Energie : production ; réseau électrique ; consommation

Energie : production ; réseau électrique ; consommation

-

Documents
4 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Extrait des Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006-2007

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 30 décembre 2012
Nombre de lectures 34
Langue Français
Signaler un abus

16 Énergie
En 2002, la région Rhône-Alpes a produit un cinquième de la production totale d'énergie primaire de
France métropolitaine, soit 27 571 kilotonnes-équivalent pétrole (ktep). Elle est ainsi la première région
productrice d'énergie primaire en France métropolitaine, suivie par les régions Centre et Haute-Normandie.
Rhône-Alpes ne produit plus aucune énergie fossile depuis 1998. Elle est en revanche très
largement devant les autres régions françaises pour la production d'électricité avec 22 % de la production
totale brute d'électricité de la métropole. Comme au niveau national, cette production d'électricité est
essentiellement d'origine nucléaire (90%), loin devant l'énergie hydraulique (9 %).
Du fait de la présence de plusieurs centrales installées le long du Rhône, Rhône-Alpes contribue pour 21 %
de l'électricité métropolitaine d'origine nucléaire; et constitue la première région française pour cette
énergie. De plus, Rhône-Alpes possède un important réseau de centrales hydroélectriques, qui produisent
42 % de l'énergie d'origine hydraulique en métropole.
Les lignes électriques parcourent 115 196 km du territoire rhonalpin, soit 9 % de l'ensemble du réseau
électrique français, dont 43 % de haute tension et 57 % de basse tension.
La consommation finale d'énergie de Rhône-Alpes a été de 15 460 ktep en 2002, ce qui représente
près de 10 % de la consommation française. Comme au niveau national, le pétrole y contribue pour près de
la moitié, suivi de l'électricité (22,1 %) et du gaz (21,5 %). Ces trois types d'énergie fournissent donc plus de
90 % du total des énergies consommées. La part des énergies renouvelables dans la consommation finale
d'énergie reste ainsi encore assez faible (6,6 %).
Rhône-Alpes reflète assez bien la consommation par secteur de l'ensemble du territoire. Ainsi les ménages
et le secteur tertiaire sont les plus gros consommateurs d'énergie avec 40 % de la consommation régionale.
Le secteur des transports, dépendant à 98 % des produits pétroliers, pèse pour 32 % dans la consommation
régionale d'énergie, suivi de l'industrie (27 %). La part d'électricité consommée par le secteur de l'industrie y
est plus importante qu'au niveau national (35,1 % contre 27,6 %), en raison notamment de la présence
d'établissements de production d'énergie et d'industries manufacturières fortement consommateurs
d'énergie.
En 2004, la consommation d'électricité basse tension s'élevait à 17 653 millions de kWh, soit
quasiment 10 % de la consommation française. Les seuls départements de l'Isère et du Rhône en
consomment plus de 45 % alors que celui de l'Ardèche ne brûle que 5,4 %. L'usage est essentiellement
domestique et agricole à 79 %, puis professionnel à 15 %, les 6 % restant étant utilisés pour les éclairages
publics et les services publics et communaux.
Le pétrole est utilisé surtout sous forme de gazole et de super pour les transports, sous forme de
fioul domestique pour la consommation résidentielle. En 2005, le gazole remportait très largement la
médaille des plus grosses ventes de carburants avec 3,9 millions de m³ vendus, soit 73 % des ventes de
carburants de Rhône-Alpes (72% au niveau national). La vente de gazole a augmenté de 13 % depuis 1999
alors que celle de supercarburant chutait de 25 %, du fait de l'accroissement du parc de véhicules diesel. La
région représente 14 % des ventes de fioul nationales, dont la plus grande partie dans le Rhône et la Loire.
146 INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/2007 16 Énergie
Définitions Pour en savoir plus
> Consommation finale d’énergie : _L’énergie dans les régions, Statistiques 2002,
Partie de l’énergie qui est livrée aux utilisateurs finaux Observatoire de l'énergie, janvier 2006
(industriels, ménages, transports...).
_L'énergie en France, Repères, Observatoire de
l'énergie, Edition 2006
> Énergie primaire :
_Prix et coût de l’énergie en 2002 et jusque mi-2003,
Énergie brute, c’est-à-dire non transformée après
Insee Première, n° 938, 2003 extraction (houille, lignite, pétrole brut, gaz naturel,
_La consommation d’énergie à usage domestique électricité d’origine hydraulique ou nucléaire).
depuis quarante ans - L’électricité, numéro un dans les
foyers, Insee Première, n° 845, 2002 > Énergies renouvelables :
On distingue les énergies renouvelables électriques
Site internet : (électricité hydraulique, éolienne, photovoltaïque et
géothermie) qui par convention sont comptabilisées
www.industrie.gouv.fr dans les bilans de l’énergie dans la partie "électricité"
et les énergies renouvelables thermiques (le bois, les
biogaz, etc...).
> Haute tension et basse tension :
L’électricité est produite sous des tensions de l’ordre de
15 000 volts. Les usages dans l’industrie et dans
certains secteurs du tertiaire (transports et
télécommunications, commerces, services marchands
et non marchands) nécessitent des hautes tensions,
les usages domestiques et divers (professionnels et
services publics) des basses tensions.
> Tonnes-équivalent pétrole (tep) :
Énergie produite par la combustion d’une tonne de
pétrole moyen. Cette unité de mesure est utilisée pour
comparer les énergies entre elles.
L’Observatoire de l’énergie utilise la table
d’équivalences suivante :
1 tonne de houille = 0,619 tep
1 tonne de coke de houille = 0,667 tep
1 tonne de lignite = 0,405 tep
1 tonne de gaz de pétrole liquéfié = 1,095 tep
1 tonne d’essence moteur, carburéacteur = 1,048 tep
1 tonne de fioul lourd = 0,952 tep
1 tonne de coke de pétrole ou d’agglomérés et
briquettes de lignite = 0,762 tep
1 MWh de gaz naturel = 0,077 tep
1 MWh d’électricité = 0,261 tep pour l'électricité
nucléaire, 0,86 tep pour l’électricité produite par une
centrale à géothermie et 0,086 tep pour les autres
formes d'électricité (production par une centrale
thermique, hydraulique, éolienne, photovoltaïque,
etc..).
> Unités de mesure :
1 gigawattheure (GWh) =1 000 mégawattheures (MWh)
= 1 million de kilowattheures (kWh).
INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/2007 147
????16.1 Production
Production d'énergie primaire en Rhône-Alpes en 2002
unité : Ktep
Rhône-Alpes France métropole
Production d'énergie fossile 0 3 824
dont charbon 0 1 065
0 1 317dont pétrole brut
dont gaz naturel et grisou 0 1 442
Production totale brute d'électricité 26 885 121 551
dont énergie primaire nucléaire 24 294 113 819
dont énergie primaire hydraulique 2 397 5 738
Énergie primaire renouvelable bois 686 9 089
Production d'énergie primaire 27 571 134 464
Source : Observatoire de l'énergie du Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie
16.2 Réseau électrique
Longueur des lignes électriques au 31 décembre 1999
unité : km
RA/
Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute- Rhône- France *
Savoie Alpes %
Longueur totale 13 177 12 086 14 308 20 545 15 058 17 215 9 481 13 326 115 196 9,1
Haute tension 6 520 4 900 5 880 8 660 6 506 7 034 4 270 5 360 49 130 8,1
6 384 3 224 4 541 7 528 5 702 6 781 4 265 4 747 43 172 8,3 dont 17 à 25 KV
Basse tension 6 657 7 186 8 428 11 885 8 552 10 181 5 211 7 966 66 066 9,9
* France métropolitaine Source : Direction générale de l'énergie et des matières premières
148 INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/2007 16.3 Consommation
Consommation finale par type d'énergie et branche d'activité en 2002
unités : ktep, %
Rhône-Alpes France
Énergie (en %)
Charbon (industrie uniquement) 0,4 4,8
Pétrole (livraisons) 48,0 46,1
Gaz (tous usages) 21,5 22,2
Électricité 22,1 19,6
Énergies renouvelables 6,6 6,2
Chauffage urbain 1,4 1,2
Consommation d'énergie totale recensée par secteur (Ktep) 15 460 155 877
Résidentiel et tertiaire 6 241 61 638
dont électricité (%) 29,5 39,5
Industrie 4 131 40 568
dont combustibles (%) 64,9 72,4
dont électricité haute tension (%) 35,1 27,6
Transports 4 950 50 616
dont produits pétroliers (%) 97,8 98,2
Agriculture 138 3 055
dont fioul domestique (%) 85,8 79,2
Source : Observatoire de l'énergie du Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie
Consommation d’électricité basse tension en 2004 *
unité : millions de kWh
Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute- Rhône- France
Savoie Alpes
Total basse tension 1 684,1 959,7 1 430,4 3 593,4 1 782,0 4 427,4 1 515,2 2 261,2 17 653,4 179 487,8
Usages domestiques et agricoles 1 389,5 766,9 1 134,0 2 934,7 1 371,6 3 416,5 1 190,3 1 802,0 14 005,4 145 029,5
Usages professionnels 206,3 134,1 215,3 460,3 284,3 790,7 232,1 350,3 2 673,5 25 512,6
Éclairage public, services publics et
communaux 88,3 58,7 81,2 198,5 126,1 220,2 92,8 108,9 974,6 8 945,7
Sources : EDF et estimations INSEE
* Estimations à partir de données EDF, GEG (Gaz Électricité de Grenoble) et diverses SICAE (Société d'Intérêt Agricole d'Électricité)
Ventes de produits pétroliers en 2005
3unités : milliers de m , milliers de tonnes
Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute- Rhône- France
Savoie Alpes
3 140 66 149 283 156 390 115 171 1 470 14 529Supercarburants (milliers de m )
super plombé ARS 3 2 4 8 7 8 3 3 39 433
super sans plomb 137 64 145 275 149 382 112 168 1 431 14 096
3 404 130 535 665 410 1 007 342 427 3 920 36 744Gas-oil (milliers de m )
Fioul (milliers de tonnes) 120 47 132 215 766 937 175 159 2 551 19 031
domestique 94 32 123 151 727 885 109 150 2 270 15 749
lourd 26 15 9 64 39 52 66 9 281 3 281
Source : Comité professionnel du pétrole
INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/2007 149