O&B L

O&B L'agaptualité n°13 - Juin 2014

Documents
5 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Juin 2014 nº 13 Dans cette édition : la sécurité ! ÉditoLa sécurité, un droit mais aussi un devoir pour tous Par Nora, Coordinatrice Qualité a sécurité est une notion à laquelle nous attachons tous de l’importance. Elle touche à notre santé, à notre vie. Cependant, l’approche vis-à-vis de Lcette sécurité n’est pas la même pour tous. Certains y voient une valeur fondamentale, une méthodologie de travail, un objectif et d’autres encore peuvent la considérer comme une contrainte. Chez agap2, nous considérons que travailler dans un environnement sécurisé est un droit et que respec- ter les règles de sécurité du site sur lequel nous travaillons est un devoir. La sécurité n’est pas à prendre en compte uniquement lors d’interventions sur des projets à risques et ne se limite pas à porter un casque sur un chantier. Connaissez-vous la procédure à suivre en cas d’évacuation de votre bâtiment ? Etes-vous correctement installé à votre poste de travail ? Qui sont les SST formés autour de vous ? Ce sont autant de questions à se poser dans un environnement de travail quotidien. Chez agap2, nous sommes sensibles à la sécurité et c’est une de nos priorités. C’est pourquoi de nombreuses actions ont été mises en place pour encourager et favoriser cette démarche : informations, formations, fourniture d’EPI, visites médicales, élaboration et difusion des Plans De Préven- tion, interventions du CHSCT, certifcation MASE dans certaines agences, etc.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 25 juillet 2014
Nombre de visites sur la page 3 788
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Dans cette édition :la sécurité !
13 Juin 2014 nº
Édito La sécurité, un droit mais aussi un devoir pour tous Par Nora, Coordinatrice Qualité a sécurité est une notion à laquelle nous attachons tous de l’importance. Elle touche à notre santé, à notre vie. Cependant, l’approche vis-à-vis de L cette sécurité n’est pas la même pour tous. Certains y voient une valeur fondamentale, une méthodologie de travail, un objectif et d’autres encorepeuvent la considérer comme une contrainte. Chezagap2, nous considérons que travailler dans un environnement sécurisé est un droit et que respec-ter les règles de sécurité du site sur lequel nous travaillons est un devoir. La sécurité n’est pas à prendre en compte uniquement lors d’interventions sur des projets à risques et ne se limite pas à porter un casque sur un chantier. Connaissez-vous la procédure à suivre en cas d’évacuation de votre bâtiment ? Etes-vous correctement installé à votre poste de travail ? Qui sont les SST formés autour de vous ? Ce sont autant de questions à se poser dans un environnement de travail quotidien. Chezagap2, nous sommes sensibles à la sécurité et c’est une de nos priorités. C’est pourquoi de nombreuses actions ont été mises en place pour encourager et favoriser cette démarche : informations, formations, fourniture d’EPI, visites médicales, élaboration et diffusion des Plans De Préven-tion, interventions du CHSCT, certification MASE dans certaines agences, etc. Une politique Santé Sécurité Environnement est affichée dans toutes les agences ainsi qu’une charte pour la prévention du risque routier. La sécurité au sein d’agap2rôle de certains agapiens seulement, elle doit être assurée par tous et pour tous. Ainsi, les agapiens ne doiventn’est pas le pas hésiter à transmettre leurs remarques s’ils observent des manquements ou des dysfonctionnements sécurité, que ce soit dans les agences ou chez nos partenaires industriels, pour se protéger soi-même, mais aussi protéger les autres ! A nous d’être vigilants et de collaborer tous ensemble pour maintenir notre sécurité. Albert Einstein disait « L’homme et sa sécurité doivent constituer la première préoccupation de toute aventure technologique », à nous de considérer l’homme et la sécurité au centre de nos activités.
Aperçu L’importance des plans de prévention (PDP) Par Nicolas, Chargé de projetagap2Innovation orsqu’un agapien intervient sur un nouveau site client, il intervient dans un environnement inconnu où plusieurs activités peuvent inter-L férer (agap2, client et éventuellement sous-traitants/prestataires du client). C’est pourquoi il est important, dès le début du projet, d’iden-tifier et d’analyser les risques auxquels chaque agapien pourrait être exposé dans ce nouvel environnement de travail. Pour cela, le client (entreprise utilisatrice) doit organiser une inspection commune des lieux d’intervention avecagap2(aussi appelée entre-prise extérieure) pour identifier les risques et mettre en place des mesures de prévention. Le plan de prévention en application du Décret n°92-158 du 20 février 1992 (appelé communément «Décret 92»), est le document résultant de cette inspection. Il décrit les risques et définit les mesures de prévention et de protection à prendre par chaque entreprise. Il permet également de préciser la nature de la prestation, la liste du (ou des) intervenant(s)agap2, les contacts sécurité des deux entreprises, les procédures en vigueur dans l’entreprise utilisatrice et les consignes à suivre en cas d’urgence. Le plan de prévention doit être porté à la connaissance de tous les agapiens concernés par la prestation. Ils sont ainsi informés des risques et sont tenus de respecter les mesures définies dans ce document.
1
2
Le mot du Président Etre un acteur dans la maîtrise des risques Par Patrice, Président ans nos domaines d’activités, nous sommes de plus en plus confrontés aux risques globaux, environnementaux et industriels. Nous D avons le devoir d’appréhender l’ensemble de ces risques dans les secteurs de nos interventions : nucléaire (radioprotection, sûreté…), ferroviaire (sûreté de fonctionnement...), infrastructures… La sécurité repose aussi bien sur une vigilance permanente de tout un chacun que sur l’organisation de nos entreprises. Nous devons préserver l’environnement, les hommes, l’outil industriel (machines-outils, entrepôts...). En effet, la sécurité industrielle, ainsi que la prise en compte des risques, sont devenues des axes stratégiques de nos politiques industrielles et d’innovation. N’oublions pas non plus les risques liés aux systèmes d’information. Les entreprises sont de plus en plus dépendantes de l’outil informatique et sont confrontées à des menaces venant de l’extérieur. La France, avec l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information), ainsi que la majorité des pays industrialisés, sont parties prenantes de ce nouvel enjeu et veulent garantir et renforcer la cyber-sécurité de nos infrastructures vitales et des Etats. agap2est, par sa taille, sa notoriété et ses compétences transverses, un acteur important de ce domaine. Nous travaillons sur l’ensemble de la chaîne liée aux risques : tests de validations, conception sûre, sécurité globale, sans oublier les risques en sécurité informatique qui sont traités par une de nos filiales, spécialisée dans les systèmes d’information. Nous sommes conscients que le risque zéro n’existe pas. Nous devons donc sans cesse innover et rechercher l’excellence, prendre en compte les erreurs humaines qui sont la cause de nombreux incidents et accidents. Il est donc important d’anticiper, de détecter, d’alerter, d’agir, d’accroître nos capacités scientifiques et techniques industrielles et humaines, de nous adapter et de nous renforcer en permanence. Dans nos projets, nous ne reléguons pas le risque au second plan : la gestion des risques fait partie intégrante de notre quotidien. C’est pourquoiagap2investit notamment pour ses équipes, par le biais de la formation. Nous nous devons d’être un acteur permanent, actuel et futur dans la maîtrise des risques. Je sais qu’un grand nombre de consultants est partie prenante dans ce domaine. Ils contribuent d’une façon importante à la notoriété et au savoir-faire de notre entreprise et je les en remercie.
Zoom L’importance de la sécurité Par Borys, Chargé de Projet et Hélène, Chargée de Marketing (Lyon)
écurité bancaire, sécu-S rité alimentaire, sécurité informatique, sécurité routière, sécurité sociale et bien d’autres, le label sécurité est présent dans notre quotidien, que l’on en soit conscient ou non, qu’on le veuille ou non. La sécurité implique un règle-ment à suivre, des normes à res-pecter pour tous. Dès lors, peut-on parler d’une contrainte, d’une nécessité ? Est-ce facultatif, obligatoire, peut-on s’en passer ? La sécurité, c’est aussi un moyen qui nous permet de vivre en communauté ; il existe des règles plus ou moins contraignantes qui visent à faire cohabiter les hommes entre eux. La sécurité est donc pour nous un élément incontournable de notre quo-tidien. D’un point de vue individuel, bien que nous naissions avec l’instinct de survie, il peut s’avérer difficile d’exprimer ce comportement implicite dans un environnement nouveau ou non maîtrisé. C’est pourquoi nous sommes convaincus que la sécurité est l’affaire de tous et de chacun, car la vie n’a pas de prix. «Je prends soin de moi et de mes proches et ce n’est d’ailleurs pas compliqué.» Finalement, ce n’est peut-être pas un hasard si «sécurité» sonne comme «nécessité», «responsabilité», «sûreté» et «sérénité» !
Nos projets La sécurité incendie intégrée à chaque étape d’un projet de modernisation d’une installation électrique Par Jean-Christophe, Ingénieur Consultant (Strasbourg) our le compte d’un groupe industriel leader sur le mar-P ché de la production d’aluminium, je suis en charge d’améliorer la sécurité des installations afin de protéger les biens et les personnes. J’apporte mon expertise sécu-rité sur différents besoins du site (foudre et incendie), et je participe également à un projet de rénovation des ins-tallations électriques d’une machine de cisaillage à flux continu. La portée de ma mission est claire et ambitieuse : appor-ter une solution de sécurité incendie adaptée à chaque stade du projet, intermédiaire et final. Le projet est plani-fié sur 10 mois. A terme, il s’agira de réceptionner une installation dotée d’un système complet de détection précoce et d’extinc-tion automatique par gaz inerte. Ce système est lié à une gestion graduelle d’asservissements et de mises en sécurité machine : commande d’arrêt automate, arrêt d’urgence, fermeture de clapets sur gaine de ventila-tion, etc. Les risques liés à l’exploitation de l’installation et leur criticité sont analysés à chaque étape du projet : conception d’un nouveau local, installation provisoire d’armoires électriques, déplacement d’installations, etc. Les réponses sont définies après concertation d’un groupe de travail pluridisciplinaire (automatisme, maintenance, génie civil…). Enfin, la conformité est actée par l’assureur.
Welcome to agap2 Par Clément, Ingénieur Consultant Etudes (Bruxelles)
mois d’intégration chezagap2et déjà 2 projets intéres-8 sants, riches en expérience. Premier projet chez TECHNORD, un ensemblier du génie électrique de 350 collaborateurs. Le client final était un fabriquant de moteur de recherche, mondialement connu. Pour ce projet, l’objectif était de suivre les études et l’avan-cement sur site de la mise en place d’une redondance élec-trique pour l’alimentation des serveurs. Puis, projet suivant chez VERDON, un spécialiste du piping de 250 collabora-teurs, toujours pour le même client final mais sur le site de construction d’un nouveau data center et non des moindres : 1000 personnes par jour sont sur ce site ! Là j’ai pu découvrir un nouveau domaine : la partie HVAC et fuel, en supervi-sant l’installation des parties électriques des systèmes de climatisation et de gestion du fuel qui alimentent d’im-portants générateurs de secours. Ainsi en seulement 8 mois, j’ai pu vivre 2 projets significatifs où j’ai fait de belles découvertes ! Ce qui m’a surtout marqué dans chaque projet, c’est la disponibilité des managers, présents du début à la fin ! Ils sont toujours à l’écoute, ce qui est très rassurant, on sait que l’on peut se concentrer totalement sur les projets. Et avant même qu’un projet se termine, les managers ont déjà plusieurs pistes pour le futur. Finalement, en 8 mois chezagap2, ce qui m’a le plus surpri c’est l’implication de chacun, et ce dès le début. Je sais que travail se fait en toute confiance !
Electricité
Emmanuel - sur le bateau FDS de Saipem au large du Brésil.
3
4
Nos initiatives
La charte sur les risques routiers Par Thibault, Juriste
ans le cadre de l’obtention de la certification MASE par D notre établissement lyonnais, nous avons réalisé un au-dit sur les risques routiers au sein de la société. Il s’avère que nos consultants et managers sont amenés régulièrement et même quotidiennement pour certains à utiliser un véhicule. Les conditions d’utilisation des véhicules et les comporte-ments de chacun peuvent s’améliorer … doivent s’amélio-rer ! C’est pourquoi nous avons décidé de rédiger une charte sur les risques routiers. L’objectif : réduire les risques d’acci-dents au sein de la société et améliorer la qualité de vie de l’ensemble des salariés. Grâce à cette charte, chacun pourra prendre connaissance des bonnes pratiques à mettre en œuvre, des engagements communs pris par la direction d’agap2mais aussi des enga-gements des employés. Cette charte, validée par les institutions représentatives du personnel, notamment le CHSCT sera accessible à tous. Elle sera envoyée par courrier et affichée dans nos locaux.
SECURITE ROUTIERE : TOUS RESPONSABLES !
Le saviez-vous ?
- Tous les EPI (Equipements de Protection Individuelle) et leur em-ballage doivent posséder de manière indélébile le marquage CE (conformité de la Communauté Européenne). - Les EPI ont une date de péremption : de 3 à 5 ans pour les casques et de 1 à 3 ans pour le matériel respiratoire – veillez à bien vérifier les dates. - Les EPI protégeant des risques de chute sont strictement person-nels et doivent être contrôlés chaque année par un organisme agréé. De plus, il faut être habilité par un organisme spécialisé pour pouvoir les porter. - En cas de chute,il est obligatoire dejeter sans délai les EPI impliqués dans l’incident (harnais de sécurité, mousquetons, cordes…).
agap2 s’installe aux Pays-Bas ! Par André, Membre du Comité de Direction
Minute CHSCT
LeCHSCT(ComitéHygièneSécurité etConditions deTravail) est une institution représentative du personnel d’agap2com-posée en partie par des salariés élus. Le CHSCT a pour mission de contribuer à la protection de la santé et de la sécurité des salariés ainsi qu’à l’amélioration des conditions de travail. Les membres duCHSCTd’agap2sont à votre écoute. N’hésitez pas à les solliciter (anonymement si besoin) pour toutes situa-tions à risque ou pour toutes suggestions :chsct.paris@agap2.fr ouchsct.lyon@agap2.fr.
a présence d’agap2aux Pays-Bas est issue d’une vraie volonté de croissance du L groupe à l’étranger. Notre vision est de valoriser la mobilité de nos équipes et de nos experts en Europe en promouvant les activités de nos centres de compétences. Cette activité regroupe déjà une quinzaine de personnes (management, équipes techniques et RH) et atteindra 1,5M€ de CA en 2014 avec une forte croissance attendue dans les années à venir. Le marché hollandais nous paraît être opportun, tant pour sa capacité d’investissement que pour son ouverture aux nouveaux défis technologiques. De réelles opportunités sont à saisir pouragap2!
26 C’est le nombre de consultants qui, depuis 2008 sont équipés d’un dosimètre* Un dosimètre est un instrument qui mesure la dose radioactive ou l’équivalent de dose reçu par une personne exposée à un rayonnement ionisant.
Ça s’est passé à … Lyon !
13 Juin 2014 nº
Workshop Hydraulique : que savez-vous sur cette énergie ? Par Hélène, Chargée de Marketing (Lyon) e jeudi 27 mars dernier avait lieu le premier workshopagap2Lyon de l’année. Le thème ? L’énergie hydraulique : la plus importante source L d’énergie renouvelable au monde ! Rendez-vous à « La Pause du Jet d’eau » à Lyon 8ème, le lieu idéal pour ce workshop Hydrau ! C’est dans une ambiance chaleureuse et conviviale, que nous sommes reçus par Victoriane, ancienne Chargée de Recrutement à Lyon. Toutes les conditions sont réunies pour débuter la présentation. Franck, consultantagap2au CIH (Centre d’Ingénierie Hydraulique) d’EDF nous explique avec beaucoup de pédagogie le fonctionnement et les enjeux de cette énergie. Connaissez-vous la date de construction du premier barrage ? Le plus ancien barrage connu a été bâti près de Jawa en Jordanie, vers la fin du 4e millénaire avant J-C ! Si comme moi, l’énergie hydraulique vous parle peu, ce workshop a été une très belle occasion d’en savoir plus, de découvrir le secteur ou d’approfondir ses connaissances. Sans entrer dans les détails et l’aspect très technique, Franck a su retenir toute notre attention en nous faisant 3 partager son expérience et ses connaissances. 40 milliards de mc’est la capacité de stockage du plus grand barrage au monde, ça ne vous parle pas ? Imaginez alors la quantité d’eau de 200 milliards de baignoires ! Chacun a été marqué par une information, comme en témoigne Alexis, consultant Ingénieur Géotechnicien :« Ce qui m’a le plus marqué, c’est le fait qu’un barrage construit au 1er siècle soit toujours actif de nos jours ! »Quant à Charlotte, Chargée de Recrutement,« j’ai réalisé qu’énergie renouvelable n’était pas forcément synonyme de soleil (panneaux solaires) et de vent (éoliennes) ». Merci Franck pour ce workshop très enrichissant !
Ca s’est passé à … Paris !
La crème de la crème au Kremlin Par Victor, Ingénieur Consultant (Paris) ne ambiance russe, du rouge, de la vodka,et toutes sortes de U breuvages étranges, diversifiés et inconnus mais surtout fédé-rateurs. Les cocktails ont du génie (plus très chimique le génie pour une fois). Ingénieurs d’Affaires, Consultants, anciens et nouveaux agapiens ... On discute, on se détend hors du travail, on prend son temps. Ambiance soviet donc, pour un soir, afin de faire plus ample connaissance. Hors « boulot » c’est agréable de se découvrir et de partager avec ses collè-gues. On se rassemble, on s’enri-chit, on échange sur nos projets divers et variés. L’ambiance est bonne et conviviale. Pour un ins-tant, le temps d’une soirée, nous avons pu nous retrouver dans un autre contexte. A quand le pro-chain last ? =)
Na Zdarovye !
Ça s’est passé à … Bâle !
agap2 Suisse fête ses 5 ans ! Par Elise, Responsable Communication et Responsable Administrative Adjointe (Bâle)
ous étions 2… aujourd’hui nous sommes 90 ! Je le prononce bien évi-N dement à la suisse (« nonante »)J! L’histoire des 5 ans de croissance d’agap2Suisse ! Je me souviens encore de ce 1er avril 2009 où je travaillais à même le sol, un télé-phone à l’oreille pour commander du matériel de bureau, résoudre les problèmes du mobilier coincé à la douane et ouvrir un compte sur notre site de recrutement jobup.ch ! Que de beaux souvenirs ! 5 ans ça passe très vite, notre équipe grandit de jour en jour avec de magnifiques projets à la clé !agap2Basel est avant tout proche de ses équipes, conviviale, multilingue, pleine d’ambition et de perspec-tives d’avenir ! Et c’est bien dans cette ambiance et cet état d’esprit que plus de 50 agapiens se sont réunis le 27 mars dernier dans nos locaux du centre de Bâle où un buffet leur était proposé. Pour l’occasion, l’open-space avait même été décoré de ballons aux couleurs d’agap2, gonflés avec moti-vation par Margaux, Zoé et Roger ! Nous avons été gâtés par un beau gâteau d’anniversaire pour rappeler ces 5 merveil-leuses années écoulées. Un atelier photo a également animé notre soirée… un fond noir, des déguisements et un cadre que nous avons réalisé pour rendre nos photos drôles et conviviales. J’en profite d’ailleurs pour remercier tous les participants qui s’en sont donnés à cœur joie ! Nous allons réutiliser ces photos pour décorer nos locaux à l’image de cette magnifique soirée. Merci à tous !