Les finances publiques locales

-

Français
472 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La Cour présente pour la première fois un rapport public consacré aux finances locales. Ce rapport a vocation à être pérennisé selon un rythme annuel. Il est le fruit d'un travail commun à la Cour et aux chambres régionales des comptes et croise ainsi une approche transversale et une approche territoriale. Dans son rapport la Cour recommande notamment : de préciser les règles d'encadrement des finances locales et de décliner ces règles dans un pacte de gouvernance des finances locales élaboré au sein d'une instance de concertation associant les collectivités ; de mettre en oeuvre la baisse des dotations en 2015 selon une logique de péréquation ; d'ouvrir le chantier d'un compte financier unique et de réexaminer l'allocation des ressources fiscales entre catégories de collectivités.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 octobre 2013
Nombre de lectures 29
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo
Signaler un problème






LES FINANCES PUBLIQUES
LOCALES







Rapport public thématique

Cour des comptes
Les finances publiques locales – octobre 2013
13 rue Cambon 75100 PARIS CEDEX 01 - tel : 01 42 98 95 00 - www.ccomptes.fr
Sommaire


DÉLIBÉRÉ ......................................................................................... 9
INTRODUCTION ...........................................................................13
CHAPITRE I - L’ÉVOLUTION D’ENSEMBLE DES FINANCES
DES COLLECTIVITÉS LOCALES ................................................21
I - Les finances locales en 2012 ................................ 22
A - Les finances locales au regard de la trajectoire des finances
publiques .................................................................................................. 22
B - Les finances des collectivités territoriales et de leurs groupements en
2012 ......................................... 27
II - Les perspectives d’ensemble des finances locales .............................. 35
A - L’évolution attendue pour 2013 ......................................................... 36
B - Les évolutions prévisibles en 2014 et au-delà .................................... 42
C - Un dispositif de gouvernance insuffisant ............................................ 51
III - Éléments de comparaisons internationales : Allemagne, Italie,
Royaume-Uni ........................................................................................... 54
A - Un pouvoir fiscal et un recours à l’emprunt encadrés ........................ 55
B - Des budgets locaux sous surveillance ................................................. 56
C - Une consolidation comptable pour le seul Royaume-Uni 57
CHAPITRE II - L’ÉVOLUTION DES FINANCES LOCALES
PAR CATÉGORIE DE COLLECTIVITÉS ....................................61
I - Les finances des communes et des intercommunalités ........................ 62
A - Les finances communales ................................................................... 62
B - Les finances intercommunales ............................ 70


Cour des comptes
Les finances publiques locales – octobre 2013
13 rue Cambon 75100 PARIS CEDEX 01 - tel : 01 42 98 95 00 - www.ccomptes.fr4 COUR DES COMPTES
II - Les finances départementales ............................................................ 80
A - L’exécution en 2012 ............................................................................ 80
B - Les évolutions attendues pour 2013 ................... 88
C - Les évolutions prévisibles pour 2014 et au-delà ................................. 92
III - Les finances régionales ...................................................................... 94
A - L’exécution en 2012 ............ 94
B - Les évolutions attendues en 2013 ...................................................... 99
C - Les évolutions prévisibles pour 2014 et au-delà ............................... 101
CHAPITRE III - LA QUALITÉ ET LA FIABILITÉ DE
L’INFORMATION FINANCIÈRE LOCALE ............................. 105
I - La nécessité d’une mise en cohérence du cadre budgétaire et comptable
............................................................................................................... 106
A - Les enjeux de la fiabilité des comptes locaux ................................... 106
B - Une complexité réelle ....................................................................... 110
C - Les différents acteurs ........................................ 112
II - L’élaboration et la présentation des budgets : des améliorations à
apporter ................................................................................................. 117
A - Le calendrier budgétaire ................................... 117
B - La présentation du budget 120
C - Le contenu des budgets : la sincérité des prévisions de recettes et de
dépenses ................................................................................................ 123
III - Les comptes : une qualité à renforcer, des réformes à conduire ...... 126
A - L’élaboration des comptes de l’exercice ........................................... 126
B - Les opérations de bilan et le hors bilan ............ 134
C - Les évolutions en cours ..................................................................... 139
D - Les réformes de plus grande ampleur .............. 141
IV - Une centralisation nationale des budgets et des comptes perfectible
............................................................................................................... 145
A - La difficile centralisation des budgets et des comptes au niveau
national .................................................................................................. 146
B - Une amélioration souhaitable de l’information financière nationale
................................................ 146
CHAPITRE IV - LES PREMIERS EFFETS DE LA RÉFORME
DE LA FISCALITÉ LOCALE SUR LES FINANCES DES
COLLECTIVITÉS LOCALES ...................................................... 151
Cour des comptes
Les finances publiques locales – octobre 2013
13 rue Cambon 75100 PARIS CEDEX 01 - tel : 01 42 98 95 00 - www.ccomptes.frSOMMAIRE 5
I - Une réforme d’ampleur soumise à de fortes contraintes ................... 153
A - Une importante modification du panier de ressources des collectivités
locales..................................................................................................... 153
B - Une mise en œuvre étalée et peu visible pour les collectivités locales................................................................................ 158
II - Un effet différencié sur les ressources des collectivités locales ........ 165
A - La poursuite de la progression globale des ressources des collectivités
territoriales ............................ 166
B - Un effet différencié selon les catégories de collectivités et selon les
collectivités elles-mêmes ....................................................................... 179
CHAPITRE V - LES DÉPENSES DE PERSONNEL DES
COLLECTIVITÉS LOCALES ...................................................... 195
I - L’accroissement des dépenses de personnel et les difficultés de
l’analyse de ses causes ........................................................................... 196
A - Les dépenses de rémunération : le maintien d’une dynamique....... 199
B - Les effectifs : une stabilisation à confirmer ...................................... 205
C - Les outils de connaissance et d’analyse des dépenses de personnel,
instruments d’une gouvernance partagée ............................................. 209
II - Une nécessaire maîtrise des dépenses de personnel ........................ 216
A - Le cadre national de la politique de l’emploi public local ................. 217
B - Les leviers propres aux collectivités locales ...................................... 223
CHAPITRE VI - L’ACCÈS AU CRÉDIT DES COLLECTIVITÉS
LOCALES ...................................................................................... 249
I - L’évolution de l’offre de crédit .......................... 251
A - Un environnement redevenu favorable ........................................... 252
B - Un marché de crédit aux collectivités locales progressivement
solvabilisé et de nouveau attractif ......................................................... 253
C - Un recours de plus en plus important au marché obligataire .......... 260
D - Un recours au crédit à court terme encore difficile 264
II - Un nouveau contexte encore marqué par des incertitudes .............. 266
A - La recomposition de l’offre de financement..................................... 267
B - Les problèmes posés par les emprunts structurés ........................... 270
C - Un renforcement nécessaire de l’information financière ................. 284

Cour des comptes
Les finances publiques locales – octobre 2013
13 rue Cambon 75100 PARIS CEDEX 01 - tel : 01 42 98 95 00 - www.ccomptes.fr6 COUR DES COMPTES
III - Les perspectives pour 2013 et au-delà ............................................. 288
A - Une amélioration des conditions financières sur le marché 289
B - La satisfaction des besoins de 2013 et au-delà ................................. 292
CONCLUSION GÉNÉRALE ........................................................ 299
RÉCAPITULATIF DES ORIENTATIONS ET
RECOMMANDATIONS .............................................................. 303
ANNEXES ..................................................... 309
RÉPONSES DES ADMINISTRATIONS, DES COLLECTIVITÉS
ET DES ORGANISMES CONCERNÉS ..................................... 329
Cour des comptes
Les finances publiques locales – octobre 2013
13 rue Cambon 75100 PARIS CEDEX 01 - tel : 01 42 98 95 00 - www.ccomptes.fr
Les rapports publics de la Cour des comptes
- élaboration et publication -

La Cour publie, chaque année, un rapport public annuel et des
rapports publics thématiques.
Le présent rapport est un rapport public thématique.
Les rapports publics de la Cour s’appuient sur les contrôles et les
enquêtes conduits par la Cour des comptes ou les chambres régionales des
comptes et, pour certains, conjointement entre la Cour et les chambres
régionales ou entre les chambres. En tant que de besoin, il est fait appel au
concours d’experts extérieurs, et des consultations et des auditions sont
organisées pour bénéficier d’éclairages larges et variés.
Au sein de la Cour, ces travaux et leurs suites, notamment la
préparation des projets de texte destinés à un rapport public, sont réalisés par
l’une des sept chambres que comprend la Cour ou par une formation
associant plusieurs chambres.
Trois principes fondamentaux gouvernent l’organisation et l’activité
de la Cour des comptes, ainsi que des chambres régionales des comptes, et
donc aussi bien l’exécution de leurs contrôles et enquêtes que l’élaboration
des rapports publics : l’indépendance, la contradiction et la collégialité.
L’indépendance institutionnelle des juridictions financières et
statutaire de leurs membres garantit que les contrôles effectués et les
conclusions tirées le sont en toute liberté d’appréciation.
La contradiction implique que toutes les constatations et
appréciations ressortant d’un contrôle ou d’une enquête, de même que toutes
les observations et recommandations formulées ensuite, sont
systématiquement soumises aux responsables des administrations ou
organismes concernés ; elles ne peuvent être rendues définitives qu’après
prise en compte des réponses reçues et, s’il y a lieu, après audition des
responsables concernés.
La publication d’un rapport public est nécessairement précédée par la
communication du projet de texte que la Cour se propose de publier aux
ministres et aux responsables des organismes concernés, ainsi qu’aux autres
personnes morales ou physiques directement intéressées. Dans le rapport
publié, leurs réponses accompagnent toujours le texte de la Cour.
La collégialité intervient pour conclure les principales étapes des
procédures de contrôle et de publication.

Cour des comptes
Les finances publiques locales – octobre 2013
13 rue Cambon 75100 PARIS CEDEX 01 - tel : 01 42 98 95 00 - www.ccomptes.fr8 COUR DES COMPTES
Tout contrôle ou enquête est confié à un ou plusieurs rapporteurs.
Leur rapport d’instruction, comme leurs projets ultérieurs d’observations et
de recommandations, provisoires et définitives, sont examinés et délibérés de
façon collégiale, par une chambre ou une autre formation comprenant au
moins trois magistrats, dont l’un assure le rôle de contre-rapporteur, chargé
notamment de veiller à la qualité des contrôles. Il en va de même pour les
projets de rapport public.
Le contenu des projets de rapport public est défini, et leur élaboration
est suivie, par le comité du rapport public et des programmes, constitué du
premier président, du procureur général et des présidents de chambre de la
Cour, dont l’un exerce la fonction de rapporteur général.
Enfin, les projets de rapport public sont soumis, pour adoption, à la
chambre du conseil où siègent en formation plénière ou ordinaire, sous la
présidence du premier président et en présence du procureur général, les
présidents de chambre de la Cour, les conseillers maîtres et les conseillers
maîtres en service extraordinaire.
Ne prennent pas part aux délibérations des formations collégiales,
quelles qu’elles soient, les magistrats tenus de s’abstenir en raison des
fonctions qu’ils exercent ou ont exercées, ou pour tout autre motif
déontologique.
*
Les rapports publics de la Cour des comptes sont accessibles en ligne
sur le site internet de la Cour des comptes et des chambres régionales et
territoriales des comptes : www.ccomptes.fr. Ils sont diffusés par La
documentation Française.



Cour des comptes
Les finances publiques locales – octobre 2013
13 rue Cambon 75100 PARIS CEDEX 01 - tel : 01 42 98 95 00 - www.ccomptes.fr
Délibéré

La Cour des comptes, délibérant en chambre du conseil (formation
plénière), a adopté le présent rapport intitulé Les finances publiques
locales.
Le rapport a été arrêté au vu du projet communiqué au préalable
aux administrations, collectivités et organismes concernés et des réponses
adressées en retour à la Cour.
Les réponses sont publiées à la suite du rapport. Elles engagent la
seule responsabilité de leurs auteurs.

Ont participé au délibéré :
M. Migaud, Premier président, M. Bertrand,
Mme Froment-Meurice, MM. Durrleman, Levy, Lefas, Briet, Mme Ratte,
M. Vachia, présidents de chambre, MM. Pichon, Picq, Babusiaux,
Descheemaeker, Hespel, Bayle, présidents de chambre maintenus en
activité, MM. Rémond, Ganser, Cazanave, Mmes Bellon,
Levy-Rosenwald, MM. Pannier, Paul, Lebuy, Mme Pappalardo,
MM. Cazala, Frangialli, Andréani, Banquey, Mme Morell, MM. Perrot,
Louis Gautier, Braunstein, Mmes Françoise Saliou, Lamarque,
MM. Phéline, Barbé, Bertucci, Jean Gautier, Tournier, Mme Seyvet,
M. Vivet, Mme Moati, MM. Charpy, Sabbe, Pétel, Maistre,
Mme Malégat-Mély, MM. Martin, Ténier, Lair, Hayez, Mmes Trupin,
Froment-Védrine, M. Frentz, Mme Dos Reis, MM. de Gaulle, Uguen,
Prat, Mme Gadriot-Renard, MM. Baccou, Castex, Sépulchre, Arnauld
d’Andilly, Mousson, Mmes Bouygard, Vergnet, MM. Feller, Chouvet,
Clément, Le Mer, Mme de Kersauson, M. Rousselot, Mme Esparre,
MM. Monteils, Geoffroy, Glimet, Mme Latare, MM. Mourier des Gayets,
de la Guéronnière, Aulin, Vallernaud, Jamet, Mme Fontaine, M. Ecalle,
Mme Périn, M. Ortiz, Mme Bouzanne des Mazery, MM. Bouvard,
Basset, Fulachier, conseillers maîtres, MM. Schott, Klinger, Carpentier,
Blairon, Jouanneau, Sarrazin, conseillers maîtres en service
extraordinaire.


Cour des comptes
Les finances publiques locales – octobre 2013
13 rue Cambon 75100 PARIS CEDEX 01 - tel : 01 42 98 95 00 - www.ccomptes.fr10 COUR DES COMPTES
Ont été entendus :
- en sa présentation, M. Vachia, président de la formation
interjuridictions chargée des travaux sur lesquels le rapport est
fondé et de la préparation du projet de rapport ;
- en son rapport, M. Bertrand, rapporteur général, rapporteur du
projet devant la chambre du conseil, assisté de MM. Advielle,
président de chambre régionale des comptes, rapporteur général de
la formation interjuridictions chargée de préparer le rapport, Lion,
conseiller référendaire, Barbaste, premier conseiller de chambre
régionale des comptes, rapporteurs généraux adjoints de cette
même formation, de Mme Dokhélar, conseillère référendaire, et
M. Dugueperoux, président de section de chambre régionale des
comptes, rapporteurs de cette même formation, et de
M. Vallernaud, président de chambre régionale des comptes,
contre-rapporteur devant cette même formation ;
- en ses conclusions, sans avoir pris part au délibéré, M. Johanet,
procureur général, accompagné de M. Lefort, avocat général.

***
M. Gérard Terrien, secrétaire général, assurait le secrétariat de la
chambre du conseil.
Fait à la Cour, le 8 octobre 2013.

Cour des comptes
Les finances publiques locales – octobre 2013
13 rue Cambon 75100 PARIS CEDEX 01 - tel : 01 42 98 95 00 - www.ccomptes.fr