22 pages
Français

Restauration Des Métaux

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Restauration Des Métaux

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 365
Langue Français
 Restauration Des Métaux  
lus une monnaie circule plus son relief s’amoindrit, passant de main en main ou lors des frottements dans une bourse ou autre escarcelle.
a monnaie perdra inévitablement de petites quantités de métal à sa surface à chaque contact. Donc malgré tous les conseils décrits sur ce site, vous ne ferez jamais réapparaître un relief disparu. Malheureusement pour nous, les monnaies ont peu de chance de rester intactes en terre jusqu'au moment de leur exhumation. Il n'existe aucun produit miracle qui permet à une monnaie de renaître de ses coins. Les trous, les rayures, les coupures, survenus sur une monnaie au cours de sa vie, sont des traces indélébiles. Il n'y a malheureusement rien à faire. Ne tentez pas de les dissimuler, vous risqueriez de détériorer d’avantage votre trouvaille. 
es différents métaux constituant les monnaies se recouvrent, au fil des années et des siècles, d’une pellicule d'oxyde. C’est ce que l’on appelle la patine. Cette couche d'oxydation va protéger le métal des agressions extérieures. La supprimer provoquerait des altérations rendant les monnaies plus fragiles et pourrait même engendrer de terribles oxydations par les chlorures.
ontentez-vous dans un premier instant de brosser délicatement la monnaie à l'eau savonneuse. Par contre si votre monnaie est recouverte d’une gangue de terre ou d’oxyde, trempez-la pendant plusieurs heures dans un mélange d'eau et de savon et brossez-la régulièrement. Si le résultat obtenu ne vous convient pas, reportez-vous aux articles relatifs au métal qui compose votre monnaie. Les méthodes exposées ci-dessous, ont pour objectif d’améliorer l'aspect de vos monnaies et non pas de les transformer en neuves. Avant d’utiliser une nouvelle manipulation, « testez-la ». Procédez à des essais sur des monnaies similaires (métal et époque). Par conséquent conservez toutes les mauvaises monnaies (usées ou abîmées) que vous découvrirez, afin qu’elles puissent servir de cobayes lors de vos nettoyages. 
e vous lancez jamais dans le nettoyage d’une monnaie fraîchement déterrée. Vous ne prodiguerez rien de bon dans la précipitation. Analysez bien le problème afin d’adopter la meilleure solution. Discutez-en avec des spécialistes ou avec des amis qui seraient qualifiés pour ce genre de manipulation. Une fois le nettoyage terminé, séchez correctement vos monnaies. Conservez-les à l'abri de la lumière et surtout à l’abri de l’humidité. Afin de réduire le risque de déclencher un processus d’oxydation dû au sel contenu sur les doigts, évitez de les manipuler avec les mains. Il vous faudra manipuler vos monnaies avec une pince.
onclusion : Personne ne peut restituer le relief d'une pièce usée.  
 
Cuivre : Résiste très mal aux oxydations, sensible à l'humidité, le principe de nettoyage reste sensiblement le même que celui du bronze.
Argent : Métal peu sensible à l'oxydation, mais vulnérable aux rayures.
Or : Insensible à toute oxydation, mais comme l'argent vulnérable aux rayures.
Fer : Résiste très mal aux oxydations, sensible à l'humidité.
Plomb : Très résistant à la corrosion, mais il peut parfois être attaqué.
Finitions : Pour conserver vos objets dans de bonnes conditions.