LIVREBLANC LIVREBLANC
74 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

LIVREBLANC LIVREBLANC

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
74 pages
Français

Description

LIVREBLANC LIVREBLANC

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 174
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

hwtibeoo_k  60/20/P  31:016_d0vafe15  uvco2
avec le soutien de
LIVREBLANC
age 
Le commerce électronique inter entreprises : un enjeu majeur pour l'économie française 5 propositions pour accélerer l'e-commerce interprofessionnel Réalisé par CopilotPartner pour la fevad en partenariat avec le groupement des cartes bancaires
avec le parrainage de
sous le patronnage du
p
a
g
e
2/
7
3
Préface Il y a tout juste 10 ans, Internet faisait son apparition dans les entreprises et dans les foyers. Année après année, depuis lo rs, notre quotidien s’est transformé au point d’être aujourd’hui radicalement différent d’il y a 10 ans : développement exponentiel de la communication interpersonnelle (mails, messagerie instantanée, blogs), émergence des médias numériques, essor du trava il collaboratif, explosion du commerce électronique, etc. Les consommateurs français ont adopté le commerce électronique, qui est devenu en quelques années un service de plus de 10 milliards d’euros de chiffres d’affaires avec une croissance régulière supérieure à 50%. Aujourd’hui, fin 2005, la France compte plus de 10 000 sites marchands et un internaute sur 2 achète régulièrement en ligne des produits toujours plus divers. Mais l’e Commerce se réduit  il à sa simple expression Grand Public ? A la fin des années 90, les médias nous prédisaient qu’à la vague de l’e  Commerce Grand Public allait succéder une lame de fond, celle de l’e  Commerce B2B. Depuis l’éclatement de la bulle internet, peu d’informations ont filtré sur le développement de l’ e Commerce dans les entreprises. Or l’enjeu est de taille. Car, par delà le développement du secteur de la vente à distance entre professionnels, c’est la compétitivité de toutes les entreprises, petites ou grandes, mais également l’efficacité des organismes publics qui est en jeu. On sait aujourd’hui que dans certains pays comme les Etats Unis, le poids du ecommerce interentreprises dépasse celui du e commerce grand public. Qu’en est  il aujourd’hui en France ? Le moteur de l’e commerce interentreprises tourne t il au ralenti ou bien le phénomène est  il en train de prendre de l’ampleur, sans bruit ? La Fédération des Entreprises de Vente à Distance, impliquée de longue date dans la vente à distance à la fois au grand public et aux entreprises, a accompagné avec ses adhérents l’essor du commerce électronique en France, et ne pouvait se désintéresser de cet enjeu clé pour le développement économique. C’est pourquoi, elle a souhaité en 2005 offrir à l’ensemble des acteurs du marché, entreprises, administrations, collectivités territoriales, pouvoirs publics, une vision claire du marché du commerce électronique B2B en France (en s’attachant plus particulièrement aux achats hors productions). Que représente t il en 2005 dans les échanges commerciaux des entreprises françaises ? Quelle pratique en ont les entreprises, les administrations et les collectivités? Quel est l’impact de celui ci sur la compétitivité des entreprises? La France est –elle un acteur bien positionné en Europe ? Quels sont les freins au développement de ce marché ? Et enfin, quels sont les leviers sur lesquels agir ? Autant de questions déterminantes pour évaluer les enjeux liés à la compétitivité des entreprises françaises dans le concert international. Comme elle l’a fait pour l’e  Commerce grand public, la FEVAD, souhaite, par ce livre blanc et les propositions qu’il suggère, apporter sa contribution tangible au développement du commerce électronique interentreprises. François MOMBOISSE Président de la FEVAD
page 3/73
page
4/73
page
5/73
Contexte & Méthodologie de l’étude Contexte de l’étude Alors que l’e commerce grand public connaît une forte croissance (+ 53 % en 2005), la pénétration de l’e commerce dans les entreprises semble encore en deçà du potentiel réel de ce marché L’une des prospectives de la FEVAD est de comp rendre les mécanismes de l’e  commerce dans les entreprises, plus particulièrement sur les achats hors production et d’identifier les leviers d’action afin de pouvoir accompagner au mieux le développement de ce marché. Dans ce contexte, la FEVAD a souhaité lancer une étude cofinancée par ses membres en partenariat avec Cartes Bancaires, avec les objectifs suivants : Analyser le marché de l’e commerce B2B en France  Comprendre les mécanismes de l’e commerce B2B en France en s’attachant plus § particulièrement au secteur des achats hors production ; § le positionnement de la France relativement aux autres pays européensApprécier §  par rapport à des pays où la croissance du eEvaluer les différentiels commerce B2B est plus soutenue ; § Identifier   Commerceet analyser les meilleures pratiques de l’e tout B2B particulièrement cellesdes secteurs d’activités les plus performants; § Analyser les freins structurels ou conjoncturels techniques, financiers, psychologiques au sein des entreprises ; Proposer des recommandations d’actions §  ;Identifier les leviers d’action §  d’actions à l’attention du secteur public et desProposer des recommandations entreprises avec, en particulier une valeur pédagogique d’éducation et de conviction sur les bénéfices de l’e  Commerce B2B pour une organisation. MéthodologiePour cette étude,qui n’est pas une étude statistique quantitative, Partners, Copilot cabinet de conseil en stratégie autour des technologies de l’information, s’est appuyé sur 2 sources de données : § L’analyse et la synthèse d’é tudesexistantes et de données chiffrées disponibles sur le marché français, mais aussi sur les marchés étrangers qui ont un commerce B2B performant. Leur liste exhaustive est fournie en annexe B. § La réalisation d’une soixantaine d’entretiens en face à face d’un auprès panel représentatif d’acteurs présents sur la chaine de valeur des achats professionnels sur Internet (Directeurs e Commerce, Directeur Marketing, Responsable des achats, Directeur Administratif et financier, Direction de l’Organisation et des NTIC ). § Ce panel couvre aussi bien le point de vue des acheteurs que celui des fournisseurs, et d’intermédiaires sur la chaine de valeur ( fournisseurs de solutions de paiement, fournisseurs de technologies, entreprises de messagerie et de logistique). Il mixe à la fois des organisations de toute tailles aux attentes très différentes: grands groupes internationaux, PM2 PMI, TPE et organisations du secteur public. Leur liste est donnée en page 7 et 8.
page 6/73
Les auteurs
Ce livre blanc a été réalisé à l’initiative de la FEVAD par Jean Christophe Defline Directeur Associé de Copilot Partners, sous la direction de Marc Lolivier, Directeur Délégué, Fevad avec le soutien du Groupement des Cartes Bancaires « CB » avec la participation du comité de pilotage : Barbara Blény, JMBruneau Pierre Olivier Brial, Ipsopresto.com Jean Pierre Buthion, GIE cartes Bancaires Véronique Deraspe, Chronopost Elodie Jallet, Office Dépôt Solange Ligeret, APECA Maguy Mercier, Experian Carole Offredo, Exalead Marie Hélène Simonnet, SAP Vincent Renard, Camif collectivités Didier Riahi, Welcome Office Romain Roulleau, Raja Bernard Siouffi, CDCF Xavier Thiran, Ogone Antoine Tardivo, Minefi Didier Varène, UGAP dont la coordination a été assurée par Claire Morre, responsable des adhé rents de la FEVAD,
JeanChristophe Defline, Directeur Associé, cofondateur de Copilot Partners Avant de cofonder Copilot Partners, cabinet de conseil en stratégie sur les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, JeanChristophe était précédemment Directeur ECommerce d’Accor, où il a piloté la stratégie, les investissements puis les opérations Internet du groupe. Auparavant, il a travaillé 7 ans chez Microsoft et assuré notamment le lancement des activités Internet Grand Public en France en tant que Directeur Marketing et Business Development de MSN. Il a démarré sa carrière dans le conseil chez McDonnell Douglas Information System, puis dans le monde de l’Enterprise Software (ERP) comme directeur des opérations France chez Systar, une start up, puis comme Directeur Marketing et Communication de Dun & Bradstreet Software. JeanChristophe Defline est ingénieur diplômé de SUPELEC, et licencié en Sciences Economiques (Sorbonne). Il est l’aute ur de nombreuses publications et communications.
page 7/73
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents