Combattre l

Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification

-

Documents
48 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

L’érosion éolienne est une des manifestations les plus criantes de la désertification. Quels sont les mécanismes de l’action du vent ? Comment suivre ce phénomène ? Ce dossier répond à ces questions et fait également un bilan des techniques de lutte contre l’ensablement et l’érosion éolienne.
Mainguet Monique et Dumay Frédéric, 2006. Combattre l'érosion éolienne : un volet de la lutte contre la désertification. Les dossiers thématiques du CSFD. Numéro 3. 44 pp.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 24 octobre 2012
Nombre de lectures 459
Langue Français
Signaler un abus
 etttnocl eréd avon t le ldelua sCertitfiimcoactSi oéntneiue Fifiqais ranç aéDedl ficiestrCnioats LeFDSsreissodqitaméht o3euNsmuréoC'é ltrembaté noisor :ue nnieol
moti écSeitnfiqiCtreséD aoitacifinçra Fue ldes ai,7d 1 99imét uoCcréanLa , entionlae és Dçaan disuqifrF eicS itnend à uneFD, répoitno ,SCreitifacstnimis den ioatpuccoérp elbuod ion vent Cone laegd hcrae  nrèselae trontierés dnoitacifas lI .Natides Unieons  ral susetc l tubimoselilar om canum étueicsfitngit dune part d ealv lonoétd  efitreséd ed erèigrdée  dn,ioaticesc çniaf arqieu mate ententompér seoigéemepd tn ss,i-em ansderied setrrdataoi n dévelopes et decnsesiasesvre  tre doduionnaes cfa sedimrp ed ni eesidarhub-sut see  tua xcaetrucideurs politiquoc eiesnua léd x dirgue e id dettionposi le cer fnro eertid sgal  it,ar preutaD .ettul al ed sl. Pour rnationatx enietelc noet dtés anmmcoauunec e ettemend tn, detionaluadéve  titevpscep orfoind, viui sderp ed te noitamr à ces arépondrel  eSCDFttneet,sne uor fe  sutveesyl te d ecanaélag séd srfitnoisesançax di, auetneréffoinuér stuta sns desirtamotooi.nD  elpsu, le CSFD partic epilagénemed ,ts an clereadde  neréfnoC : noitaicifrtsedéa  le  acsedl ti éC moies,Partdes ces  noi sednoC tnev deslae  oesanrgetc nort rall tuUnies suNations st eIl. melega éoC al ednoitnevnns aunioveauu nitcuetna  sér redhnecogol, iemiCocneite e ed t ala mise en œuvre étd  uusvi iedl ittupeu méomins l raim enosrp eares et d de membdine,tn u' nrPsésépoom cst eFDCSeniatgniv enu'd t inen eropé  euL  ean.ltaoietnrgro sina semu teveniitrs césceonsiiclpniiaer ste  des principauxsussi tefid sed s ntrefé dpsamchrè eintsug éédéla Re à lche cherno ,nu eoRsuisllnguedoc-ns le Lae read tptnoillee,bl M àrai emss suqopilgAoroi nciatAssor l'é pagrebéh te érég tesD SF CLe. ésrnys tropicaux et ornnmene ted saptita eonlt vienutlu ,erlalnemidanssée gric lauq eitifaiilpscéauunmmcoenci stépmi sèrt etnatroement dee financiduq.eL ti éujirsuas prét ent esoitcmennnos nof ère nistu mins dtnoibuevses rad miu  dets regèanrté seriaffA sedeLC moti égatic méditerranéens. pédnadnee tnes tmeomn  ugaor ineopvud  eédicio ris ns av pas'ontp enucualannosrel.neonsia n'l  I trom udl edppa'él duéégisinretèhcrehc.eà l  aeRsavoir pPour en ed-fsc.www : sulorn.ioaticifrtsegstnie èr ldecoÉigolte e ud evéDloppement durabl,el  aaptrcipita sden iobrem messes à setivitca st gés eeuseraciaftie  tit ep rarur oPneecféréaing : MM. &uet . ceanFr.  p44ptnoM ,s ,reilleSFD/6. CpoliAgro.3A  .N2 00rvli ud DFSCitamseuqrsiehé ts Lessdoacitno .séreitiftre la dutte conl al ed telov nu: e nnieol éonsié'orerl abttC mo006.., 2ay F DumL aéradtcoin, la fabricatio''os se tnèitnemer  ntlaà ha ce rg ntel  aidffsuoin de ces dossier tioçer inim sed fesèrsts.ainçramotiudC ârec,ég 'app à lu'ilui qécélrghasoD  tnterbitnemlbael sesiers th Les dos sudC FSmétaqieu
Édition et iconographie Isabelle Amsalle  m (Agropolis Productions) Remerciements pour les illustrations Danièle Cavann  a (Photothèque INDIGO de l’Institut de recherche pour le développement) Conception et réalisation Olivier Piau (Agropolis Productions) Impression : Les Petites Affich ( e M s ontpellier) Dépôt légal : à parution  ISSN : 1772-6964 Imprimé à 1 500 exemplaires © CSFD/Agropolis, avril 2006
Les dossiers thématiques du CSFD numéro 3 Directeur de la publication Marc Bied-Charreton Président du CSFD Professeur émérite de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) Chercheur au Centre d’économie et d’éthique pour l’environnement et le développement (C3ED-UMR IRD/UVSQ) Auteurs Monique Mainguet Membre de l'Institut universitaire de France et directrice du Laboratoire de géographie zonale pour le développement (LGZD), Université de Reims Champagne-Ardenne monique.mainguet@univ-reims.fr Frédéric Dumay Ingénieur d’études au Laboratoire de Géographie Zonale pour le Développement, Université de Reims Champagne-Ardenne frederic.dumay@univ-reims.fr
.e In sitr le  suimét uoCted etnr
afecà u  tafri eorénavané doit dmuhtinaLofsil  a,nà taoiificserta dé : lelaidnom erugrevende èmblo-prn  preaiétsqler ous-nemid nalp noious es ternéconcsen eullosmmuo su  on,noéc deuids ,sneicifitseuq non, habitants srp lotiqieu suonad tse lI .droNu  dmeom cud Sduilesomibd  eegtne urtext cons ce al icoscitrrepiirfapae etr e  derimret na snup le, et dété civionèmp éhtaruenn t prel esus oces xua éilétivitcainmahus maJa. essil  alpnatè ete les écosystèmestan lerun s tnoé éttaau dntraége prnotrpar dés tgmeL nocn.e-éescoe rédésion cps emèlborp nu emma désertlocal, l naftid ficitaoiar pe tiorésismanoited s sedseuqrie e sévell nouu encnre ealédd cidéa n ioaticiftreséD al ed siaue Françientifiqmoti écSuq eelC teone xts an cceeC.d tson derbmcitatrfit uooi,n surlidedése la itneics av euqifnf ine uontimaoriuv ue tofrun-riques du CSFD » qssodsreiéht itamtiinlétu« e s Leed te noitacifites Lx.eunj ees s uhpnod neisrphééserde dène énomseriu à cén assereeuom c mnelleiul iofrumespd  eélémentsnir les éhprom ce blsienp el rapnarg sulun cout n ethacu snud naagegl nantvelo a êrse tral àrop  eétt ed connaissances sicneitifuqsed ioeném sts cesplomitamd none srof Enfin, emaines. ertn sodrud fiéfx au, tsangneinse xua rinruof edonnepersaux  quniissra taueofmrtul c etrtnoal e aeseuct drslae  ,ald géaraditno désertification à reubiuffid alteene lltron cndec sssnasèd uarpn de-sionnais coopilituqicedru sleurs coes et à ud sroN iesnrell Sdu, udcod e mmcitamilpes set senjeses  et ions eirés etteC .xudéx aue ssreadsdu développemente  tedl evnrinomene. ntleEl a aissual tibm noi égamaisnt alemena d urgci ,uplburjox auesstlinaitneics  ,seuqif dexposgalementbéta sdred sed tsenuj sdis érffgasé ti.ste lI  des surpris comnortsnc tsoiq euuvnoe  dets éeidy ,stpecnoc xuaetaqieu ,elp saotralisme, la télédoibreviétisel ,ha cemngt enimclni t eopocnned sanceaissr ces suoitcetéd,.cte ,nden fi a lreai fniazed eenU.uod ioatlenainé rntelodiratino seds ganisati et dor al euq séirav issaus mehè ttsenffré àidér esncat cos essier dosnspoleabds gaorap aervu: étser a lutte contre ld set reer stel neeruvgoesalntmeitasinag non snonellsiondores, itnoinasfose srpga éisma, etrntemrof suos tnemelNousée. prime imcéuo àlem ss morés tiac dtevoe ov erp s snod tens. La ropositio ,alf badécaitnoaton - sad tnemm pes lnss les ayt uolpsup rahcsédése la icatrtif noios -f suamroélt treciqon àuel  aedamdn etev ia notre site Ine  tllsenoenarit opéncesféres réte sesserda sed s,leeltuecllteinseC.sed en ttulies Inter des sitfid ésufegratnemrose lntsioss erdes ser odolméthéssevorexeop ,dséliti udet  eesoc seigotnemmaru-nus dans divers sérustlta sboet dn,foe niurder orp stej te ifne
Av ant-propos
3C ua ruehcrehCsQVS/URD IMR-UEDaSni-tuQasliel s-Yvelineentin-ened eUl mé rtirédeé er VveniitrsPDFSC uduesseforPronetrrt enidésra cMC-ahiBdeté.Cominevil tlava ud  dessioss erçoree pxirém sadsnl ançais. Les avisfrs retèisin mesd tioçer liuq iappuà lâce , grimét uoCegd hcra ànta  lièntmereos se tnsod reisn de cesdiffusio ntel  airc-taoi