Rapport d'activité 1999 de l'Institut de protection et de sûreté nucléaire

-

Documents
16 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le rapport présente les recherches et les expertises effectuées par l'Institut dans toutes les disciplines liées à la maîtrise des risques nucléaires et de leurs conséquences sur l'homme et l'environnement. Il étudie la sûreté des installations et des transports de matières radioactives, la protection de la santé de l'homme et de l'environnement, la sécurité et le contrôle des matières nucléaires, l'organisation et l'entraînement à la gestion de crise. Il présente également la mission d'information du public et les actions internationales de l'IPSN. Il fait enfin le bilan de la coopération entre l'IPSN et le GRS (son homologue allemand), analyse le budget, revient sur les ressources humaines et présente la politique de communication et d'amélioration du système qualité de l'Institut.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 juin 2000
Nombre de visites sur la page 10
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
R a p p o r t d ’ a c t i v i t é 1 9 9 9
i p s N
i n t r o d u c t i o n
P r É s e n ttiaon
L’Institut de protection et de sûreté nucléaire (I et des expertises dans toutes les disciplines nécessaires à la maîtrise des risques nucléaires et de leurs conséquences sur l’homme et l’environnement. Ses domaines d’activité couvrent ainsi la sûreté des installations et des transports de matières radioactives, la protection de la santé de l’homme et de l’environnement, la sécurité et le contrôle des matières nucléaires, l’organisation et l’entraînement à la gestion de crise. L’IPSN assure également une mission d’information du public et participe à de nombreuses actions internationales, tant en matière de recherche qu’en matière d’expertise.
Actuellement placé sous la double tutelle des ministères chargés de l’Industrie et de l’Environnement, il dispose depuis 1990 d’un statut autonome au sein du Commissariat à l’énergie atomique (CEA). Un Comité de direction et un Comité scientifique, composés de personnalités françaises et étrangères, orientent et évaluent ses travaux. Le directeur de l’Institut est nommé par arrêté interministériel. Dans le cadre des réflexions engagées sur le système de contrôle français du nucléaire, l’IPSN a vocation à devenir un établissement public à part entière.
L’IPSN regroupe environ 1 300 personnes, principalement des ingénieurs et des chercheurs, ainsi que des médecins, agronomes, vétérinaires et épidémiologistes.