Le corps à la chasse : du loisir sophistiqué au rôle de ...
15 pages
Français

Le corps à la chasse : du loisir sophistiqué au rôle de ...

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
15 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le corps à la chasse : du loisir sophistiqué au rôle de ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 87
Langue Français

Exrait

Profil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique Composite Trame par dØfaut
Le corps à la chasse : du loisir sophistiqué au rôle de gestionnaire de la faune
Guillaume Roduit Lic. phil., lic. iur., collaborateur scientifique à l’Université de Fribourg, Ch. des vignerons 5, 1926 Fully (VS) Suisse
Le corps à la chasse : quelle problématique ? Pour un historien, il n’est pas prudent de s’aventurer dans le domaine de l’anthro-pologie alpine sans prendre quelques précautions. Il faut commencer par avouer que notre démarche s’appuie sur un travail historique consacré aux chasseurs valaisans au vingtième siècle (Roduit, 2000). Dans cette étude, nous analysons principalement les modalités de la chasse en Valais – notamment la pratique cynégétique et l’évolution du gibier –, les chasseurs et leur organisation, ainsi que la place de la chasse dans la socié -té. En consultant les archives étatiques et plusieurs fonds privés, nous avons pu distinguer plusieurs manières de concevoir la chasse et différentes catégories de chas -seurs. Ce sont les résultats de ces recherches que nous aimerions aujourd’hui utiliser pour répondre à un questionnement sur le corps des chasseurs et de ses représentations. Pour nous aider à relire nos constatations d’historien avec le regard de l’anthropo -logue, nous avons consulté les écrits de spécialistes de cette branche qui se sont penchés sur le sujet (notamment : Bromberger et Lenclud, 1982 ; Chamborderon, 1982 ; Hell, 1994 ; Dalla Bernadina, 1996). Parmi eux, Bertrand Hell, en s’intéressant à la chasse et au mythe du sauvage en Europe, propose, entre autres développements, une grille d’analyse qui permet de mesurer les différents degrés d’ensauvagement des chasseurs. Le système du sang noir – puisque Bertrand Hell le nomme ainsi – nous a semblé pertinent pour notre propos puisqu’il peut aisément se rapporter aux aspects physiques du chasseur. Notre problématique s’élabore donc autour des deux questions suivantes : est-ce que l’ensauvagement progressif décrit par Bertrand Hell correspond à la réalité des chasseurs suisses, et ensuite, est-ce que cela se traduit par une différenciation des corps à la chasse, tout au moins dans leurs représentations ?
E:\Le corps de l’alpin\pages\Le corps en milieu Alpin.vp dimanche 8 mai 2005 11:26:18
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents