Hôtels, campings : une saison 2001 peu satisfaisante (Flash d'Octant n° 66)

-

Documents
4 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Après les mauvais résultats de la saison 2000, la Bretagne n'a pas retrouvé le niveau de l'année 1999. Dans l'hôtellerie, le nombre des nuitées a continué à baisser légèrement - 2,5 %. Dans l'hôtellerie de plein air la fréquentation s'est timidement redressée (+ 1,4 %). La baisse est quasi générale dans l'hôtellerie. Elle touche davantage les Côtes-d'Armor. Dans le camping les résultats sont plus nuancés : forte baisse des nuitées dans l'intérieur mais progression très sensible sur le littoral sud. Le nombre des nuitées étrangères progresse de 10 % dans l'hôtellerie, et concerne presque toutes les nationalités et les quatre départements. En revanche, les campeurs étrangers sont venus moins nombreux (baisse de 6,5 % par rapport à 2000), et les Britanniques en particulier ont semblé préférer d'autres destinations.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 20
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

LE FLASH
Octant
Numéro 66 - Novembre 2001
Hôtels, campings : une saison 2001 peu satisfaisante
Après les mauvais résultats de la saison 2000, la Bretagne n'a pas retrouvé le niveau de l'année
1999. Dans l'hôtellerie, le nombre des nuitées a continué à baisser légèrement - 2,5 %.
Dans l'hôtellerie de plein air la fréquentation s'est timidement redressée (+ 1,4 %).
La baisse est quasi générale dans l'hôtellerie. Elle touche davantage les Côtes-d'Armor.
Dans le camping les résultats sont plus nuancés : forte baisse des nuitées dans l'intérieur mais
progression très sensible sur le littoral sud.
Le nombre des nuitées étrangères progresse de 10 % dans l'hôtellerie, et concerne presque toutes
les nationalités et les quatre départements. En revanche, les campeurs étrangers sont venus moins
nombreux (baisse de 6,5 % par rapport à 2000), et les Britanniques en particulier ont semblé
préférer d'autres destinations.
Évolution du nombre des nuitées de mai à août entre 2000 et 2001
HÔTELLERIE
En %
0
-5
-10
© IGN - INSEE 2001
CAMPING
En %
25
0
-25
-50
© IGN - INSEE 2001
Tourisme
ISSN 1276-972X - CODE SAGE : FLASH6066 -PRIX : 12 FF.HÔTELLERIE
La saison 2001 dans l'hôtellerie n'aura pas été Évolution du nombre des nuitées selon la clientèle
meilleure en Bretagne que la saison 2000 touchée par 1 200 000
la catastrophe de l'Erika. Seul mai progresse
2000 2001légèrement ; juillet est le plus marqué par la baisse de
étrangèresfréquentation. 1 000 000
françaises
Baisse
dans tous les départements 800 000
Les départements des Côtes-d'Armor et de l'Ille-et-
Vilaine enregistrent les plus mauvais scores avec l'un et
l'autre des pertes voisines de 26 000 nuitées sur la 600 000
saison de mai à août (soit respectivement - 5,1 % et
-2,4 %). Le Finistère perd 15 200 nuitées par rapport à
l'an passé, soit - 1,8 %. C'est le Morbihan qui tire le 400 000
mieux son épingle du jeu avec une baisse de 12 600
nuitées (- 1,5 %).
200 000Le littoral s'en sort mieux que l'intérieur : la Bretagne
intérieure perd près de 35 000 nuitées, ce qui
équivaut à une chute de 4,5 %. La fréquentation
0hôtelière sur le littoral baisse de - 1,8 % par rapport à
2000. Cependant les différences sont marquées entre
le littoral nord (- 49 000 nuitées) et le littoral sud Sources : enquête mensuelle de fréquentation hôtelière - Direction du tourisme -
INSEE Bretagne - Réseau MORGOAT module hôtellerie(+ 3 200 nuitées). Le report de clientèle dont ont pu
bénéficier l'an dernier, suite à la pollution de la côte
sud, le littoral nord et l'intérieur de la Bretagne n'a pas
joué cette année.
Répartition de la clientèle étrangère saison 2001 de mai à août
Le retour
15,1de la clientèle étrangère 15,5 Grande-Bretagne + Irlande
Alors que l'on assiste à un tassement de la clientèle Allemagne
française - 165 200 nuitées par rapport à l'an dernier
4,9 Belgique + Luxembourg(soit - 6,8 %), la clientèle étrangère a retrouvé le
12,0
chemin de la Bretagne avec 933 100 nuitées Pays-Bas
enregistrées cette année contre 848 500 l'an dernier. La
Espagne + Portugalfréquentation étrangère progresse ainsi de 10 %, tous 14,0 3,8
les départements enregistrent une évolution positive
Italie + Grèce
qui s'échelonne de 2 % pour les Côtes-d'Armor à 19 %
Suissepour le Finistère. En termes de nuitées nos voisins 3,9
britanniques sont toujours en tête avec 287 600
Autres pays
nuitées, ils représentent 30,8 % de la clientèle 30,8
étrangère. Au deuxième rang arrivent les touristes
Sources : enquête mensuelle de fréquentation hôtelière - Direction du tourisme -
INSEE Bretagne - Réseau MORGOAT module hôtellerieallemands qui, avec 141 000 nuitées totalisent un peu
plus de 15 % des nuitées étrangères. L'ensemble des
touristes italiens et grecs avec 130 300 nuitées (14,0 %
de la fréquentation étrangère) arrive en troisième
position. Variation du nombre des nuitées étrangères d’une saison à l’autre de mai à août (en %)
La clientèle ibérique est celle qui a le plus progressé
par rapport à l'année 2000 : + 13,2 %. En revanche on
Autres pays
note un certain recul des clientèles belge et
Espagne + Portugalluxembourgeoise : - 2,7 %.
Grande-Bretagne + Irlande
Définitions Ensemble des étrangers
Taux d’occupation des hôtels : rapport du nombre de chambres
occupées au nombre de chambres réellement offertes. Allemagne
Taux des campings : rapport du nombre
d’emplacements occupés au nombre d’emplacements Pays-Bas
réellement offerts.
Italie + GrèceLes taux d’occupation sont traités mensuellement pour
l’hôtellerie et par quinzaine pour le camping.
Suisse
Nuitée, arrivée : une personne qui passe une nuit dans un
établissement compte pour une nuitée; deux personnes Belgique + Luxembourg
séjournant 3 nuits comptent pour 6 nuitées et 2 arrivées. Le
-5 0 5 10 15 20 25 30nombre de nuitées reflète davantage l’activité économique que
Sources : enquête mensuelle de fréquentation hôtelière - Direction du tourisme -
le nombre d’arrivées.
INSEE Bretagne - Réseau MORGOAT module hôtellerie
2 INSEE Bretagne - Flash d’OCTANT - N° 66 - novembre 2001
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
aoûtCAMPING
Évolution du nombre des nuitées selon la clientèle de mai à aoûtUne très légère progression
4 500 000Globalement, la saison 2001 a été un peu meilleure que
la précédente dans l'hôtellerie de plein air. La fréquenta- 2000 2001
4 000 000tion s'est améliorée en août, elle est légèrement étrangères
inférieure en juillet par rapport aux mêmes mois de françaises
3 500 0002000. Pendant ces deux mois qui représentent plus de
90 % des nuitées, les taux d'occupation varient entre 40
3 000 000et 60 % ce qui est loin des taux des années antérieures.
Comme dans l'hôtellerie, les Côtes-d'Armor et l'Ille-et-
2 500 000Vilaine enregistrent les moins bons résultats : ces deux
départements perdent respectivement 284 600 nuitées
2 000 000et 156 200 nuitées par rapport à 2000, soit une baisse
identique de - 16,4 %. Le Finistère gagne 119 600
1 500 000nuitées sur l'an passé et progresse de 4,6 %. Enfin, le
Morbihan, avec 430 000 nuitées supplémentaires fait un
1 000 000bond de 17,3 %.
En Bretagne intérieure, le nombre des nuitées s'effondre 500 000
entre mai et août 2001 : 732 600 contre 1 414 400 pour
la même période l'an dernier, soit - 48,2 %. Le littoral 0
nord est lui aussi touché mais dans une moindre juin juilletmai août
mesure : la perte est de 83 200 nuitées par rapport à
Sources : enquête de fréquentation dans les campings - Direction du tourisme - INSEE Bretagne2000 soit - 3,4 %.
Retour en grâce du littoral sud
En revanche, les résultats sont satisfaisants sur le littoral
sud qui assiste au retour des touristes avec 4 782 800 Répartition de la clientèle étrangère saison 2001 de mai à août
nuitées totalisées. La progression est remarquable :
+ 22,3 %, pour mémoire ce chiffre s'élevait à 6,220,2 Grande-Bretagne + Irlande
3 909 000 nuitées l'an passé.
Allemagne
Des Français en plus grand nombre
2,9
Belgique + LuxembourgC'est la fréquentation de la clientèle française qui 2,0
2,3 23,3explique l'amélioration globale. Avec 5 979 700 Pays-Bas
1,3nuitées enregistrées, elle progresse de 242 300 nuitées
Espagne + Portugalpar rapport à l'an dernier soit + 4,2 %. Les touristes
français sont venus en nombre dans le Morbihan, qui a Italie + Grèce
enregistré une très forte hausse de ses nuitées :
Suisse+ 357 800 (+ 16,9 %). La fréquentation a baissé dans
41,8les Côtes-d'Armor et en Ille-et-Vilaine. Les étrangers Autres pays
sont venus moins nombreux, en particulier en juillet.
Avec des baisses voisines de 31 %, les Côtes-d'Armor
Sources : enquête de fréquentation dans les campings - Direction du tourisme - INSEE Bretagneet l'Ille-et-Vilaine sont les départements qui ont connu
la plus forte désaffection de la clientèle étrangère. Le
Morbihan enregistre la plus forte évolution de clientèle
étrangère avec 71 700 nuitées supplémentaires soit
+ 19,5 %. Le Finistère est toujours le département qui Variation du nombre des nuitées étrangères d’une saison à l’autre de mai à août (en %)
attire le plus d'étrangers : 784 100 nuitées, en augmen-
tation de 107 500 nuitées. Allemagne
Avec 805 100 nuitées les Britanniques représentent
Belgique + Luxembourgtoujours la part la plus importante des touristes
étrangers (41,8 %). Les Néerlandais suivent avec Pays-Bas
449 000 nuitées (23,3 % des campeurs étrangers), puis
Suisseles Allemands qui avec 388 900 nuitées représentent
un peu plus d'un cinquième de la clientèle étrangère.
Italie + Grèce
La clientèle allemande est celle qui a le plus augmenté
Autres payspar rapport à la saison passée + 14,1 %, alors que la
clientèle britannique, toujours la plus nombreuse,
Ensemble des étrangers
continue à diminuer - 20,6 %.
Espagne + Portugal
Grande-Bretagne + Irlande
NB : certains campings ne nous font parvenir leurs chiffres
-25 -20 -15 -10 -5 0 5 10 15 20
pour l’ensemble de la saison que fin octobre ; les résultats
Sources : enquête de fréquentation dans les campings - Direction du tourisme - INSEE Bretagnedonnés ici doivent donc être considérés comme provisoires.
INSEE Bretagne - Flash d’OCTANT - N° 66 - novembre 2001 3La saison 2001
Nombre de nuitées
Taux d’occupation Variation
(en milliers)
Mai Juin Juillet Août 2000 2001 en milliers %
Hôtellerie
Côtes-d’Armor 43,5 55,8 62,5 81,6 528,4 501,6 -26,8 -5,1
Finistère 44,6 56,8 62,3 81,5 829,4 814,2 -15,2 -1,8
Ille-et-Vilaine 59,3 70,1 68,0 78,4 1 095,6 1 069,6 -26,0 -2,4
Morbihan 48,6 57,5 62,2 81,8 825,5 812,9 -12,6 -1,5
Intérieur 51,0 59,2 57,1 67,7 766,3 731,5 -34,8 -4,5
Littoral N 51,8 65,2 67,8 85,0 1 444,4 1 395,4 -49,0 -3,4
Littoral S 47,5 57,5 65,5 85,7 1 068 ,2 1 071,4 3,2 0,3
Bretagne 50,2 61,1 64,1 80,6 3 278,9 3 198,3 -80,6 -2,5
Camping
Côtes-d’Armor 6,3 11,5 44,8 56,0 1 736,7 1 452,1 -284,6 -16,4
Finistère 3,9 7,6 42,9 50,0 2 620,6 2 740,2 119,6 4,6
Ille-et-Vilaine 9,3 15,6 42,9 57,4 952,8 796,6 -156,2 -16,4
Morbihan 7,6 13,0 48,7 58,8 2 487,5 2 917,5 430,0 17,3
Intérieur 5,7 10,9 28,1 42,8 1 414,4 732,6 -681,8 -48,2
Littoral N 6,4 12,0 48,3 57,3 2 474,2 2 391,0 - 83,2 -3,4
Littoral S 6,2 10,5 47,1 56,0 3 909,0 4 782,8 873,8 22,3
Bretagne 6,6 11,0 45,2 54,8 7 797,6 7 906,4 108,8 1,4
Évolution des nuitées selon la provenance
CampingHôtellerie
nuitées variation variation variation variation
2000 20002001 2001
(en milliers) en milliers en % en milliers en %
Françaises 380,7 350,9 -29,8 -7,8 1 191,5 1 073,6 - 117,9 -9,9
Côtes-d’Armor
Étrangères 147,7 150,7 3,0 2,0 545,2 378,5 - 166,7 -30,6
Françaises 632,3 579,5 -52,8 -8,3 1 944,0 1 956,1 12,1 0,6
Finistère
Étrangères 197,1 234,6 37,5 19,0 676,6 784,1 107,5 15,9
482,5 472,7 -9,8Françaises 764,4 705,3 - 59,1 -7,7 -2,0
Ille-et-Vilaine
Étrangères 331,2 364,4 33,2 10,0 470,3 323,8 - 146,5 -31,2
Françaises 653,0 629,5 23,5 3,6 2 119,4 2 477,3 357,9- - 16,9
Morbihan 368,0 439,7 71,7Étrangères 172,5 183,4 10,9 6,3 19,5
5 737,4 5 979,7 242,3Françaises 2 430,4 2 265,2 - 165,2 -6,8 4,2
Bretagne
2 060,2 1 926,2 - 134,0Étrangères 848,5 933,1 84,6 10,0 -6,5
Sources : enquête mensuelle de fréquentation hôtelière - Direction du tourisme - INSEE Bretagne - Réseau MORGOAT module hôtellerie,
enquête de fréquentation dans les campings - Direction du tourisme - INSEE Bretagne.
Sources
L’INSEE et le ministère du Tourisme et du logement effectuent en commun deux enquêtes de fréquentation : l’une dans l’hôtellerie
classée, l’autre dans les campings ou hôtellerie de plein air.
L’enquête dans l’hôtellerie homologuée est réalisée à rythme mensuel par voie postale, de janvier à décembre, par la direction
régionale de l’INSEE, auprès d’un échantillon représentatif d’hôtels de la région.
Le classement des hôtels par catégorie est établi par le ministère du Tourisme.
La direction régionale de l’INSEE de Bretagne est partenaire du réseau MORGOAT (Mise en Oeuvre Régionale et Globale d’un outil
d’Observation de l’Activité Touristique), réseau mis en place par l’Observatoire Régional du Tourisme de Bretagne.
Le nombre d’hôtels enquêtés en Bretagne varie selon le mois, 80 % des hôtels ouverts sont enquêtés.
L’enquête de fréquentation dans les campings est une enquête postale mensuelle réalisée de mai à septembre par la direction
régionale de l’INSEE auprès de l’ensemble des campings répertoriés dans le fichier des hébergements touristiques. Seuls les terrains
de camping aménagés, déclarés à la Préfecture et ayant reçu une autorisation préalable d’ouverture du préfet entrent dans le champ
de l’enquête.
Le classement par catégorie est établi par la Préfecture après avis de la commission Départementale de l’Action Touristique.
INSEE Bretagne
36, place du Colombier CS 94439 35044 RENNES Cedex Directeur de la publication : Jean-Jacques MALPOT
Tél. : 02.99.29.33.33 Fax : 02.99.29.30.90
Rédactrice en chef : Micheline TESSIER
Pour tout renseignement :
Composition : Patrick HELLEUXBureau d’information - Tél. : 02.99.29.33.66
Auteur : Élie FÉRARD© INSEE 2001 Dépôt légal : 4ème trimestre 2001
Imprimerie : Média Graphic - Rennes
4 INSEE Bretagne - Flash d’OCTANT - N° 66 - novembre 2001
!!