Impacts sanitaires du bruit : état des lieux, indicateurs bruit-santé

-

Documents
67 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'exposition au bruit est un sujet de préoccupation important pour la population. Compte tenu de ce fait et pour répondre à une directive du Parlement européen et du Conseil (2002/49/CE) sur la protection contre le bruit, le rapport présente un état des lieux des nuisances sonores (sources du bruit, propagation dans l'environnement et moyens de protection...) puis, présente les différents impacts connus du bruit sur la santé (audition, effets extra-auditifs et effets subjectifs). Enfin, la dernière partie rappelle brièvement le rôle des nombreux acteurs intervenant dans la lutte contre le bruit (notamment les collectivités locales).

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 novembre 2004
Nombre de visites sur la page 54
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
L
En raison de son poids et afin de faciliter son téléchargement, le rapport a été découpé entroisfichiers. Pour permettre la navigation entre les fichiers, utilisez la table des matières active (signets) à gauche de lécran.
Impacts sanitaires du bruit
État des lieux Indicateurs bruit-santé
agence française desécurité sanitaire environnementale
Novembre
2004
Impacts sanitaires du bruit
État des lieux
Indicateurs bruit-santé
Agence franç aise de sécurité sanitaire environnementale 94704 Maisons-Alfort Cedex – Tél. +33 1 56 29 19 30
novembre 2004
Composition du groupe de travail
Fabienne Anfosso- Lédée (LCPC, centre de Nantes), Claude Azais (a ncien membre de l’ACNUSA), Michel Bérengier (LCPC, centre de Nantes), Didier Cattenoz (mission bruit du MEDD), P ierre
Campo (INRS), Patrick Cellard (LNE), Jérôme Defrance (CSTB, centre de Grenoble), Nicolas
Grénetier (DGS), Michel Hubert (IFEN), Agnès Job (CRSSA), Romain Kania (Hôpital Lariboisière, Paris), Jacques Lambert (INRETS – centre de Lyon- Bron), Philippe Lepoutre
(ACNUSA), Paul Louit (DRT), Annie Moch (Université Paris 10 Nanterre), Colas Morillon (mission bruit du MEDD), Alain Muzet (CNRS), Marc Renard (ARDDS), Ariane Revol- Briard
(ODES), Jacques Ro land (CSTB), Mi chel Vallet (AEDIFICE).
En outre, des documents techniques nous ont été aimablement fournis par David Delcampe (mission
bruit du MEDD), Françoise Duchézeau (RATP), Bernard Favre (Renault véhicules industriels), Pierre-Etienne Gautier (SNCF), Philippe Mercier et Fanny Garrigues (Mairie de Paris) et Michel
Rumeau (préfecture de police de Paris).
Comité de pilotage du groupe de travail
Le comité de pilotage, dont la mission a consisté àorienter et organiser les travaux du groupe
d’experts, se compose ainsi : Jacques Beaumont (INRETS), Nicolas Grénetier (DGS), Alain Muzet (CNRS), Jacques Roland (CSTB).
Coordination du groupe de travail et rédaction du rapport :
La coordination et le secrétariat scientifique du groupe de travail et du comité de pilotage, ainsi que la rédaction du rapport ont été assurés par le Dr Gilles Dixsaut et Vannina Pomonti de l’Agence
française de sécurité sanitaire environnementale.
p 2- AFSSE – Impacts sanitaires du bruit – Etat des lieux, indicateurs bruit -santé – mai 2004
TABLE DES MATIERES
Liste des tableaux............................................................................................................. ................ 7
Liste des figures .............................................................................................................. ................. 8
Sigles et acronymes..........................................................................................................................9
Sigles et acronymes..........................................................................................................................9
Préambule...........................................................................................................................................11 Directive européenne 2002/49/CE du 25 juin 2002 : présentation succincte ............................ 16
Résumé...............................................................................................................................................17
INTRODUCTION : LE PARADOXE DE L’OPINION A L’EGARD DU BRUIT ......................... 27
I) LES SOURCES DE BRU IT ET VIBRATIONS, LA P ROPAGATION DU BRUIT ................... 33
I-1) LE BRUIT DANS L’HABITAT ET LES LIEUX DE RESIDENCE .................................... 34
I-1-1) Sources de bruit dans l’habitat......................................................................................... 34
I-1-2) Aspects réglementaires et contrôle pour les logements ................................................... 43 I-1-3) Isolation et traitement acoustique des bâtiments ............................................................. 44 I-2) LES NIVEAUX SONORES DANS LES LIEUX PUBLICS FERMES ................................ 47
I-2-1) Exposition sonore intentionnelle ..................................................................................... 48
I-2-2) Bruits subis sans intention ............................................................................................. .. 50
I-2-3) Le bruit dans les locaux scolaires .................................................................................... 52
I-2-4) État actuel et évolution de la réglementation, bilan de l’application des textes .............. 62
I-3) LE BRUIT AMBIANT .......................................................................................................... . 66
I-3-1) Bruits émis par les différents moyens de transport .......................................................... 66
I-3-2) Bruits dans les moyens de transports............................................................................. 100
I-3-3) Bruits d’origine industrielle ........................................................................................... 102
I-3-4) Bruits volontaires dans l’environnement ....................................................................... 124 I-4) PROPAGATION DES BRUITS DANS L’ENVIRONNEMENT ET MOYENS DE PROTECTION.............................................................................................................................132
I-4-1) Effet des conditions météorologiques et topographiques sur la propagation du son. .... 132
I-4-2) Les écrans acoustiques .................................................................................................. . 139
I-4-3) L'isolation de façad e des bâtiments ............................................................................... 144
I-4-4) Les solutions mixtes .................................................................................................... .. 144
II) IMPACTS SANITAIRES DU BRUIT ....................................................................................... 145
AFSSE – Impacts sanitaires du bruit – Etat des lieux, indicateurs bruit -santé – mai 2004–p 3
-
II-1) BRUIT ET AUDITION....................................................................................................... 1 45
II-1-1) Rappels physiologiques sur le fonctionnement de l’oreille ......................................... 145
II-1-2) Description des pathologies de l’oreille liées à l’exposition au bruit .......................... 148
L'intensité du bruit : le risque de fati gue auditive et/ou de surdité croît avec l'augmentation de
l'intensité. Il existe une limite au-dessous de laquelle aucune fatigue mécanique n’apparaît. Dans ces
conditions, l’oreille peut supporter un nombre quasi infini de sollicitations. Par exemple, les expositions de longue durée à des niveaux sonores inférieurs à 70-80 dB n’induisent pas de lésions.
En revanche un son très intense procure une sensation désagréable, voire même douloureuse ; 120 dB constitue le seuil de la douleur. Au delà de 120 dB les tympans peuvent subir des lésions
importantes ainsi que les structures ciliaires de l’oreille interne. Des ruptures ciliaires apparaissent
avec des bruits impulsionnels dépassant 130 dB crête. ................................................................... 148
-
L'émergence et rythme du bruit : un bruit impulsionnel ayant un caractère soudain et
imprévisible est plus nocif qu'un bruit continu de même énergie. ................................................... 149
- La durée d'exposition : pour une même ambiance sonore, plus la durée d'exposition est longue,
plus les lésions auditives de l'oreille interne seront importantes. La succession des expositions professionnelle et extraprofessionnelle (discothèques, concerts, baladeurs…) augmente la durée d’exposition, donc le risque de lésions auditives. ............................................................................ 149
- La vulnérabilité individuelle : l’âge, les antécédents d’étiologie infectieuse de la sphère ORL,
les antécédents de traumatisme crânien, certains troubles métaboliques ou de la tension artérielle
peuvent potentialiser l’effet délétère du bruit. ............................................................................... .. 149
- L'association avec d’autres expositions à risque : l'exposition au bruit associée aux vibrations
et à des agents chimiques ou médicamenteux ototoxiques peut augmenter le risque de traumatisme
auditif. ....................................................................................................................... ....................... 149
p
II-1-3) Aspects épidémiologiques des atteintes de l’audition.................................................. 155 II-2) EFFETS BIOLOGIQUES EXTRA- AUDITIFS DU BRUIT .............................................. 158
II-2-1) Les effets du bruit sur le sommeil ................................................................................ 158 II-2-2) Les effets du bruit sur la sphère végétative .................................................................. 165
II-2-3) Les effets du bruit sur le système endocrinien............................................................. 167
II-2-4) Les effets du bruit sur le système immunitaire ............................................................ 168
II-2-5) Les effets du bruit sur la santé mentale ........................................................................ 169
II-2-6) L’exposition au bruit et la consommation de médicaments ......................................... 170
II-3) EFFETS SUBJECTIFS DU BRUIT ............................................................................ 172
4- AFSSE – Impacts sanitaires du bruit – Etat des lieux, indicateurs bruit -santé – mai 2004