Les sépultures médiévales d'Obazine (Corrèze) - article ; n°3 ; vol.17, pg 179-185

-

Documents
8 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue archéologique du Centre de la France - Année 1978 - Volume 17 - Numéro 3 - Pages 179-185
Fondé par Etienne de Vielzot en 1142, le monastère d'Obazine s'affilie en à l'ordre cistercien. Un nouveau monastère est construit dans la seconde moitié du XIIe siècle. Les sondages conduits à l'emplacement de l'ancienne galerie méridionale du cloître, aujourd'hui totalement disparu, ont exhumé huit sépultures bâties dont l'une a pu être située dans le temps avec précision, grâce aux sources : l'aménagement du cloître doit être de peu postérieur à 1180 ; les sépultures dans les cloîtres n'apparaissent pas avant l'extrême fin du XIIe siècle ; une épitaphe, conservée dans deux manuscrits de la Bibliothèque Nationale, localise dans le cloître, à côté de la porte qui va à l'église, la tombe d'Helias, abbé mitre d'Uzerche, vivant en 1239. La sépulture, édifiée à cet emplacement précis, et soigneusement appareillée, enfermait un squelette qui a restitué un anneau et un fragment de bâton abbatial. L'identité et la chronologie absolue de cette sépulture ont donc été exactement situées.
7 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1978
Nombre de visites sur la page 27
Langue Français
Signaler un problème
Bernadette Barrière
Les sépultures médiévales d'Obazine (Corrèze)
In: Revue archéologique du Centre de la France. Tome 17, fascicule 3-4, 1978. pp. 179-185.
Résumé
F
o
n
d
é
p
a
r
E
t
i
e
n
n
e
d
e
V
i
e
l
z
o
t
e
n
1
1
4
2
,
l
e
m
o
n
a
s
t
è
r
e
d
'
O
b
a
z
i
n
e
s
'
a
f
f
i
l
i
e
e
n
à
l
'
o
r
d
r
e
c
i
s
t
e
r
c
i
e
n
.
U
n
n
o
u
v
e
a
u
m
o
n
a
s
t
è
r
e
e
s
t
construit dans la seconde moitié du XIIe siècle. Les sondages conduits à l'emplacement de l'ancienne galerie méridionale du
c
l
o
î
t
r
e
,
a
u
j
o
u
r
d
'
h
u
i
t
o
t
a
l
e
m
e
n
t
d
i
s
p
a
r
u
,
o
n
t
e
x
h
u
m
é
h
u
i
t
s
é
p
u
l
t
u
r
e
s
b
â
t
i
e
s
d
o
n
t
l
'
u
n
e
a
p
u
ê
t
r
e
s
i
t
u
é
e
d
a
n
s
l
e
t
e
m
p
s
a
v
e
c
précision, grâce aux sources : l'aménagement du cloître doit être de peu postérieur à 1180 ; les sépultures dans les cloîtres
n
'
a
p
p
a
r
a
i
s
s
e
n
t
p
a
s
a
v
a
n
t
l
'
e
x
t
r
ê
m
e
f
i
n
d
u
X
I
I
e
s
i
è
c
l
e
;
u
n
e
é
p
i
t
a
p
h
e
,
c
o
n
s
e
r
v
é
e
d
a
n
s
d
e
u
x
m
a
n
u
s
c
r
i
t
s
d
e
l
a
B
i
b
l
i
o
t
h
è
q
u
e
Nationale, localise dans le cloître, à côté de la porte qui va à l'église, la tombe d'Helias, abbé mitre d'Uzerche, vivant en 1239. La
sépulture, édifiée à cet emplacement précis, et soigneusement appareillée, enfermait un squelette qui a restitué un anneau et un
fragment de bâton abbatial. L'identité et la chronologie absolue de cette sépulture ont donc été exactement situées.
Citer ce document / Cite this document :
Barrière Bernadette. Les sépultures médiévales d'Obazine (Corrèze). In: Revue archéologique du Centre de la France. Tome
17, fascicule 3-4, 1978. pp. 179-185.
doi : 10.3406/racf.1978.2191
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/racf_0220-6617_1978_num_17_3_2191