le Chant des partisans
1 page
Français

le Chant des partisans

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

le Chant des partisans

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 171
Langue Français
Le chant des partisans Collège de Maîche « II a été chanté dans les prisons. Les passeurs le sifflaient pour signaler aux Elle fit de son talent une armeclandestins que la voie était libre. Et j'ai su que des condamnés à mort l'avaient pour la France”:Charles De chanté face au peloton d'exécution, et qu'il leur avait été tranché dans la Gaulle à propos d’Anna Marlygorge. J'ai toujours pensé que le chant appartenait à ceux qui l'avaient chanté 1943 :sous l'Occupation, et plus à ses auteurs.»Maurice DruonC’ est aussi l’année de naissance du Conseil National de la Résistance sous l’autorité deJean Moulin. Avec une organi-sation structurée, la Résistance obtenait avec le chant des parti—sansun hymne. L’ hymne de la Résistance, 1943 Chanté à voix basse, sifflé sourdement, le Chant des Partisans est devenu lechant de ralliement de la Résistance en France, mais aussi en Europe. De la mélodie... au chant engagé Le chant des partisans estC’est ici l’occasion de rap-à l’origine une compositionpeler l’activité et l’efficacité en russede lala chanteuse - depresse clandestinecompositrice russeAnnaqui donne des raisons de Marlypour êtrecombattre et d’espérer à. Retenue l’indicatif sifflé de l’émis-tous ceux qui avaient refu-sion «Honneur et patrie» sél’occupation nazie et oeuvraient pour la libéra-de la BBC, la mélodie brouillées par les Alle-émouvante devientun tion du territoire.mands, mais la mélodie du chant engagéChant des partisans passait avecle texte écrit parJoseph Kesselcar elle était sifflée. (écrivain, journaliste fran-LesForces Françaises Li-L’appel du Général De çais, un des premiersbres, composées de tous Gaulle, le 18 juin 1940 a grands reporters, académi-les Français réfugiés en d’ailleurs été lancé par ce cien) et son neveuMauriceAngleterre, après l’armis-moyen. (date repère)C’est Druon (écrivain et académi-tice de juin 1940,autour l’acte fondateur de la Résis-cien).du Général De Gaulle ont tance. Une vingtaine de eu avec la BBC une « arme » La première version a été Le manuscrit,trois feuillets d’unbulletins étaient diffusés nouvelle etredoutable cahier d’écolier où le chant est rédigéenregistrée par Germainetous les jours depuis Lon-pour l’ennemi: la diffusion à l’encre bleue estclassé monumentdres. Le Général De GaulleSablon et diffusée réguliè-des informations, de mes-historique depuis 2006.Diffusé clan-rement sur lesondes de las’adressait lui-même régu-sages codés et le soutien destinement en France, parachuté par BBC. Les paroles ont été lièrement aux Français. La du moral des Français se les aviateurs britanniques et transmis publiées clandestinement France libre avait pour em-faisaient par la radio. C’est par le bouche à oreille, ce chant est dans les «Cahiers de la blèmeLorrainela croix de. un élémentnotrepatrimoine.pourquoi les ondes étaient libération »à l’automne 43.
Le chantdes partisans rappelle le rôle déterminant de la Résistance dans laLe chant des partisans : la force des motsconquête de la liberté et la défense des A quis’adresse cechant ?Pourquoirésister?« Levol «c’est l’alarme, le prix du valeurs humaines. « ami,partisans, ouvriers etnoir des corbeaux sur nos plai-sang et des larmes, sortez de paysans, saboteurs, camara-nes, les cris sourds du paysla paille les fusils, la mitraille, des, tueurs, compagnons » sontqu’on enchaîne, l’ennemi, lales grenades, les tueurs à la appelés à résister. Le partisanhaine à nos trousse, la faimballe et au couteau, tuez vite, Denombreux artistesont interprété est un combattant volontairequi nous pousse, la misère,saboteurs, dynamite, nous qui ce chant et ont exprimé ainsi l’idée qui n’appartient pas à une ar-dans la nuit la liberté nousbrisons les barreaux des pri-que ledevoir de résister à l’oppres-mée régulière. Camarades etécoute »sont autant de rai-sons de nos frères, on marche, sioncitons entre resteintemporel : compagnons ont une connota-sons de résister. Le vocabu-on tue, on crève, un ami sort autres Germaine SABLON Yves Mon-tion politique et indique l’appar-laire utilisé ici exprimela déso-de l’ombre à ta place» indi-tand ,Armand MESTRAL, Marc OGE-tenance à un groupe. Mais touslation de l’occupationquent toutla lutte armée et clan-RET, Joan BAEZ, Lény ESCUDERO, les Français libres sont appelésautant que l’espoir de défen-destine.tu tom-« si Relevons Les Compagnons de la Chanson, à rejoindre le mouvement. Ladre les valeurs de la Républi-bes un ami sort de l’ombre à Juliette Greco, Line Renaud, le Résistance estl’armée des» qui illustreta placela frater-que,dontla liberté. groupe Zebda, les Chœurs de l’Ar-ombreset le combat s’organisenité, la force de la Résistance : Commentrépondre à l’appelà mée Rouge, et même Johnny HALLI-depuis lemaquis et avec des le combat est toujours utile!la Résistance ? DAY ! réseaux.
Document réalisé par Muriel Plessix pour le groupe Histoire-géo, collège de Maîche