Ville de Toulouse- Eau Potable
79 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Ville de Toulouse- Eau Potable

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
79 pages
Français

Description

Ville de Toulouse- Eau Potable

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 346
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Ville de Toulouse-Eau Potable 
 
 
    
 
 
 
 
 
 
 
   Rapport Annuel du Délégataire2006    Service de l’Eau
  
        Application de la loi n°95-127 du 8 février 1995 re lative aux marchés publics et délégations des services publics 
 
 
 
 
 
 
il le de Toulouse-EauPotable V  Synthèse du Rapport Annuel du Délégataire 2006 
  
Dans le cadre de ce contrat, VEOLIA Eau – Compagnie Générale des Eaux assure 3 missions essentielles :  Produire et distribuer l’eau potable conformément aux besoins de la population et aux exigences de sécurité sanitaire ;  Préparer l’avenir en garantissant la bonne gestion du service et de ses équipements ;  Répondre aux attentes des clients (informations, demandes d’intervention …).     COMMUNE DESSERVIE   62 603clients Une conformité bactériologique DDASS de 100 %  1 480 kmde canalisations 67 223branchements  Un rendement de réseau de 91,7 % Une consommation moyenne de 158 litres par jour par habitant   
   
 
 
 
       
L’ESSENTIEL DE L’ANNEE 2006  Le plan VIGIPIRATE renforcé et le plan gouvernemental BIOTOX sont activés depuis les attentats du 11 septembre 2001. Ils comportent des mesures de vigilance, de prévention et de protection modulables en fonction des types de menace.  18 249  (50 par jouranalyses de l’eau potable ont été effectuées en moyenne) : elles démontrent la parfaite conformité de l’eau de Toulouse à la réglementation en vigueur (100% de conformité)  Le réseau de distribution de l'eau de Toulouse a un rendement encore amélioré (91,7%). Ce niveau de rendement est exceptionnel pour un réseau complexe de grande ville, soumis aux effets d'une circulation intense et de travaux importants.  Le remplacement des branchements en plomb se poursuit activement dans l’objectif d’une suppression totale en 2010, avec 3 ans d’avance sur l’obligation réglementaire.  L’important renouvellement des compteurs d’eau est accompagné de la mise en place du « télé-relevé » qui, à terme, permettra le transfert automatisé des consommations d’eau sans qu’il soit nécessaire à un employé du Service de pénétrer dans le domaine privé des usagers.  Malgré l’accroissement de la population, la consommation d’eau continue de diminuer (-2,1% à Toulouse), du fait des modifications du comportement des consommateurs et de la baisse importante des consommations des activités industrielles.  Cette évolution, qui présente des aspects favorables en matière de préservation de la ressource en eau, peut générer des difficultés pour continuer de financer les infrastructures du système d’alimentation en eau.  En 2006, la « de l’eau facture (service de l’eau, service de » l’assainissement, redevances et taxes) pour la consommation de référence de 120 m3 par an (4 personnes, maison individuelle), s’élevait à 376 €, soit : · environ 1€ par jour et par famille, · moins de 1% du budget général moyen des ménages français.
 
   
 La maîtrise dela quali del’eau distribuée      Description de la filière et des installations  Le patrimoine du service est doté principalement de :  2 stations d’observation et d’alerte de la qualité de l’eau brute.  1 système d’alimentation en eau brute de secours, en cas de pollution de la ressource.  de production d’eau potable d’une capacité totale de 270 000 mètres2 installations cubes par jour (usines de Pech David et Clairfont)  12 réservoirs d’une capacité totale de stockage de 97 000 mètres cubes.  1 480 000 mètres de canalisations.
   Qualité de l’Eau (Taux de Conformité Officiel / Autosurveillance)  Taux de conform ité Contrôle Officie l et Surve illanc e du Dé lé gataire Nom bre de Pré lève m e nts Non conform e s 100,0% 95,0% 90,0% 85,0% 80,0% 75,0% 70,0% 65,0% 2004 2005 Bactériologique 99,94% 100,00% Physico-chimique 99,88% 99,44% Nb PLV bactériologiques NC 1 0 NB PLV physico-chimiquesNC 2 2  
2006 100,00% 100,00% 0 0
2,5 2 1,5 1 0,5 0
 
  Dans le cadre de la surveillance de la qualité de l’eau, Veolia Eau - Compagnie Générale des Eaux a réalisé 2 210 contrôles bactériologiques et 4 503 contrôles physico-chimiques complémentaires sur l’eau produite et distribuée.
  
  
  
    Conclusion du Bilan réalisé par la DDASS  
  Indicateurs de Performance   Taux de conformité des analyses micro-biologiques DDASS  de conformité des analyses physico-chimiques DDASS Taux  d’avancement de la protection de la ressource Indice
  
 
 
100 % 100 % 100 %
  
Lages tiondu patimoine 
   
 Nos principaux travaux d’entretien   et désinfection des réservoirs : Nettoyage o David (3) : février – mars Pech o (2) : septembre Pouvourville o Bonhoure (2) : septembre o La Terrasse (1) : octobre o (4) : octobre – décembre Clairfont  Lal’ensemble des installations (hors réseau de distribution) est gérée à maintenance de l’aide d’un système de G.M.A.O. En 2006, ont été effectuées : o 3 508 interventions de maintenance corrective, o 075 interventions de maintenance préventive. 6  chambres de vannes et les accessoires hydrauliques du réseau, font l’objet d’un suivi Les systématique et d’une planification de leur maintenance.  du réseau est contrôlée, zone par zone, à l’aide de systèmes acoustiques de L’étanchéité détection des fuites.  L’analyse statistique des ruptures de canalisations est utilisée pour optimiser leur renouvellement (gestion patrimoniale)    Nos travaux de renouvellements  Nature des biens Canalisations Branchements Equipements Génie civil  Travaux de renouvellement 2006   Principaux travaux de renouvellement des installations :   Usine de Clairfont ·Remplacement débitmètres conduites Eau Brute 700 et 900 ·Rénovation coffrets auxiliaires exhaure, armoires auxiliaires Filtration 1 et 2, tableau TGBT, traitement, éclairage laboratoire, coffrets laboratoire ·Remplacement moteur pompe eau de lavage 1 ·Remplacement surpresseur Air Ozone 3 ·Reprise étanchéité réservoir n°3
  
  
Dépenses 2006 2 955 578 € HT 6 991 654 € HT 1 037 848 € HT 413 966 € HT 11 399 046 € HT
  
  
   
 
 
    Usine de Pech David · générale moteur + pompe exhaure 2 Révision · électro-surpresseurs pompes exhaure Rénovation ·réactifs, coffret sous-sol exhaure, coffret et éclairage galerie Rénovation armoire polhydras, coffret distribution 1er étage, coffret vannes bâches et atelier électrique, coffret distribution réfectoire, éclairage extérieur usine · Remplacement conduites d’alimentation et diffuseurs réservoirs 1 et 2 · Remise en état parois et joints d’étanchéité réservoirs · clôture enceinte usine Remplacement   Station de pompage et réservoir de Pouvourville · Rénovation étanchéité dôme réservoir   Station de surpression et réservoir de La Terrasse ·Remplacement démarreurs pompes 1 et 4  · Réfection génie civil réservoir   Station de pompage et réservoir de Bonhoure · Remplacement pompe 2 remplissage réservoir surélevé + démarreur   Stations d’alerte · Remplacement automates · Remplacement compresseurs air de service · Remplacement pompe Eau Brute Lacroix-Falgarde
Travaux de renouvellement du réseau de distribution  Canalisations :Renouvellement de 8 404 mètres de canalisations  dont : · 80 ml de diamètre 400 mm (rue du Férétra) · 778 ml de diamètre 500 mm (rue A. Viadieu) · 700 ml de diamètre 500 mm (rue du Faubourg Bonnefoy) · 480 ml de diamètre 500 mm (rue du Languedoc)   Branchements :Renouvellement de 5 053 branchements  dont :
· 1 870 branchements épars · 3 183 branchements groupés (par rues)
  
  
      
  
   
 
 Nos travaux de création de patrimoine
Au cours de l’exercice, le délégataire a réalisé des travaux d’amélioration et d’extension du patrimoine dont les principales opérations sont :   Chicanages des réservoirs de l’usine de Clairfont, pour éviter les zones d’eaux « mortes » nuisibles à la qualité.
 Capteurs de suivi de l’efficacité de la désinfection de l’eau par le chlore.
 Unité de désinfection de l’eau par ultra-violets, au réservoir de la Terrasse.
 d’amélioration et d’extension du patrimoine réseau, notamment des travaux deTravaux maillage des canalisations pour éviter les zones d’eaux « mortes » nuisibles à la qualité.