Pratiques éducatives et modes de socialisation en matière de santé : une étude auprès des adolescents et des adultes qui interviennent dans leur éducation
178 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Pratiques éducatives et modes de socialisation en matière de santé : une étude auprès des adolescents et des adultes qui interviennent dans leur éducation

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
178 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cette recherche apporte des éléments sur les comportements des adolescents en matière de santé et sur les relations qu'ils entretiennent avec les adultes qui interviennent dans leur éducation, parents et enseignants. L'étude s'appuie sur une enquête réalisée dans deux collèges.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 décembre 1996
Nombre de lectures 9
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

PRATIQUES EDUCATIVES ET
MODES DE SOCIALISATION EN
MATIERE DE SANTE
Une étude auprès des adolescents et des
adultes qui interviennent dans leur éducation
Laura Cardia-Vonèche et Benoit Bastard
Avec la collaboration de Béatrice Delanoy, Gwenaëlle Jacot-
Guillarmod, Marie-Annick Mazoyer, et Stefano Spinelli
Recherche réalisée pour le Ministère de l’Education nationale
(Direction de l’évaluation et de la prospective) et la MIRE
Centre national de la recherche scientifique
Centre de sociologie des organisations
19, rue Amélie, 75007 Paris
1996
La documentation Française : Pratiques éducatives et modes de socialisation en matière de santéREMERCIEMENTS
Cette étude n’aurait pas pu avoir lieu sans le concours des
adolescents et des adolescentes auxquels elle s’adressait, de
leur parents, ainsi que des enseignants et des personnels des
deux collèges qui nous ont chaleureusement accueillis. Que
chacun trouve ici l’expression de notre gratitude. Nos
remerciements vont plus spécialement aux chefs
d’établissement qui ont bien voulu soutenir notre travail et
nous ouvrir les portes nécessaires pour pouvoir le réaliser.
La documentation Française : Pratiques éducatives et modes de socialisation en matière de santéSOMMAIRE
Introduction 6
Chapitre 1 9
La prise en charge de la santé dans la famille
I - La famille comme cible et comme vecteur des
préoccupations de santé
les préoccupations de santé etII - Une tension normative entre
les impératifs du fonctionnement familial
III - Les préoccupations de santé comme expression du
fonctionnement familial
Chapitre 2 20
Une enquête à partir de deux collèges
I - La réalisation de l’enquête
II - Les instruments de recherche
Chapitre 3 23
Principes d’éducation et santé : le rôle des parents
I - Des portraits psychologiques
II - Un projet parental global
III - Des préoccupations en rapport avec le projet
parental
IV - Différents modèles d’éducation
V - Principes d’éducation et conception des risques
en matière de santé
VI - La place de la santé dans les stratégies éducatives
Chapitre 4 71
Les enseignants et la santé
I - Différentes conceptions du rôle de l’enseignant
II - de la santé
La documentation Française : Pratiques éducatives et modes de socialisation en matière de santéChapitre 5 119
Les adolescents dans leur univers : quelle place pour la santé ?
I - Les adolescents et leur manière de se situer dans leur
environnement proche
II - Les adolescents et la santé
Conclusion 172
Annexes 174
Bibliographie 178
La documentation Française : Pratiques éducatives et modes de socialisation en matière de santéINTRODUCTION
Cette recherche se propose d’apporter des éléments pour mieux comprendre les
comportements des adolescents en matière de santé ainsi que les relations qu’ils
entretiennent avec les adultes qui interviennent dans leur éducation, parents et
enseignants.
Parmi les préoccupations des éducateurs (parents, enseignants ou autres professionnels),
celles qui touchent à la santé des enfants et des adolescents ont acquis une acuité très
vive au cours des dernières décennies. On pense aux préoccupations touchant à l’usage
1du tabac et à la consommation de drogue et d’alcool , à celles relatives à la circulation
routière (le port du casque en vélomoteur par exemple), ou encore à la prévention des
2maladies sexuellement transmissibles, en particulier le sida .
Quel que soit le niveau des préoccupations exprimées face à de tels risques, force est de
constater que les parents et les professionnels concernés se montrent fréquemment
démunis pour agir dans ce domaine particulier de l’éducation pour la santé.
Les parents, même s’ils mettent en garde les enfants et insistent sur le respect des règles
et des prescriptions de nature à garantir la santé, restent précisément "parents". Ils sont
de ce fait souvent mal placés pour intervenir efficacement dans ces domaines.
Les établissements scolaires ont du mal à faire une place à l’éducation pour la santé à
l’intérieur des programmes d’enseignement, qui restent principalement orientés vers la
transmission de connaissances intellectuelles ou de compétences techniques. Les
limitées dont ils disposent, notamment celles qui sont affectées à la médecineressources
scolaire, ne facilitent pas la mise en place de dispositifs permettant la diffusion de
préventifs. L’action de certains professeurs ou certaines interventionscomportements
spécifiques trouvant leur place dans les établissements, prennent certes en compte les
préoccupations de santé d’une façon prioritaire, mais sans s’intégrer véritablement à
3l’enseignement dispensé .
En dehors de la famille et de l’école, il faut encore mentionner les interventions de
professionnels spécialisés - en matière d’éducation sexuelle ou de circulation routière, par
La documentation Française : Pratiques éducatives et modes de socialisation en matière de santéexemple. De telles actions, bien que capables d’avoir un impact très significatif, restent
néanmoins ponctuelles.
Quelle que soit l’action éducative considérée, il existe de grandes difficultés pour définir
les messages appropriés et pour les faire passer auprès des jeunes intéressés afin qu’ils
adoptent des comportements conformes aux attentes de la prévention.
Les difficultés rencontrées proviennent d’abord du fait que l’intégration des
préoccupations relatives à la santé suppose, de la part des individus, une capacité à
percevoir les états du corps et à anticiper les risques qu’ils encourent, de manière à en
4tenir compte . Elles tiennent ensuite à la situation d’éducation, dans laquelle on cherche
non seulement à obtenir que l’enfant, pour son bien, adopte les comportements
mais encore qu’il le fasse en assumant lui-même la responsabilité et la gestionappropriés,
de ces comportements. De ce point de vue, l’éducation pour la santé s’inscrit dans la
mouvance des pratiques éducatives contemporaines et elle se trouve donc confrontée aux
mêmes débats quant à la mise en oeuvre et à l’efficacité d’une telle démarche.
L’analyse des modalités selon lesquelles les risques pour la santé des adolescents sont
perçus et, le cas échéant, pris en considération de différentes manières, tant par les
parents et les spécialistes de l’éducation que par les jeunes concernés, constitue donc à la
fois un révélateur et un enjeu essentiel des pratiques d’éducation.
Afin d’examiner les difficultés rencontrées pour faire une place aux préoccupations de
santé dans les pratiques éducatives, la présente recherche s’appuie sur une enquête
réalisée à partir de deux collèges. Cette enquête vise à comprendre comment s’articulent
les attitudes des parents et des enseignants à l’égard de la santé avec celles des
adolescents dont ils ont la charge. La recherche comporte donc deux volets dont le
s’adresse aux parents et aux professionnels de l’éducation, tandis que le secondpremier
s’adresse aux adolescents.
Le premier volet de ce travail examine la manière dont les adultes font passer leurs
préoccupations relatives à la santé auprès des adolescents. Nous nous sommes
interrogés, en particulier, sur la question de savoir comment parents et enseignants
perçoivent les risques pour la santé encourus par les enfants, quels messages ils élaborent
et comment ils s’organisent pour les faire passer. A quel type de justifications - de
"leviers" - recourent-ils ? Font-ils état des risques pour la santé et de quelle manière ?
Font-ils appel à la responsabilité des adolescents ? Au respect des normes sociales ou
légales ?
Le second volet de la recherche porte sur les attitudes et les comportements des jeunes
adolescents. Il s’agira de se demander comment les interventions ayant pour objet la santé
sont reçues. Les enfants sont-ils "sur la même longueur d’onde" que les éducateurs ?
Mettent-ils en pratique des comportements conformes aux préceptes préventifs en faisant
La documentation Française : Pratiques éducatives et modes

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents