LGV Sud Europe Atlantique - Perspectives de financement de la ligne à grande vitesse entre Tours et Bordeaux

-

Documents
64 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce rapport sur le projet de ligne à grande vitesse entre Tours et Bordeaux s'organise en cinq parties : la première présente l'état du projet, ses coûts d'investissement et les perspectives de phasage. La seconde est consacrée à l'examen du bilan pour les opérateurs ferroviaires, des investissements prévus, des marges d'évolutions possibles des recettes et à l'évaluation de la capacité contributive qui en résulte pour le projet. La troisième examine l'approche et les simulations effectuées par RFF de ses capacités d'autofinancement, en fonction de ses charges générales, et des hypothèses de tarifications envisagées. La quatrième partie présente les principaux résultats et enseignements tirés des contributions d'experts dans une logique de financement de projet à long terme. La cinquième partie présente une évaluation d'ensemble de ces travaux, des orientations qui méritent d'être approfondies et les perspectives qui peuvent en résulter pour le financement de ce projet et les partenaires publics que sont l'Etat et les collectivités locales.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 novembre 2003
Nombre de visites sur la page 24
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
CONSEIL GÉNÉRAL DES PONTS ET CHAUSSÉES
Rapport n° 2002- 0269-01
LGV Sud Europe Atlantique Perspectives de financement de la ligne nouvelle à grande vitesse entre Tours et Bordeaux
établi par
Dominique BECKER, ingénieur général des Ponts et Chaussées
avec le concours de
Michel BARBIER, ingénieur général des Ponts et Chaussées
Destinataire
Laurent QUÉLIN, ingénieur des Ponts et Chaussées
Le Secrétaire d’Etat aux transports et à la mer
2