Le transport maritime dans l'océan indien : deux grandes compagnies, deux stratégies nouvelles.

-

Documents
5 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Deux grandes compagnies maritimes mondiales ont modifié récemment leurs lignes desservant l'ouest de l'océan Indien et notamment les îles Mascareignes. L'armement italo-suisse Mediterranean Shipping Compagny (MSC) a choisi une ligne directe Europe/Mascareignes/Australie/ Singapour/Europe et fait de Port-Louis sa plate-forme régionale de transbordement. Tandis que le Danois Maersk a privilégié un transbordement à Salalah (Oman) et l'utilisation du service SAMBA (South Africa, Middle East, Brazil, Argentina) pour desservir les autres ports de la région.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 123
Langue Français
Signaler un problème
ici et ailleurs Le transport maritime dans l’océan Indien Deux grandes compagnies, Deux grandes compagnies maritimes mondiales ont modifié récemment leurs lignes desservant l’ouest de l’océan Indien et notamment les îles Mascareignes. L’armement italosuisse Les auteurs Mediterranean Shipping Compagny (MSC) a choisi une ligne directe Claude LAGIER, ingénieur en Génie Europe/Mascareignes/Australie/ Singapour/Europe et fait de Maritime, prépare une thèse sous la PortLouis sa plateforme régionale de transbordement. Tandis que direction du Professeur François BART le Danois Maersk a privilégié un transbordement à Salalah (Oman) (Dysmet et université de Bordeaux III). Il a présenté le contenu de cet article et l’utilisation du service SAMBA (South Africa, Middle East, Brazil, au séminaire de l’Association Argentina) pour desservir les autres ports de la région. D’autres Internationale Villes et Ports (AIVP) qui s’est tenu au Port en novembre 2003.compagnies continuent à pratiquer la desserte directe traditionnelle. Bernard REMY dirige le laboratoire de cartographie appliquée et de traitement e transport maritime a subi de pro de l’image de l’Université de Laet de Maersk qui ont récemment adapté fondes mutations ces cinquante quLatre révolutions dans les systèmes derant la desserte directe des îles Masca Réunionou modifié leurs lignes et leurs dessertes (1) dernières années. On distingue dans l’océan Indien. Le premier préfé transport maritime : le conteneur inventé Lexique reignes au service par transbordement du  pour partie  par Malcom Mac Lean, second opérateur. Ces stratégies n’ont l’intermodalité (Ship to rail), le transbor EVP :Equivalent vingt pieds (28 m3 pourpas manqué de modifier voire de pertur dement (Ship to Ship) et finalement le 18,5 tonnes). ber l’activité portuaire, l’exemple des gigantisme avec l’arrivée de navires de ports de l’Afrique du Sud et des îles Feeder :Navires de petites tailles servant 15 000EVPles New Post Panamax Mascareignes est, à ce point de vue, très à la desserte des ports secondaires à partir (NPP). Ces révolutions ont induit de d’un port de transbordement, on évoquerévélateur. Ces mêmes ports, aidés par profonds changements dans l’océan alors le feedering. les autorités gouvernementales, ont cher Indien et ont amené les opérateurs mari ché à optimiser les services proposés. Hub :terme emprunté à la mécanique times à changer de stratégie. motocycliste (Hub and Spoke). Le Hub est un port de transbordement à partirDeux compagnies maritimes européen duquel on dessert les ports secondaires. nes se situant parmi les premières au(1) Asaf Ashar .The Fourth revolution and expan Utilisé également en aviation : Roissy estJournal of Commercesion options for the canals. niveau mondial ont été plus particulière un hub aéroportuaire.Ports America 2000. Philadelphie. 2000. ment sensibles aux révolutions en cours A. Ashar est professeur à l’Université de la Nou Gerber :Empiler ; mettre les uns sur lesdans le trafic maritime. Il s’agit de MSCvelle Orléans (UNO Ports & Waterways Institute). autres. Pour gagner de la place, les conteneurs vides sont empilés sur 3 voire 4 ou 5 hauteurs. LES LIGNES MSC Vessel Sharing Agreement :accord technicocommercial entre plusieursLigne régionale Dubaï Ligne EuropeAustralie armements sur une même ligne. Cet Service Capricorne accord peut être simple (achat d’espaces Service Safari Salalah cellulaires) ou plus complexe avec uneMSC Longoni ports majeurs mise en commun de navires.
Bibliographie Philippe CHALMIN  Cyclope 2004, les marches mondiaux  EconomicaParis 2004. L’Afrique: Continent pluriel. Trafics, Transports et structuration géographique (sous la direction du Professeur Bart) Sedes/Vuef/CNED  Paris 2003 Atlas de Maurice (sous la direction du Professeur Singaravelou) édité par l’Université de Bordeaux III  1997.
éconoDE LmA REUiNIOeN2e trimestre 2004 24
Mombasa
Longoni
Tamatave Port Réunio Durban
0 Conception : Claude LAGIER  Bernard REMY
3 000 km
Singapour
reemantle