Créativité et innovation dans les territoires

-

Documents
464 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les réflexions de ce rapport s'appuient sur le travail collectif d'un groupe de travail commun au Conseil d'analyse économique, à la DATAR et à l'Académie des technologies. S'appuyant sur de nombreux exemples, ce rapport a pour but d'identifier et de faire connaître les nouvelles formes d'innovation de toute nature qui peuvent améliorer les deux dimensions du développement des territoires : compétitivité et attractivité. Les travaux ont porté non seulement sur l'économie de production et sur les pôles de compétitivité à vocation exportatrice, mais aussi sur les pôles d'attractivité fondés, en grande partie, sur la qualité de vie et de services des territoires. Vingt-cinq contributions complètent le rapport et en explicitent les principaux messages (exemples : l'économie quaternaire, nouveau modèle de croissance et réponse immédiate à la crise ; l'économie de fonctionnalité ; le territoire créatif : nouveau modèle ou utopie ? Les nouvelles formes d'innovation...). Des résumés en français et en anglais sont présentés en fin d'ouvrage.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 septembre 2010
Nombre de visites sur la page 11
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Sommaire
Introduction................... ............ ........................................................
7
Synthèse et propositions............................................................... 9 Michel Godet
1. Renforcer la créativité et l’attractivité des territoires1 ......5................ 
2. Réorienter les politiques d’innovation et manager autrement la R&D. 18
3. Aider les créateurs à devenir entrepreneurs.............. 0.. 2....................
Créativité et innovation dans les territoires............................. 29 Philippe Durance et Marc Mousli
Introduction.......................................................................................... 29
Créativité et innovation, fruits de l’imagination et de la raison ....... 29 Quelle innovation ........................................................................... 31 ers l’innovation tous aimuts ......................................................... 32 ne « ardente oligation » ................................................................ 32 Éonomie, innovation et territoires.................................................. 3 es enseignements des réédents raorts du C ...................... 3
1. ’innovation de la Renaissance à la crise de 2........................ 37 1.1. es vagues d’innovation dans un oéan de angement ......... 37 1.2. es eneu de l’innovation our un déveloement durale  des territoires ........................................................................... 39 1.3. ans l’innovation, la tenologie est imortante,  mais as essentielle  la ritiue du modèle lassiue.............. 
2. ’innovation dans les entreprises facteur de différenciation 2.compétitive... ............................ 8........................................................ 2.1. u management de l’innovation à l’innovation  dans le management................................................................. 8 2.2. es ommunautés de ratiues et le management  de la onnaissane ................................................................... 9 2.3. ’innovation organisée et sstématiue, déidée  ar la diretion ou émergeant du terrain.................................. 5
Créativité et innovation dans les territoires
3
2.. ’innovation dans les organisations  ooératives et mutuelles ... 5 2.5. es innovations de ruture  l’éonomie uaternaire  et l’éonomie de fontionnalité ................................................ 59 2.. e tourisme, un seteur innovant ........................................... 3 2.7. ne nouvelle donne  l’innovation 2.0 ...................................... 5
3. es territoires comme écosstèmes de l’innovation......................... 8
3.1. es ôles de ométitivité  des variétés à ne as onfondre .. 9 3.2. a santé  des gisements d’innovations u’il est indisensale  d’eloiter ................................................................................ 77 3.3. es formations innovantes ...................................................... 79 3.. es réseau, l’innovation et les territoires  des relations  omlees et arfois amiguës ................................................ 81
. Des territoires stratèges innovants créatifs ................82. .. ..............
.1. es stratégies de déveloement des territoires....................... 82 .2. Qu’este u’un « territoire réatif »  euton rendre  des territoires réatifs  ............................................................ 85
C Pierre Dartout................................ .......... ............79................................ Michel Didier................................................................ ................. ......110 Christian Saint-Étienne......................... 105.................................... .........
Cl
1. nnovation, déterminants et perspetives ............................9. 10
A. Dynamiques historiques de l’innovation : de la Renaissance à la sortie de crise........................................ 113 Marc Giget
. ardelà la RD et la technoloie : vers d’autres ormes d’innovation............................................... 13 Thomas Durand
C. ’epérimentation : une condition nécessaire de l’innovation....9.5........... .......1 ............................................................ Philippe Durance
. les novees dnamies de ’innovation.......................... 17 .
D. ’économie quaternaire nouveau modèle de croissance et réponse immédiate à la crise...... 1........9......... Michèle Debonneuil
Conseil d’analyse é Conomique
. ’économie de onctionnalité : un moyen de repenser la relation entre satisaction des esoins et modes d’échane .... ................1 97.................................................................... Nicolas Buclet
. es Scop un modèle d’innovation sociale séduisant et imparait................................................................................. ........95 1 Marc Mousli
. ondraón une multinationale coopérative..................... 207 Philippe Durance
. ’innovation participative dans les entreprises ............... ..721 Antoine éron
I. De la décision politique à la décision pulique : participation des citoyens et innovation sociale..................... 225 Philippe Durance
. e développement durale nouveau paradime ou continuité ................................................................................... 239 Pierre Chapu
. nnovation et attrativité des territoires................................ 259
. a nouvelle attractivité des territoires...  .2..1........................... Bernard Morel et ean-Michel Charpin
. uels isements de croissance dans les territoires . .... 127 aurent Daeies
. e territoire comme entité d’innovation et de moilisation des populations ace à la mondialisation des échanes................ 291... ............................ Bernard Pecueur
. es pôles de compétitivité : ilan et perspectives3....30. .... .. Daniel Darmon
. Rôle et place des acteurs endoènes dans le développement des territoires...................................... 309 Marorie ouen
. e « territoire créati » : nouveau modèle ou utopie 72 ...... 3 Stéphane Cordobes aphaëlle Ducret........................ ..03. ..............
Créativité et innovation dans les territoires
5
. es industries de réseau dans l’innovation territoriale 353 ... aurent Gille
. ovees ormes d’innovation................................................ 359
R. ne innovation pour la politique sociale : la simplification par unification et intération................ ..... 3....1 ulien Damon
S. ’innovation dans les services à la personne.................... 371 Michèle Debonneuil
. ers un système de santé adapté à la rance duxxiesiècle..................................................................................... 375 Marc Mousli
. e tourisme élément clé de la dynamique des territoires....................................783 ................ ................................ ean-uc Michaud
. es innovations oranisationnelles dans les services de l’État.................................................................... ................739. .......... rançois Écalle
. Éducation et ormation tout au lon de la vie au service de l’innovation dans les territoires....... ................11.. Claude Seibel es argeet alii
. Des « proets dormants » au développement d’activités nouvelles : l’eemple du C........................32 .... ........................... ean-Claude Boul ean-Christophe Teobaldi
. Création d’entreprises : doue idées ausses et huit points essentiels à retenir............. .................. .35................ André etosi
. es Instituts Carnot un dispositi oriinal de recherche partenariale.............................................................. 5 rançois Guinot
Résumé. ....7........................................................ ..................................
Summary............................................................................................ 57
Conseil d’analyse é Conomique
Introduction
euis lusieurs déennies, la siene fait des as de géant. es déou vertes de remière imortane se sont multiliées, notamment grâe au rogrès onsidérales des tenologies de l’information. a uestion maeure, auourd’ui, est de réussir à tirer arti de e sto énorme de onnaissanes, à le transformer en roduits, en servies, en fateurs de ualité de vie. C’est dans ette ativité de assage, de transformation, d’adatation, u’est l’inno vation, au sens strit du terme, ue se situent les eneu les lus imortants our notre rosérité, notre onfort et our l’armonie soiale à lauelle asire notre soiété.
e groue résidé ar iel odet a eloré ueluesunes des innom rales façons d’innover. Certaines sont très liées auig tec, ar eemle les usages multiles et inventifs d’nternet. ’autres font ael à l’astue, au on sens et à la onvivialité dans divers réseau soiau. ls arviennent à faire dialoguer des organismes rivés et ulis ui s’ignorent aituellement, à les moiliser en faveur de miroroets dont ertains, au fil des années, rendront une dimension régionale, voire nationale. À ôté de es istoires de réussite, de es stories« success» à la française, le groue a mis en eergue des seteurs otentiellement innovants et des innovations insuffisamment eloitées dans des seteurs traditionnels, ui ourraient se déveloer si l’on réussissait à  investir en organisation, en management, en relations soiales et umaines. Quelues eemles  l’innovation artiiative dans les entrerises, les régions et les grands roets ulis ou le management du sstème sanitaire et soial.
Comment avaner dans ette voie de l’innovation non tenologiue, emruntée de façon tro eu sstématiue, tro arellaire  e raort donne des istes. ’aord, il faut rendre onsiene ue la réativité est la mère de l’innovation. n eut faire avaner la siene en aumulant et en roisant des onnaissanes, mais our innover, il faut des ommes et des femmes imaginatifs, inventifs, voire légèrement « déalés » ou arrément eentriues. es gens urieu de tout, erant eumêmes des solutions au lieu de les demander au institutions et au iéraries. es onditions de la réativité euvent être sématisées et adre  ldesé t«r a3 te u»r sde  aoÉetrta tslorniidsa ,  un soiologue ui a eauou de suès  u tenologies, talents et tolérane. n transosant es 3  dans la rane de
Créativité et innovation dans les territoires
7
8
2010, on eut dire u’il nous faut des ôles de ométitivité et des tenoôles our les tenologies, des territoires saant aueillir et retenir les gens talentueu en leur offrant ualité de vie et ossiilités de travail intelletuel et sientifiue, et des dirigeants olitiues et éonomiues aant l’esrit asse large our aeter les déviants d’eellene et our tolérer ue l’on éae à des ontraintes tro fortes, afin de laisser la lae à des innovations ors des sentiers attus. udelà de la diaine de reommandations formulées ar le groue, on ne eut ue onseiller au leteur de faire son maré dans les ontriutions résentées ii  il  trouvera sans auun doute des idées ui lui ermettront, à son tour, d’innover dans son ativité ou son territoire. Ce raort a été résenté à onsieur iel erier, ministre de l’sae rural et de l’ménagement du territoire, le mardi 18 mai 2010.
Conseil d’analyse é C
ristian de oissieu résident délégué du A ierre Dartout Délégué interministériel à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale Alain ompidou résident de l’Académie des tecnologies
onomique
Synthèse et propositions
Michel Godet rofesseur au A
Ce raort est le fruit du groue de travail résidé ar iel odet, ommun au Conseil d’analse éonomiue C, à la élégation intermi nistérielle à l’aménagement du territoire et à l’attrativité régionale  et à l’adémie des tenologies. es raorteurs sont ilie urane et ar ousli. es omtes rendus des séanes ont été assurés ar ean Cristoe eoaldi C, C. l omorte trois arties et trois ommentaires intégrés à la deuième artie  • iérer la réativité et l’innovation dans les territoires sntèse et roositions du résident et des raorteurs  • Créativité et innovation dans les territoires raort olletif du groue de travail  • Commentaires de ierre artout, iel idier et Cristian aintÉtienne  • Comléments ontriutions individuelles de ertains memres du groue1. e déemre 2008 à février 2010, le groue s’est intéressé non seulement à l’éonomie de rodution, au ôles de ométitivité à voation eorta trie, mais aussi à l’éonomie de onsommation et au ôles d’attrativité liés à la ualité de vie et de servies des territoires. l s’est agi d’identifier et de faire onnaître les nouvelles formes d’innovation de toute nature suse tiles d’améliorer es deu dimensions du déveloement des territoires  la ométitivité et l’attrativité. In itinerele groue a été amené à s’intéresser, également à la réativité omme soure de l’innovation.
1 es ontriutions figurant dans ette troisième artie font artie intégrante du raort. lles sont itées ou raelées dans la deuième artie, mais leur ontenu n’ est as inororé ni résumé. lusieurs ontriutions, ui font ressortir des eemles d’innovations réussies dans les domaines éonomiue, soial, environnemental, et., n’aaraissent as dans le résent raort sauf sous formes d’enadrés ou de référenes. lles feront l’oet d’un éo sulémentaire dans un ouvrage à araître au éditions dile ao en 2011 sous le titre rovisoireonnes nouvelles  uand le rêve devient réalité 
Créativité et innovation dans les territoires
9
10
e groue a énéfiié des ontriutions de eanClaude oul C, C, iolas ulet niversité tenologiue de roes, ierre Cau C, eaniel Carin nsetion générale des finanes et adé mie des tenologies, téane Cordoes , lain Cournil , ominiue amon  international, ulien amon ieneso, aniel armon CC, aurent aveies aris, ièle eonneuil nsetion générale des finanes, ilie urane C, omas urand C, rançois Éalle Cour des omtes, ves arge adémie des tenologies, auline andré C, ar iget C, aurent ille , érôme laant C, ierr odet, résident de l’nion nationale des réseau de santé, rançois uinot adémie des tenologies, ntoine éron résident d’onneur d’nnov’ateurs, arorie ouen otre uroe, ndré etosi eert en réation d’entrerise, eanu iaud , ndré aron CC, ernard orel nsee, ar ousli C, atri égaret C, ernard eueur niversité de renole, asal ellan Camre de métiers, Claude eiel as idiQuer, eanCris toe eoaldi C, C, Cristoe errier C.
a réfleion du groue a mis en évidene, d’une art, e ui est nouveau  l’innovationigtecmais aussilotecou les deu à la fois nouvelles tenologies ou nouveau usages de ette tenologie, ar eemle, nternet et vie loale, seniors, éduation, santé, et.  d’autre art, l’innovation dans e ui eiste déà  ar eemle, le tourisme2, les servies au ersonnes, la modernisation des servies ulis loau, et.
’oet de e raort est aussi de faire onnaître les onnes ratiues, les initiatives erformantes identifiées ar les memres du groue, afin de les mutualiser et de faire avaner le déat uli en larifiant les notions de reere, de déouverte, de onnaissane, de tenologie et de teniue, d’invention, de déveloement, d’innovation, de déveloement éonomiue territorial.
es as d’innovations eemlaires, onstatés dans des territoires omme aintonnetleroid ave ndré aron ou loufragan ave asal ellan, trouvent leur origine dans une rise. es solutions innovantes ont alors émergé, ortées ar des ommes aales de ersévérer dans leur ation endant de longues ériodes, entre uine et trente ans. n tems long ui transende les ééanes olitiues, forément à lus ourt terme. n eut faire le même onstat our d’autres initiatives, omme l’rdan3 
l2 sargenme,i elre s aÉs au monde our le nomre visiteurs 82 millions darrivées en 2007, devant tatsnis et la Cine, 3eour les revenus derrière les Étatsnis et l’sagne. es revenus générés ar les entrerises du seteur du tourisme, ouant 87 000 ersonnes, ont rerésenté rès de 70 milliards € en 200 source ministère du ourisme, 2008. Ce seteur a enregistré en 2008 un solde des éanges etérieurs ositif de , milliards €, en aisse de 0  ar raort à 2007 soure  nsee, omtes nationau, août 2009. 3 tion régionale our le déveloement d’ativités nouvelles.
Conseil d’analyse é Conomique
ave eanClaude oul, ui ont erduré malgré les viissitudes liées au angements olitiues, grâe à la ténaité de eu ui ortaient les roets.
e groue de travail a ommené ses travau fin 2008, ’estàdire au ire moment de la rise finanière  les ouvoirs ulis, antés ar le sou venir de 1929, voulaient à tout ri éviter les effets dominos des faillites en aîne et sauver un sstème anaire vitime de ses rores erreurs. l fallait emêer les éonomies de s’effondrer et éviter les onséuenes soiales d’un monde gouverné ar les eurs, ui renonerait au lireéange et se réfugierait dans le rotetionnisme et dans des olitiues ortodoes de rigueur. a sortie de rise risue d’être longue et douloureuse, surtout our les as ui ont véu audessus de leurs moens. a rane en fait artie.
otre réfleion a duré uine mois, rtmés ar une diaine de réu nions, ave une géométrie variale selon les tèmes  au total, environ vingtin eerts et ateurs de terrain, omlies souvent de longue date. lle a ermis de rendre le tems de l’envol audessus des nuages somres our voir lus loin ue le ourt et le moen terme et emrasser les orions nouveau ui nous attendent. e ette éaée nous raortons uelues onnes nouvelles, mais aussi d’autres ui le seront moins si nous ne an geons rien à nos omortements et à nos organisations. ’avenir n’est amais érit d’avane, il reste touours à onstruire ou à détruire. out déend des ommes  il n’ a as de territoires ondamnés, il n’ a ue des territoires sans roets et sans ommes de ualité our les orter.
a première onne nouvelle c’est qu’un monde nouveau se prépare il est en mare et eu ui ne sauront as s’ réarer, et mieu enore en être les ateurs, eu ui refuseront les rofonds angements en ours, eulà régresseront voire disaraîtront selon les lois dariniennes de séle tion et de différeniation des esèes. a roissane reartira dans les as déveloés, mais de façon molle et flutuante en raison du vieillissement de la oulation. e rattraage des C devrait se oursuivre  ertains, omme la Cine, ourraient même nous déasser ien avant d’être à leur tour atteints ar les onséuenes du vieillissement, dont le aon, réurseur en la matière, ne s’est amais remis deuis 1990 malgré une roissane tirée, omme elle de l’llemagne5, ar les eortations de iens d’éuiements vers les as émergents.
a deuième onne nouvelle c’est qu’il va falloir tout canger, nos ai tudes, nos omortements, nos organisations, et reloaliser les rodutions
 es omtes rendus omlets et doumentés de es réunions ont été rédigés ar les ra orteurs du groue, ilie urane et ar ousli, assistés de eanCristoe eoaldi. Qu’ils en soient ii remeriés. Ces omtes rendus seront mis en ligne sur les sites du isor et des organismes ommanditaires, dès ue le raort aura été ulié. 5 ’llemagne erd aue année 300 000 aitants du fait de ereau moins nomreu ue les erueils.
Créativité et innovation dans les territoires
11
12
ue la mondialisation avait fait fuir au loin à la reere des as oûts de rodution. a nouvelle donne du déveloement durale et de la reson sailité soiale et environnementale des entrerises , sans oulier les onditions de maré, va dans le sens de ette rodution de roimité  rendue ossile grâe au C, ui ermettent la gestion instantanée de l’information et la rodution en flu tendu. a resonsailité soiale et envi ronnementale des entrerises, stimulée ar des initations environnementales et des ressions médiatiues et soiales, ourrait renforer le mouvement de reloalisation des ativités rès des ôles de onsommation et de ualité de vie, là où vivent les gens.
armi les angements indisensales, ui nous oligeront à innover radialement, il  a la remise en ause du lien, ui nous semle évident, entre la ossession et l’usage de ertains iens.
l se vend dorénavant lus de voitures en Cine u’au Étatsnis  e simle onstat ose la uestion du aratère non durale our la lanète
 l faut de lus en lus roduire à la demande en fontion de e ui se vend et réaro visionner les marés en uelues ours, voire uelues eures dans ertains as. 7 Citéinionel ontagné, arid oual,Investissement direct étranger et performances des entreprises, C, mars 2009.
Conseil d’analyse é Conomique