La Folie Almayer - Dossier de Presse

La Folie Almayer - Dossier de Presse

-

Documents
13 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

SYNOPSIS
Quelque part en Asie du Sud-Est, au bord d’un fleuve tumultueux, un Européen s’accroche à ses rêves de fortune par amour pour sa fille. Une histoire de passion, de perdition et de folie, adaptée du roman de Joseph Conrad.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 28 février 2012
Nombre de visites sur la page 134
Langue Français
Signaler un problème
 721- 2 qiu -5310 1 Fm Blgc/ou Cul sb -rD- 58loD  mm ,1 - - vii/kmi/alg- F ç099.221 ° 
PRESSE Makna presse Cloé Lozi - aud Gimud 177 u du Tml 75003 pi tl. 33 (0)1 42 77 00 16 + ifo@m-.com
DISTRIBUTION  sheLLaC Fic d L Bll d Mi 41 u Jobi 13003 Mill tl. +33 (0)4 95 04 95 92 llc@lt.og
Doi d  t oto télécgbl u : www.llc-lt.og
PROGRAMMATION  sheLLaC Mi Bigoi - Luci Commiot tl. + 33 (0)1 78 09 96 64 / 65 ogmmtio@llc-lt.og
oti tiol l 25 jvi 2012
www.lfolilm-lfilm.com
SYNOPSIS Quelque part en Asie du Sud-Est, au bord dun fleuve tumultueux, un Européen saccroche à ses rêves de fortune par amour pour sa fille. Une histoire de passion, de perdition et de folie, adaptée du roman de Joseph Conrad.
Un fleuve qui se déchaîne. Un soleil qui brûle les yeux. Une femme qui perd la tête. Une fille qui chante dans un boui-boui. Un chinois qui rêve sous lopium. Une chasse à lenfant dans la jungle. Un éclair ! Un mariage sans amour. Un voile de tristesse. Une gaîté exaltée. Une jeune fille qui marche jusquau bout de la nuit. Vous naurez pas Nina ! Un soleil noir. Un père crie son amour. Un coin perdu dans le Sud-Est asiatique. Une outcast. Une barque vide qui tremble dans lorage. Des palmiers frissonnants. Un mort. Des moustiques. Un film tellurique. Une histoire tragique, comme les tragédies antiques qui ne vieillissent jamais. Une histoire vieille comme le monde. Une histoire jeune comme le monde. Damour et de folie. De rêves impossibles.
La FOLIe aLMayer tti vc Ctl am
Le projet a été difficile à monter ? édtu qui ot éoé vc Cod. Cétit il   u u lu d toi . et filmt, Ç  été log, o  voulit mtt d j i  du tout tité l cè vc l è lgt d l oductio. suf Cl plu. at comm Cod. D l liv, ct u momt  i doé,  étot, t j mêt là d édmtio  éoïm qud  alm fiit io j dii to d ml.  codui l ju mt v l « libté ». po  coit. U tll img d è, j Ji blié ctt coduit v l lg, alm coi quo   jmi vu d u film. Il   dvit  u éo.  u u tdc u ciém, c diè é, à mot d omm qui cct à Comment sest déroulé le travail décriture ? êt d bo è. L Foli alm  v  d c -là, ct ut-êt c qui déliit. Ji cotiué à éci quimt juquu début J  i . L g diit qu l cit du toug. au dét, j  vi vimt étit c c qu  tulit  dout.  commt m d. nicol Bz m Ctt éc m mttit divt u coillé d d l momt qu jimi. film t o d uiv u céio. C t  toujou u bo idé, mi ç m mi d commc. L Foli alm t Doù est venue lidée du film ? l mi om d Cod, tou  tèm ot déjà là  l fut, l t, l édmtio, Du ot d coc. alo qu j fiii dlut. D tèm céti qui ot tè loi li L Foli alm d Cod, ji vu Tbou d d moi. suf clui d lut, mi à l miè Muu. Lvt-di cit du om décit d Lvi. lultim cot t l è t l fill, d Ji dbod écit u cè qui it  d l jugl : c cit m boulvé. Ctt l om, où alm t Ligd ouuivt ni cè  i à voi vc Tbou, outt. Ct ft. O ut  à L nuit du cu,  dout l buté t l imlicité du film d mi j coi qu ct vu dillu. Mo Muu, o èc d di toublé  u gd-è otodo t utoiti vivit cz
ou. Mo è,  bo fil,  vécu tout c é d l ct d o è t du itul juif. Qud mo gd-è t mot, l miè co qu mo è  fit ct d m d  fill t d l jt d u écol ubliqu. Mi cétit ou lui u ig d  o ém -citio, moi là-dd j  comti . Ct ut-êt vu d là. O  it  t u fod, ç   dimotc. aucu. Tout à cou, ji vu ctt ouuit. Ct l miè cè qu ji vu t ji u qu j ti u film.
Qui est moins une poursuite quune sorte de marche folle dAlmayer, vociférant.
Oui, il vocifè,  imuic,  mlu, doulu. Tout l mod t u u victim d l film. L mè, l è, l fill, mêm Dï, ccu t victim d  éjugé ou d o imuic. J coi qu ni  oti,  dout t tè c  fuit, mi ll éui c qull t  illuio. 
Le film donne plus dimportance à Nina que le roman.
Oui. Ct ll l éo  dout. Mi  à l miè d Cod. L fmm vit  vimt dimotc cz lui, uf à d  momt. et ui tout  commcé  l c à l tit fill. et l mè t l è qui ombt. Il  vit  l og du Cioi cz Cod,  comm ç. Il  vit  d vill o lu, tout c quo  toué à pom p. efi, o  it  qu ct pom p, ç ouit êt imot qull vill itiqu. Ct  llt é qu l déi d film l vill t vu, qu ot u l Cioi t limotc doé à l oti du iot, tout ctt c où ni éli quil    d lc ou ll. null t. O l voit qud ll mc. alo ll iv u ot  voi quoi fi, t
l ju citi cioi décid ou ll,  qulqu ot. sio ll it ut-êt té là, comm adji u Bbd, à l fi du film d Tuffut, Lhitoi dadèl h. Dans votre version de lavant-dernier chapitre du roman, avant le départ vers la plage, Nina vient se mettre près de son père avec une pause étrange, comme une statue protectrice. Cette proximité, qui léloigne de Daïn, nexiste pas chez Conrad.
ell  vut  qu Dï l tu  dout, j  i . ell do d limit à Dï. D l om, ni im Dï, ici ll  lim . ell dit qu o cu t mot, ou l itt. et à l limit ç   dimotc. s mè lui  dit d ti, voilà c qui l uvé. D l miè cè du film, o comd qu ni t utilié  Dï. O  it i, io qull t u du mi dut, ut-êt dogué, llucié, d u ot d bodl. ell  mt fi à i qud Dï mut ; ll  l  tué, ll uit u. ni f qulqu co d  vi.
Cette scène du meurtre de Daïn est aussi une invention par rapport au roman. Pourquoi lavoir placée au début du film ? Jutmt c qu ct u début ou ni tdi qu l fi du film t l fi dalm. sio, il  uit u comm du fi, lu étoufft lut : imgiz què l cut défiitiv dalm d l foli, il  it u l cè d l mot d Dï t l ct d ni. Vous pensiez demblée à Stanislas Merhar pour incarner Almayer ? J  i à o  écivt, mi tè vit, il   u lui t ulmt lui. pdt l toug j  bloqui  l ctu. stil  liit m  