Activité en repli dans le BTP

-

Documents
3 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'activité a été déprimée dans les travaux publics. Elle s'est également dégradée dans la construction de logements. En revanche, elle est restée quasiment stable dans la construction de bâtiments non résidentiels et l'entretien-rénovation. Les ventes de logements ont légèrement diminué par rapport à l'année précédente.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 12
Langue Français
Signaler un problème

ACTIVITÉS
Activité en repli dans le BTP
en puissance du dispositif Besson vés au cours de l’année 2002,L’activité a été déprimée dans
auraient pu encourager l’investisse- comme le pont Pierre Pflimlin sur leles travaux publics.
ment à but locatif. Mais, l’augmenta- Rhin, le contournement d’Innenheim
Elle s’est également dégradée
tion du chômage et le ralentissement et le pôle d’échange ferroviaire de
dans la construction de la croissance ont incité à la pru- Hoenheim. Cependant, le BTP a
de logements. dence et n’ont guère favorisé l’inves- souffert de la chute des investisse-
tissement immobilier. Aussi, après un ments des collectivités locales, sonEn revanche, elle est restée
deuxième trimestre relativement fa- principal client. La déviation de Châ-quasiment stable
vorable, soutenu par les travaux tenois a été reportée à la fin de
dans la construction
d’entretien-rénovation, l’activité s’est 2003 ; celle de Marlenheim a égale-
de bâtiments non résidentiels repliée au second semestre 2002, ment été remise à l’année prochaine.
et l’entretien - rénovation. pour l’ensemble du bâtiment. De plus, les entrepreneurs ont subi
le recul de l’investissement privé,Les ventes de logements ont
deuxième source d’activité de la pro-Travaux Publics : différentslégèrement diminué
fession.projets ajournéspar rapport à l’année
précédente. Dans le BTP, les carnets de com- Diminution du nombre
mandes sont restés dégarnis tout de logements commencés …
au long de l’année, d’où l’opinion
maussade exprimée par les chefs L’activité s’est également dégradée
d’entreprise. La baisse de la pro- dans la construction de logements.
duction de granulat et de béton prêt Le nombre de logements commen-
près une année 2001 relati- à l’emploi confirme la dégradation cés pendant l’année 2002 s’élève àA vement favorable, l’année de l’activité dans ce secteur. 8 700, soit une diminution de 12 %
2002 a été morose pour les pro- par rapport à l’année précédente.
fessionnels de l’immobilier. Pour- Certes, quelques grands travaux Après l’Auvergne, l’Alsace est l’une
tant, la crise boursière et la montée routiers et ferroviaires ont été ache- des régions qui enregistre la plus
forte la baisse des mises en chantier.
Celle-ci est particulièrement marquée
Ensemble des travaux du bâtiment : baisse de l'activité au second semestre pour les logements collectifs. En dépit
de la rareté et du coût des terrains, les
60
Alsaciens ont continué de privilégier la
Solde des opinions maison individuelle, quitte à se loger à
l’extérieur des grandes villes, et de40
plus en plus loin de leur lieu de travail.
Activité passée
20 Le nombre de logements commen-
cés a diminué plus fortement dans le
Haut-Rhin que dans le Bas-Rhin. La
0
baisse y atteint même 28 % en ce qui
concerne les logements collectifs.
Activité prévue
-20 Cependant, ce résultat doit être
nuancé, car l’année 2001 avait été
particulièrement favorable dans ce
-40
département pour ce secteur de la
construction.
-60
19
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 5 · L'année économique et sociale 2002 · juillet 2003
1996
1997
1998
1999
2000
2001
Janvier 2002
Avril 2002
Juillet 2002
Octobre 2002
Janvier 2003
Avril 2003
Source : Insee, enquête de conjonctureACTIVITÉS
Moins de logements commencés en Alsace
Variation 2001-2002
Total 2001 Total 2002Pour en savoir plus (en %)
Logements collectifsConjoncture BTP, Cellule écono-
Bas-Rhinmique du Bâtiment et des Travaux 2 943 2 699 -8,3
Publics d’Alsace, Direction régio- Haut-Rhin 2 005 1 447 -27,8
nale de l’Équipement (DRE) Alsace 4 948 4 146 -16,2
d’Alsace, mars 2003.
France 102 363 102 301 -0,1
"La commercialisation des loge- Logements individuels
ments neufs en collectifs", résultats Bas-Rhin 2 714 2 667 -1,7e
du 4 trimestre 2002, Direction ré-
Haut-Rhin 2 201 1 877 -14,7gionale de l’Équipement d’Alsace.
Alsace 4 915 4 544 -7,5
FranceBulletin statistique du SES - Cons- 190 906 191 792 0,5
truction, Service économique et
statistique, Ministère de l’Équipe-
truction d’un nombre de logements Au troisième trimestre, le démarragement, des Transports et du Loge-
au moins égal à 15 % des besoinsment. du chantier de la plate-forme logis-
en logements sociaux. tique de Gefco à Marckolsheim a ac-
cru les surfaces de parkings mises
Dans la région, la surface totale Bâtiments non résidentiels : en chantier. Aussi, ces dernières ont
mise en chantier a également dimi-
atteint le niveau record de 105 000 mmaintien des surfaces mises en
nué. Les logements commencés durant le trimestre. Le total des surfa-chantieren 2002 n’utilisent que 1,1 million ces de locaux commencés a atteint
de m de terrain, soit 10 % de Pour les locaux non résidentiels, 315 000 m , contre 192 000 m au tri-
moins que l’annéeprécédente. Si les surfaces mises en chantier se mestre précédent.
le nombre de logements commen- sont maintenues à un bon niveau :
cés a baissé, la surface moyenne 1,3 million de m . Elles n’ont dimi- Entretien-rénovation : repli de
des logements est restée stable :
nué que de 3 % par rapport à l’activité au second semestre84 m pour un logement collectif et
l’année 2001. Ce recul touche les
173 m pour une maison indivi-
deux départements de façon iden- Comme pour la construction de
duelle.
tique. La baisse s’est produite sur- locaux non résidentiels, l’activité
tout au deuxième trimestre 2002. dans l’entretien-rénovation semble
… mais rebond de la
construction de logements Locaux non résidentiels en Alsace :
stabilité des ouvertures de chantierssociaux
Variation
La construction de logements so- Surface (en milliers de m )
2001-2002
ciaux ne représente approximati-
2001 2002 (en %)vement que 13 % du nombre de lo-
gements mis en chantier. Cepen- Locaux agricoles 244,1 209,8 -14,1
dant, si l’activité a été morose dans Locaux industriels 528,0 480,9 -8,9
la construction de logements pri- Stockage non agricole 155,8 74,8 -52,0
vés, la construction de Transport 2,4 1,4 -41,7
sociaux s’est développée. En effet, Bureaux 130,2 99,2 -23,8
dans le cadre de la loi SRU entrée Commerces 99,0 147,0 48,5
en vigueur en janvier 2002, les Services divers 181,5 188,2 3,7
communes doivent établir un pro- Travaux publics et parkings 9,4 108,0 1048,9
gramme triennal prévoyant la cons- Total 1350,4 1309,3 -3,0
20
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 5 · L'année économique et sociale 2002 · juillet 2003
²²²²²²²²
Source : DRE Alsace - Sitadel,
SES-Construction
Source : DRE Alsace - SitadelACTIVITÉS
progressé modérément dans les ag-
glomérations de Colmar et Mul-
èmeTravaux d'entretien : fléchissement au 2 semestre house.
70
Solde des opinions Le recul des ventes en 2002 est
60
perceptible pour les logements de
50 toutes tailles. Il affecte surtout les
40 studios (-61 %). Mais ce marché est
Activité passée marginal dans l’ensemble des ven-
30
tes : les 4 pièces représentent 41 %
20
des transactions totales de l’année.
10
0
Françoise DIDIERJEAN-10
Activité prévue-20
-30
-40
se stabiliser. En effet, les répara- été vendus. La hausse atteint 17 %
tions liées à la tempête de dé- par rapport au trimestre précédent
cembre 1999 avaient entraîné une et 50 % par rapport au dernier tri-
réhabilitation du parc immobilier, qui mestre 2001.
a ainsi nécessité moins de travaux
au second semestre 2000 et pen- De plus, les stocks ont diminué:le
dant l’année 2001. nombre de logements disponibles
à la vente s’élevait à 2 500 en fin
d’année, niveau le plus bas depuisMarché du logement neuf :
2 ans. En effet, les promoteurs etreprise au second semestre
les constructeurs avaient adapté le
nombre de logements à construireSur l’année 2002, le marché du
logement neuf a enregistré 3 000 d’après une estimation des ventes,
ventes, soit un niveau proche de afin de réduire le stock de loge-
celui de l’année 2000, inférieur ce- ments neufs.
pendant de 5 % à celui de l’année
2001. Après des ventes nombreu- La baisse des ventes sur l’année
ses à la fin de l’année 2000 et au 2002 concerne uniquement le
débutdel’année suivante, le mar- Bas-Rhin. Elle est due à un repli
ché de l’immobilier s’était replié au dans l’agglomération strasbour-
geoise, la commune de Strasbourgquatrième trimestre 2001. Une re-
exceptée. Dans le Haut-Rhin, lesprise semblait s’amorcer au se-
ventes se situent au même niveaucond semestre 2002. Au dernier tri-
mestre, 860 logements neufs ont que l’annéeprécédente. Elles ont
21
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 5 · L'année économique et sociale 2002 · juillet 2003
1996
1997
1998
1999
2000
2001
Janvier 2002
Avril 2002
Juillet 2002
Octobre 2002
Janvier 2003
Source : Insee, enquête de conjoncture