Formation en agroécologie à Betta, Togo
21 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Formation en agroécologie à Betta, Togo

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
21 pages
Français

Description

Formation en agroécologie, donnée en septembre 2014, au Togo.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 20 octobre 2014
Nombre de lectures 292
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

RAPPORT DE LA FORMATION INITIALEEN AGROECOLOGIE 2014
SESSION1 :DU13AU19AVRIL2014 SESSION2 :DU14AU20SEPTEMBRE2014
Formation organisée par les associations Terre et Humanisme, AIDMR, APAD Sanguié et CAPROSET
CONTEXTE DE LAGROECOLOGIE DANS LES PAYS DUSAHEL
L’agroécologie est un modèle de production agricole alternatif, durable, écologique tout en étant rentable,qui permet aux agriculteurs de s’acheminer vers l’autonomie de production. Ce modèle s’inscrit dans une démarchebiologique qui respecte la santé des plantes, du sol et des hommes.
LA FORMATION EN QUELQUES MOTSLa formation s’est déroulée au centre de formationet d’expérimentation de l’AIDMR à Betta (province de Ziniaré). Les formateurs sont des animateurs en agroécologie expérimentés venant de 2 pays de la sous-région : le Mali et le Burkina Faso. Ils ont été assistés par des co-animateurs formés en 2011. Les méthodes d’animation utilisées ont été le brain-storming, les groupes de réflexion, des ateliers et exercices pratiques…
ET EN QUELQUES CHIFFRES: La formation a rassemblé 41 participants appartenant à 17 structures (associations, ongs, groupements paysans) de 3 pays d'Afrique de l'Ouest : le Burkina Faso (36 personnes), le Mali (2), et le Togo (3). Après 14 jours passés ensemble et des dizaines d'heures de discussions formelles et informelles, les bénéfices de ces échanges sont, eux, incalculables !
OBJECTIFS DE CETTE FORMATION1.L’objectif de cette phase étaitd’initierune quarantaine de paysans aux pratiques agroécologiques (agriculture, élevage, agroforesterie), à travers des modules d’enseignement théoriques et pratiques.2.Dans un second temps, 20 paysans seront retenus pour participer à une autre formation en 2015, afin de devenir à leur tour des animateurs diffusant les pratiques agroécologiques au Burkina Faso.
COMPETENCES ACQUISESLes paysans ont étésensibilisés à l’éthique, au mode de vie et aux pratiques de l’agroécologie. Entres autres, ilsont été initiés à un ensemble de techniques agroécologiques de base :
Les différentes fonctions de la plante La fertilisation des sols: compost aérobie, association des cultures, la rotation et l’assolement…La lutte antiérosive: cordon pierreux, cordon en terre, bande enherbée, andropogon, brises vent ou haie Santé des plantes :association des cultures, la rotation et l’assolement, traitement phytosanitaire naturel…La gestion rationnelle de l’eau: planches économes en eau, paillage…Restauration des sols: zaï, demi-lunes, labour à la charrue…La semence: production, conservation et enjeux Techniques d’arboriculture: production de pépinière, reboisement, greffage, marcottage et bouturage L’élevage: norme et enjeux
QUE MA APPRIS CETTE FORMATION?
1.CONNAISSANCE DES TECHNIQUES DE BASE EN AGROECOLOGIE2.FORMATION AUX METHODES DANIMATION
 PRODUIRE ET RESTAURER DES SOLS  Zaï amélioré, demi-lunes, etc.
 LUTTE ANTIÉROSIVE  Cordons pierreux, diguettes, etc.
TRANSMISISON / ANIMATIONApprendre à animer devant un groupe
FERTILISATION DES SOLS Compostage, engrais verts, etc.
 AGROÉCOLOGIEGESTION DE L’EAUDéfinitions, comparaison aux autres agricultures Arrosage, planches économes, paillage, etc. Et bien d’autres techniques : santé desplantes, associations, rotations, élevage, semences, etc.
CONTENU DE LA FORMATIONJourModules 1ère Session : du 13 au 19 Avril 2014 Dimanche 13Départ à Betta. Accueil et installation Lundi 14-Mot de bienvenue, présentation des stagiaires et formateurs -Présentation de l’a roécolo ie-Les différentes fonctions de la plante -Les différents types de compostage (surface, anaérobie, aérobie) -Le compost or anique aérobie Mardi 15-Montage d’un tas de compost + retournement-Mode d’utilisation et de stockage Mercredi 16-Le zai amélioré -Les demi-lunes / culture à la charrue -L’association des cultures, la rotation et l’assolementJeudi 17-Les travaux antiérosifs (cordons, bandes enherbées…)-La lutte inté rée lutte a ronomique, biolo ique et par traitement naturel) Vendredi 18-La pépinière d’arbre (production, reboisement, greffage…)Samedi 19Retour des participants à Oua adou ou 2ème Session : du 14 au 20 Septembre 2014Dimanche 14Départ à Betta. Accueil et installation Lundi 15-Rappel sur le compost -Les techniques de cultures potagères Mardi 16-Les techniques de cultures pota ères suite Mercredi 17-Les planches économes en eau Jeudi 18-Les enjeux de la semence (locale, hybride, OGM) -Production de semence pota ère Vendredi 19-Production de semence potagère (suite) Samedi 20Retour des participants à Ouagadougou
LES FORMATIONS DETERRE&HUMANISME ETAIDMR
Carte représentant les structures des animateurs ayant suivi les formations en agroécologie organisées par Terre & Humanisme et l’AIDMR depuis 2011.
AIDMR
Secrétaire
Cultivateur
Agrobio savane
Cultivateur
Awa ZONGO
Pépiniériste
Bassitara
79 02 80 74 / ivettebondasse@gmail.com
72 47 84 07 / 76 87 62 81
71 37 11 13 / 77 08 00 97
76 8701 40
71 91 14 83
74 46 98 64 / 61 20 09 14
Mateiyendou KONLANI
Ménagère
Cultivateur
Cultivateur
Maraîcher
75 25 62 23
76 19 40 17
64 13 81 25
76 52 27 86
76 69 76 47
70 48 43 41 / 76 29 72 25 / apadsanguie@gmail.com
76 61 45 12 /compablace@hotmail.com
Cultivateur
Cultivateur
Formateur / Psdt APAD
Cultivateur
Bernabé YELEMOU
DarbitiI (BF)
Daouda TCHERE
Cinkanssé (Togo)
Marius BACYE
Sam Tokoro BACYE
Yacouba BADINI
Samandéni (BF)
(00228) 91 48 39 59
74 9374 34
Samandéni (BF)
Ouagadougou (BF) Etudiant en SVT
Cultivateur
Ouagadougou (BF)
Imiougou (BF)
Ouahigouya / Boodikouli (BF)
Ivette DONDASSE
Koupéla (BF)
Harouna OUEDRAOGO
Hamado OUEDRAOGO
Ouagadougou (BF)
Koupéla (BF)
Zanzi (BF)
Ouahigouya / Oula (BF)
Harouna SAVADOGO
Abdousakio BELEMGNEGRE
Sougr Noama SAWADOGO
Issouf BELEMGNEGRE
Souleymane OUEDRAOGO
Coordinateur / formateur
Béonéeré
Musicien
77 13 85 61 / 72 26 27 19 / bernabeyelemou@yahoo.fr
Ouagadougou (BF)
Réo (BF)
Réo (BF)
PARTICIPANTS A LA FORMATIONStructure/MembresZoneActivitéContact
Cultivateur
Cinkanssé (Togo)
APAD Sanguié
Gaada OUEDRAOGO
(00228) 97 39 84 64
Ablacé COMPAORE
Animateur
Coordinateur CD2A
Artistepaysan
Cultivateur
Cultivateur
Cultivateur
Cultivateur
Cultivateur
Djigui Sêmê
Cultivateur
75 36 83 75
70 95 23 17 / 68 16 70 89
75 21 75 09 / 60 00 98 16
79 35 31 08 / 65 61 71 08
71 9050 79
71 72 19 22
(00228) 9127 92 90 / brunogoun7@yahoo.fr
70 32 44 79 /souley_belem@yahoo.fr
76 5227 98
78 09 73 10
60 21 28 43
76 52 27 98
75 64 28 83
Cultivateur
Animateur
Cultivateur
Formateur
Cultivateur
Cultivateur
Cultivatrice
Daboura / Banwa
68 45 34 76
68 4491 32
Cultivateur
75 1984 15
Djibasso (BF)
Cultivateur
Djibasso (BF)
Bobo dioulasso (BF)
Ouagadougou / Koupela (BF)
Cinkanssé (Togo)
CD2A
Yempabe GOUNSSETE
Souleymane BELEMGNEGRE
75 13 27 18
Dramane COULIBALY
Dramane SANGA
Sampiéri (BF)
Ousmane OUEDRAOGO
Maison familiale rurale de Daboura
Mali
Adama DIARRA
Mayoma KONATE
Djoliba
77 44 97 89
Sampiéri (BF)
Mémé KOUENOU
Saïdou NIAMPA
Dakoénadia
David DARA
Djibasso (BF)
Djibasso (BF)
Imiougou (BF)
Mali
Hamadou KONATE
Rasmané SAWADOGO
Marcel THIOMBIANO
Kondjoa KOMBARY
Sourgou (BF)
Sourgou (BF)
Ziro (BF)
Koulgorin (BF)
Koulgorin (BF)
Emilienne NANA
Karim BAGUE
Koulgzaaga cobo
IEDD
Fiimba
Abara PERAU
Issaka OUEDRAOGO
Eloi BOMBIRI
Rata manegré
Aly LANKOANDE
Songtaaba
Harouna LANKOANDE
Terre & Humanisme
Mikaël DOULSON ALBERCA
Yelemani
Rosalie ZAPROBA
Colette DOULKOM
Inoussa TAMBOURA
(BF)
Daboura / Banwa (BF)
Ziniaré (BF)
Nagréongo / Watinoma (BF)
Ouagadougou (BF)
Loumbila (BF)
Loumbila (BF)
Loumbila (BF)
Directeur
Cultivateur
Cultivateur
Participant externe
Ménagère
Ménagère
Cultivateur
71 40 85 91 / 79 04 05 01 / dofinita31@gmail.com
78 0662 73
76 55 12 19 / 72 07 66 25
68 66 43 09 /mikael@terre humanisme.org
60 6518 93
78 76 60 54
78 40 38 07
Merci à tous d’avoir participé à cette formation, on espère
qu’elle vous a satisfaits et que vous serezmotivés pour diffuser
à votre tourl’agroécologieautour de vous !
ANNEXE : Compte-rendu quotidien rédigé par les participants à la formation Synthèse de la première journée le Lundi 14/04/2014 L’année 2014 et plus précisément le 14/04/2014 sur le site de formation agroécologique de l’Association Interzone pour Développement en milieu Rural (AIDMR) a débuté une session de formation en agro écologie qui s’étendrajusqu’au 19 avril 2014.  Cette première journée à débuté à 07 H par le petit déjeuner. Les participants se retrouve en salle a 08H 00 mn pour la mise en route ; donc Monsieur Ablacé COMPAORE coordinateur AIDMR à d’abord souhaité la bienvenue à tous les participants. Il a en suite présenté les objectifs de cette formation et une chemise fut remise à chaque participant dans laquelle il y avait le contenu indicatif de cette formation. Après ça une présentation des formateurs qui sont : Ablacé COMPAORE, Sam TOKORO Bacye Président de l’Association APAD, -Souleymane BELEMNIEGRE, Présidentde l’Association Béo Nééré et Ousmane OUEDRAOGO animateur à Béo Nééré a été faite de même que les participants (confert cahier de présence).  Pour un bon déroulement de cette première session de formation, deux responsables fut voté. L’un chargé de la discipline et de la gestion "heure NABA" en la personne de BELEMYBURE Issouf, et l’autre chargé de la propriété en la personne de LANKOUANDE Ali. Egalement, des équipes de rapporteur fut désigné dont deux par équipe pour les 05 jours : lundi, Bruno GOUNSSETE, Yempabe et KOUENOU M. PASCAL, Mardi DAVID Dara et Marcel Tchimbiano ; mercredi : COLLETTE et Coulibaly Dramane ; jeudi : YVETTE et Elua BOMBIRY et le vendredi : ALI LANKOUANDE et TAPSOBA Rosalie. Ainsi donc on prit une pause à 09 H 52 mn.  Reprise à 10 H 15 mn, les activités se sont poursuivi par la représentation de l’agro écologique par Monsieur Ablacé COMPAORE sur le thème: agriculture traditionnelle : objectifs, caractéristiques, avantages et inconvénient. Pour se faire, le participant furent repartieen trois groupe d’une dizaine de personnes. Chacun devrait réfléchir sur les objectifs, les caractéristiques, les avantages et les inconvénients des deux types d’agriculture. 45 mn fut accordée pour cela. A 11 H 30 mn, les participants se retrouvent salle pour la mise en commun . La synthèse des réponses à fournir le tableau suivant :
Agriculture traditionnelle Agriculture conventionnelle Objectifs : Objectifs : Agriculture vivrière, pratique culturale et - Produire quantitativement pour la culturelle commercialisationCaractéristiques : Caractéristiques : -Utilisation d’outil rudimentaire (daba, houe) -mécanisée (tracteur, semoir, motopompe, - travail manuel /- pratique la jachère pulvériser) - utilisation de petite superficie / - disponibilité -Intrants chimique (herbicide, pesticide, engrais) des terres -Utilisation des semences modifiées, hybridées. - Production de la semence -Grande superficieAvantages : Avantages : -Protection de l’environnement -fort rendement - production moins couteuse -moins d’effort physique- production saine -Gain de temps/-intro de nouvelle spécialisation - autosuffisance alimentaire -moins de main d’œuvre /- débouche extérieur (exportationInconvénients : Inconvénients : - pénibilité du travail -Destruction de l’environnement- destruction par le brûlis -Approvisionnement des sols - travail à long terme -Perte de la bio diversité -Dépendance du producteur -Insalubrité (produit pas sein -Production couteuse -Endettement -Réduction du nombre de producteur -conflit terrain -Conflit agriculteur / éleveur -Insuffisance alimentaire (production commerciale (coton) au détriment de la production vivrière vente à l’extérieurAprès cette synthèse, c’est l’heure de la pause marqué par le déjeuner.La reprise fut effective à 14 H37 mn. Pour donner une définition à l’agro écologie, Monsieur Ablacé COMPAORE à souligné que toute agriculture est de prime abord destinée à l’alimentation. Selon lui, pour comprendre et pratiquer l’agro écologie, il faut éviter les inconvénients de ces deux agriculteurs et à adopter leur avantage. Pour lui chaque agro écologiste doit travailler de sorte à préserver l’environnement pour cela l’agro écologiste doit s’informer et se former. L’agro écologie est confrontée à des problèmes qui ne garantissent pas sa promotion; pour l’agro écologiste on ne doit jamais sous estimer sa terre et lui-même. Pour cela autant qu’il exploite la terre il doit aussi la nourrir tout en rendant vigilant sur la survie de la biodiversité de son exploitation. D’où l’utilisation du compost.