79 pages
Français

Le droit d'auteur en France et en Allemagne après la transposition ...

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le droit d'auteur en France et en Allemagne après la transposition ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 104
Langue Français
Etienne EPRON Université Paris II Panthéon-Assas N°0002405 e tilianai@yahoo.fr_ +33 (0) 148 282 389
DEA de droit comparé français et allemand Le droit dauteur en France et en Allemagne après la transposition de la directive 29/2001/CE sur le droit dauteur et les droits voisins dans la société de linformation. Mémoire rédigé sous la direction de M. le Professeur Louis VOGEL et M. le Professeur Christoph KRAMPE Etienne EPRON Université Paris II Panthéon-Assas Humboldt Universität, Berlin Année universitaire 2005  2006 -Août 2006-Luniversité nentend donner aucune approbation ni improbation aux opinions émises dans les mémoires, ces opinions doivent être considérées comme propres à leurs auteurs.
- REMERCIEMENTS-Jacques RAYNARDpour son écoute amicale et ses conseils avisés. Frédéric BENECHpour mavoir transmis le goût des propriétés intellectuelles. Sébastien LACHAUSSEEet Etienne DESHOULIERESpour lémulation intellectuelle autour du droit dauteur à laquelle ils ont fortement contribués. Geneviève et Bernard EPRON, mes parents, pour leur soutien de tous les instants et leurs corrections orthographiques. Isabelle DESOUSApour sa relecture fructueuse.
Tabledes........................................................................................................rèseamit.........................I-....II Résumé.............................................................................................................................................................III Introduction..................................................................................................................................................1-5 Chapitrepremier:Lamodificationducontenududroitdauteur parladirective.........................................................................................6............................ SectionILaeriféditinnodessprérogativede6..latuue.r................................................................ I)Lecontourdumonopoledelauteurendroitfrançais................................................................6 A. Les droits dexploitation traditionnels français....................................................6 1. Le droit de reproduction.........................................................................................................7 2. Le droit de représentation......................................................................................................8 3. Le droit de déstination.............................................................................................................9 B. Les modifications des droits dexploitation issues de la directive......................................10 II)Lecontourdumonopoledelauteurendroitallemand...........................................................12 A.Lesdroitsdexploitationtraditionnelsallemands.................................................................12 1.Ledroitdutilisationmatérielledeloeuvre.......................................................................12 2.Ledroitdutilisationimmatérielledeloeuvre...................................................................14 B. Les modifications des droits dexploitation issues de la directive.....................................15 SectionIILaoirnitinéfeddesexceptionsaudroit................aduetu...r....17.................................... I) Ladaptation de lexception de copie privée à lenvironnement numérique.........................17 A. En France.....................................................................................................................................18 1. Appréhension générale........................................................................................................18 2.Copieprivéeetréseauxdepairàpair...........................................................................18 B. En Allemagne..............................................................................................................................24 1. Appréhension générale........................................................................................................24 2.Copieprivéeetréseauxdepairàpair............................................................................24 II) La modification des autres exceptions au droit dauteur.........................................................26 A.LesExceptionsprévuesparladirective.................................................................................26 B.Lesmodificationsdesexceptionsendroitfrançais...............................................................27 1.Lecontenutraditionneldesexceptionsfrançaises...........................................................27 2.Lesmodificationsissuesdeladirective..............................................................................29 C.Lesmodificationsdesexceptionsendroitallemand...........................................................32 1.Lecontenutraditionneldesexceptionsallemandes.........................................................32 2.Lesmodificationsissuesdeladirective..............................................................................34
I
Chapitresecond:Lesencqussécoendelanapssotiionrtdeladirectivesurlexercicedudroitdauteur.............................................................................................37
SectionIL roductiondenouveauxstandardspourapprecierlesfrontièresint dumonopolede....37..................................aulurte....................................................................
I) Le test en trois étapes, une limitation des exceptions au droit dauteur ..............................37
A.Lecontenudutestentroisétapes.........................................................................................37 B. Le mode dintervention du test..............................................................................................38
II) Les mesures techniques , une redéfinition technique de lexercice du droit dauteur............................................................................................................................................41
A. Régime de la protection juridique des mesures techniques..............................................41 1.Topologiedesmesurestechniques....................................................................................41 a.Topologiedesmesurestechniquesdinformation.......................................................42 b. Topologie des mesures techniques de protection.......................................................42 2. La définition légale des mesures techniques...................................................................43 3. Conséquences civiles et pénales de la protection juridique des MTP..........................44 a. Les mesures contre le contournement en France.........................................................44 b. Les mesures contre le contournement en Allemagne..................................................46 4.lesmesuresdinformationdelusager...............................................................................49 a. En France...........................................................................................................................49 b. En Allemagne....................................................................................................................49 B. Les modifications de lexercice du droit dauteur par les mesures techniques.............50 1. La modification des limites naturelles au droit dauteur................................................50 2. La coexistence des mesures techniques avec les exceptions légales au droitdauteur......................................................................................................................52 a.LetristesortdesexceptionslégalesenFrance...........................................................52 b. Le triste sort des exceptions légales en Allemagne...................................................54
SectionIILescifidomsnoitadesactionssecondairesdesauteursetdesusagers..............55
I) La modification du régime de rémuneration forfaitaire liée à lexercice desexceptions...............................................................................................................................55
A. La situation en France..............................................................................................................56 B. La situation en Allemagne.......................................................................................................57
II) Louverture dune action au profit de lutilisateur lorsque le bénéfice de lexception est empeché par une mesure technique de protection.....................................................59
A. Lapparition dune autorité de régulation des mesures techniques en France..........59 B. Le régime de laccès au bénéfice des exceptions en Allemagne, la reconnaissance dun droit............................................................................................................................62
Conclusion.............................................................................................................................................63-65 Bibliographie...........................................................................................................................................IV-X Lexique....................................................................................................................................................XI-XII II
Résumé Le Droit dauteur en France et en Allemagne confère aux auteurs un monopole sur lexploitation de leurs uvres. Ce sont les droits patrimoniaux. Mais, sil entend protéger les intérêts des auteurs, il se fonde aussi sur lintérêt public et lintérêt des usagers duvres pour limiter ce monopole par le jeu des exceptions et limitations. Les législations françaises et allemandes mettent donc en place, avant tout, un équilibre entre des intérêts divergents. Lavènement de lère numérique a profondément modifié tant le contexte de création que dexploitation des uvres. Léquilibre initial se trouve, de manière pratique, largement modifié par ce changement denvironnement. Pour y remédier, les Etats ont entrepris de faire évoluer leur législation, de ladapter aux exigences des nouvelles technologies. LUnion européenne sest saisie de cette problématique par le truchement de ses aspects économiques. Ainsi, en 2001, a été adoptée la directive 29/2001/CE relative aux droits dauteurs et aux droits voisins dans la société de linformation. Celle-ci entend à la fois adapter le droit positif et lharmoniser. Cest pourquoi les droits patrimoniaux de lauteur, tout autant que le contenu des exceptions font lobjet dune redéfinition communautaire. Paradoxalement, la Commission européenne a retenu de très nombreuses dispositions supplétives qui permettent aux lois de transposition nationales de conserver des particularismes nationaux. Elle contrecarre ainsi son objectif dharmonisation et ouvre la voie à une analyse de droit comparé. Parallèlement, elle organise une protection juridique des mesures techniques de protection des uvres (MTP) et sapproprie le triple test de la convention de Berne. Ces innovations dorigine internationales sont introduites de telle sorte quelles modifient profondément lexercice du droit dauteur. Ainsi, le régime des droits et exceptions devient variable créant un statut peu clair des usages licites dune oeuvre. En effet, léquilibre théorique établi par la directive pourra être remis en cause judiciairement, pour cause de respect du triple test et par lautorité de régulation, pour cause de mesure technique. En outre, ce régime instable fait rejaillir sa fragilité sur le régime des droits dérivés du droit dauteur comme le droit à rémunération pour licence légale ainsi que sur les possibilités daction ouvertes aux usagers, elles mêmes dérivées du droit dauteur. Paradoxalement, alors que tout semble indiquer une dégradation de la situation de lusager, il se pourrait que les atteintes au système soient telles, quelles aient pour conséquence la reconnaissance de lexistence de droits subjectifs au profit des usagers, ce qui entraînerait une modification en profondeur de la relation auteur/usager.
 
III
Introduction Lévolution technique de ces quinze dernières années a engendré un nouveau contexte de création, dusage et de circulation des uvres : lère numérique. Le droit, à travers des évolutions législatives récentes, tente de se reformer pour sadapter à cette évolution. Nous constatons à cet égard que tant létat actuel du droit dauteur que les modifications envisagées ont nourri le feu dune vive critique en France et en Allemagne1. Le droit de la propriété littéraire et artistique est lencadrement législatif du phénomène de la création artistique dans la société. Il confère des droits spécifiques aux auteurs dans un but dincitation à la création et dans une optique de respect de leur personnalité qui sexprime à travers leur création2. Cest par égard à cette double fonction que le droit dauteur comprend une composante apparentée aux droits de la personnalité et une autre, proche dun droit de propriété . immatérielle. Toutefois, le droit dauteur nest pas, à proprement parler un droit de propriété3 SelonlaCourdeCassation,lemonopoledelauteursursonuvre«consisteenunprivilègeexclusifduneexploitationcommercialetemporaire»etnondansundroitdepropriétéausensdu Code Civil.4Originellement, il sagissait pour le législateur dassurer aux créateurs la possibilité de jouir sur leur uvre dune emprise suffisante, faisant échapper lesdites uvres aux règles traditionnelles du commerce et de la propriété afin den tirer un bénéfice spécifique. Luvre est, dans tradition juridique française, une manifestation de lesprit de son auteur et est, de ce fait, protégée également comme partie de sa personnalité.
                                                 1Ch.CARON.11?com.com.ele.céfrveir0260penneruetuadtiroménucliubpmidro,le 2A. et H-J. LUCASt,tiaredéproplaéliriétt,ueiqst2iaerréraiteteédition, Litec 2001 p.13 n°10 3 Pour un résumé du débat sur la qualification de propriété immatérielle voir A. et H-J. LUCASdelatartié, propriétéliteuqitsit2,aiérartereen°19. Lauteur insiste sur linadéquation entre la Litec 2001 p.25  édition, limitation temporelle des droits dexploitation, lexistence dun droit moral et lassimilation à un droit de propriété. 4Civ. 25 juillet 1887, DP 1888
 
 
1
Cestparcequeluvreest,selonRenouard,«lesanctuairedelaconsciencedelartiste»5et quelle représente sa source principale -si ce nest unique- de revenus, que le droit dauteur est conçu de manière dualiste : le droit moral et les droits dexploitation6 . Cette théorie dualiste nest pas présente en droit allemand. En effet, bien que ce système juridique reconnaisse lexistence dun droit moral et de droits dexploitation, il nopère pas de distinction aussi affirmée quen droit français, entre ces deux composantes du droit dauteur. On parle alors de conception moniste du droit dauteur dont lune des caractéristiques principales est le lien de dépendance des deux composantes du droit dauteur. Ainsi, à titre dexemple en Allemagne, la durée des droits moraux est dépendante de celle des droits dexploitation7. Au-delà de simples prérogatives accordées aux auteurs, le droit dauteur est un équilibre entredifférentsintérêtscommelerappelleleconsidérant31deladirective2001/29/CE«ilconvientdemaintenirunjusteéquilibreenmatièrededroitsetdintérêtsentrelesdiferésetncatégoriesdetitulairesdedroitsainsiquentrecele»és.prségotjbtedouesrsitautillesets-ci Ainsi, le monopole de lauteur sur son uvre soppose non seulement à lintérêt commun de libre propagation de la culture et du savoir, mais encore à la somme des intérêts particuliers des utilisateurs. Toutefois, les limites et exceptions légales au droit dauteur réalisent léquilibre entre ces intérêts.8Ainsi, certains objets tels que linformation et les idées ne sont pas protégés. Par surcroît, la durée du monopole est limitée. Certains usages ne sont pas couverts par un monopole, comme, par exemple, la simple utilisation (Regarder un tableau, lire un livre, voir un film). Outre ces limites naturelles, des exceptions légales viennent contrebalancer la maîtrise de lauteur sur son uvre. Fondées sur des considérations dintérêt général telles que le droit daccès à la culture ou le droit du public à linformation9. Toutefois, aujourdhui encore, ces considérations dintérêt général restent contestées10. Ces exceptions, dont la nature et la mise en uvre diffèrent sensiblement selon que lon se trouve de lun ou de lautre coté du Rhin, sont la manifestation de cette volonté déquilibre entre le monopole de lauteur et les intérêts divergents des différents acteurs économiques
                                                 5 A.C. RENOUARDillasduatisdnaetruaité,trdrodestluJse,Paris,,2vol.ua-xrasttelsebcssel,esecneireturaé Renouard, 1838-1839, in A. et H-J. LUCAS3n°p.1cit.op.,.9 6Pour une contestation de ce dualisme, J.RAYNARD,teuretconflitedlio,serdtiouadsiasnaalururjretudeuqidiu droitdauteur,bibliothèquededroitdelentreprise,n°2-Litec,1990,n°315,inA.LUCASet H.J. LUCAS93.p.tic.po,n°29. 7§ 64 UrhG, la durée de la protection du droit dauteur en Allemagne est de 70 ans après la mort de lauteur en règle générale, cette durée concerne le droit moral tout autant que les droits dexploitation. 8V. entre autres A.C. RENOUARDesdroitsdaute,rtiaétd,srunadalsilteabesletsceen1.t,straxuraéretueslcis Paris, Jules Renouard, 1838-1839 in C.GEIGERD,itroterordaduetublicàlitdupuitno,ILifnroam4002CET,681pN°216:Pourlauteuruneloisurledroitdauteurnesauraitêtrebonnequàladoubleconditiondenesacrifier« nilesdroitsdesauteursàceluidupublic,niledroitdupublicàceluidesauteurs.» 9Voir C.GEIGERruetuadtiordel,p0434.1n°,2.13itam,noETIL02Cpublicàlinforeteldortidu 10Voir commentaire sous TGI Paris UFC QUE CHOISIR/MULLHOLLAND DRIVE.
 
 
2