Bulletin
110 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Bulletin

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
110 pages
Français

Description

royauxMuséesBrussels.d'histoired'arts etBulletin(1902/03)année 2A3,lannée a•BULLETINDES MUSÉES ROYAUXARTSDES DÉCORATIFS ET INDUSTRIELSd'Art, Art monumental Armures, Ethnographie)(Antiquités, Industries et décoratif, Armes etA BRUXELLES—DEUXIÈME ANNÉE. 1902-1903.BRUXELLESIMPRIMEURS-ÉDITEURSVROMANT & C",RUE DE LA CHAPELLE,3, 31903ROYAUXBULLETIN DES MUSÉESDESARTS DECORATIFS ET INDUSTRIELSOlMH-6_e, ^)yPARAISSAXT TOUS LES MOIS ()( TOBRR 1002AXXEK. X" 1BULLETINMUSÉES ROYAUXDESDES ARTS DECORATIFS ET INDUSTRIELSdécoratif, Armes et Armures, Ethnographie)(Antiquités, Industries d'Art, Art monumental etBRUXELLESAABONNEMENTS :5 francs. Pour l'ÉtrangerPour la Belgique |Le numéro : 50 centimes.D'ANTIQUITÉS L'ordonnance de la collection de RavesleinL A SECTIONle classement en questionayant dû être respectée,CLASSIQUES.a trait seulement aux objets non compris danscollection.cettela culture contemporaine ontexigences deLESLe noyau le plus important provientd'un choixobligé tous les grands musées à donner àfait dans la collection Campana par M. le baron dedirection et un classementleurs collections uneWitte.que desscientifiques, alors que jadis ils n'étaientdernières années, les collections ont été con-Cesréunions d'objets beaux ou rares, ou de curiositésaugmentées nombreusessidérablement grâce à desans liens entre elles.acquisitions (notamment à la vente Somzée't, à desIndépendamment de nos préférences indivi-produit de missions en Orient.dons ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 68
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Exrait

royauxMuséesBrussels. d'histoired'arts et Bulletin (1902/03)année 2 A3, lannée a •BULLETIN DES MUSÉES ROYAUX ARTSDES DÉCORATIFS ET INDUSTRIELS d'Art, Art monumental Armures, Ethnographie)(Antiquités, Industries et décoratif, Armes et A BRUXELLES —DEUXIÈME ANNÉE. 1902-1903. BRUXELLES IMPRIMEURS-ÉDITEURSVROMANT & C", RUE DE LA CHAPELLE,3, 3 1903 ROYAUXBULLETIN DES MUSÉES DES ARTS DECORATIFS ET INDUSTRIELS OlMH-6_e, ^)y PARAISSAXT TOUS LES MOIS ()( TOBRR 1002AXXEK. X" 1 BULLETIN MUSÉES ROYAUXDES DES ARTS DECORATIFS ET INDUSTRIELS décoratif, Armes et Armures, Ethnographie)(Antiquités, Industries d'Art, Art monumental et BRUXELLESA ABONNEMENTS : 5 francs. Pour l'ÉtrangerPour la Belgique | Le numéro : 50 centimes. D'ANTIQUITÉS L'ordonnance de la collection de RavesleinL A SECTION le classement en questionayant dû être respectée,CLASSIQUES. a trait seulement aux objets non compris dans collection.cettela culture contemporaine ontexigences deLES Le noyau le plus important provientd'un choixobligé tous les grands musées à donner à fait dans la collection Campana par M. le baron de direction et un classementleurs collections une Witte.que desscientifiques, alors que jadis ils n'étaient dernières années, les collections ont été con-Cesréunions d'objets beaux ou rares, ou de curiosités augmentées nombreusessidérablement grâce à de sans liens entre elles. acquisitions (notamment à la vente Somzée't, à des Indépendamment de nos préférences indivi- produit de missions en Orient.dons et auexclusivement person-duelles, l'art n'est plus Les acquisitions récentes ont eu surtout pour nifié à nos yeux par quelques époques brillantes but de combler les lacunes existant dans nos séries un perpétuel devenir,mais nous y reconnaissons grecque,de céramique et c'est dans ce sens quel'humanitéintimement lié au développement de devront encore se poursuivre les efforts futurs. l'histoire.et aux vicissitudes de Les installations du musée temporaires,étant celui de laCe point de vue, depuis longtemps jusqu'à l'achèvement des nouveaux locaux, nous scientifique est maintenant celui du grandcritique nous bornerons à donner le rudiment d'un guide, qui, plus que lespublic, de la démocratie pensante le plan de la galerie avec l'indication du lotisse- étrangers pressés, compose les visiteurs intéres- ment des objets et la nomenclature des pièces les Elle n'y vient pas cherchersants de nos musées plus marquantes. elle est heu-seulement des émotions esthétiques, Jkan De Mot. reuse reconnaître dans les œuvres de toutes lesde mieux de l'industrie etépoques l'eflbrt vers le CLASSEMENT de l'art. musée d'enseignement de l'art, comme leUn (Voir le plan). se borner à de bellessont les nôtres, ne doit pas pièces, proposées comme modèle aux artisans, Des deux côtés de l'escalier descendant de la l'évolution et le déve-mais, au contraire, montrer section égyptienne : loppement des formes d'art A gatichc, moulage teinté de l'aurige de Del- C'est ordre d'idées qui a présidé aux récen-cet phes ;muséestes acquisitions faites par nos et au nou- d'antiquitésveau classement de nos collections A droite, réplique du satyre de Praxitèles (pro- classiques. vient de Smyrne). . ÎULLETIN DES MUSEES ROYAUX la sec- 2" lonieLe long du mur supportant la balustrade de : Balsamaire en forme de figureféminine tion égyptienne : (Rhodes) ; Tesson de Clazomène (début du vi' siècle). Monuments lapidaires trouvés en Gaule. 2° et 3° Vases protocorinthiens et corinthiens inscriptions anti-(Voir catalogue des sculptures et (viii<'-vi= siècle) : ques^ par Franz Cumont.) Balsamaires ; Musée de Vases à représentationsLe long du mur et du soubassement du figurées (cruche avec le deuilRavestein : d'Achille, Skyphos avec inscrip- tions, etc.) ^loniinicnts lapidaires trouvés hors de Gaule. 4" Vase iono-étrusque et imitations corin- l'ancien fonds.)(\'oir catalogue Cumont pour thiennes d'Italie. Vases étrusques7. de Bucchero-nero (\'ii'=-\-i'= siè-COLLECTION DE VASES (i). cle) ; préhistorique de Imitation1. Jarre funéraire de la nécropole en terre cuite des vases métalliques Yortan-Kelembo Mineure) (reconstitution). ioniens.(Asie 3° Urne cinéraire anthropoïde.1° 2°2. Vases préhistoriques (2000 av. J.-Ch.) ; Vase d'Hissarlik (Troie, Asie Mineure) ; 8. 2° Fabriques béotiennes eubéiennes (ren-et (?) Vases fumigés de la nécropole de Yortan- contre des influences corinthiennes et ionien- Mineure)Kelembo (Asie nes). ; Vases de Knossos (vers 1500 av. J.-Ch.). 1°, 3°, 4° Vases à figures noires attiques (w'^ siè- (2'"«3" 4° idoles style dit mycénienVases et de cle). millénaire av. J.-Ch.) ; Vases attiques à figures noires (vi" siècle) :9. Crète,Grèce continentale, Cyclades, Chy- 1° Plaques de revêtement d'un tombeau (scènes pre. de funérailles) ; 2 bis (Table montre) : 4° Skyphos béotien. Tessons: de Philacopi (Milo), début du stylemy- 10. Vases attiques à figures rouges : cénien. Style sévère (fin vi'= siècle, première moitié Knossos apogée du stylede (Crète), du V siècle) ; mycénien ; (Art Pisistrate Phidias.)entre et de Mycènes; 1° Cratère signé Polygnotos ; de Tirynthe, etc. 2" Euphronios (porte le nomCoupe attribuée à Vase (Béotie) ayant3. géométrique de Tanagra de Kratès) ; orné un tombeau. Epoque de la prédominance 3° Cratère signé Smikros ; dorienne dans la Grèce continentale (\iii'^ siècle Canthare de Douris ; avant J.-Ch.). Coupe du style de Brygos ; ' Skyphos signé Pistoxénos.4. Vases géométriques : 4 1° Vases chypriotes (Influence et tradition my- 1 1 Vases à fond blanc (première moitié et milieu cénienne très sensibles du xV au vii'- siècle ; siècle).du V^ avant J.-Ch.). Lecythes (vases à parfums) funéraires : 2" Vases attiques du style dit du Dipylon (porte Lecythe de Gela (Sicile), musiciennes. d'Athènes où l'on a trouvé un cimetière ix'- ; 2", 3" Coupe d'Hégésiboulos ; viii= siècle av. J.-Ch.). Coupe attribuée à Sotades ; 3° Vases béotiens (vni'-vii= siècle av. J.-Ch.). blanc (VictoireAryballe à fond assise). 4° Vases d'Italie (Fouilles).méridionales 3" et 4" Lecythes de date plus récente. Sarcophage ionien de Clazomène (près Smyrne,5. d'époque12.Vases à figures rouges de transition et Asie Mineure), vu' vi" siècle. beau style (milieu et seconde moitié dude (L'art ionien poursuit jles traditions de l'art v^ siècle) ; mycénien). Epoque du Parthénon. 6. lonie et Corinthe : 1° panathénaïqueAmphore ; I" Sarcophages d'enfant et fragments de Clazo- 2° Hydrie avec scène de gynécée ; mène (viii<^-vi= scèclc) couvercle ; Coupe avec ; 3° Vases avec couleurs d'ap[)lique (blanc et or) vases à reliefet ;(i) Les chilTrcs 1°, 2°, 3° et 4" indiquent les rayons des vitrines en commençant Skyphos de style de transition ;par le bas. — DES ARTS DÉCORATIFS ET INDUSTRIELS A r l y^o n Li mental Entrée Enl Egypte S Gr eco - Romaine r\ n I Li i[ l e S Lq [i ennes^yp Ent.e. ^ Q usée CED"^n ŒZ] g de Collection lEiii r^ I a d'EroFFsîAncienrve Lampes jX I Lidame LrreréR •3 V e n s f e I °"li|l|l^ \^\ BSD SUT c OU] Q7-| 18 M P h i e 1 n l Li r e E|3 ce Décorai ive CDe ^s-^:r- '^ '^ a s s a n Section d'Antiquités Classiques /es vitrines.)fLes chiffres et les lettres désignent 4° plique blanche; skyphos du type du Kabi-Coupe de beau style. 2° (\"'^13. I" Vases béotiens fig. rouges etrV s.) rion à figures ronges ; 4''I" Cratères; 3° Rhytons et vases plastiques (Athènes 2" et Italie).Cratère de forme élancée avec couleur d'ap- DES MUSEES ROYAUXBULLETIN 2°(Alexan- Animaux^ etc1° Trois Hvdi-ies du type de Hadrar ;14. 3" Figures masculines. drie); 2° méridionale Au milieu, homme nu, bronze grec du PéloVases noirs d'Italie ; ponèse à droite,monochromes d'Italie méridionale ; ; iîgure d'enfant a\ant30 Vases orné un timon de char4° d'Asie Mineure. ; 4" Aphrodite et Eres (provenant surtout decou-noirs à formes métalliques et à3,i. Vases Syrie);propre et colo-leurs d'appliques (Grèce 5° Bronzes étrusques et romains. iv= et m" siècles).nies, l'Iphigériie d'Eluri- Il) Cratères et vases, candélabres (étrusques3" Gobelet avec scènes de et romains).pide. 3° A droite, vase grec.(surtout deVases d'Italie méridionaleib. k) (Table-montre.)et de la Basilicate).Campanie Fibules épingleset grecques archaïques ;Vases d'Italie méridionale (surtout de Ta-17. Anneau.x et bracelets ; rente). Cyathos (cuiller à puiser vin)du grec ; vase de Tarente représentant l'apo-ijbù. Grand Passoires ; théose d'Héraklès. Miroirs étrusques. objets provenant de la nécropoleiS. Vases et punique de Carthage. SARCOPHAGES DE PLOMB Grand pithos d'époque gréco-romaine pro-19. (F F' F'') provenant de Sidon (Syrie/ d'Asie mineure.venant ni= et iv^' siècles après J.-Ch. CUITES.TERRES I. fa" 3° Terres cuites de Grèce propre (Attique Béotie); LE BÉLIER DE SYRACUSEet 4° 5" Fragments de terres cuites de Smvrue. bélier de bronzeLe moulage du de Syracuse, IL i"^' Terres cuites : archaïques de Béotie ; que M. Charles Buis nous a offert (i), sera e.xposé de Tanagra du iv"' siècle; l'artsous peu dans le hall de monumental.Tarse (Asiede mineure) ; C'est une des plus belles représentations animales de Macédoine; l'artque nous ait laissées grec^ et comme notre Tète de Tarente; moulage est un des premiers qui en aient été faits, 2° d'Asie mineure (surtoutTerres cuites connue grandcette œuvre est peu du public et des Smyrne et Myrina (m siècle). artistes (2). III. Buste funéraire de jeune tille provenant de Jadis ile.xistait deux animaux se faisant pendant, Smyrne : dont l'un, après une destinée mouvementée, fut IVà\TI (Cadres). Tètes et fragments de terres misérablement par un boulet quedétruit les révo- Smyrne.cuites de lutionnaires de 1848 lancèrent sur le palais royal Grotesques, têtes de caractères, types my- de Palerme. thologiques. L'état civil des béliers remonte à l'an date1040, à laquelle le général byzantin George Maniakis,TétesdeMyrina et suite des tètes de Smyrne.Vm. après avoir expulsé les Arabes de Sicile avec l'aide 2° Petites sculptures et fragments en pierre;IX. I" des Normands, les plaça à l'entrée de la citadelle 3° Plaques Campana ; lui à la pointe sud de Syracuse.construite par 40 5° Terres cuites d'Italie et de basse époque. Nous ne savons d'où ils venaient, et la tradition qui veut qu'ils aient orné l'entrée du port de Sy- BRON'ZES. racuse ne repose sur aucun fondement sérieux. 1° 4" Armes Enlevés en 144''^, ils finirent, après avoir étéA) à ; >° Anses de vases et poignées. 1°b) Poids; Cf.(1) Bulletin 1901-02, p. 53. 2° à 5° Ustensiles de ménage et petits bronzes I,f bélier a été publié jiarHkyokmann.^/c/;. Zcit.(2) ayant servi d'appliques. 1.S70, p. 1, pi. 25. Vignette dans Duruy, Histoire des c) 1° Lampes; Jel diGrecs, 11, |>. 551. Cf. S.VLIN.\S, Guida Afiisej JVaz. 2" à 50 Petits bronzes figurés; l'.iUriiio, ]). 56.