
parents enfants.
Nicolas Pachoutinsky
reçoit tous les matins de
10h à 12h, sur rendez-vous, à la Maison des
Jeunes, 2 rue de May. Tél. 04 93 76 77 38
A la découverte
des saveurs
Pour l’édition 2005 de la fête nationa-
le du goût, Michel Garnery, directeur
du restaurant Michel’s a invité 39
élèves de CM1/CM2 de l’école primai-
re Joseph Caldéroni à s’initier aux
saveurs de la gastronomie. Le jour J,
toute une ribambelle de gamins, l’appé-
tit au ventre a envahi la terrasse du res-
taurant prête à découvrir les joies de la
cuisine française.
Cela fait déjà 7 années qu’Yves Le
Prévost, adjoint à la jeunesse avait
lancé cette initiative à laquelle répon-
dent toujours volontiers les restaura-
teurs de la Ville.
Coiffés d’une toque de cuisinier, les
jeunes appétits ont pris la pose avant
de savourer le menu de découverte des
saveurs
A l’heure du bilan, Gérard Grosgogeat félicite les
acteurs du dispositif J.P.S.
16
Récemment installé
rue Obscure, Patrice
Fournel, villefranchois
de coeur, s’est mis aux
fourneaux de son res-
taurant au Clair Obscur
pour nous apprendre à
mitonner un :
Effeuillé de
canard à
l’orange et ses
carottes glacées
au miel et
au cumin
Ingrédients (pour 2 personnes) :
• 1 magret de canard
• 6 belles carottes
• 2 oranges
• 2 oignons
• 2 échalotes
• 2 pincées de cumin
• 2 cuillères à soupe de miel
• 15 g de beurre
• 1 feuille de laurier
• 2 cl de vinaigre
• 10 cl de fond de veau
• Sel et poivre
Préparation :
Les carottes
Eplucher les
carottes. Les
tailler en sifflet.
Les mettre à cuire dans une poêle
avec 2 pincées de cumin, le beurre,
1 cuillère à soupe de miel, l’échalote
ciselée et la feuille de laurier.
Couvrir d’eau et cuire à feu vif jus-
qu’à évaporation complète de l’eau.
Le magret
Préchauffer
le
four. Préparer le
magret en ôtant
les nerfs et un
peu
de
gras.
Saler et poivrer
des 2 côtés. Mettre à cuire dans une
poêle chaude, côté peau. Quand la
peau est dorée, retourner le magret
quelques instants et enfourner 10
minutes à 220° (th.7).
La sauce
Laver
les
oranges, ôter les
zestes. Les tailler
en brunoise (tous
petits carrés) et
les faire blanchir.
Presser le jus.
Dans la poêle de
cuisson
du
magret, conser-
ver un peu de
graisse. Y faire
frire les oignons et l’échalote.
Ajouter 1 cuillère à soupe de miel et
le vinaigre. Faire caraméliser.
Ajouter le jus d’oranges et les zestes
blanchis. Ajouter le fond de veau,
saler et poivrer. Laisser cuire 5
minutes.
A déguster avec un vin du Val de
Loire.
Astuce du chef :
Pour rendre leur éclat à vos
assiettes, laisser les tremper dans
un mélange d’eau chaude et de
vinaigre blanc. Rincez et séchez
bien, le résultat est scintillant !
Au Clair Obscur
1, rue Obscure
04 93 01 84 88
(uniquement le soir)
Suggestions de présentation