INTÉGRER INTERNET À SA STRATÉGIE D'ENTREPRISE Lynda St-Arneault ...
3 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

INTÉGRER INTERNET À SA STRATÉGIE D'ENTREPRISE Lynda St-Arneault ...

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
3 pages
Français

Description

INTÉGRER INTERNET À SA STRATÉGIE D'ENTREPRISE Lynda St-Arneault ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 92
Langue Français

Exrait

INTÉGRER INTERNET À SA STRATÉGIE D'ENTREPRISE
Lynda St-Arneault, EXO
A l’instar des grandes révolutions qui ont créé des mutations profondes dans l’économie, les technologies
de l’information et des communications (TIC), dont notamment Internet, ont permis aux entreprises de
travailler différemment et de façon plus efficace. Ces transformations ont engendré un impact direct et
positif sur l’évolution de la productivité. "Entre 1995 et 2000, Internet et les TIC auraient fait progresser
la production horaire du secteur non agricole de 2.5% par an. Ce qui n’est pas loin du record atteint
durant l’âge d’or de 1959 à 1973."
Rapidement on a mesuré l’ampleur d’Internet et de son impact à tous les niveaux de l’organisation : de
la productivité, du financement, de la commercialisation, de la logistique, des processus d’affaires et de
la gestion des ressources humaines. La plupart des observateurs reconnaissent que le commerce
électronique réduit les coûts de transactions, améliore l’allocation des ressources, permet de réaliser des
économies d’échelle et augmente la compétitivité des entreprises en général.
Il s’avère donc logique que l’avènement de changements si importants bouleverse les modèles et façons
de faire existants et suscite de nombreuses réactions. De plus, les révolutions technologiques antérieures
ont aussi été caractérisées par l’exagération et par des modèles d’affaires irréalistes. Internet n’y a pas
échappé. L’éclatement de la bulle spéculative des titres Internet n’a donc rien de surprenant. À cet
égard, les prévisions de croissance excessives à propos du commerce électronique ont eu pour
conséquence une crise des données et tout ce que l’on connaît par la suite.
De nombreux pionniers ont également négligé la préparation requise à la conduite des affaires avec
Internet. Nombreux ont été ceux qui ont sous-estimé le prix à payer pour amener le consommateur à
changer ses habitudes, pour créer une nouvelle marque de toutes pièces ou encore pour maîtriser la
complexité d’un réseau de distribution. Aujourd’hui, il est clair que les entreprises qui ont joui d’un
avantage important sur Internet sont celles qui avaient déjà une marque et une infrastructure d’affaires
et qui ont su intégrer Internet à leur stratégie d’entreprise.
Gouvernements, industries et clients se prennent en main
L’absence de données fiables et comparables sur le plan international a motivé les États-Unis et d’autres
pays à intégrer la mesure des transactions électroniques dans tous leurs programmes statistiques. Cet
exercice permettra d’évaluer l’indice du commerce électronique sur les résultats globaux de l’économie.
Ainsi, les décideurs pourront juger à partir de données réelles et non sur des estimations qui varient
considérablement d’une entreprise de prévision privée à une autre.
Sur le terrain, le monde des affaires opte désormais pour une approche beaucoup plus raisonnée quant
aux efforts qui peuvent être déployés pour saisir les opportunités qu’occasionne Internet. En d’autres
mots, on reconnaît que le succès des affaires sur Internet est bel et bien réel mais il n’est pas garanti.
Cette attitude généralisée des clients face à Internet représente une force motrice qui conditionne l’offre
de l’industrie des produits et services reliés à Internet. Désormais, tout projet Internet doit être traité
comme un projet d’affaires, en ce sens qu’il doit être abordé dans une logique d’investissement. De fait,
aucune décision relative à Internet ne devrait être prise sans une analyse rationnelle du marché ou du
potentiel d’affaires d’un projet. De plus, une estimation la plus juste qui soit du retour sur investissement
anticipé, ne saurait être mise de côté.
D’ores et déjà, l’opportunité Internet est confirmée et l’industrie se stabilise. Le nouveau défi, pour les
gestionnaires qui veulent réussir, réside dans le choix de gestes porteurs de création de valeur, de
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents