COLLOQUE ACADEMIQUE « LA MONTEE EN PUISSANCE DE LA CHINE »
4 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

COLLOQUE ACADEMIQUE « LA MONTEE EN PUISSANCE DE LA CHINE »

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
4 pages
Français

Description

COLLOQUE ACADEMIQUE « LA MONTEE EN PUISSANCE DE LA CHINE »

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 107
Langue Français

Exrait





COLLOQUE ACADEMIQUE

TRINÔME ACADEMIQUE DE MONTPELLIER (Education-Défense-IHEDN)
Avec la :
Délégation académique aux relations Education-Défense-IHEDN (DAREDI)
Délégation académique à la formation des personnels de l’Education nationale (DAFPEN)
MONTPELLIER 30/03/2011
Lieu : CRDP 9h/17h


« LA MONTEE EN PUISSANCE DE LA CHINE »



Présentation

La Chine est-elle devenue une nouvelle puissance mondiale ?
Même si elle est à remettre en perspective dans le temps long de l’histoire,
la montée en puissance de la Chine depuis une trentaine d’années
bouleverse les équilibres géoéconomiques et géopolitiques à toutes les
échelles. La Chine est, sans doute, en train d’acquérir tous les attributs
d’une puissance planétaire en devenant une actrice incontournable de
l’organisation multipolaire du monde. Pékin est désormais au cœur des
enjeux de la guerre économique qui caractérise la mondialisation.
D’« atelier du monde », l’Empire du milieu est peut-être en train de devenir
le « marché du monde » d’autant plus que des centaines de millions de
Chinois sortent de la pauvreté et accèdent au développement et à la
consommation de masse. Des récentes négociations sur la lutte contre le
changement climatique jusqu’à l’intensité de la « guerre des monnaies »,
l’actualité montre en permanence combien rien ne peut être débattu ou
décidé dans le monde d’aujourd’hui sans la participation active de Pékin.
Cette montée en puissance inquiète les pays occidentaux qui craignent une
perte d’influence. En Afrique, par exemple, la « Chinafrique » semble
supplanter la « Françafrique ». Sur la scène régionale asiatique, la question
d’un nouvel équilibre des puissances se pose tant avec le Japon sur la
façade Asie-Pacifique qu’avec l’Union indienne dans l’océan indien. Si des
complémentarités peuvent apparaître entre les trois pays, il reste que la
Chine, l’Inde et le Japon sont surtout rivaux. Pour autant, il reste à la
Chine de lourds défis à gérer : les fractures internes qu’illustrent les
violentes inégalités régionales et sociales, les déséquilibres démographiques
croissants (sex-ratio, vieillissement) ainsi que la question de la durabilité du
modèle de croissance et de développement, sont autant de risques qui
peuvent menacer ou freiner la rapidité et la pérennité de la montée en
puissance du géant chinois.



Organisation de la journée
Matin
8h30 Accueil
9h/9h30 : Ouverture par Christian PHILIP, Recteur, Gal PICHOT DE
CHAMPFLEURY (OGZD) Général WINDECK, François JACQUEY (AA-IHEDN LR)
(trinôme académique)
9h30/10h15 : Laurent CARROUE, IGEN Histoire-Géographie ; !"#$%&$'#()$(#$%*$#%*$(+(
,-./0&"&'&(1#2/32"0()$(45676,"&"8'$9(:/";$#0"&5(<2#"0(=...(>?7$#&()'(@#6'7$(A6/)"2,"02&"6/()'(B$/&#$(
)-C/2,D0$(E&#2&5@"8'$ (F(« Echelles et dimensions de la puissance chinoise »
10h20/10h50 : Gérard François DUMONT, professeur des universités Paris I, recteur.
« Géopolitique et démographie ».
11h/11h45 : table ronde autour de Jacques ABEN, professeur des Universités avec les
militaires :
« La puissance militaire de la Chine est-elle inquiétante ? »
Avec MM
-Vice-Amiral Xavier MAGNE sous-chef d'état-major "opérations aéronavales" Etat-
major de la Marine
-Marianne PERON-DOISE capitaine de frégate, chef du bureau Asie à la délégation
des Affaires stratégiques, MINDEF
-Patrick MICHON, ingénieur civil de l’armement.
12h00/13h00 : table ronde autour de Michel FRATISSIER, MC IUFM, Montpellier2 :
Géostratégie Chinoise : puissance mondiale ? Puissance régionale ?
Avec MM :
- Valérie NIQUET, Maitre de recherches à la Fondation pour la recherche stratégique :
« Chine-Etats-Unis: confrontation ou collaboration de puissances ? »
-Sophie Agostini-Heinrich, %*$#%*$'#(2006%"5(2'(B$/&#$(G*'%D)")$ : « La Chine et l’Inde :
développement des relations bilatérales mais rivalité accrue »
-Alain JOYEUX. Professeur de géographie et géopolitique en Classes préparatoires aux
grandes écoles HEC, lycée Joffre, Montpellier : « La Chine est-elle en train de conquérir
l’Afrique ? Peut-on vraiment parler de « Chinafrique » ?
REPAS sur place 13h15/14h00 Après-midi
14h15/15h : Jacques LIMOUZIN, Doyen des IA-IPR, Directeur de la pédagogie,
historien.
« Peut-on avoir une approche culturelle de la puissance chinoise dans la longue durée ? »
15h/16h : ATELIERS
Atelier A : David ROOU, professeur agrégé d’Histoire Lycée CHAPTAL MENDE
« la Chine et l’Europe jusqu’au milieu du XIXème siècle : fascination, rejets et faux
retards »
Atelier B : Hugues FRANCOIS, professeur agrégé d’histoire Lycée Champollion de
Lattes
La flotte populaire de libération: un instrument de la puissance et du rayonnement de la
Chine dans le monde? ”

Atelier C : Alain HONNORAT, professeur d’Histoire Lycée Champollion Lattes :
"Shanghai Concerto" ou comment aborder la montée en puissance économique de la
Chine à travers une vidéo promotionnelle de Shanghai.
Atelier D : Frédérique SALAVILLE, professeur agrégée d’Histoire, collège St Jean de
Védas :
« Y a-t-il un « chinese way of life » ? Quel impact socio-culturel la puissance chinoise a-t-
elle pour ses populations ?
Atelier E : Valérie FOSSA, professeur agrégée d’Histoire, lycée Loubatières
AGDE : « la Chine et les traités internationaux » :

16h15/17h Table ronde des rapporteurs d’ateliers autour de François JACQUEY
(président AA-IHEDN, LR) et Michel MIFSUD, chargé de l’Education à l’AA-IHEDN
LR
17h Conclusion E FARCY-MAGDENEL IA-IPR Histoire-Géographie
Déléguée académique aux relations Education-Défense-IHEDN