Modélisme Fabrication des echelles
2 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Modélisme Fabrication des echelles

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
2 pages
Français

Description

Modélisme Fabrication des echelles

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 196
Langue Français

Exrait

NECROMUNDA : Les Chroniques du Sous-Monde
Les textes originaux et les images utilisés dans ce document sont la propriété de GAMES W ORKSHOP.
NECROMUNDA est une marque de Games W orkshop Limited, utilisées sans autorisation et sans volonté de
préjudice ou comme opposition à leur copyright.
1/2
FABRIQUER
DES
ECHELLES
Article original repris du site de Cawdor « Necromunda en français »
Plutôt que de donner des instructions pour construire un bâtiment clef en main, nous vous donnons ici des
indications pour fabriquer des pièces particulières, susceptibles de former une des parties d’un élément de
décor.
Necromunda est un jeu ou les 3 dimensions sont réellement exploitées, le jeu ne prenant toute son ampleur
que s’il est pratiqué sur plusieurs niveaux à la fois. Ainsi, la «distribution verticale» des bâtiments, même en
ruine, est des plus importante.
Bien sûr dans les ruines véritables, ce sont ces éléments (échelles et escaliers) qui sont souvent les
premiers détruits, car plus fragiles que les grosses structures. Cependant, les impératifs de la création de
décors pour Necromunda comme pour W 40k sont avant tout la jouabilité, et le réalisme de l’ensemble est
secondaire. Rares sont dans la nature les collines en escalier, si fréquente sur les champs de batailles de
W 40k, rares sont les échelles et escaliers intacts dans une usine effondrée de puis plus d’un siècle.
La méthode facile
il suffit de payer. Achetez dans des magasins de maquette des échelles ou des escaliers. Ne vous
concentrez pas seulement sur les accessoires d’avion ou de trains miniature (certes souvent cités) mais
jetez aussi un oeil sur les pièces pour bateaux. Le choix y est très grand et vous n’aurez pas à acheter toute
une maquette : il existe de nombreuses pièces détachées en métal, de toutes formes et tailles qui reviennent
très peu cher avec un rendu excellent.
La récupération
Récupérer est le maître mot de tout bon maquettiste. Là où n’importe qui voit une boite de conserve, il verra
un réservoir, une bouteille de soda deviendra un vaisseau spatial... La fabrication des échelles n’échappe
pas à cette règle.
Les rails de trains électriques sont de bonnes bases de création. Une fois le rail métallique enlevé, il ne reste
que les traverses et le support des rails (qui n’existe pas dans la réalité) qui est nécessaire à assurer la
rigidité du modèle réduit. C’est cet ensemble de traverses et de supports qui sont les bases de l’échelle. Il
n’y a rien à y rajouter. Utilisés tels quels et coupés à la bonne longueur (une cloison standard mesure 3 pas
de haut) ce sont des échelles acceptables quoiqu’un peu large. Vous pouvez aussi les couper dans le sens
de la longueur au milieu, formant alors une échelle rustique avec un seul montant et les barreaux en travers.
Vous pouvez enfin les couper le long d’un des montants (à l’intérieur), formant une échelle à montant simple
mais asymétrique. Vous pourrez alors les coller le long du mur ou du support, pour créer une échelle
perpendiculaire à la surface sur laquelle elle s’appuie.
Les grillages en métal ou plastique sont aussi utilisables, à condition de trouver le bon maillage.
Les trombones restent une de nos méthodes préférées sélectionnez quelques trombones pour papier et
coupez en l’extrémité en U en laissant une petite marge supplémentaire. Pensez que l’ensemble sera fixé
dans le mur, tenu seulement par deux points donc autant que le métal s’enfonce dans le support (en général
du carton ondulé, du carton plume ou du polystyrène) pour assurer une certaine rigidité à l’ensemble. Sur le
support, faites une série verticale de trous avec une aiguille, en les espaçant régulièrement. Puis en utilisant
un de vos U métalliques comme gabarit, faites une seconde rangée de trous en parallèle. Il ne reste plus
qu’à enduire de colle à bois l’extrémité des U et les enfoncer dans les trous. La colle formera de plus des
cerclages sur les bases des barreaux. Ne jetez pas les morceaux de trombones restants. La méthode des
trombones peut aussi être utilisée avec du fil de fer bien droit, que vous aurez formé sur un gabarit de la
forme adéquate et assez solide pour ne pas se déformer sous la contrainte.
Dernier truc avec le grillage : vous pouvez créer des protections qui entourent les échelles comme sur tout
site industriel. Formez un morceau de grillage sur un cylindre et collez l’échelle à l’intérieur en laissant
dépasser la base (ceci n’est bien sûr valable que pour des échelles relativement longues). Pour un plus
grand réalisme collez de fines bandes de carton sur le cylindre de grillage pour simuler les montants
renforcés de la structure.
Les échelles de cordes