Arras Film Festival - Dossier de Presse

Arras Film Festival - Dossier de Presse

-

Documents
28 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Événement de dimension internationale, le Festival d’Arras a imposé son style et sa singularité pour s’inscrire comme le rendez-vous incontournable de l’automne. Chaque année en novembre, pendant 10 jours, il réunit le grand public, les cinéphiles et les professionnels du cinéma autour d’une sélection de films qui associe l’émotion, la réflexion et le divertissement.
Depuis 2000, les plus grands noms du cinéma sont accueillis à Arras dans le cadre d’hommages et de rétrospectives. Vedettes populaires, auteurs confirmés et nouveaux talents viennent de toute l’Europe présenter leur film à un public toujours plus nombreux : la fréquentation du Festival, en progression constante, a atteint en 2010 plus de 25 000 spectateurs. Promouvoir le cinéma européen et ses auteurs est la priorité du Festival d’Arras.
Créée en 2009, la compétition présente une dizaine de longs-métrages européens inédits qui concourent pour l’Atlas d’or, et contribue par des dotations financières à leur diffusion sur le territoire français (23.500 euros de prix en 2010).

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 23 novembre 2011
Nombre de lectures 147
Langue Français
Signaler un problème
 
 
 
 Dossier de Presse  
Délégué Général Éric MIOT Tél : 03 21 59 56 30 eric.plan-sequence@orange.fr 
www.plan-sequence.asso.fr  Presse Dany de SEILLE Tél : 06 08 91 57 14 dany@deseille.info 
 
Assistante presse Julie Marnay Tél : 06 77 07 06 90 julie.plan-sequence@orange.fr 
La Voie de la différence   Depuis maintenant douze ans, le Festival International du Film d’Arras célèbre le cinéma et ses auteurs, comme l’attestent tous les grands noms qui ont déjà foulé le pavé des très belles places de la cité atrébate. Cette année encore, nous accueillerons de prestigieux réalisateurs et acteurs qui nous témoignent de leur confiance et de leur amitié. Nous aurons ainsi le plaisir et l’honneur de recevoir Jacqueline Bisset, Jean-Paul Rappeneau, Claude Lelouch comme président du jury. Dominique Abel et Fiona Gordon nous entraîneront dans leur univers burlesque et poétique. Philippe Lioret, Mathieu Kassovitz, Mélanie Laurent, Emmanuel Mouret, Cédric Kahn, Christophe Ruggia, Mathieu Demy, Philippe Faucon, Patricia Mazuy et bien d’autres viendront vous présenter leur nouveau film. Nous les avons invités pour partager avec nous leur amour et leur passion du cinéma.  Dans notre projet, l’Europe est primordiale. L’engouement des spectateurs du festival pour les inédits, conforté par l’incontestable succès de la compétition, nous encourage à poursuivre notre travail de découverte et de mise en valeur des talents européens. Nous avons résolument choisi la voie de la différence, refusant de présenter dans notre sélection des films déjà largement diffusés et primés sur notre territoire. Mais cela nécessite du temps, de l’énergie, de l’engagement et beaucoup de patience. Au fil des ans, sans brûler les étapes, nous gagnons en notoriété, tissant de solides liens avec les producteurs, les vendeurs internationaux, les organismes publics, les grands festivals des pays de l’Europe centrale et orientale, construisant de nouvelles perspectives en Europe du Nord. Nous serons bientôt prêts à franchir une étape supplémentaire en intervenant directement dans le processus de production des films. Déjà rendez-vous incontournable pour un large public mais aussi pour de nombreux professionnels (dont certains sont devenus des amis fidèles), le Festival d’Arras est en passe de devenir un point d’ancrage essentiel dans la mise en réseau en Europe des talents et des financements.  Ces préoccupations économiques sont importantes, elles nous passionnent, et elles participent à notre réflexion sur la création cinématographique actuelle. Mais la programmation d’un festival est aussi un acte artistique que nous revendiquons. Notre sélection n’est jamais le fruit du hasard. Elle reflète notre vision du cinéma avec des films qui interrogent le monde, se répondent, portent un regard critique, sans jamais oublier qu’ils sont aussi un spectacle et un divertissement qui se partage. Ces films renvoient à notre société, mais ils le font avec intelligence, en privilégiant la poésie, l’humour et l’émotion. À nos yeux, le cinéma ne peut être réservé à une élite, il est un art populaire qui nous aide à mieux vivre.  Je vous laisse à présent découvrir au fil des pages le programme de cette douzième édition. Il vous propose un formidable voyage au cœur du cinéma, des pionniers du burlesque aux œuvres les plus récentes, pour mieux saisir et comprendre ce qui se transmet depuis plus de cent ans entre les créateurs. Enfin, il me reste à remercier tous ceux qui, financeurs, partenaires, professionnels et bénévoles, soutiennent notre projet et participent à sa réussite. Bon festival à tous.  Éric Miot Délégué Général           
 
 
 
Présentation générale  Événement de dimension internationale, le Festival d’Arras a imposé son style et sa singularité pour s’inscrire comme le rendez-vousincontournable l’automne. de Chaque année en novembre, pendant 10 jours, il réunit le grand public, les cinéphiles et les professionnels du cinéma autour d’une sélection de films qui associe l’émotion, laréflexionet ledivertissement.  Depuis 2000, les plusgrands nomsdu cinéma sont accueillis à Arras dans le cadre d’hommages et de rétrospectives. Vedettes populaires, auteurs confirmés et nouveaux talents viennent de toute l’Europe présenter leur film à un public toujours plus nombreux : la fréquentation du Festival, en progression constante, a atteint en 2010plus de 25 000 spectateurs.  Promouvoir lecinéma européen ses auteurs est la priorité du Festival d’Arras. et Créée en 2009, la compétition présente une dizaine de longs-métrages européens inédits qui concourent pour l’Atlas d’or, et contribue par des dotations financières à leur diffusion sur le territoire français (23.500 euros de prix en 2010).   L’édition 2010 en quelques chiffres   102 longs-métrages pays représentés (dont 18 pays Européens) 24  inédits, 43 avant-premières 12 projections (dont 100 projections 300 décentralisées) 95 invités professionnels européens accrédités 301  leçons de cinéma 2 1 leçon d’actrice 40 rencontres et débats en salle  table ronde 1 ciné-concerts 4 ciné-comptines 2 4 représentations théâtrales7 concerts2 expositions38 ateliers d’initiation.   
 
 
 
Les invités du Festival  Pour un hommage en leur présence  Jerzy Skolimowski, Anna Karina, Olivier Assayas (2010), Patrice Chéreau, Pavel Lounguine (2009), John Boorman (2008), Dario Argento, Bernadette Lafont, Andrzej Zulawski (2007), Arthur Penn, Pierre Étaix (2006), Sidney Lumet (2005), Enki Bilal, Claude Chabrol (2004), Rosanna Arquette, Jerry Schatzberg (2003), Volker Schlöndorff (2002), Bertrand Tavernier (2001), Francesco Rosi (2000).  Les réalisateurs Dejan Acimovic, Karin Albou, Jean-Pierre Améris, Thanos Anastopoulos, Emily Atef, Taylan Barman, Jiri Barta, Samuel Benchetrit, Fulvio Bernasconi, Fabienne Berthaud, Jérôme Bonnell, Jacek Borcuch, Pawel Borowski, Valeria Bruni-Tedeschi, Fred Cavayé, Laurent Charbonnier, Angelo Cianci, Jean-Xavier de Lestrade, Ivano De Matteo, Antoine de Maximy, Melissa De Raaf, Lieven Debrauwer, Alix Delaporte, Benoît Delépine, Éric Deroo, Jan Dunn, Fredrik Edfeldt, Audrey Estrougo, Eléonore Faucher, Jean-Loup Felicioli, Peter Fleischmann, Gergely Fonyo, Sander Francken, Alain Gagnol, Jon Garano, Tony Gatlif, Xavier Giannoli, Tudor Giorgiu, Jose Mari Goenaga, Phil Grabsky, Andrei Gruzsniczki, Philippe Haim, Elena Hazanov, Hrvoje Hribar, Benoît Jacquot, Günter Jordan, Kamen Kalev, Gustave Kervern, Andreas Kleinert, Panos H. Koutras, Damjan Kozole, Janez Lapajne, Michel Leclerc, Daniel Leconte, Patrice Leconte, Thomas Lilti, Philippe Lioret, Darko Lungulov, Noémie Lvovsky, Guillaume et Stéphane Malandrin, Benoît Mariage, Olivier Masset-Depasse, Laetitia Masson, Gordian Maugg, Birgit Möller, Johannes Naber, Calin Peter Netzer, Guillaume Nicloux, George Ovashvili, François Ozon, Stefano Pasetto, Hervé Pernot, Jacques Perrin, Manuel Poirier, Gilles Porte, Maria Prochazkova, Michal Rosa, Bernd Sahling, Pierre Schoendoerffer, Pascal Thomas, Ionna Uricaru, Miel van Hoogenbemt, Nicolas Vanier, Judith Velez, Thomas Wizniewski, Xawery Zulawski.  Les acteurs et actrices  Lionel Abelanski, Benjamin Biolay, Dany Boon, Guillaume Canet, Felipe Castro, Anne Coesens, Marie-Sohna Condé, Anne Consigny, Clovis Cornillac, Zrinka Cvitesic, Loui-do de Lencquesaing, Patrick Descamps, Nicolas Duvauchelle, Alexander Fehling, Didier Flamant, Hélène Fillières, Jacques Gamblin, Hippolyte Girardot, Olivier Gourmet, Sarah Grappin, Stefanie Günther, Marc Lavoine, Fabrice Luchini, Morgan Marinne, Jean-Pierre Martins, Giorgy Maskharashvili, Tomas Mechacek, Marilou Mermans, Dorotheea Petre, Amanda Pilke, Benoît Poelvoorde, Vimala Pons, Serge Riaboukine, Fabrizio Rongione, Vincent Rottiers, Barbara Sarafian, Hanna Schygulla, Benjamin Siksou, Marija Skaricic, Soko, Maria Strzelecka, Robinson Stévenin, Sagamore Stévenin, Gergana Stoyanova, Fanny Valette, André Wilms, Susanne Wolff, Malik Zidi.      
Invitée d’honneur Jacqueline Bisset   Actrice anglaise à la classe inimitable, Jacqueline Bisset débute à l’écran dans les années 1960, après avoir été mannequin. Elle obtient des petits rôles chez Lester, Polanski, Donen et dansCasino Royale, puis se rend à Hollywood où elle s’impose, notamment grâce à son interprétation dans Bullitt(1968), aux côtés de Steve McQueen. Son charme et son talent incomparables lui ouvrent une carrière internationale. Dès lors, elle tourne avec les plus grands et donne la réplique à des monstres sacrés du cinéma tels Frank Sinatra, Dean Martin, Paul Newman, Marcello Mastroianni, Albert Finney. Régulièrement sollicitée par les réalisateurs français, elle a joué entre autres dansLa Nuit américaine (1973) de François Truffaut,Le Magnifique(1973) de Philippe De Broca, etLa Cérémonie(1995) de Claude Chabrol.   Les films présentés  LA NUIT AMERICAINEFrançois Truffaut (France, 1973)  LE MAGNIFIQUEPhilippe de Broca (France, 1973) Version restaurée par Studio Canal  LES GRANDS FONDSPeter Yates (USA, 1977)  RICHES ET CÉLÈBRESGeorge Cukor (USA, 1981) Projection en sa présence le 11/11 à 16h30 au Cinémovida  AU-DESSOUS DU VOLCANJohn Huston (USA, 1984) Projection en sa présence le 10/11 à 21h30 au Cinémovida  LA CÉRÉMONIEClaude Chabrol (France, 1995)            Leçon d’actrice  La comédienne évoquera sa carrière dans le cadre d’une discussion avec le journaliste Pierre Zéni (Ciné +, TV Festival de Cannes)  Samedi 12 novembre à 16h30 Village du Festival - Grand’Place  Entrée libre dans la limite des places disponibles      
 
 
 
 
 La Nuit Américaine
 Le Magnifique
 Au-dessous du volcan
Invité d’honneur Jean-Paul Rappeneau   Cinéaste rare et précieux, Jean-Paul Rappeneau a donné au cinéma populaire français ses lettres de noblesse. Appréciées du public et de la critique, ses comédies virevoltantes et ses remarquables adaptations littéraires ont montré les multiples facettes de son talent. Brillant scénariste (pour Malle, De Broca et Cavalier), directeur d’acteurs hors pair (il a dirigé les plus grandes stars de l’hexagone), metteur en scène sensible et lyrique, il a réalisé à ce jour sept films qui allient panache, élégance, humour et émotion, car, comme il le dit lui-même « il raconte des histoires graves d’une manière drôle ». Il a obtenu le prix Louis Delluc pourLa Vie de château(1966) et sa magnifique adaptation deCyrano de Bergerac (1990) a été récompensée de 10 Césars.   Les films présentés  LA VIE DE CHÂTEAU(France, 1966)  LES MARIÉS DE L’AN II(France, 1971)  LE SAUVAGE(France, 1975)Version restaurée par Studio Canal Projection en sa présence le 9/11 à 16h30 au Cinémovida  TOUT FEU, TOUT FLAMME(France, 1982)  CYRANO DE BERGERAC(France, 1990)  LE HUSSARD SUR LE TOIT(France, 1995) Projection en sa présence le 10/11 à 19h00 au Cinémovida  BON VOYAGE(France, 2003) Projection en sa présence le 9/11 à 21h30 au Cinémovida         Leçon de cinéma  Le cinéaste évoquera sa carrière et sa méthode de travail dans le cadre d’une discussion avec le journaliste Michel Ciment (Positif, Projection Privée, Le Masque et la Plume)  Jeudi 10 novembre à 14h30 Université d’Artois - Amphithéâtre Churchill  Entrée libre dans la limite des places disponibles     
 
 
 
 
 La Vie de Château
 Cyrano de Bergerac
 Bon vo a e
Carte Blanche Fiona Gordon Dominique Abel   Fiona Gordon, canadienne née en Australie, et Dominique Abel, belge, se sont rencontrés au début des années 80, alors qu'ils suivaient les cours de l'école internationale de théâtre Jacques Lecoq à Paris. Depuis, ils développent, pour la scène et l’écran, un comique visuel et burlesque, dans la veine des grands acteurs du cinéma muet, tels que Buster Keaton et Charlie Chaplin, ou encore de Laurel et Hardy, Jacques Tati et Akira Kaurismaki. Associés au français Bruno Romy, ils ont réalisé trois longs métrages qui ont remporté un succès public et critique dans le monde entier.   Les films de Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Romy  L’ICEBERG(Belgique, 2005)  RUMBA(France-Belgique, 2008) Projection en leur présence le 5/11 à 19h00 au Cinémovida  LA FÉE(France-Belgique, 2011)   Les films de la carte blanche  BIG BUSINESSJames W. Horne / avec Laurel et Hardy (USA, 1929)  LES LUMIÈRES DE LA VILLECharles Chaplin (USA, 1931)  LE SOUPIRANTPierre Etaix (France, 1962) Projection en leur présence le 6/11 à 21h30 au Cinémovida  MONTY PYTHON SACRÉ GRAAL !Terry Jones / Terry Gilliam (GB, 1975)          Rencontre publique  Les réalisateurs-acteurs évoqueront leur travail et les films choisis pour cette carte blanche dans le cadre d’une discussion avec le journaliste Jean-Luc Douin (Le Monde)  Dimanche 6 novembre à 11h00 Village du Festival - Grand’Place  Entrée libre dans la limite des places disponibles     
 
 
 
 
 L’Iceberg
 La Fée
Compétition Européenne Le jury professionnel   Le Président du jury Claude Lelouch  Né en 1937 à Paris. Depuis sa Palme d’or en 1966 au Festival de Cannes pourUn homme et une femme de, il a profondément marqué son empreinte le cinéma français. Traversant les époques et les modes, à la fois producteur, réalisateur, scénariste et caméraman, il alterne productions importantes et films plus intimistes, mettant en scène tous les plus grands acteurs et actrices, prenant d’une œuvre à l’autre des risques qu’il a toujours su assumer. Sa filmographie compte plus de 50 films dontLe Voyou(1970),L’Aventure c’est l’aventure(1972), Les Uns et les Autres (1981),Partir, Revenir (1985),Itinéraire d’un enfant gâté (1988),Roman de gare(2007) etCes amours-là(2010).  Judith Henry  Née en 1968 à Paris. Elle débute à l’écran dansAprès la guerre (1989) de Jean-Loup Hubert etL’Amour de Philippe Faucon. Mais c’est son rôle dans (1990)La Discrète de Christian Vincent, pour lequel elle obtient un César, qui la (1990) révèle au grand public. Menant depuis une très belle carrière au théâtre, elle revient régulièrement au cinéma, dans des productions à succès de Claude Berri (Germinal) ou Jean-Paul Salomé (Restons groupés), mais aussi dans des films d’auteur comme Manuel Poirier (À la campagne), Anna Novion (Les Grandes personnes) ou Angelo Cianci (Dernier étage gauche, gauche).  Joël Chapron  Né en 1960, il fait des études de russe à la Sorbonne puis obtient son diplôme de l'École supérieure des interprètes et traducteurs (ESIT) de Paris. En 1995, il est nommé comme responsable des pays d’Europe centrale et orientale à Unifrance. Il collabore depuis plus de quinze ans au Festival de Cannes pour lequel il établit une présélection des films de l’ex-URSS et des pays de l'Europe de l'Est. Il participe également depuis 2006 à la sélection du Festival de Locarno. Professeur associé à l’université d’Avignon, il est l’auteur de nombreux articles sur les cinématographies d’Europe de l’Est.  Ozana Oancea  Née en 1968 à Bucarest. Diplômée de l’Académie du Théâtre et du Cinéma de Bucarest, elle joue de nombreuses années au Théâtre National de Craiova, tout en se produisant également sur les planches de Bucarest et Lausanne. Sur grand écran, elle tient le rôle principal dansFelicia Razvan Radulescu et Mélissa de de Raaf, présenté en 2010 au Festival d’Arras. Elle a remporté de nombreux prix d’interprétation, notamment celui de meilleure actrice au Festival International du Film de Transylvanie. Elle collabore également au Festival NexT à Bucarest ainsi qu’au Festival International du Film de Transylvanie à Cluj.  Philippe Reynaert  Après des études de Lettres, il s’est initié au métier de journaliste en créant notamment le magazine « Visions » dont il assuma la rédaction en chef de 1982 à 1988. Il fait ses débuts à la RTBF en 1983 comme présentateur du Ciné-Club de Minuit. Depuis, sa collaboration avec la télévision publique belge francophone a été permanente et, aujourd’hui, il en est même administrateur. Il assume depuis février 2001, la direction de Wallimage, le Fonds Wallon d’Investissement dans l’Audiovisuel. Enfin, il est président de Cine-Reggio, un très important réseau européen de fonds de subvention à l'audiovisuel.   
 
 
 
 
 
 
 
 
Compétition Européenne Les Prix de l’édition 2011   Lejury des professionnelsdécernera deux prix :  Atlas d’or Grand prix du jury  10.000 € offerts par laCommunauté Urbaine d’Arrasà la société prenant en charge la distribution du film en salles en France dans les douze mois suivant l’attribution du prix. 2.300 € en prestation technique de sous-titrage offerts parTitra Film.  Atlas d’argent Prix de la mise en scène  5.000 € offerts par leConseil Régional du Nord-Pas de Calais au réalisateur du film primé.  L’Atlasest une commande du Festival d’Arras àLuc Brévart, artiste plasticien.  Les autres prix :  Atlas d’argent Prix du public  Vote des spectateursprésents à chaque séance de la compétition. 4.000 € offerts parle Conseil Général du Pas de Calais la société à prenant en charge la distribution du film en salles en France dans les douze mois suivant l’attribution du prix.  Prix Regards Jeunes  Décerné par un jury de lycéens de laRégion Nord-Pas de Calais 2.000 € offerts parBNP PARIBASau réalisateur du film primé.   Prix du Syndicat Français de la critique de cinéma   Le Jury de l’édition 2011  Président :Charlotte Lipinska  France Inter, Membre du Comité de sélection Long Métrage de la Semaine de la Critique   Elle sera accompagnée deAriane Allard (Positif),Jean-Philippe Guérand (Télé ciné Obs, L’Avant-scène cinéma, Le Film Français),Christian Nowicki (L’Avenir de l’Artois),Caroline Vié(Le Cercle, 20 minutes)  Délibération publique ledimanche 13 novembre à 16h30 (Village du Festival)   Palmarès 2010  Atlas d’or / Grand Prix du jury :A Rational Solutionde Jörgen Bergmark (Suède)  Atlas d’argent / Mise en scène :Medal Of Honorde Calin Peter Netzer (Roumanie)  Prix du public :For 80 DaysJon Garaño et José Maria Goenaga (Espagne)de  Prix du SFCC :How I Ended This Summerde Alekseï Popogrebski (Russie)    
 
 Behold the Lamb
 Cracks in the Shell
 Fils uni ue
 The House
Compétition Européenne Films sélectionnés   La compétition réunira9 longs-métrageseuropéens de fiction. Proclamation du palmarès ledimanche 13 novembre à 19h00au Casino.   La Sélection  BEHOLD THE LAMBJohn McIlduff (Royaume Uni) Pour sortir son fils d’une sale affaire, Eddie accepte de procéder à une mystérieuse livraison. Aidé de la petite amie de celui-ci, il s’embarque dans une équipée motorisée aux conséquences inattendues. La rencontre improbable d’un cinquantenaire dépressif et d’une jeune femme intrépide entraînés malgré eux dans une série de péripéties tragi-comiques.  CRACKS IN THE SHELLChristian Schwochow (Allemagne) Josefine, une jeune actrice peu sûre d’elle, est choisie par le célèbre Kaspar Friedman pour être le rôle principal de son prochain spectacle. Ses méthodes vont entraîner une profonde remise en cause de la personnalité de la jeune femme. Une hallucinante plongée dans l’univers de la création portée par la performance saisissante de son interprète féminine.  FILS UNIQUEMiel van Hoogenbemt (Belgique) Vincent, la quarantaine, habite seul avec sa fille Lucy. Un jour, sa mère, malade, lui demande d’héberger son père le temps de son hospitalisation. Mais se retrouver face à «l'ogre», comme il l'appelle, c'est un retour dans la nuit de son enfance. Un film très autobiographique qui assume parfaitement son équilibre entre l’humour et le drame. En présence du réalisateur et du scénariste (Dominique Sampiero)   THE HOUSEZuzana Liova (Slovaquie) Le taciturne Imrich a entrepris de bâtir dans son jardin une maison pour chacune de ses filles. Jana, l’aînée, a bouleversé ce projet en épousant un homme que son père déteste. Quant à la plus jeune, Eva, elle s’imagine un tout autre avenir. Un très beau drame familial qui dépeint avec finesse les difficiles relations au sein d’une famille d’origine modeste.En présence de la réalisatrice  THE MOLE / KRETRafael Lewandowski (Pologne) À son retour d’un voyage en France, Pawel constate avec stupéfaction que la photo de son père fait la Une d'un journal polonais. Il découvre alors que celui-ci aurait été « une taupe » au sein du syndicat Solidarnosc. Un drame poignant sur la Pologne d’aujourd’hui, résolument tournée vers l’Europe, mais toujours confrontée au lourd héritage de son passé.  NOKASErik Skjoldbjærg (Norvège) Le 5 avril 2004, onze hommes armés attaquent le siège de la société NOKAS à Stavanger. Leur objectif : dérober l’argent qui sert à alimenter les distributeurs de monnaie. Mais rien ne se réalise comme ils l’ont prévu. Un film aux antipodes du cinéma hollywoodien qui reconstitue avec minutie et réalisme le vol le plus spectaculaire jamais perpétré en Norvège.  ROOM 304Birgitte Stærmose (Danemark)  Dans un hôtel de Copenhague, un coup de feu retentit. Qui a tiré ? Pourquoi ? Pendant trois jours, les vies de plusieurs personnes vont se croiser volontairement ou accidentellement, et nous révéler la clé de cette énigme. La réalisatrice nous entraîne dans un mystérieux récit à tiroirs où il est question d’amour, de vengeance, de solitude et d’espoirs.  SHELTERDragomir Sholev (Bulgarie) Un soir, Radostin, 12 ans, ne rentre pas à la maison. Inquiets, ses parents avertissent la police qui essaie sans succès de les rassurer. Puis, subitement, le gamin réapparaît, mais à leur grande stupeur, il n’est pas seul. Dans une société en pleine mutation, une comédie grinçante sur la difficulté de se comprendre entre les générations.  A TRIPNejc Gazvoda (Slovénie) Trois anciens camarades de classe, une fille et deux garçons, se retrouvent le temps d’une virée à la mer. Le voyage commence dans la joie et la bonne humeur, mais peu à peu surgissent de lourds secrets refoulés qui vont mettre en péril leur amitié. Le portrait très « Nouvelle Vague » d’une jeunesse qui s’interroge sur son avenir.En présence du réalisateur      
 
 
 
 
   
 Nokas
 Room 304
 Shelter
 A Trip
Avant-premières Le Meilleur de l’actualité   Film d’ouverture  TOUTES NOS ENVIESPhilippe Lioret (France) avec Marie Gillain, Vincent Lindon, Amandine Dewasmes, Yannick Rénier  Claire, jeune juge au tribunal de Lyon, rencontre Stéphane, un collègue chevronné et désenchanté, qu’elle entraîne dans son combat contre le surendettement. Quelque chose naît entre eux, où se mêlent la révolte et les sentiments, et surtout l’urgence de les vivre. Le récit particulièrement émouvant d’une rencontre singulière où il est question de détermination, d’engagement et surtout d’amour.  Vendredi 4 novembre à 20h (Casino) En présence de l’équipe du film   Première régionale  LA DÉSINTÉGRATIONPhilippe Faucon (France) avec Rachid Debbouze, Yassine Azzouz, Perset Ymanol, Mohamed Nachit  Dans la banlieue lilloise, deux frères marocains sont confrontés à la difficile intégration au sein d’une société qui n’a pas été conçue pour eux. Tandis que l’un envisage d’épouser une jeune Française, l’autre connaît des déboires et rencontre le charismatique Djamel qui prône un Islam radical. Un film captivant qui aborde le sujet épineux du terrorisme sans pour autant tomber dans les travers du manichéisme simplificateur.  Jeudi 10 novembre à 21h30 (Casino) Avec le CRRAV Nord-Pas de Calais En présence de l’équipe du film   Film de clôture  ET SI ON VIVAIT TOUS ENSEMBLE ? Stéphane Robelin (France) avec Pierre Richard, Jane Fonda, Géraldine Chaplin, Guy Bedos, Claude Rich  Cinq amis de longue date sont confrontés à des problèmes liés à leur âge. Mais pour que leur vieillesse se passe en douceur, et surtout pour éviter la solitude, ils décident de vivre ensemble. Ils partagent alors des moments insolites et drôles mêlant amour, amitié et trahisons. Un film qui aborde avec humour et tendresse des thèmes graves tout en nous faisant partager les inimaginables péripéties de ces éternels gamins.  Dimanche 14 novembre à 19h (Casino) En présence de Stéphane Robelin et Pierre Richard    
     
 
 
 
 
 
 
Avant-premières Le Meilleur de l’actualité   Le Festival propose un panorama de la production mondiale à travers un riche programme d’avant-premières nationales et internationales en présence de l’équipe du film. Les œuvres d’auteurs reconnus côtoient celles de jeunes réalisateurs au talent prometteur et des films populaires de qualité.  Les autres titres de la sélection  LES ADOPTÉSMélanie Laurent (France) L’actrice réussit de fort belle manière son passage derrière la caméra. En présence de Mélanie Laurent  AMERICANOMathieu Demy (France) Un premier film très personnel avec Salma Hayek très étonnante. En présence de Mathieu Demy  L’ART D’AIMEREmmanuel Mouret (France) Une comédie exquise avec une palette de comédiens extraordinaires. En présence de Emmanuel Mouret  CONTAGIONSteven Soderbergh (USA) Un film-catastrophe qui impressionne par son réalisme et son casting.  17 FILLESDelphine et Muriel Coulin (France) L’une des belles révélations de la Semaine de la critique 2011. En présence de Delphine et Muriel Coulin  A DANGEROUS METHODDavid Cronenberg aC-Badan)G( Les liaisons dangereuses de deux maîtres de la psychanalyse.  DANS LA TOURMENTEChristophe Ruggia (France) Sur fond de crise, un film noir percutant avec Yvan Attal et Clovis Cornillac. En présence de Christophe Ruggia  LE HAVREAki Kaurismaki (Finlande-France) Un regard original et décalé sur le problème de l’immigration clandestine. En présence de André Wilms (acteur)  MON PIRE CAUCHEMARAnne Fontaine (France) Une comédie avec Isabelle Huppert et Benoît Poelvoorde.  L’OISEAUYves Caumon (France) Sandrine Kiberlain dans le portrait tout en délicatesse d’une femme secrète. En présence de Bertrand Gore (producteur)  L’ORDRE ET LA MORALEMathieu Kassovitz (France) Un film coup de poing sur la prise d’otages de l’île d’Ouvéa en 1988. En présence de Mathieu Kassovitz et Christophe Rossignon (producteur)  SPORT DE FILLEPatricia Mazuy (France) Avec Marina Hands, une plongée au cœur de l’univers du sport équestre. En présence de Patricia Mazuy  TAKE SHELTERJeff Nichols (USA) Le second film magistral d’un nouveau grand du cinéma américain.  TERRAFERMAEmmanuele Crialese (Italie) Lion d’argent à Venise, le nouveau film du réalisateur deRespiro.  UNE VIE MEILLEURECédric Kahn (France) Guillaume Canet est époustouflant dans ce film fort et émouvant. En présence de Cédric Kahn et du jeune Slimane Ketthabi (acteur)  
 
 Mélanie Laurent et Marie Denardaud   
 Yvan Atal et Clovis Cornillac DANS LA TOURMENTE
 Slimane Ketthabi, Leïla Bekhti et Guillaume Canet UNE VIE MEILLEURE
 Mathieu Kassovitz L’ORDRE ET LA MORALE