Le risque d'éboulement des Ruines de Séchilienne : quelles parades techniques ?

-

Documents
83 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'éboulement des Ruines de Séchilienne, dans la vallée de la Romanche à vingt kilomètres en amont de Grenoble, constitue une menace importante pour la sécurité des personnes et des biens. Le présent rapport définitif donne les conclusions des travaux de la mission, après échanges notamment avec des économistes, la Direction de la prévention des pollutions et des risques et la Direction des routes. La mission s'est attachée à proposer des critères d'aides à la décision immédiatement utilisables par les autorités qualifiées. Les rapporteurs émettent des propositions de parades techniques (études hydrauliques, construction d'un tunnel routier...).

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 mars 2005
Nombre de visites sur la page 21
Langue Français
Signaler un problème
L
En raison de son poids et afin de faciliter son téléchargement, le rapport a été découpé endeuxfichiers. Pour permettre la navigation entre les fichiers, utilisez la table des matières active (signets) à gauche de lécran.
CON
SEIL GENERAL DES PONTS ET CHAUSSEES
INSPECTION GENERALE ODE L'ENVIR NNEMENT IGE n° 04 / 007
Le risque d éboulement des Ruines de Séchilienne : Quelles parades techniques ?par Jean-Louis DURVILLE Philippe HUET Ingénieur Général des Ponts et Chaussées Ingénieur Général du Paul MADIER de CHAMPVERMEIL Michel BADRE Ingénieur Général des Ponts et Chaussées Ingénieur Général du membres du Conseil Général des Ponts et membres de lInspection Chaussées lEnvironnemen
GREF GREF Générale de t
RAPPORT DEFINITIF - MARS 2005
SOMMAIRE
RESUME ............................................................................................................................... 4INTRODUCTION ................................................................................................................... 61METHODE DE TRAVAIL .............................................................................................. 81.1................8.................imaled...noiss................................iondestravauxOgrnasita1.1.1................................................................s.reeuritéansde................éutLse...................8....1.1.28..........................................................................................osrepsenersennesréntco........L1.1.3Les visites de terrain...........................................................................................................91.1.4Les études particulières engagées et leurs résultats..............................................................91.1.5Le groupe dappui et dexpertise scientifique (GAES) ......................................................101.2La méthode danalyse des parades .........................................................................112DESCRIPTION DU PHENOMENE ET CARACTERISATION DES ALEAS................. 142.1Les aléas géologiques ..............................................................................................142.1.1siHcoaldeequritouisecdssnannia............te....................................................................142.1.2Description du phénomène géologique et de son évolution ...............................................152.1.3Caractérisation des aléas géologiques ...............................................................................162.2Les aléas hydrauliques ............................................................................................19
2.3 ...........................................................21Synthèse et définition des scénarios daléas3 24 ................................................................................LES ENJEUX ET LES RISQUES3.1Hiérarchisation des enjeux : sécurité des personnes ou enjeux matériels.............25
3.2irsieéctacmpjnEtuorxue26....................omonueiq................................................3.2.1................26................................................................serusemseL....isesàprdéj................3.2.2Les itinéraires de déviation existants.................................................................................273.2.3...29................................................................................................ueiq....éctomonLipmca3.3Les enjeux durbanisme..........................................................................................313.3.1........3...1................................................................oulementitedéb................lavsudAal3.3.2A lamont du site de léboulement ....................................................................................323.4Les enjeux industriels .............................................................................................32
3.5La perception du risque par les acteurs locaux .....................................................35
3.6Synthèse sur les enjeux au regard des aléas ...........................................................383.6.1Les enjeux humains..........................................................................................................383.6.2ejneseLnocoéux..esqumi................................................................................................9.34 42 ...................................................................................LES PARADES TECHNIQUES4.1Lederapas................nersonse..etun................................................................42......
4.1.1................................................................................reastn..lôéudvcgetronabLtaat........424.1.2Lintervention a posteriori par pompage ...........................................................................424.1.3Le tunnel sous Belledonne................................................................................................434.1.4Le tunnel mixte, hydraulique et routier .............................................................................434.2......................................44........mle:extmieadrapenU............ion.ettcpornedreol
4.3 ..............................................................................................44Les parades routières4.3.1Déviation à lair libre .......................................................................................................444.3.2Tunnel routier ..................................................................................................................454.4Les parades hydrauliques .......................................................................................464.4.1Les dispositifs de contention de londe de crue (casiers, digues) .......................................464.4.2Les galeries de vidange de fond de la retenue ...................................................................474.5Synthèse sur les parades : coût, délai et performances..........................................51
5 ...........................................LES COMPARAISONS AVEC D AUTRES SITUATIONS 54
5.1 ..........................54Séchilienne et les autres risques de lagglomération grenobloise
5.2risques déboulement menaçant dautres itinéraires ou dautresLe traitement de lieux habités ........................................................................................................................555.2.1La RN 90 (Tarentaise) et la RN 212 (Val dArly) .............................................................555.2.2La route daccès à Auron : La Clapière (Saint-Etienne-de-Tinée)......................................575.2.3à Zermatt : Randa (Valais suisse).........................................................................59Laccès 5.2.4................................om(Laol,ierdba.)eilatI........aVpl................................0.6....................5.3Le cas des crues rapides..........................................................................................62
5.4ossn............surlescomparai................................noCnoisulc................................266DE SOLUTIONS, ET DE DEMARCHE POUR L AVENIR................ 64PROPOSITIONS 6.1....................................64arpdes....esad................................................tratégieLess6.1.1 .........................65Des parades hydrauliques, pour assurer dabord la sécurité des personnes6.1.2Des parades routières justifiées dabord par leur rentabilité économique ...........................686.1.3Hiérarchisation des parades  solution de base et variantes ...............................................696.2.t..mene........geeuvrananctfi................................tîaMesirod......71........................6.2.1Intérêt à agir des différents acteurs ...................................................................................716.2.2 .........................................................................73Conséquences pour la maîtrise douvrage6.2.3Conséquences pour le financement ...................................................................................746.3Un outil permanent daide au débat public, et à la décision .................................76
6.4recommandations : études à entreprendre ................................................76Autres 6.4.1........tesi....................................................................67..............esiéuaqunilessedhcetutE6.4.2Etudes socioéconomiques liées au site ..............................................................................776.4.3Etudes et recherches méthodologiques, de portée générale................................................78CONCLUSION .................................................................................................................... 79
ANNEXES........................................................................................................................... 82
Annexe 1 : Lettre de mission ..............................................................................................82
Annexe2:Listedesplansetschémas................................................................................84
Annexe3:Schémaaltimétriquedusite.............................................................................85
Annexe 4 : Liste des principaux rapports et documents détudes consultés ....................86
Annexe 5 : Extrait de lavis du Groupe dappui et dexpertise scientifique (GAES).......88
Annexe 6 : Les aléas, les enjeux, les parades - tableaux de synthèse ................................92Annexe 6.1 Tableau de synthèse des aléas.....................................................................................92Annexe 6.2 Tableau de synthèse des enjeux ..................................................................................93Annexe 6.3 Tableau de synthèse des parades.................................................................................97
Annexe 7 : Méthode de comparaison de lefficacité des parades, au regard des aléas et des enjeux............................................................................................................................98
Annexe 8 : Note de calcul sur lapproche de la rentabilité des parades .........................101
Annexe9:Listedespersonnesrencontrées....................................................................108
Annexe 10 : Table des abréviations et sigles utilisés........................................................111
Résumé Léboulement des Ruines de Séchilienne, dans la vallée de la Romanche à vingt kilomètres en amont de Grenoble, constitue une menace importante pour la sécurité des personnes et des biens. Selon le volume de léboulement, la taille du barrage naturel instable qui en résulterait et les conditions de vidange du lac qui suivrait sa rupture, le nombre de victimes pourrait aller de quelques dizaines à quelques centaines ou plus, et les dégâts économiques se chiffrer en milliards deuros : outre la desserte de lOisans, sont en effet menacées les zones fortement urbanisées et industrialisées de Vizille, Jarrie, et Pont-de-Claix, et la ville de Grenoble en cas dévénement de grande ampleur. Les expertises géologiques, hydrauliques et socio-économiques disponibles en 2004 ou effectuées à loccasion de la mission ont permis de préciser les aléas et les enjeux. Le risque potentiel, croisement des aléas et des enjeux, apparaît comparable à celui des « crues rapides » du midi de la France pour léboulement de court terme (environ 3 millions de m3), considéré par les géologues comme probable dans les dix ans. Les éboulements dune dizaine à une vingtaine de millions de m3, considérés comme possibles à échéance dune à quelques décennies, provoqueraient des dommages humains et économiques considérables. Les dégâts seraient dans ce cas, certes, moins importants quen cas de rupture de barrage artificiel en amont dune agglomération importante, mais leur probabilité doccurrence apparaît comme nettement plus élevée à moyen terme. Le risque déboulement des Ruines de Séchilienne constitue donc un risque naturel majeur, justifiant une action déterminée des pouvoirs publics nationaux et locaux, dans le prolongement des mesures déjà prises (suivi permanent du site, et expropriation dhabitations directement menacées), et à la suite du plan daction en dix points mis en place par le préfet de lIsère en 2004. Le maintien du suivi permanent du site et le renforcement des plans dalerte et de mise en sécurité constituent les premières de ces mesures. Même si ces mesures ne figuraient pas dans son champ dinvestigation, la mission en rappelle limportance essentielle pour limiter les risques pour les vies humaines. La construction dune déviation routière dans le versant en rive gauche de la Romanche apparaît simposer, en particulier pour éviter une interruption longue de la desserte routière de l amont. La réalisation des dispositifs de contention en aval (« casiers hydrauliques », digues renforcées) destinés à atténuer ou contenir londe de crue résultant de la rupture du barrage dans lhypothèse de court terme et dans les hypothèses immédiatement supérieures, et celle dun dispositif préventif de vidange de la retenue, par une ou plusieurs galeries hydrauliques dans le versant rive gauche, constituent le moyen de limiter les risques pour les vies humaines à laval pour les éboulements moyens ou importants. Ce dispositif devrait être dimensionné pour permettre la mise en sécurité du site même pour des crues de temps de retour élevé qui interviendraient en même temps que léboulement. La mission préconise dentreprendre dès maintenant les études (certains points techniques restant à préciser), puis la réalisation des parades court terme. Dans létat actuel des expertises géologiques, la réalisation de la galerie est à entreprendre sans discontinuité après les études. Seul un nouvel avis des experts géologues, suite à des évolutions favorables du phénomène ou à des études validées
Quelles parades pour léboulement des Ruines de Séchilienne ? Rapport CGPC / IGE du 08 03 2005 Page 4
débouchant sur des conclusions plus optimistes garantissant une période de stabilité suffisante après lévénement court terme, pourrait conduire à en différer la réalisation. Ces mesures sont très importantes pour protéger les vies humaines. Leur rentabilité économique au regard de la protection des biens apparaît par ailleurs assurée, en raison des enjeux menacés. En revanche, la construction dun tunnel routier na pas le même caractère durgence, son utilité nétant avérée quà échéance de plusieurs décennies. La maîtrise douvrage et le financement de ces travaux (de lordre de 5 à 10 M pour les travaux de contention, 15et 77 M pour la galerieM pour la déviation routière hydraulique) nécessitent un accord entre lEtat, les collectivités territoriales et certains acteurs socio-économiques directement concernés. Une négociation devrait être engagée très rapidement sur ce sujet, à linitiative du préfet de lIsère. La mission a pu constater la forte sensibilité à ce risque des nombreux acteurs locaux, quelle a rencontrés. Par ailleurs, au-delà des décisions immédiates qui sont proposées, le caractère particulier de ce risque sétendant sur plusieurs décennies nécessite la poursuite continue dun débat public local de qualité sur l évolution des risques réels et le suivi des mesures à prendre. Cest pourquoi la mise à disposition dun outil permanent daide à la décision, à partir de tous les éléments disponibles sur les aléas, les enjeux et les parades, apparaît particulièrement justifiée à la mission, qui formule par ailleurs dautres propositions détude. Enfin, les travaux menés ont montré la nécessité de poursuivre avec la communauté scientifique et les acteurs socio-économiques la réflexion méthodologique sur lévaluation et le traitement préventif de tels risques naturels majeurs. _______________
Quelles parades pour léboulement des Ruines de Séchilienne ? Rapport CGPC / IGE du 08 03 2005 Page 5
IntroductionLe risque déboulement des Ruines de Séchilienne, dans lIsère, est connu de longue date et suivi avec une attention particulière de lEtat depuis 1985. Il affecte le versant sud du Mont Sec, en rive droite de la Romanche à une quinzaine de kilomètres en amont de Grenoble. Léboulement est susceptible de couper la Route Nationale 91 (Grenoble - Briançon par Bourg-dOisans et le Lautaret), située en fond de vallée, et surtout de barrer la vallée sur une hauteur importante. Leau de la Romanche saccumulant derrière ce barrage naturel créerait un lac, inondant un territoire plus ou moins étendu en amont. Mais le danger principal résulterait, dans ce cas, de la rupture inéluctable du barrage improvisé: londe de crue ainsi créée pourrait en effet inonder très rapidement, selon le volume de la retenue, le bourg de Vizille, les plates-formes chimiques de Jarrie et Pont-de-Claix, voire dans les hypothèses les plus défavorables, lagglomération de Grenoble. Ces aléas naturels déboulements géologiques et de crues préexistantes ou induites par léboulement peuvent mettre en danger la sécurité des personnes, les biens matériels ou les activités économiques à laval de Séchilienne, dans une zone densément peuplée et à forte activité industrielle entre Le-Péage-de-Vizille et Grenoble. A lamont, la coupure durable de la nationale entraînerait un préjudice économique grave pour les vallées de lOisans (économie touristique, trajets journaliers). A proximité immédiate, le village de Séchilienne pourrait être en partie inondé par la retenue naturelle créée. La vulnérabilité des zones menacées, à lamont et surtout à laval de Séchilienne, apparaît donc considérable. Mais face à cette vulnérabilité, lampleur réelle du risque dépend de la probabilité du scénario de constitution et de rupture dun lac important, fait générateur des dommages. Or cette probabilité est très difficile à apprécier. Elle fait dailleurs lobjet, depuis 1985, dévaluations diverses, même au sein de la communauté scientifique. Face à linquiétude légitime des populations directement concernées, qui peuvent difficilement admettre que tout ne soit pas fait pour les protéger contre un tel aléa même si sa probabilité était jugée faible, la multiplicité des études et rapports publiés sur la question depuis quinze ans ne conduit pas à une décision qui simpose. Premier garant de la sécurité publique, lEtat doit donc ici agir en situation de risque incertain, croisement dune vulnérabilité très élevée et dun fait générateur de dommages dont la probabilité est faible, mais mal connue1 . A proximité immédiate du site, il a pris les mesures nécessaires pour limiter le danger, notamment en expropriant et évacuant, au titre de la loi du 2 février 1995, le quartier dit de lIle-Falcon, directement menacé par le phénomène. La mise sous surveillance permanente du versant instable permet par ailleurs dinterrompre la circulation en cas de danger imminent et de déclencher les mesures dévacuation ou de protection immédiates jugées nécessaires. Cette surveillance du versant a aussi permis daméliorer la connaissance et la compréhension du phénomène. LEtat sest appuyé pour cela sur un groupe international dexperts, présidé par le professeur Panet. Les rapports successifs du groupe, et notamment le dernier daté de décembre 2003, donnent une description et une interprétationdes phénomènes géologiques en 1Cette situation se rencontre dans dautres domaines, tels que les risques industriels ou sanitaires, par exemple.
Quelles parades pour léboulement des Ruines de Séchilienne ? Rapport CGPC / IGE du 08 03 2005 Page 6