Les transports publics urbains : rapport au Président de la République suivi des réponses des administrations et des organismes intéressés
280 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Les transports publics urbains : rapport au Président de la République suivi des réponses des administrations et des organismes intéressés

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
280 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Alors que le législateur a fixé des objectifs jugés ambitieux à la politique des transports urbains, en raison des enjeux sociaux, urbains et environnementaux qui y sont liés, la Cour des comptes constate que ces objectifs sont loin d'être atteints : l'offre de transport, si elle s'est modernisée, notamment par le développement des transports en commun en site propre, a progressé de façon limitée et la fréquentation stagne. La part des transports publics de voyageurs dans le total des déplacements au sein des aires urbaines continue de baisser. Dans le même temps, le coût de ces transports collectifs augmente et le déséquilibre structurel de son financement s'accroît. Le présent rapport a pour objet d'identifier les conditions qui permettraient aux pouvoirs publics nationaux et locaux de mieux assurer la réalisation des objectifs fixés par le législateur : garantir la cohérence de la politique des transports urbains et en améliorer l'efficience ; promouvoir les mesures qui doivent accompagner cette politique dès lors qu'il apparaît que l'augmentation de l'offre de transports collectifs ne permettra pas à elle seule d'atteindre les objectifs fixés par la loi en termes de diminution du trafic automobile et de réduction de la pollution atmosphérique ; mieux maîtriser l'évolution des coûts induits pour les budgets locaux et celui de l'Etat et envisager les modalités propres à assurer un financement équilibré et durable de cette politique.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 avril 2005
Nombre de lectures 11
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

COUR DES COMPTES
_____________
Les transports publics urbains
_____________
RAPPORT AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
SUIVI DES RÉPONSES DES ADMINISTRATIONS
ET DES ORGANISMES INTÉRESSÉS
AVRIL 2005 3
Sommaire
Pages
Délibéré…………….………………………………………………. 5
Introduction……………………………………………………… 7
Première partie - Vers une organisation et une planification des 11
déplacements urbains plus cohérentes............................................
Chapitre I - Les autorités organisatrices de transports urbains.. 13
I – L’extension des périmètres de transports urbains et le
regroupement des compétences (hors Île-de-France)............. 14
II – La réforme de l’autorité organisatrice des transports
urbains d’Île-de-France…………………………………….. 22
Chapitre II - La planification des déplacements urbains……….. 29
I – Hors Île-de-France, la généralisation et le renforcement
des plans de déplacements urbains (PDU)………………… 31
II – La planification des transports urbains en Île-de-
France……………………………………………………… 47
Deuxième partie - Vers une offre des transports publics et une
gestion des services plus efficaces………………………………… 55
Chapitre III - Le développement de l’offre…………………….... 57
I – Le développement des transports en commun en site
57propre………
II – La politique d’investissement en Île-de-France………… 78
Chapitre IV - La gestion des services et ses résultats hors Île-de-
France………………………………………………………………. 87
I – La performance des réseaux………………………….. 87
II – Le contrôle de l’exécution du service par les autorités
organisatrices………………………………………………. 97
III – L’économie des contrats d’exploitation des services de
103 transports urbains……………………………………......... 4 COUR DES COMPTES
Pages
Chapitre V - La gestion des transports urbains
en Île-de-France………………………………………………. 115
I – Le système d’informations économiques et financières… 115
II – La réforme du mode de financement des opérateurs…… 117
III – La croissance des coûts d’exploitation et le
déséquilibre financier du STIF……………………............. 127
IV – Les relations entre l’autorité organisatrice et les
opérateurs de transports……………………………………. 132
Troisième partie – Vers un financement équilibré et durable
des transports urbains…………................................................... 139
Chapitre VI - La structure et les politiques de financement des
transports urbains…………………………………………………. 141
I – La structure de financement des transports urbains….. 142
II – Les politiques tarifaires……………………………… 144
III – La mobilisation du versement de transport…………. 150
IV – Les contributions publiques………………………… 157
Chapitre VII - Les perspectives d’évolution du financement des
159 transports urbains……………………………………………….…
I – La croissance des recettes tarifaires…………………. 160
II – La réforme du versement de transport……………… 162
III – Les nouvelles sources de financement envisageables 170
Conclusion…………………………………………………………. 179
Annexe – Principaux textes concernant les transports urbains… 181
Réponses des administrations et des organismes intéressés 183 5
DÉLIBÉRÉ
La Cour des comptes publie, sous la forme d’un fascicule séparé,
un rapport concernant les transports publics urbains.
Conformément aux dispositions législatives et réglementaires du
code des juridictions financières, la Cour des comptes, délibérant en
chambre du conseil, a adopté le présent rapport public.
Ce texte a été arrêté au vu du projet qui avait été communiqué au
préalable, en totalité ou par extraits, aux administrations et organismes
concernés, et après qu’il a été tenu compte, quand il y avait lieu, des
réponses fournies par ceux-ci. En application des dispositions précitées,
ces réponses sont publiées ; elles engagent la seule responsabilité de leurs
auteurs.
Etaient présents : M. Séguin, premier président, MM. Delafosse,
Fragonard, Cieutat, Carrez, Bénard, Pichon, Picq, présidents de chambre,
MM. Berger, Ménasseyre, présidents de chambre maintenus en activité, Chartier, Capdeboscq, Murret-Labarthe, Sallois, Bonacossa, Billaud,
Berthet, de Mourgues, Malingre, Paugam, Mayaud, Hespel, Houri, Richard,
Devaux, Descheemaeker, Bayle, Bouquet, Rémond, Mme Boutin,
MM. Chabrol, X-H Martin, Monier, Schneider, Mme Cornette, MM. Beaud
de Brive, Cardon, Thérond, Mmes Froment-Meurice, Bellon, MM. Moreau,
Freches, Ritz, Duchadeuil, Moulin, Steyer, Lesouhaitier, Lefas, Gauron,
Andréani, Lafaure, Mme Fradin, MM. Brochier, Levy, Auger, Mmes Saliou,
Dayries, MM. Phéline, Coudreau, Gautier Jean, Mme Darragon, M. Vivet,
Mme Moati, MM. Cossin, Diricq, Lefebvre, Sabbe, conseillers maîtres,
MM. Audouin, Gleizes, Lemasson, Cultiaux, conseillers maîtres en service
extraordinaire, Mme Bazy-Malaurie, conseiller maître, rapporteur général.
Etait présente et a participé aux débats : Mme Gisserot, procureur
général de la République, assistée de M. Frentz, avocat général et de
M. Van Herzele, chargé de mission.
Madame Démier, secrétaire générale, assurait le secrétariat de la
chambre du conseil.
Fait à la Cour, le 12 avril 2005.
Introduction
Les évolutions législatives de ces dernières années conduisent à
une approche de plus en plus globale des politiques menées dans le
domaine des déplacements urbains. Le législateur a fixé des objectifs
ambitieux à la politique des transports urbains, en raison des enjeux
sociaux, urbains et environnementaux qui y sont liés. L'Etat a
simultanément amplifié dans les années quatre-vingt-dix, avant de le
réformer en 2004, son dispositif de subventions au développement et à la
modernisation des transports urbains hors Île-de-France, notamment pour
la création de transports en commun en site propre. Le cadre juridique et
financier d'organisation et d'exploitation a parallèlement évolué,
renforçant le rôle des autorités organisatrices de transports, développant
l'intercommunalité en province et réformant le syndicat des transports
parisiens.
Le secteur, longtemps marqué par des monopoles d'exploitation
publics et privés, a connu une restructuration rapide qui a contribué à
modifier les conditions de la concurrence entre opérateurs. Ces conditions
pourraient de nouveau être modifiées par un projet de règlement
européen, en cours de discussion au sein de l'Union européenne.
L'offre de transports urbains s’est améliorée de manière
significative. Mais son coût a parallèlement augmenté pour devenir
aujourd’hui s

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents