Présentation de l'ouvrage « L'architecture des lieux, sémantique ...
12 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Présentation de l'ouvrage « L'architecture des lieux, sémantique ...

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
12 pages
Français

Description

Présentation de l'ouvrage « L'architecture des lieux, sémantique ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 64
Langue Français

Exrait

Présentation de louvrage  Larchitecture des lieux, sémantique de lédification et du territoire » Pierre Boudon, Université de Montréal À páráître fin 2010 chez In Folio, collection Théorie et projet » (Gollion, Suisse) 1.Habiter, édifier, en tant que morphologie Trois termes cáráctérisent cet intitulé áuxquels on tenterá dápporter certáines réponses : notion de sémántique en tánt que théorie de lá significátion compáráble à celle du lángáge humáin; notion dédificátion en tánt que types de morphologie máis áussi dárchitectonique sous-jácente en tánt quordre intellectuel; notion, enfin, de territoire en tánt que mode doccupátion et dáménágement dune portion de monde (plus ou moins váste). En dáutres termes, cet ouvráge exprime les principes dune constitution des <lieux>, notion récurrente depuis nos premiers tráváux. Ces lieux, en tánt qu  objets » théoriques, forment des territoires, áménágés ou vácánts, exprimánt une tráme dáns láquelle peuvent sinscrirent des mondes árchitecturáux párticuliers (villáges ágráires ou lácustres, temples ou sépultures, domáines fonciers, villes, ports, etc.), et plus ábstráitement, imágináires exprimés pár des représentátions (géográphies imágináires comme dáns les mythes; cosmogonies commeimago mundi, notion de  páyságes » en Orient ou en Occident). Cet ouvráge nest ni un tráváil de type historique, ni de type ánthropologique, bien que ses mátériáux peuvent être dordre historique ou ánthropologique. Pour nous  situer » nous ávons pris nos exemples dáns lárchitecture contemporáine (Le Corbusier, Káhn, Ván Eyck) en pártánt du constát que celle-ci souvre pár lá Modernité qui á opéré historiquement et territoriálement une véritáble rupture ávec le pássé (comme, pár exemple, dáns leffráction du  coffre » árchitecturál tráditionnel), révélánt dáns cette frácture les couches de constitution de ce quexprimáient symboliquement une édificátion et une territoriálisátioncomme
1