Porco rosso Porco rossoF de Hayao Miyazaki FICHE FILM Fiche technique Japon - 1992 - 1h33 Dessin Animé - Couleur Réalisateur : Hayao Miyazaki Musique : Joe Hisaishi Voix de : Jean Reno (Porco Rosso) Adèle Carasso (Fio) Gérard Hernandez Résumé(Paolo) Sophie Deschaumes Porco est un ancien pilote de combat de la dans son île, puis se rend à Milan pour la (Gina) guerre 1914-1918; devenu un cochon il a faire réparer chez son vieil ami Piccolo. Il conservé ses qualités d’homme et il est doit le faire en cachette, car la police fascis- devenu chasseur de primes, spécialisé dans te le recherche. C’est la jeune Fio (dix-sept la lutte contre les pirates aériens de ans) qui se charge, à sa grande surprise, de l’Adriatique. Il fréquente les salons de diriger le chantier, et qui s’impose ensuite à l’Hôtel Adriana, tenu par la belle chanteuse bord pour les essais de l’hydravion. Gina, qui est amoureuse de lui depuis Poursuivi, Porco s’échappe, secondé par Fio, l’époque où il était un homme nommé et rentre dans son île. Là, les pirates coali- Marco. Les pirates s’unissent pour l’éliminer sés lui ont tendu un piège et le retiennent et engagent Curtis, un américain dont prisonnier. La verve et la malice de Fio par- l’hydravion est plus performant que celui de viennent à les convaincre d’organiser un Porco. Curtis parvient à endommager grave- nouveau combat singulier entre Porco et ment la machine du justicier qui se réfugie Curtis. L E F R A N C E 1 D O C U M E N T S rouge»), a établi son repaire sur une île cochon pilote. Comme la souris Mickey, leCritique : déserte. A bord de son hydravion, il chasse porc Marco s’habille et se conduit en les flibustiers du ciel, qui profitent de la homme. La première scène le surprend Le dessin animé assume pleinement l’héri- montée du fascisme pour rançonner les d’ailleurs étendu dans un transat, un verre tage de la bande dessinée d’origine, resti- riverains. Non, Porco rosso n’est pas un à portée de main, une revue de cinéma tuant les caractéristiques d’un style film de guerre, même si on y voit quelques abritant du soleil ce qui s’avérera être son mêlant les messages à un public jeune et spectaculaires combats aériens. La plupart groin. Mais, à la différence du bestiaire les clins d’œil et références plus adultes, du temps, I’ambiance est mystérieuse et disneyien cantonné dans un monde mer- et les mécanismes de récit qui s’inspirent romantique. Mystérieuse, cette photo d’un veilleux à sa mesure, le surprenant héros de la bande dessinée contemporaine : jeune pilote raturée par Marco : aurait-il de Miyazaki évolue au milieu de person- romantisme distancié, stéréotypes de eu, autrefois, un visage humain ? nages humains, à une époque et dans un l’aventure et clichés empruntés à la tradi- Romantiques, ces séquences où, accoudé lieu clairement définis. Justicier des airs, tion cinématographique, citations, volonté au bar d’un palace, il semble vouloir il vole littéralement au secours des vic- d’insérer la mythologie dans un contexte oublier un douloureux secret, tandis que la times de pirates qui tentent d’imposer précis (ici, guerre 14-18 et Italie fasciste). belle propriétaire, amoureuse de lui, chan- leurs lois uniques dans les cieux. Sa tâche L’humour est représenté par les pirates te Le temps des cerises. Ne vous laissez est d’autant plus ardue que ses ennemis plus ridicules que méchants, le pilote amé- pas rebuter par certaines constantes du se sont réunis en une sorte de confrérie où ricain qui veut faire carrière à Hollywood, graphisme japonais (grands yeux, bouches les méchants d’opérette (on pense aux quelques contrastes heureux dans le gra- démesurées). Entrez dans l’univers pirates des aventures d’Astérix, dont le phisme, et aussi par les commentaires du Miyazaki, avec son dessin semi-réaliste, vaisseau est régulièrement détruit et répa- héros et sa voix, très typée (celle de Jean proche de la ligne claire d’Hergé, et ses ré) côtoient d’anciens officiers, recyclés Reno dans la version française). La réalisa- décors superbes, d’une minutie et d’une dans un banditisme plus ou moins toléré tion, qui recherche une grande diversité délicatesse rares. par le gouvernement. Dans ce contexte de dans le cadrage des séquences d’action Bernard Génin l’ltalie des chemises noires, la couleur n’est pas sans dynamisme ni invention. Le Télérama Les 60 meilleurs films rouge de son hydravion (qui lui vaut son graphisme est malheureusement fort de Cannes 95 à Cannes 96 surnom de Porco rosso, en français Cochon conventionnel, du moins en partie (le des- rouge) acquiert une valeur de symbole. sin des personnages de Gina et Fio relève Marco incarne la résistance au fascisme, de la banalité habituelle). Certains élé- Souvent annoncée, sans cesse reportée, la et sa condition porcine accentue encore sa ments de l’action restent inexpliqués sortie française de Porco rosso comblera marginalité et son refus de la norme. (comment Marco est devenu Porco, les les amateurs de films d’animation qui, «L’intérêt d’être un cochon est de ne pas liens antérieurs entre les personnages faute d’avoir pu juger sur pièces (il s’agit être soumis aux lois», explique-t-il. positifs) ; de même la fin du film est vite du premier film de Hayao Miyazaki distri- Sa différence, régulièrement rappelée expédiée et laisse supposer qu’une suite bué dans l’Hexagone), connaissent la avec humour dans les dialogues («Il a une serait en préparation. réputation flatteuse de son auteur. Mais il tête de lard»), n’en demeure pas moins un Daniel Sauvaget serait dommage que les autres, ceux qui mystère. On sait qu’il n’a pas toujours été Saison Cinématographique 1995 réduisent le dessin animé à un spectacle un cochon. Dans l’hôtel de Gina, la belle pour enfants, passent à côté de ce film chanteuse courtisée par tous les pilotes, formidable qui, s’il peut parfaitement une photo raturée de 1912 laisse même Pour beaucoup, I’animation japonaise se convenir à un jeune public, s’adresse entrevoir son ancien visage humain. Mais résume à bâclage et hyperviolence. La sor- d’abord aux adultes. Afin de lever toute Marco refuse de parler de cette époque et tie de Porco rosso (en attendant Mon ambiguïté, il convient encore de rappeler de sa douloureuse métamorphose. La clé voisin Totoro et Le château dans le que l’œuvre de Miyazaki, radicalement de l’énigme réside peut-être dans la plus ciel) va faire réviser ce jugement. Oui, il opposée à l’esthétique du sexe et de la belle scène du film, qui en est aussi existe au Japon un dessin animé soigné, violence des mangas nippons, ne saurait l’unique retour en arrière. Au cours d’une poétique, original. Un dessin animé sans être assimilée aux dessins mal animés de mission pendant la Première Guerre mon- super héros éructant hérissé d’armes futu- Goldorak et de ses épigones. Nulle trace diale, Marco a perdu connaissance, et, ristes. ici de guerrier mécanique ou de parabole émergeant d’une mer de nuages, il a Quoi de plus étrange qu’un pilote au visa- futuriste sur le pays du Soleil levant. découvert un fantastique cimetière aérien, ge de cochon ? Nous sommes dans les L’histoire, située dans l’ltalie de 1929, une sorte de voie lactée formée par la années 20, sur les côtes de l’Adriatique. retrace les exploits légendaires d’un longue cohorte des pilotes décédés, à bord Marco Porcellino, dit Porco rosso («Cochon L E F R A N C E SALLE D'ART ET D'ESSAI CLASSÉE RECHERCHE 8, RUE DE LA VALSE 42100 SAINT-ETIENNE 77.32.76.96 2 RÉPONDEUR : 77.32.71.71 Fax : 77.25.11.83 D O C U M E N T S de leurs appareils. De là à penser que s’exprimer en japonais avec ses compa- ce but à cause de l’orgueil, des caprices, Marco est mort en tant qu’homme et qu’il triotes italiens dans les paysages idyl- des désirs, du goût de la possession. A est miraculeusement revenu sur Terre liques de la côte Adriatique. Les remar- l’âge mûr, la femme japonaise demande à sous la forme d’un cochon pour devenir un quables scènes d’action qui émaillent ce l’homme si son travail est plus important héros mythique, il n’y a qu’un pas que le récit d’amour et d’aventures n’excluent qu’elle. Et le Japonais lui répond que, si spectateur est libre ou non de franchir. donc pas le comique et la distanciation. on lui enlève son travail, il n’a plus rien. Le Dans ses entretiens, Miyazaki se défend Avec un réalisme et un sens du détail cochon qui ne vole pas devient un cochon d’avoir introduit dans son film des réfé- époustouflants, Miyazaki multiplie les ordinaire ! Je dois ajouter que j’aime bien rences cinématographiques. L’attitude combats aériens drolatiques et spectacu- aussi dessiner les cochons. chevaleresque de Marco derrière ses laires, avant de clore sur un homérique apparences cyniques et sa tenue (imper- pugilat à mains nues. Revendiquant un Pourquoi avez-vous choisi de situer méable, feutre et cigarette) n’est pourtant certain délire cartoonesque, il introduit les l’action en Europe et particulièrement en pas sans évoquer le Bogart de péripéties les plus fantaisistes (Curtis bon- Italie ? Casablanca. Quant à son face à face dit aisément du sommet d’une falaise, C’est essentiellement parce que l’hydro- avec Curtis, l’as des pilotes américains Porco canarde son adversaire en plein vol aviation pendant la Première Guerre mon- engagé par les pirates, il rappelle la avec des bouts de ferraille) dans les diale n’a été utilisée que sur l’Adriatique. confrontation des officiers campés par moments de tension. Ces perpétuels chan- L’action se déroule sur la côte croate qui Pierre Fresnay et Erich von Stroheim dans gements de ton se retrouvent dans le gra- faisait partie de l’Empire austro-hongrois. La Grande lllusion. Même si le contexte phisme des décors et particulièrement des La première fois que j’ai vu un hydravion, à est très différent, on y retrouve le même arrière-plans, tantôt fouillés, tantôt épu- l’âge de onze ans, j’ai été très impression- panache et aussi cette certitude d’appar- rés. né. Je le voulais donc pour mon film et il a tenir à un monde révolu. Pour paraphraser On ne louera jamais assez la qualité des également l’attrait des choses qui ont dis- Renoir, leur combat, quelle qu’en soit dessins et de l’animation, exécutés sans paru. L’origine de cette histoire vient de l’issue, marquera la fin des Curtis et des l’aide de l’ordinateur. Dans l’univers du bandes dessinées que j’avais faites pour Porco rosso. Impression confirmée par dessin animé, japonais ou autre, Miyazaki mon plaisir et publiées dans de petites l’Histoire. Après avoir fait merveille dans représente une exception. A l’instar de son revues spécialisées. Depuis la sortie de les années vingt en Italie, I’hydro-aviation héros Porco rosso, il poursuit son rêve et Nausicaä en 1984, puis de Totoro en allait être mise à l’écart et, à cause de ses son œuvre, de façon anachronique. 1988, on m’a collé l’étiquette d’écologiste. moteurs inadaptés, ne jouerait aucun rôle Comme un artisan qui préférera toujours le Or je ne le suis pas du tout. Je gaspille dans la Seconde Guerre mondiale. La savoir-faire aux techniques industrielles. beaucoup de papier, je bois du café ! C’est «grande illusion» de Marco, c’est la pour- Philippe Rouyer pour cela que j’ai réalisé Porco rosso. suite de cet idéal de vie romantique entre Positif n°412 - Juin 1995 J’ai choisi l’ltalie parce que c’est un pays ciel et terre, que n’aurait pas renié Saint- qui n’est pas fait pour la guerre ! De plus, Exupéry, mais qui n’est viable qu’en rêve I’hydro-aviation italienne dans les années ou sur un écran de cinéma. Dans une vingt était vraiment belle. Ils avaient unEntretien avec le réalisateur scène emblématique, le héros découvre génie pour cela. Mais lorsque Mussolini a d’ailleurs dans une salle de cinéma un film commencé à faire la guerre, ce génie a Comment vous est venue l’idée d’un (un dessin animé, bien sûr) présentant une disparu. cochon comme personnage central ? version caricaturale de ses propres Pour les Japonais, le cochon est un animal exploits. Sous les traits du méchant, il y Pourquoi chante-t-on Le temps des cerises ? pour lequel on a de l’affection, mais qu’on est vaincu par une sorte de Mickey. Parce que le socialisme a échoué. Cela ne respecte pas. Pour moi, c’est un animal Ce regard autocritique sur une figure reflète mon amertume. Pour moi, la chute avare, capricieux et qui n’est pas sociable. légendaire ainsi que l’atmosphère nostal- de la Commune a été à l’origine du bolche- C’est quelqu’un qui ne suit pas de régime, gique entretenue par Le temps des visme. Elle a donné la leçon d’un grand qui fume et qui n’en fait qu’à sa tête. En cerises, la chanson du communard Jean- sacrifice. Quand j’étais jeune, je voulais termes bouddhistes, il a tous les défauts Baptiste Clément, interprétée à plusieurs être communiste et j’aimais beaucoup de l’être humain : il est égoïste, fait tout reprises par Gina, ne doit pas pour autant cette chanson. Je n’ai pas pu sauter le pas ce qu’il ne faut pas faire, jouit de sa liber- laisser croire que Miyazaki se prend trop car j’étais en désaccord avec les régimes té. Il nous ressemble beaucoup ! Quand on au sérieux. Sans minimiser la finesse de soviétique et chinois. Leur conception du est jeune, on est plein d’espoir et l’on sa fable, il revendique ce décalage qui communisme me paraissait fausse. Je me pense qu’on sera un héros. Avec I’âge, on consiste à montrer un cochon aviateur suis rendu compte que l’être humain ne se rend compte que l’on n’a pas accompli L E F R A N C E SALLE D'ART ET D'ESSAI CLASSÉE RECHERCHE 8, RUE DE LA VALSE 42100 SAINT-ETIENNE 77.32.76.96 3 RÉPONDEUR : 77.32.71.71 Fax : 77.25.11.83 D O C U M E N T S pouvait pas être assez intelligent pour Le mignon, le joli, les nounours sont l’idée Le réalisateur accomplir les idées de Marx. Quand j’ai que se font les adultes de l’imaginaire des réalisé Porco rosso, cela m’a fait beau- enfants, de ce qui leur fait plaisir. Mais ce Intervaliste puis animateur de nombreuses coup de peine, c’était très dur pour moi. qui attire souvent les enfants, c’est la séries au cours des années soixante et Quand j’ai eu cette idée de film, je pensais monstruosité. Je pense que la richesse et soixante-dix, Hayao Miyazaki s’est d’abord qu’il n’y aurait plus de guerre sur la profondeur du monde n’offrent pas tou- fait connaître au Japon en 1979 par le l’Adriatique et j’ai prié pour que tous mes jours des traits positifs. Par exemple : les long métrage Arsène Lupin et le châ- personnages, Marco, Fio, Gina, vivent dans ténèbres de la nuit créaient l’effroi. Alors teau de Cagliostro, avant d’obtenir un la paix. Or il y a eu, depuis, les conflits en on a inventé la lumière. Mais en faisant grand succès avec son manga Nausicaä Yougoslavie. Si Fio avait été dans la guerre cela, on a oublié quelque chose d’essentiel. et la vallée du vent, qu’il adapta ensuite civile espagnole, elle serait devenue roya- Vivre avec l’idée des ténèbres rendait peut- en dessin animé. En association avec Isao liste, et je me demande ce que Marco en être l’homme davantage maître de son Takahata, son confrère auteur du penserait. Je me demande aussi ce qu’il environnement. Tout éclaircir n’est pas tou- Tombeau des lucioles, il a fondé le stu- aurait pensé de l’éclatement de la Seconde jours positif. Pour aider à faire grandir les dio Ghibli, qui produira ses films suivants, Guerre mondiale. enfants, il est nécessaire de les confronter Lapüta, Totoro, Kiki, et enfin Porco aux ténèbres qui, pour les adultes, peuvent rosso par lequel il est aujourd’hui révélé Avez-vous été influencé par les films amé- paraître essentiellement mauvaises. au public français après avoir remporté le ricains d’aviation, les exploits du Baron prix du long métrage à Annecy en 1993. rouge, etc. ? Ce qui est étonnant dans votre dessin, c’est Pétri de culture européenne, fasciné par Pas du tout. Je n’y ai jamais pensé. Mais, en particulier la manière dont vous repré- notre continent qui sert de cadre à la plu- depuis mon enfance, ma tête est pleine de sentez les émotions des enfants. Comment part de ses films, admiré par Moebius, ces batailles aériennes. arrivez-vous à ce résultat ? Hayao Miyazaki fait voler tous ses person- D’abord, j’observe les êtres humains car je nages, et émerveille petits et grands. Est-ce que les arrière-plans sont également les aime bien. J’enregistre dans ma tête René Laloux dessinés ? tout ce que j’ai remarqué, et ensuite, avec Positif n°412 - Juin 1995 Tout est dessiné à la main. Je n’ai jamais les souvenirs de ce que j’ai vu, je dessine. utilisé l’ordinateur. Deux cent cinquante personnes ont travaillé sur le film dont Dans Mon voisin Totoro, la vieille voisi- quatre-vingt-dix font partie en permanence ne, comme les enfants, a vu les Totoros et de mon studio Ghibli. Au départ, je voulais elle s’en souvient. Voulez-vous dire aux faire un moyen métrage de quarante-cinq Japonais qu’ils doivent vivre avec le passé minutes, et finalement ce fut le double. La et cultiver la mémoire ? Filmographie fabrication a duré onze mois. A l’origine, Oui. Mais en même temps je voulais que cela devait être une entreprise plus légère les enfants prennent de l’intérêt pour les afin de détendre mon équipe qui avait petites choses. Les enfants japonais, avec Arsène Lupin et le château de beaucoup travaillé sur un film très lourd, les progrès de la technique, finissent par Cagliostro 1979 Only Yesterday, de mon partenaire Isao oublier les détails de la vie. Avec Mon voi- Takahata. Mais, peu à peu, les événements sin Totoro, je voulais décrire la nature Nausicaä et la vallée du vent du monde, en particulier la guerre entre les japonaise. Elle a été en partie détruite, Serbes, les Croates et les Bosniaques, et la mais elle existe encore, et je voulais mon- Lapüta chute du communisme m’ont empêché de trer cela. J’ai fait beaucoup de films qui se m’en tenir à un divertissement léger, et il passent à l’étranger; je voulais revenir à Totoro m’a fallu faire un vrai film de long métrage. mon pays natal, montrer la beauté sauvage de la nature japonaise. Ce fut ma motiva- Kiki Dans Mon voisin Totoro, ce qui émer- tion première. veille les enfants - les petites bêtes noires Entretien réalisé par Porco rosso 1992 ou un grand monstre qui rugit très fort - Gilles et Michel Ciment devrait a priori leur faire peur. Voulez-vous Positif n°412 - Juin 1995 dire que l’on peut retourner les choses, que l’effroi peut cacher quelque chose de bien- veillant ? L E F R A N C E SALLE D'ART ET D'ESSAI CLASSÉE RECHERCHE 8, RUE DE LA VALSE 42100 SAINT-ETIENNE 77.32.76.96 4 RÉPONDEUR : 77.32.71.71 Fax : 77.25.11.83