Association Ayan Mongolie plante ses graines d

Association Ayan Mongolie plante ses graines d'entraide à Bornuur

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Association Ayan Mongolie plante ses graines d'entraide à Bornuur

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 334
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Sundgau SAMEDI 23 MAI 2009 AssociationAyan Mongolie plante ses graines d’entraide à Bornuur Forte aujourd’hui de de promouvoir les échangesplus de 3 000Eont été récoltés culturels mais aussi écono-par Ayan Mongolie. Un module plus d’une centaine miques entre les deux pays.de dons en ligne « easy collect » d’adhérents à travers L’an dernier, l’associationa même été intégré sur le site l’Hexagone,internet. Preuve que son actionlançait ainsi son premier grand projet : la création d’un potagerintéresse au-delà des frontières l’association de biologique dans un ancien Kol-du Sundgau, la toute première Bettlach vient de khoze du village de Bornuur,assemblée générale s’est tenue lancer son premieren février dernier à Saint-Jean-situé à environ 130km de la ca-grand chantier de co pitale Oulan-Bator. L’objectif: D’alcapiès,dans l’Aveyron. faire repartir la culture de l’é-développement dansCôté Alsace, la recherche d’une chalote, tombée en déshérence commune volontaire pour un un ancien Kolkhoze de depuis le départ des Russes il y jumelage avec la Mongolie reste l’époque soviétique.a une vingtaine d’années. Entre d’actualité. les catastrophes climatiques à « Leprojet est pour l’instant « Desidées et desrépétition et les stigmates du resté sans réponse du conseil convictions » :joug communiste qui ontc’est ce qui fait général », regrettent les respon-avancer depuis un an les fonda-rendu délicat tant la transition sables avant d’annoncer :« On teurs d’Ayan Mongolie, associa-démocratique que le passage à cherche aussi à faire de l’événe-tion née à Bettlach et qui dé-l’économie de marché, la Mon-mentiel dans le Sud Alsace au-passe aujourd’hui la barre desgolie est aujourd’hui l’un des tour des thèmes de l’écologie ou 100 adhérents à travers le terri-pays les plus défavorisés de la du développement durable, on toire. planète.Mais« ce n’est pas de lance donc un appel aux organi-l’humanitaire, précisent d’em-À l’origine, il y a un jeune sateurs qui pourraient nous blée Chantal Weber, secrétaire, homme, Amgalan Bayar, l’un mettre un espace à et Philippe Monnier, vice-prési-des trop rares ambassadeurs de disposition. »Et l’association de dent, les deux chevilles ou-la culture mongole en France. Bettlach compte également or-vrières d’Ayan Mongolie dans Deux jeunes ingénieurs ont décollé début mai pour le pays de Genghis Kahn. En lien avec l’université Créateur d’une agence de ganiser une grande soirée au-le Sundgau. nationale d’agronomie d’Oulan-Bator, la capitale mongole, ils travailleront à la réimplantation de voyage spécialisée dans le trek-tour de la Mongolie avec expo, l’agriculture biologique dans le village (sum en mongol) de Bornuur.Photos DR king en Mongolie, traducteur, dégustation ou projection de Une affaire de valeurs guide touristique et actuelle-film. Un autre projet lancé en contrée reculée…« On a parfoisprend le principe du microcré-été plantées pendant la semaine ment étudiant à Montpellier, où partenariat avec Ayan Mongolie des réflexions de gens qui nedit. L’idée est d’offrir une alter-du 8 mai. La récolte devrait se il suit une formation dirigée parNous sommes une association et l’agence de voyage Manuul comprennent pas, qui nous di-native aux peuples nomadesfaire vers septembre. » l’Unesco et consacrée au déve-d’échanges. L’échalote est une devrait aussi voir le jour en sent qu’il y a déjà beaucoup dequi représentent environ 40% loppement rural des pays émer-sorte de projet pilote, ensuite laDes premières pousses d’espoir juillet prochain : une dizaine de problèmes en France pour allerde la population mongole et gents, il partage sa vie depuisculture devrait s’élargir. On estqui valent aujourd’hui à l’asso-jeunes en difficulté partiront s’occuper de l’échalote en Mon-sont poussés depuis des années toujours entre la France et sajuste là pour amorcer laciation d’être retenue dans le dans les steppes mongoles, ac-golie ! »à abandonner leur mode de vieUne affaire de valeurs terre natale. Avec Ayan Mongo-pompe. »Quelques graines d’é-cadre du Prix initiative Région compagnés par un psychothé-sans doute. Celles d’Ayan Mon-pour rejoindre la ville. lie, il a trouvé un moyen idéalchalote pour soutenir une2009, catégorie «coup de rapeute de Girondes. golie sont simples: entraide, Début mai, Gaëlle et Clovis,cœur ».Depuis l’an dernier,V.M dépaysement, découverte et res-deux jeunes ingénieurs agro-pect de l’environnement. nomes sont partis bénévole-ment pour le compte de l’asso-Et même dans leur vie de tous ciation sundgauvienne. En les jours, les membres du bu-contact avec l’université natio-reau gardent ce côté nale d’agronomie d’Oulan-« militant » :le vice-président Bator, ils sont allés à la ren-vient de créer une société d’im-contre de la trentaine de pression biologique en ligne familles concernées par le pro-qui propose des cartes de visite jet. Mathilde, une documenta-garanties « 100 % bio ».« Et je riste, amie de l’association, reverse 1 % du chiffre à des as-avait, elle, fait le voyage en fé-sociations agissant pour le dé-vrier dernier pour tourner veloppement durable… dont quelques images de Bornuur. Ayan Mongolie»,ajoute-t-il. Quand on aime sa planète, on ne s’arrête jamais.Le Prix initiative Région 2009 Proposé en priorité aux chô-Chantal Weber, Philippe Monnier et Amgala Bayar, les trois meurs ou aux mères céliba-« Cette fois, c’est parti, les pre-fondateurs d’Ayan Mongolie.Photo VM taires, le projet «échalote » re-mières pousses d’échalote ont
La fête du mini basketLes jeunes de Waldighoffen ont défendu leurs couleurs La 9e édition de la fête du mini-teurs ainsi qu’aux nombreux basket s’est déroulée jeudiparents présents de passer une 21 mai à Zillisheim. Elle ras-agréable journée. Tournois, semble chaque année toutes leschallenge poussins/poussines écoles de basket du départe-et de nombreux ateliers alliant ment pour une journée festivecourse, dextérité et jeux placée sous le signe de la dé-d’adresse étaient au pro-tente et de la convivialité.gramme. Le point d’orgue étant sans Cette année c’est le club de aucun doute le challenge pous-Zillisheim qui a été choisi pour sins et poussines dont le vain-organiser l’événement sur le queur s’est vu offrir une se-superbe site du collège épisco-maine de camps de basket. Une pal, en coordination avec le co-nouveauté fort appréciée cette mité départemental de basket, année :la mise en place d’un et notamment la commission tournoi pour les mini-poussins. mini-basket placée sous la hou-Le club de Waldighoffen s’est lette de Anne-Christine Phi-présenté avec une belle déléga-lippe et d’Isabelle Firmann. La tion de jeunes basketteurs. Mal-manifestation a ainsi rassemblé gré quelques petits bobos et la 600 jeunes basketteurs. fatigue, les sourires étaient de mise lors de la remise des ré-La météo plus que favorable acompenses, et c’est bien là l’es-permis à tous ces jeunes basket-sentiel.Photo DRL’école de basket de Waldighoffen a bien défendu ses couleurs jeudi à Zillisheim. AK03
Contacter
Association Ayan Mongolie 85, rue de Bâle 68 480 Bett-lach. Courriel: infoAayan-mongolie.org Site web: www.ayan-mongolie. org Pour tous renseignements, contacter Chantal Weber au 03.89.07.33.16
Manuul, voyages en Mongo-lie(voyagiste écotouristique en Mongolie, trekking, com-merce équitable…) Courriel :infomanuulAg-mail.com Site web: www.manuul.com Rensei-gnements auprès de M. Amgalan Bayar 31, rue Blanqui 34 500 Béziers