Créativité et innovation dans les territoires
464 pages
Français

Créativité et innovation dans les territoires

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
464 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les réflexions de ce rapport s'appuient sur le travail collectif d'un groupe de travail commun au Conseil d'analyse économique, à la DATAR et à l'Académie des technologies. S'appuyant sur de nombreux exemples, ce rapport a pour but d'identifier et de faire connaître les nouvelles formes d'innovation de toute nature qui peuvent améliorer les deux dimensions du développement des territoires : compétitivité et attractivité. Les travaux ont porté non seulement sur l'économie de production et sur les pôles de compétitivité à vocation exportatrice, mais aussi sur les pôles d'attractivité fondés, en grande partie, sur la qualité de vie et de services des territoires. Vingt-cinq contributions complètent le rapport et en explicitent les principaux messages (exemples : l'économie quaternaire, nouveau modèle de croissance et réponse immédiate à la crise ; l'économie de fonctionnalité ; le territoire créatif : nouveau modèle ou utopie ? Les nouvelles formes d'innovation...). Des résumés en français et en anglais sont présentés en fin d'ouvrage.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 septembre 2010
Nombre de lectures 13
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Exrait

Sommaire
Introduction................... ............ ........................................................
7
Synthèse et propositions............................................................... 9 Michel Godet
1. Renforcer la créativité et l’attractivité des territoires1 ......5................ 
2. Réorienter les politiques d’innovation et manager autrement la R&D. 18
3. Aider les créateurs à devenir entrepreneurs.............. 0.. 2....................
Créativité et innovation dans les territoires............................. 29 Philippe Durance et Marc Mousli
Introduction.......................................................................................... 29
Créativité et innovation, fruits de l’imagination et de la raison ....... 29 Quelle innovation ........................................................................... 31 ers l’innovation tous aimuts ......................................................... 32 ne « ardente oligation » ................................................................ 32 Éonomie, innovation et territoires.................................................. 3 es enseignements des réédents raorts du C ...................... 3
1. ’innovation de la Renaissance à la crise de 2........................ 37 1.1. es vagues d’innovation dans un oéan de angement ......... 37 1.2. es eneu de l’innovation our un déveloement durale  des territoires ........................................................................... 39 1.3. ans l’innovation, la tenologie est imortante,  mais as essentielle  la ritiue du modèle lassiue.............. 
2. ’innovation dans les entreprises facteur de différenciation 2.compétitive... ............................ 8........................................................ 2.1. u management de l’innovation à l’innovation  dans le management................................................................. 8 2.2. es ommunautés de ratiues et le management  de la onnaissane ................................................................... 9 2.3. ’innovation organisée et sstématiue, déidée  ar la diretion ou émergeant du terrain.................................. 5
Créativité et innovation dans les territoires
3
2.. ’innovation dans les organisations  ooératives et mutuelles ... 5 2.5. es innovations de ruture  l’éonomie uaternaire  et l’éonomie de fontionnalité ................................................ 59 2.. e tourisme, un seteur innovant ........................................... 3 2.7. ne nouvelle donne  l’innovation 2.0 ...................................... 5
3. es territoires comme écosstèmes de l’innovation......................... 8
3.1. es ôles de ométitivité  des variétés à ne as onfondre .. 9 3.2. a santé  des gisements d’innovations u’il est indisensale  d’eloiter ................................................................................ 77 3.3. es formations innovantes ...................................................... 79 3.. es réseau, l’innovation et les territoires  des relations  omlees et arfois amiguës ................................................ 81
. Des territoires stratèges innovants créatifs ................82. .. ..............
.1. es stratégies de déveloement des territoires....................... 82 .2. Qu’este u’un « territoire réatif »  euton rendre  des territoires réatifs  ............................................................ 85
C Pierre Dartout................................ .......... ............79................................ Michel Didier................................................................ ................. ......110 Christian Saint-Étienne......................... 105.................................... .........
Cl
1. nnovation, déterminants et perspetives ............................9. 10
A. Dynamiques historiques de l’innovation : de la Renaissance à la sortie de crise........................................ 113 Marc Giget
. ardelà la RD et la technoloie : vers d’autres ormes d’innovation............................................... 13 Thomas Durand
C. ’epérimentation : une condition nécessaire de l’innovation....9.5........... .......1 ............................................................ Philippe Durance
. les novees dnamies de ’innovation.......................... 17 .
D. ’économie quaternaire nouveau modèle de croissance et réponse immédiate à la crise...... 1........9......... Michèle Debonneuil
Conseil d’analyse é Conomique
. ’économie de onctionnalité : un moyen de repenser la relation entre satisaction des esoins et modes d’échane .... ................1 97.................................................................... Nicolas Buclet
. es Scop un modèle d’innovation sociale séduisant et imparait................................................................................. ........95 1 Marc Mousli
. ondraón une multinationale coopérative..................... 207 Philippe Durance
. ’innovation participative dans les entreprises ............... ..721 Antoine éron
I. De la décision politique à la décision pulique : participation des citoyens et innovation sociale..................... 225 Philippe Durance
. e développement durale nouveau paradime ou continuité ................................................................................... 239 Pierre Chapu
. nnovation et attrativité des territoires................................ 259
. a nouvelle attractivité des territoires...  .2..1........................... Bernard Morel et ean-Michel Charpin
. uels isements de croissance dans les territoires . .... 127 aurent Daeies
. e territoire comme entité d’innovation et de moilisation des populations ace à la mondialisation des échanes................ 291... ............................ Bernard Pecueur
. es pôles de compétitivité : ilan et perspectives3....30. .... .. Daniel Darmon
. Rôle et place des acteurs endoènes dans le développement des territoires...................................... 309 Marorie ouen
. e « territoire créati » : nouveau modèle ou utopie 72 ...... 3 Stéphane Cordobes aphaëlle Ducret........................ ..03. ..............
Créativité et innovation dans les territoires
5
. es industries de réseau dans l’innovation territoriale 353 ... aurent Gille
. ovees ormes d’innovation................................................ 359
R. ne innovation pour la politique sociale : la simplification par unification et intération................ ..... 3....1 ulien Damon
S. ’innovation dans les services à la personne.................... 371 Michèle Debonneuil
. ers un système de santé adapté à la rance duxxiesiècle..................................................................................... 375 Marc Mousli
. e tourisme élément clé de la dynamique des territoires....................................783 ................ ................................ ean-uc Michaud
. es innovations oranisationnelles dans les services de l’État.................................................................... ................739. .......... rançois Écalle
. Éducation et ormation tout au lon de la vie au service de l’innovation dans les territoires....... ................11.. Claude Seibel es argeet alii
. Des « proets dormants » au développement d’activités nouvelles : l’eemple du C........................32 .... ........................... ean-Claude Boul ean-Christophe Teobaldi
. Création d’entreprises : doue idées ausses et huit points essentiels à retenir............. .................. .35................ André etosi
. es Instituts Carnot un dispositi oriinal de recherche partenariale.............................................................. 5 rançois Guinot
Résumé. ....7........................................................ ..................................
Summary............................................................................................ 57
Conseil d’analyse é Conomique
Introduction
euis lusieurs déennies, la siene fait des as de géant. es déou vertes de remière imortane se sont multiliées, notamment grâe au rogrès onsidérales des tenologies de l’information. a uestion maeure, auourd’ui, est de réussir à tirer arti de e sto énorme de onnaissanes, à le transformer en roduits, en servies, en fateurs de ualité de vie. C’est dans ette ativité de assage, de transformation, d’adatation, u’est l’inno vation, au sens strit du terme, ue se situent les eneu les lus imortants our notre rosérité, notre onfort et our l’armonie soiale à lauelle asire notre soiété.
e groue résidé ar iel odet a eloré ueluesunes des innom rales façons d’innover. Certaines sont très liées auig tec, ar eemle les usages multiles et inventifs d’nternet. ’autres font ael à l’astue, au on sens et à la onvivialité dans divers réseau soiau. ls arviennent à faire dialoguer des organismes rivés et ulis ui s’ignorent aituellement, à les moiliser en faveur de miroroets dont ertains, au fil des années, rendront une dimension régionale, voire nationale. À ôté de es istoires de réussite, de es stories« success» à la française, le groue a mis en eergue des seteurs otentiellement innovants et des innovations insuffisamment eloitées dans des seteurs traditionnels, ui ourraient se déveloer si l’on réussissait à  investir en organisation, en management, en relations soiales et umaines. Quelues eemles  l’innovation artiiative dans les entrerises, les régions et les grands roets ulis ou le management du sstème sanitaire et soial.
Comment avaner dans ette voie de l’innovation non tenologiue, emruntée de façon tro eu sstématiue, tro arellaire  e raort donne des istes. ’aord, il faut rendre onsiene ue la réativité est la mère de l’innovation. n eut faire avaner la siene en aumulant et en roisant des onnaissanes, mais our innover, il faut des ommes et des femmes imaginatifs, inventifs, voire légèrement « déalés » ou arrément eentriues. es gens urieu de tout, erant eumêmes des solutions au lieu de les demander au institutions et au iéraries. es onditions de la réativité euvent être sématisées et adre  ldesé t«r a3 te u»r sde  aoÉetrta tslorniidsa ,  un soiologue ui a eauou de suès  u tenologies, talents et tolérane. n transosant es 3  dans la rane de
Créativité et innovation dans les territoires
7
8
2010, on eut dire u’il nous faut des ôles de ométitivité et des tenoôles our les tenologies, des territoires saant aueillir et retenir les gens talentueu en leur offrant ualité de vie et ossiilités de travail intelletuel et sientifiue, et des dirigeants olitiues et éonomiues aant l’esrit asse large our aeter les déviants d’eellene et our tolérer ue l’on éae à des ontraintes tro fortes, afin de laisser la lae à des innovations ors des sentiers attus. udelà de la diaine de reommandations formulées ar le groue, on ne eut ue onseiller au leteur de faire son maré dans les ontriutions résentées ii  il  trouvera sans auun doute des idées ui lui ermettront, à son tour, d’innover dans son ativité ou son territoire. Ce raort a été résenté à onsieur iel erier, ministre de l’sae rural et de l’ménagement du territoire, le mardi 18 mai 2010.
Conseil d’analyse é C
ristian de oissieu résident délégué du A ierre Dartout Délégué interministériel à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale Alain ompidou résident de l’Académie des tecnologies
onomique
Synthèse et propositions
Michel Godet rofesseur au A
Ce raort est le fruit du groue de travail résidé ar iel odet, ommun au Conseil d’analse éonomiue C, à la élégation intermi nistérielle à l’aménagement du territoire et à l’attrativité régionale  et à l’adémie des tenologies. es raorteurs sont ilie urane et ar ousli. es omtes rendus des séanes ont été assurés ar ean Cristoe eoaldi C, C. l omorte trois arties et trois ommentaires intégrés à la deuième artie  • iérer la réativité et l’innovation dans les territoires sntèse et roositions du résident et des raorteurs  • Créativité et innovation dans les territoires raort olletif du groue de travail  • Commentaires de ierre artout, iel idier et Cristian aintÉtienne  • Comléments ontriutions individuelles de ertains memres du groue1. e déemre 2008 à février 2010, le groue s’est intéressé non seulement à l’éonomie de rodution, au ôles de ométitivité à voation eorta trie, mais aussi à l’éonomie de onsommation et au ôles d’attrativité liés à la ualité de vie et de servies des territoires. l s’est agi d’identifier et de faire onnaître les nouvelles formes d’innovation de toute nature suse tiles d’améliorer es deu dimensions du déveloement des territoires  la ométitivité et l’attrativité. In itinerele groue a été amené à s’intéresser, également à la réativité omme soure de l’innovation.
1 es ontriutions figurant dans ette troisième artie font artie intégrante du raort. lles sont itées ou raelées dans la deuième artie, mais leur ontenu n’ est as inororé ni résumé. lusieurs ontriutions, ui font ressortir des eemles d’innovations réussies dans les domaines éonomiue, soial, environnemental, et., n’aaraissent as dans le résent raort sauf sous formes d’enadrés ou de référenes. lles feront l’oet d’un éo sulémentaire dans un ouvrage à araître au éditions dile ao en 2011 sous le titre rovisoireonnes nouvelles  uand le rêve devient réalité 
Créativité et innovation dans les territoires
9
10
e groue a énéfiié des ontriutions de eanClaude oul C, C, iolas ulet niversité tenologiue de roes, ierre Cau C, eaniel Carin nsetion générale des finanes et adé mie des tenologies, téane Cordoes , lain Cournil , ominiue amon  international, ulien amon ieneso, aniel armon CC, aurent aveies aris, ièle eonneuil nsetion générale des finanes, ilie urane C, omas urand C, rançois Éalle Cour des omtes, ves arge adémie des tenologies, auline andré C, ar iget C, aurent ille , érôme laant C, ierr odet, résident de l’nion nationale des réseau de santé, rançois uinot adémie des tenologies, ntoine éron résident d’onneur d’nnov’ateurs, arorie ouen otre uroe, ndré etosi eert en réation d’entrerise, eanu iaud , ndré aron CC, ernard orel nsee, ar ousli C, atri égaret C, ernard eueur niversité de renole, asal ellan Camre de métiers, Claude eiel as idiQuer, eanCris toe eoaldi C, C, Cristoe errier C.
a réfleion du groue a mis en évidene, d’une art, e ui est nouveau  l’innovationigtecmais aussilotecou les deu à la fois nouvelles tenologies ou nouveau usages de ette tenologie, ar eemle, nternet et vie loale, seniors, éduation, santé, et.  d’autre art, l’innovation dans e ui eiste déà  ar eemle, le tourisme2, les servies au ersonnes, la modernisation des servies ulis loau, et.
’oet de e raort est aussi de faire onnaître les onnes ratiues, les initiatives erformantes identifiées ar les memres du groue, afin de les mutualiser et de faire avaner le déat uli en larifiant les notions de reere, de déouverte, de onnaissane, de tenologie et de teniue, d’invention, de déveloement, d’innovation, de déveloement éonomiue territorial.
es as d’innovations eemlaires, onstatés dans des territoires omme aintonnetleroid ave ndré aron ou loufragan ave asal ellan, trouvent leur origine dans une rise. es solutions innovantes ont alors émergé, ortées ar des ommes aales de ersévérer dans leur ation endant de longues ériodes, entre uine et trente ans. n tems long ui transende les ééanes olitiues, forément à lus ourt terme. n eut faire le même onstat our d’autres initiatives, omme l’rdan3 
l2 sargenme,i elre s aÉs au monde our le nomre visiteurs 82 millions darrivées en 2007, devant tatsnis et la Cine, 3eour les revenus derrière les Étatsnis et l’sagne. es revenus générés ar les entrerises du seteur du tourisme, ouant 87 000 ersonnes, ont rerésenté rès de 70 milliards € en 200 source ministère du ourisme, 2008. Ce seteur a enregistré en 2008 un solde des éanges etérieurs ositif de , milliards €, en aisse de 0  ar raort à 2007 soure  nsee, omtes nationau, août 2009. 3 tion régionale our le déveloement d’ativités nouvelles.
Conseil d’analyse é Conomique
ave eanClaude oul, ui ont erduré malgré les viissitudes liées au angements olitiues, grâe à la ténaité de eu ui ortaient les roets.
e groue de travail a ommené ses travau fin 2008, ’estàdire au ire moment de la rise finanière  les ouvoirs ulis, antés ar le sou venir de 1929, voulaient à tout ri éviter les effets dominos des faillites en aîne et sauver un sstème anaire vitime de ses rores erreurs. l fallait emêer les éonomies de s’effondrer et éviter les onséuenes soiales d’un monde gouverné ar les eurs, ui renonerait au lireéange et se réfugierait dans le rotetionnisme et dans des olitiues ortodoes de rigueur. a sortie de rise risue d’être longue et douloureuse, surtout our les as ui ont véu audessus de leurs moens. a rane en fait artie.
otre réfleion a duré uine mois, rtmés ar une diaine de réu nions, ave une géométrie variale selon les tèmes  au total, environ vingtin eerts et ateurs de terrain, omlies souvent de longue date. lle a ermis de rendre le tems de l’envol audessus des nuages somres our voir lus loin ue le ourt et le moen terme et emrasser les orions nouveau ui nous attendent. e ette éaée nous raortons uelues onnes nouvelles, mais aussi d’autres ui le seront moins si nous ne an geons rien à nos omortements et à nos organisations. ’avenir n’est amais érit d’avane, il reste touours à onstruire ou à détruire. out déend des ommes  il n’ a as de territoires ondamnés, il n’ a ue des territoires sans roets et sans ommes de ualité our les orter.
a première onne nouvelle c’est qu’un monde nouveau se prépare il est en mare et eu ui ne sauront as s’ réarer, et mieu enore en être les ateurs, eu ui refuseront les rofonds angements en ours, eulà régresseront voire disaraîtront selon les lois dariniennes de séle tion et de différeniation des esèes. a roissane reartira dans les as déveloés, mais de façon molle et flutuante en raison du vieillissement de la oulation. e rattraage des C devrait se oursuivre  ertains, omme la Cine, ourraient même nous déasser ien avant d’être à leur tour atteints ar les onséuenes du vieillissement, dont le aon, réurseur en la matière, ne s’est amais remis deuis 1990 malgré une roissane tirée, omme elle de l’llemagne5, ar les eortations de iens d’éuiements vers les as émergents.
a deuième onne nouvelle c’est qu’il va falloir tout canger, nos ai tudes, nos omortements, nos organisations, et reloaliser les rodutions
 es omtes rendus omlets et doumentés de es réunions ont été rédigés ar les ra orteurs du groue, ilie urane et ar ousli, assistés de eanCristoe eoaldi. Qu’ils en soient ii remeriés. Ces omtes rendus seront mis en ligne sur les sites du isor et des organismes ommanditaires, dès ue le raort aura été ulié. 5 ’llemagne erd aue année 300 000 aitants du fait de ereau moins nomreu ue les erueils.
Créativité et innovation dans les territoires
11
12
ue la mondialisation avait fait fuir au loin à la reere des as oûts de rodution. a nouvelle donne du déveloement durale et de la reson sailité soiale et environnementale des entrerises , sans oulier les onditions de maré, va dans le sens de ette rodution de roimité  rendue ossile grâe au C, ui ermettent la gestion instantanée de l’information et la rodution en flu tendu. a resonsailité soiale et envi ronnementale des entrerises, stimulée ar des initations environnementales et des ressions médiatiues et soiales, ourrait renforer le mouvement de reloalisation des ativités rès des ôles de onsommation et de ualité de vie, là où vivent les gens.
armi les angements indisensales, ui nous oligeront à innover radialement, il  a la remise en ause du lien, ui nous semle évident, entre la ossession et l’usage de ertains iens.
l se vend dorénavant lus de voitures en Cine u’au Étatsnis  e simle onstat ose la uestion du aratère non durale our la lanète
 l faut de lus en lus roduire à la demande en fontion de e ui se vend et réaro visionner les marés en uelues ours, voire uelues eures dans ertains as. 7 Citéinionel ontagné, arid oual,Investissement direct étranger et performances des entreprises, C, mars 2009.
Conseil d’analyse é Conomique
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents