Patate de Vincendeau Sylvain, Barras Claude, Favez Isabelle, Granjon Pierre-Luc, Chieux Benoît, Louche-Pélissier Damien
2 pages
Français

Patate de Vincendeau Sylvain, Barras Claude, Favez Isabelle, Granjon Pierre-Luc, Chieux Benoît, Louche-Pélissier Damien

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Fiche produite par le Centre de Documentation du Cinéma[s] Le France.
Site : abc-lefrance.com

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 65
Langue Français
FRANCE - 56 mn
PATATEDESYLVAINVINCENDEAU, CLAUDEBARRAS, ISABELLEFAVEZ, PIERRE-LUCGRANJON, BENOÎTCHIEUX, DAMIENLOUCHE-PÉLISSIER
LA TÊTE DANS LES ÉTOILES Sylvain Vincendeau France - 2005 - 9 min Pour pouvoir contempler les étoiles de sa fenêtre, un jeune homme quitte la ville. Il installe sa tente sur une colline. Il est heureux...
LE GÉNIE DE LA BOÎTE DE RAVIOLIS Claude Barras France - 2005 - 7min34 Comme tous les soirs, Armand s’ouvre une boîte de raviolis en guise de dîner. Mais ce soir, un énorme génie surgit de la boîte. Il propose à Armand d’exaucer deux de ses vœux.
CIRCUIT MARINE Isabelle Favez France - 2003 - 7min50 Un bateau en haute mer, les marins pêchent, mangent, boivent... et chantent. Le chat regarde le perroquet, le perroquet regarde le joli poisson dans son bocal, le chat re ardele oisson...Qui manera ui?
Le centre de Documentation du Cinéma[s] Le France, qui produit cette fiche, est ouvert au public du lundi au jeudi de 9h à 12h et de 14h30 à 17h30 et le vendredi de 9h à 11h45 et accessible en ligne sur www.abc-lefrance.com Contact: Gilbert Castellino, Tél : 04 77 32 61 26 g.castellino@abc-lefrance.com Une petite carotte, un poireauLa Tête dans les étoilesles narre LE CHÂTEAU DES AUTRES craintif et un brocoli roublardtribulations d’un rêveur en quête Pierre-Luc Granjon décident d’envoyer en éclai-de ciel et de solitude.Le Génie de France - 2004 - 5min55 reur Patate, le quatrième de lala boîte de ravolisune hila- est Une visite scolaire dans un châ-bande. Au-delà de la palissade,rante variation sur le thème de teau immense. L’un des enfants Patate va découvrir un mondela lampe d’Aladin... Plus grinçant, s’attarde quelques secondes à auquel il ne s’attendait pas...mais tout aussi farfelu,Circuit la contemplation d’une statue marine nousentraîne dans un et perd son groupe. monde en papiers découpés, sur un bateau pirate en proie à une drôle de sarabande alimentaire. CRITIQUEQuant auChâteau des autres, il Patate, aimable tubercule, vit avec égare un tout petit garçon dans ses potes les légumes dans l’ado-un dédale mental pour le moins ration du jardinier. Ils n’ont tous étonnant. Une minifête de l’imagi-qu’un rêve, être cueillis par Lui, nation, pour tous les publics. leur Père à tous, leur Dieu. Mais Cécile Mury que se passe-t-il vraiment au-delà Télérama n°2962 - 21 Octobre 2006 du potager ? Flirtant gentiment avec l’humour noir, ce petit film aux rondeurs pimpantes est un PATATE ET LE JARDIN régal de fraîcheur et de cocas-POTAGER serie. Il y souffle une allègre Benoît Chieux, Damien Louche-brise de liberté créatrice, tout (…) Le programme proposé réu-Pélissier comme dans les autres récits de nit cinq films, dont celui qui France-Allemagne - 2001 -cet ensemble de cinq réjouissants donne son titre à la série,Patate 26min courts métrages réalisés par de et le jardin potager, cosigné par Dans un jardin potager, qua-jeunes artistes et produits par le Damien Louche-Pelissier et Benoît tre légumes s’aperçoivent que studio d’animation Folimage (La Chieux. Sylvain Vincendeau pré-leur bon jardinier venu pour Prophétie des grenouilles). sente quant à luiLa Tête dans les les récolter les a oubliés. étoiles, parabole sur les méfaits de la civilisation, Claude Barras Le Génie de la boîte de ravio-lis, mise en boîte du conte mer-veilleux, et Pierre-Luc GranjonLe Château des autres, cliché sai-sissant de l’imaginaire enfantin. Recommandons tout particuliè-rementCircuit marine d’Isabelle Favez, une histoire désopilante et naïve de marins et d’animaux qui s’entredévorent, dans un esprit de comptine surréaliste. Jacques Mandelbaum Le Monde - 18 octobre 2006