Rapport d

Rapport d'information fait au nom des délégués élus par le Sénat à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe sur les travaux de la délégation française à cette Assemblée au cours de la première partie de la session ordinaire de 2004.

-

Documents
44 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Le présent rapport retrace l'activité des membres de la délégation française (composée de 12 sénateurs et 24 députés) à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe au cours de la première partie de la session ordinaire du 26 au 30 janvier 2004. Il fait état des principaux débats ayant pour thème la situation dans certains Etats membres, Azerbaïdjan, Arménie et Géorgie, le terrorisme et le rôle de Strasbourg comme capitale de l'Europe. Ce rapport a été présenté à l'Assemblée nationale par M. Bernard Schreiner.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 avril 2004
Nombre de visites sur la page 20
Langue Français
Signaler un problème
N° 272 ____________  S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2003-2004
Annexe au procès-verbal de la séance du 27 avril 2004
 
RAPPORT D’INFORMATION
FAIT
 au nom des délégués élus par le Sénat à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (1) sur lestravaux la dedélégation française cette Assemblée, au à cours de lapremière partie la desession ordinaire de2004, adressé à M. le Président du Sénat, en application de l’article 108 du Règlement,   Par M.Jean-Pierre MASSERET,
Sénateur.  (1) Cette délégation est composée de: M. Marcel Debarge, Mme Josette Durrieu MM. Francis Grignon, Jacques Legendre, Jean-François Le Grand, Philippe Nachbar,délégués titulaires; MM. Jean-Guy Branger, Michel Dreyfus-Schmidt, Daniel Goulet, Jean-Pierre Masseret, Jean Louis Masson, Xavier Pintat,délégués suppléants.
Conseil de l’Europe.
  
INTRODUCTION
A. COMPOSITION DE LA DÉLÉGATION
La délégation parlementaire française aux Assemblées du Conseil de lEurope et de lUEO, identique, comprendvingt-quatre députés (douze titulaires, douze suppléants) etdouze sénateurs (six titulaires, six suppléants). LAssemblée nationale renouvelle ses délégués après chaque élection législative générale et le Sénat après chaque renouvellement triennal. En outre, des remplacements peuvent intervenir entre ces dates, notamment pour cause de démission dun délégué.
1. Représentants de l’Assemblée nationale
Les 24 représentants de lAssemblée nationale sont :
Délégués titulaires (12): MM. René ANDRÉ (UMP), Georges COLOMBIER (UMP), Francis DELATTRE (UMP), Claude ÉVIN (Soc), Pierre GOLDBERG (C), Jean-Pierre KUCHEIDA (Soc), Jean-Marie LE GUEN (Soc), Jean-Claude MIGNON (UMP), Marc REYMANN (UMP), François ROCHEBLOINE (UDF), André SCHNEIDER (UMP), Bernard SCHREINER (UMP).
Délégués suppléants (12): MM. Alain COUSIN (UMP), Jean-Marie GEVEAUX (UMP), Mme Arlette GROSSKOST (UMP), MM. Michel HUNAULT (UMP), Denis JACQUAT (UMP), Armand JUNG (Soc), Jean-Claude LEFORT (C), Guy LENGAGNE (Soc), François LONCLE (Soc), Christian MÉNARD (UMP), Gilbert MEYER (UMP), Rudy SALLES (UDF).
2. Représentants du Sénat
Les12représentants du Sénat sont :
Délégués titulaires (6): M. Marcel DEBARGE (Seine-Saint-Denis -Soc), Mme Josette DURRIEU (Hautes-Pyrénées - Soc), MM. Francis GRIGNON (Bas-Rhin - UMP), Jacques LEGENDRE (Nord - UMP),
Jean-François LE GRAND (Manche (Meurthe-et-Moselle - UMP).
- UMP), Philippe NACHBAR
Délégués suppléants (6): MM. Jean-Guy BRANGER (Charente-Maritime - UMP), Michel DREYFUS-SCHMIDT (Territoire de Belfort - Soc), Daniel GOULET (Orne - UMP), Jean-Pierre MASSERET (Moselle - Soc), Jean-Louis MASSON (Moselle - UMP), Xavier PINTAT (Gironde - UMP).
3. Bureau de la délégation en 2004
Le Bureau de la Délégation française se trouve actuellement ainsi composé :
Président :M. Bernard SCHREINERDéputé UMP Président délégué :M. Jean-Pierre MASSERETSé ur Soc nate Vice-Présidents :M. Jean-Claude MIGNONDéputé UMP  M. René ANDRÉ Député UMP  M. Marcel DEBARGE Sénateur Soc  M. Michel DREYFUS-SCHMIDT Sénateur Soc  M. Claude ÉVIN Député Soc  M. Daniel GOULET Sénateur UMP  M. Francis GRIGNON Sénateur UMP  M. Denis JACQUAT Député UMP  M. Jacques LEGENDRE Sénateur UMP  M. François LONCLE Député Soc  M. François ROCHEBLOINE Député UDF Membre associé :Mme Josette DURRIEU, en qualité Sénatrice Soc de Présidente de la Commission de suivi
B. PRÉSENTATION DE LA PREMIÈRE PARTIE DE LA SESSION 2004
La première partie de la session 2004 de lAssemblée parlementaire du Conseil de lEurope sest tenue à Strasbourg du 26 au 30 janvier 2004.
M. Bernard Schreiner (député, UMP) a été réélu vice-président de lAssemblée parlementaire du Conseil de lEurope et Mme Josette Durrieu (sénatrice, Socialiste) a été réélue présidente de la Commission pour le respect des obligations et des engagements des États membres du Conseil de lEurope. M. Jean-Guy Branger a été élu vice-président de la Commission des migrations.
LAssemblée a accueilli deux chefs dEtat : M. Tassos Papadopoulos, Président de Chypre, et M. Mikheil Saakachvili, Président de la Géorgie. Elle a également entendu :
 M. Alvaro Gil-Robles, Commissaire aux Droits de lHomme du Conseil de lEurope, venu présenter le troisième rapport annuel sur ses activités ;
 M. Walter Schwimmer, Secrétaire général du Conseil de lEurope sur létat du Conseil de lEurope ;
 M. Bernard Bot, Ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas, qui a présenté une communication du Comité des ministres quil préside ;
 M. Sergio Páez Verdugo, Président de lUnion interparlementaire.
Deux débats ont été organisés selon la procédure durgence : le premier sur « le terrorisme : une menace pour les démocraties », et le second sur « la crise constitutionnelle en Ukraine ».
Plusieurs débats ont porté sur la situation dans des pays membres, à savoir lArménie, lAzerbaïdjan, Chypre et la Géorgie.
LAssemblée sest également intéressée à lélargissement de lUnion européenne en examinant les aspects économiques de cet élargissement ainsi que ses conséquences pour la liberté de circulation entre les États membres du Conseil de lEurope.
Enfin, outre le traditionnel rapport sur lactivité du Bureau et de la Commission permanente, elle a abordé :
 le potentiel de Strasbourg, capitale européenne sur le rapport de M. Bernard Schreiner (député, UMP), président de la délégation française ;
 le service public de radiodiffusion ;
 laccès à lassistance et à la protection pour les demandeurs dasile dans les ports maritimes et les zones côtières en Europe ;
 lamélioration des perspectives des pays en développement ;
 lélection des juges à la Cour européenne des Droits de lHomme.
Au cours de cette session, lAssemblée a élu un juge à la Cour européenne des Droits de lHomme au titre de la Bosnie-Herzégovine en la personne de Mme Ljiljana Mijovic.
Poursuivant ses contacts avec d'autres délégations nationales, la délégation française a été reçue par la délégation des Pays-Bas dans le cadre de la Présidence néerlandaise du Conseil de lEurope, et par la délégation de la Fédération de Russie aux résidences de leur représentant permanent.
*
* *
Après avoir fait létat des résolutions et recommandations adoptées et récapitulé les interventions des membres de la délégation française, le présent rapport reproduira, pour plusieurs débats importants, les interventions des membres de la délégation française et les textes adoptés.
I -INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE DÉROULEMENT DE LA SESSION
A. LISTE DES RECOMMANDATIONS ET RÉSOLUTIONS ADOPTÉES
Recommandation 1640
Recommandation 1641
Recommandation 1642 et Résolution 1362
Recommandation 1643 et Résolution 1363 rév.
Recommandation 1644
Recommandation 1645
Recommandation 1646
Recommandation 1647 et Résolution 1365
Recommandation 1648
Recommandation 1649 et Résolution 1366
Résolution 1357
Titre
3ème annuel sur les activités du Rapport Commissaire aux Droits de lHomme du Conseil de lEurope.
Service public de radiodiffusion.
Situation à Chypre.
Fonctionnement des institutions démocratiques en Géorgie.
Le terrorisme : une menace pour les démocraties.
Accès à lassistance et à la protection pour les demandeurs dasile dans les ports maritimes et les zones côtières en Europe.
Améliorer les perspectives des pays en développement : un impératif moral pour le monde.
Aspects économiques de lélargissement de lUnion européenne : les années cruciales en perspective.
Conséquences de lélargissement de lUnion européenne pour la liberté de circulation entre les États membres du Conseil de lEurope.
Candidats à la Cour européenne des droits de lHomme.
Réaliser le potentiel de Strasbourg, capitale européenne.
Rapport
10024
10029
10028
10049
10056
10011
10013
10012
9979 rév.
9963
10023
Résolution 1358
Résolution 1359
Résolution 1360
Résolution 1361
Résolution 1364  
Fonctionnement des institutions démocratiques en Azerbaïdjan.
Prisonniers politiques en Azerbaïdjan.
Contestations des pouvoirs des délégations parlementaires de lIrlande et de Malte.
Respect des obligations et engagements de lArménie.
Crise politique en Ukraine.
10030
10026
10051
10027
10058
B. INTERVENTIONS DES PARLEMENTAIRES FRANÇAIS
Séance du lundi 26 janvier 2004, après-midi
Demandes de tenue de Intervention de MmeJosette Durrieu, pour débats selon la soutenir, au nom de la commission de suivi, la procédure durgence demande dinscription en urgence dun débat sur la crise constitutionnelle en Ukraine.
Rapport dactivité du Bureau et de la Commission permanente
Rapport dactivité du Commissaire aux droits de lHomme 
Strasbourg, capitale européenne
Interventions de : M.Bernard Schreiner, sur les conséquences de la révision de la Constitution du Liechtenstein ;
M.Jean-Pierre Kucheida, relative à la mission dobservation des élections présidentielles en Géorgie ;
M.François Rochebloine, sur la mission dobservation des élections législatives en Russie.
Interventions de : M.André Schneider, sur les relations existant entre les droits de lHomme et les religions en Europe ;
MmeJosette Durrieu, sur la situation particulière des femmes au regard des droits de lHomme et sur la laïcité. Interventions de : M.Bernard Schreiner, rapporteur ;
M.André Schneider, sur la nécessité daméliorer la desserte et le système éducatif à Strasbourg et pour défendre un amendement relatif à la réalisation du TGV Est ;
M.Marc Reymann, sur lamélioration de la desserte aérienne de Strasbourg ;
MmeArlette Grosskost, pour défendre un amendement relatif à la réalisation du TGV Rhin-Rhône.
Séance du mardi 27 janvier, matin :
Azerbaïdjan
Interventions de :
MM.Jean-Pierre Kucheida etFrançois Rochebloine, propos du fonctionnement des à institutions dans ce pays, y compris la question des prisonniers politiques ;
MmeJosette Durrieu, présidente de la Commission de suivi, en réponse aux intervenants.
 Séance du mardi 27 janvier, après-midi : Communication du M.Bernard Schreiner obtenu une réponse a secrétaire général du écrite à une question relative aux suites à attendre Conseil de lEurope de la participation du secrétaire général au 10ème sommet de la conférence islamique.
Arménie
 
Interventions de :
M.François Rochebloine, sur les progrès réalisés par lArménie en matière de droits de lHomme ;
Mme Josette Durrieu, présidente de la Commission de suivi, en réponse aux intervenants.
Séance du mercredi 28 janvier, après-midi :
Discours de M. Saakachvili
Question de MmeJosette Durrieu sur les mesures concrètes envisagées pour satisfaire les demandes du Conseil de lEurope.
Géorgie
 
Intervention de MmeJosette Durrieu, présidente de la Commission de suivi, en réponse aux intervenants.
Séance du jeudi 29 janvier, matin :
Le terrorisme, une menace pour les démocraties
 
Intervention de M.Bernard Schreiner le sur nécessaire renforcement de la coopération internationale.
Séance du vendredi 30 janvier, matin :
Déclaration écrite
Elargissement de lUnion européenne
Dépôt dune déclaration écrite de M.Jacques Legendrela destruction de Bam et les leçonssur à en tirer.
Intervention de M.Jean-Pierre Kucheida, sur la nécessaire augmentation des fonds structurels et régionaux de lUnion européenne.
Lensemble des documents, y compris le compte rendu intégral des interventions et rapports des Délégués français, de lAssemblée parlementaire du Conseil de lEurope est consultable sur le site : http://assembly.coe.int
II-LES GRANDS DÉBATS DE LA SESSION  
Lordre du jour de la première partie de la session de 2004 a conduit lAssemblée parlementaire à aborder des sujets très diversifiés au cours de débats souvent animés. Il convient de souligner que lexamen du rapport de M. Dick Marty sur leuthanasie, initialement prévu dans le projet d'ordre du jour, a une nouvelle fois été renvoyé à la demande de la commission des questions sociales, de la santé et de la famille.
Au cours de ses travaux, lAssemblée a continué à contrôler le cheminement vers la démocratie de ses nouveaux membres comme en attestent les débats sur lAzerbaïdjan, lArménie et la Géorgie. Ces débats ont confirmé à la fois son rôle fondamental en tant qu« académie démocratique » et la grande vigilance de ses membres quant au respect des principes fondateurs du Conseil de lEurope. LAssemblée a également poursuivi son étude des grands problèmes posés à la société internationale. Après le rôle des Nations Unies en Irak, examiné au cours de la session de septembre, elle sest cette fois intéressée à la lutte contre le terrorisme. Enfin, cette session a permis de confirmer lattachement de lAssemblée à la ville de Strasbourg puisque le rapport de M. Bernard Schreiner sur « la réalisation du potentiel de Strasbourg, capitale européenne » a été adopté à lunanimité.
A. LE CHEMINEMENT VERS LA DÉMOCRATIE DES NOUVEAUX PAYS MEMBRES
La situation de trois États du Caucase, la Géorgie (membre depuis le 27 avril 1999), lAzerbaïdjan et lArménie (membres depuis le 25 janvier 2001) a été examinée.
1. L’Azerbaïdjan
Au cours de sa séance du mardi 27 janvier, lAssemblée a examiné deux rapports concernant lAzerbaïdjan :
 le rapport de MM. Andreas Gross et Guillermo Martínez Casañ sur le fonctionnement des institutions démocratiques en Azerbaïdjan (commission pour le respect des obligations et des engagements des États membres du Conseil de lEurope) ;