Fiche de salle: Sculptures gothiques

-

Documents
2 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

salle 10 Salle 11 La sculpture gothique B C Français A La richesse des collections lapidaires du musée tient à leur histoire. Dès ela première moitié du XIX siècle, alors que l’hôtel des abbés de Clunysalle 11 était divisé en habitations privées, Alexandre Du Sommerard s'y installa. B Les thermes étaient propriété de la Ville de Paris, et celle-ci les utilisait comme réserve pour toutes les sculptures déposées lors des restaurations de monuments. À la création du musée en 1843, la Ville céda le bâti- ment et son contenu à l’État pour le franc symbolique, permettant ainsi l’entrée dans les collections de chefs-d’œuvre de la sculpture médiévale. En outre, de 1843 à 1907, le rattachement du musée à la Commission E supérieure des Monuments historiques favorisa l'enrichissement de cette collection. Quelques années plus tard, vers 1145, Suger fait réaliser lesL’église abbatiale de Saint-Denis chapiteaux du cloître par un atelier de sculpteurs égalementLa consécration de la façade occidentale de Saint-Denis actif à Saint-Germain-des-Prés. Les représentations y mêlenten 1140 marque une transformation profonde dans un répertoire d’animaux fantastiques, sirènes, griffons et les rapports entre sculpture et architecture : aux grands créatures hybrides, à de fidèles reprises des modèles antiques.tympans sculptés (ou, pour l’un d’entre eux au moins, de Ainsi, du chapiteau D. Cl.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 11 septembre 2013
Nombre de visites sur la page 77
Langue Français
Signaler un problème